Soigner éraflures au genou, coupures et bleus

Soigner éraflures au genou, coupures et bleus

Quelle que soit l’attention que nous portons à nos enfants pour garantir leur sécurité, il est inévitable qu'un enfant, quel que soit son âge, se coupera ou s’égratignera de temps à autre. Il est essentiel que les parents et les autres personnes qui prennent soin de l'enfant comprennent à quel moment il faut demander l’avis du médecin et comment traiter les petites blessures cutanées.

Les plaies qui requièrent l’attention du médecin comprennent :

  • celles qui saignent continuellement ;
  • les plaies larges ou profondes ;
  • les blessures provoquées par des objets potentiellement contaminés comme les clous.

Soigner une plaie

Commencez par appliquer de la pression

Arrêtez l’hémorragie en appliquant une pression ferme sur la zone blessée avec une compresse de gaze ou un linge propre pendant cinq minutes. Si l’hémorragie persiste malgré la pression, contactez votre pédiatre.

Nettoyer la plaie

Une fois que l’hémorragie est sous contrôle, nettoyez la plaie. Placez la zone blessée sous de l’eau fraîche ou tiède pendant quelques minutes afin d’évacuer les petits débris. Évitez de frotter trop fort et n’utilisez ni iode, ni alcool, ni solutions antiseptiques sur les plaies ouvertes, car ce serait désagréable pour votre enfant. Il est possible de contrôler la douleur en administrant par voie orale de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène. Demandez toujours conseil à votre médecin avant d’administrer un médicament à votre enfant. Évitez l’aspirine, car elle peut, entre autres, favoriser l’hémorragie.

Appliquez une pommade antibiotique

Une fois que la zone blessée a été nettoyée, appliquez une pommade antibiotique et recouvrez-la d’un bandage non adhésif. Changez le bandage tous les jours ou quand il est sale ou mouillé. Quand il semble que la zone cicatrise bien, enlevez le bandage et laissez la plaie à l’air libre. Si votre enfant développe de la fièvre ou si la zone de la blessure est rouge ou suintante, contactez votre médecin. Ces signes peuvent indiquer une infection et il aura peut-être besoin d’un traitement antibiotique.

Aux Urgences.

Les lacérations profondes sont des plaies cutanées linéaires. Elles doivent être traitées par un professionnel de la santé. Elles sont généralement prises en charge au service des urgences ou dans une clinique de soins d’urgence.

À quoi vous attendre si votre enfant a besoin d’attention médicale ?

  • Nettoyer

    Pour commencer, la zone aura besoin d’être anesthésiée avec un médicament local ou par injection pour éviter la douleur. La plaie sera ensuite nettoyée, généralement avec de l’eau froide appliquée à la seringue pour éliminer les petits débris.

  • Fermeture de la plaie

    Le médecin déterminera ensuite la meilleure méthode à utiliser pour fermer la plaie. La méthode standard consiste à utiliser des points de suture, des agrafes ou des adhésifs médicaux en fonction de l’emplacement et de la taille de la plaie. Les agrafes et les points de suture sont généralement enlevés au bout d’une ou deux semaines.

Il existe un nouveau traitement à utiliser sur des plaies qui ne sont ni trop larges ni trop profondes et qui se situent à des endroits sans tension cutanée. Il s’agit de l’adhésif tissulaire. Cette substance, à appliquer sur les bords d’une plaie nettoyée, agit comme une colle instantanée sur la peau et parvient à refermer la blessure.  C’est un bon traitement, car il est rapide, sans points de suture qu’il faudra enlever et il ne laisse aucune marque sur la peau. Hélas, les adhésifs tissulaires ne peuvent pas être utilisés sur toutes les plaies. 

Éviter ou limiter les cicatrices.

Voici comment réduire une cicatrice :
  • Maintenez la plaie couverte pendant les premiers stades de la cicatrisation. Cela accélèrera la croissance de nouveaux tissus cutanés.
  • Il est vital de maintenir votre enfant relativement inactif pendant cette période de cicatrisation. Faites en sorte qu’il évite les sports violents (particulièrement les sports de contact) pour diminuer tout risque de dommages supplémentaires.
  • Donnez-lui de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène pour réduire la tension et accélérer la cicatrisation.
  • Assurez-vous que votre enfant reçoit une nutrition appropriée. Les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments sont importants pour le processus de cicatrisation.

Gardez votre calme et votre enfant gardera le sien ! N’oubliez pas la puissance de l’amour d’un parent dans la guérison d’une blessure.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection Active Fit

Notre couche la mieux ajustée et ultra absorbante.