Retrouver la forme après l’accouchement

Retrouver la forme après l’accouchement

Il est tout à fait naturel que votre corps traverse une période de rétablissement après la naissance de votre bébé. La durée nécessaire dépendra de votre santé générale, et il se peut que votre corps mette jusqu’à un an avant de revenir complètement à l’état dans lequel il était avant la grossesse.

Tranchées et involution

Peu après la naissance du bébé, le placenta est expulsé et l’utérus se contracte fermement pour obstruer les vaisseaux sanguins ouverts de la paroi utérine. La zone sur laquelle le placenta était attaché ressemble à une plaie ouverte qui doit cicatriser. Ces contractions utérines, parfois appelées « tranchées », ressemblent à de fortes crampes et surviennent pendant les deux premiers jours. Vous pouvez également les ressentir pendant l’allaitement, car la stimulation des tétons favorise les contractions utérines. Bien qu’elles soient douloureuses, elles permettent d’accélérer votre rétablissement, puis elles disparaissent. Vous pouvez prendre un analgésique si ces crampes deviennent trop gênantes.

Les contractions utérines ou celles survenant après la naissance font partie intégrante du processus de rétrécissement de votre utérus, afin qu’il retrouve sa taille normale. Votre infirmière surveillera ce processus lors de votre séjour à l’hôpital et pourra masser votre utérus afin de déclencher les contractions.

Pertes

Jusqu’à 10 jours sont nécessaires pour que la zone placentaire se rétablisse complètement. Au cours de cette période, vous constaterez des pertes sanguines appelées lochies. Elles seront rouge vif pendant un jour ou deux après la naissance, comme des règles abondantes. Elles s’atténuent ensuite et deviennent brun foncé, puis un peu rose et, au bout d’une dizaine de jours, blanches et légères. Cela signifie que la zone placentaire est complètement rétablie.

Jusqu’à la disparition des lochies, vous devez éviter tout rapport sexuel et conserver une bonne hygiène du périnée (entre l’anus et la vulve) toute la journée afin d’éviter la contamination des voies vaginales par des bactéries.

Cicatrisation du site d’incision

Qu’il s’agisse d’un accouchement par voie basse ou par césarienne, il y aura sûrement une incision qui devra cicatriser. En cas d’accouchement par voie basse, vous pouvez subir une épisiotomie. Cette petite incision sert à agrandir l’ouverture du vagin juste avant que la tête du bébé n’apparaisse et est ensuite recousue. Comme pour toute incision, la cicatrisation prend environ deux semaines. Le corps résorbe les points de suture, mais la cicatrice peut être sensible ou douloureuse au cours de la première semaine après la naissance. Une infection est possible, mais avec des soins périnéaux adéquats, elle peut facilement être évitée.

Si l’accouchement a été effectué par césarienne, l’incision abdominale cicatrisera plus lentement, entre quatre à six semaines, et le recours à des analgésiques sera généralement nécessaire. Au départ, il s’agira sûrement d’un analgésique narcotique puissant qui provoquera des sensations d’étourdissement et de somnolence. Si les fils ne sont pas résorbables, on vous les retirera environ cinq jours après la naissance.

Conseils de guérison à domicile :

Il existe beaucoup d’autres moyens d’accélérer le processus de guérison à domicile :

  • Pour éviter toute infection suite à une épisiotomie, changez fréquemment votre serviette hygiénique,
    au moins toutes les quatre à six heures. Nettoyez le périnée après avoir uriné ou après les selles en versant de l’eau chaude sur cette zone et en tamponnant avec des compresses de gaze pour la sécher. Pensez à vous essuyer de l’avant vers l’arrière également. Faites un ""bain de siège"" chaud ou utilisez des compresses chaudes pour favoriser la cicatrisation.
  • Effectuez les exercices de Kegel de contraction et décontraction du plancher pelvien,
    cela stimulera la circulation dans cette partie du corps et favorisera la guérison.
  • Maintenez  les pansements de l’incision de la césarienne propres et secs
    et suivez les conseils de l’hôpital en matière de soins.
  • Adoptez une alimentation équilibrée
    pour favoriser le processus de guérison. Faites le plein de protéines, vitamines et liquides.
  • Reposez-vous !
    Essayez de rester allongée dans votre lit ou sur le canapé durant la première semaine suivant la naissance. N’en faites pas trop rapidement, même si vous vous sentez d’attaque. Les seules activités que vous devriez pratiquer consistent à vous occuper du bébé. Laissez les autres s’occuper des courses, de la cuisine, des lessives et autres tâches ménagères. Planifiez bien pour avoir de l’aide pour ces activités.
  • Dormez en même temps que bébé.
    Vous pouvez vous attendre à de nombreuses nuits de sommeil interrompu, vous devez donc récupérer en faisant des siestes dans la journée. Donnez-vous pour objectif de dormir autant de temps tous les jours (même si cette période est fractionnée pendant la journée) qu’avant la naissance du bébé.

À quel moment appeler votre médecin ?

Contactez votre médecin si vous constatez l’un de ces symptômes, car ils peuvent indiquer que la cicatrisation ne se passe pas comme prévu ou que vous avez contracté une infection :

  • Plus de 37,8°C de fièvre pendant plus d’une journée.
  • Lochies rouge vif ou pertes sanguines importantes plus de quatre jours après l’accouchement, ou gros caillots dans les lochies
  • Lochies dont l’odeur est particulièrement fétide.
  • Douleur dans le bas-ventre plusieurs jours après la naissance.
  • Signes d’infection (rougeurs, sensation de chaleur, gonflement, suintement) sur le site de l’épisiotomie ou de la césarienne.

La naissance d’un bébé est un processus naturel et non une maladie, votre corps va donc se rétablir rapidement. Si vous suivez ces recommandations, vous serez surprise par la vitesse à laquelle vous vous rétablirez après la naissance de votre bébé.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection New Baby Sensitive

La meilleure protection Pampers pour la peau délicate de votre nouveau-né.