Conseils pour nourrir au lait artificiel

Conseils pour nourrir au lait artificiel

Les moments où vous donnez le biberon à votre bébé sont merveilleux et propices à votre rapprochement et votre connaissance l’un de l’autre. Ainsi, le père de votre bébé et d’autres membres de la famille peuvent le nourrir dès le début.

Choisir le bon lait artificiel

Les laits artificiels pour nourrissons sont conçus pour répondre aux besoins nutritionnels de votre bébé, presque comme le lait maternel dont ils s’inspirent. La plupart des laits artificiels sont fabriqués à base de lait de vache modifié et toutes les marques standards sont très similaires. Choisissez-en un enrichi en fer, sauf si votre médecin vous donne une autre indication.

Les laits artificiels sont proposés sous deux formes de préparation :

  1. prêt à l’emploi (les plus chers) 
  2. en poudre (les plus économiques) 


Lisez attentivement les instructions de mélange.

Eau et lait en poudre


Il est inutile d’utiliser de l’eau en bouteille pour préparer le lait artificiel sauf en cas de problème avec l’eau de votre robinet. Consultez votre médecin et le service public d’eau local si vous avez des questions. Après leurs six mois, les bébés ont également besoin de fluor. Absent dans l’eau en bouteille, le fluor peut être présent dans l’eau du robinet, dans des quantités plus ou moins adéquates.

Quelle quantité suffit ?


L’estomac des nouveau-nés ne peut contenir que de petites quantités au début de leur vie. 30 à 60 ml par repas suffisent généralement au début, mais lorsque votre bébé aura deux mois, par exemple, il lui faudra entre 720 à 960 ml par jour et environ six à sept repas sur une période de 24 heures.

Voici une petite idée de la quantité de lait artificiel dont votre bébé a besoin, et la fréquence à laquelle il doit être nourri :

Âge   Quantité par repas
 Fréquence des repas 
     
Nouveau-né
60 à 90 ml  Toutes les 3 à 4 heures 
Un mois
120 ml  Toutes les 4 heures 
Deux mois  120 ml  4 à 6 repas/24 heures 
Quatre mois  120 à 180 ml  4 repas/24 heures 
Six mois  180 à 240 ml  4 repas/24 heures dont 1 à la cuillère 
Un an  240 ml  4 repas/24 heures dont 2 à la cuillère 

Suivez les indications de votre bébé

N’oubliez pas que chaque bébé est unique et que son alimentation variera d’un repas à l’autre, et d’un jour à l’autre. Ne le forcez jamais à finir son lait artificiel et ne le laissez pas non plus sur sa faim. Un bébé qui régurgite souvent pourra préférer des repas plus petits et plus fréquents.

Choses à savoir :
  • Se laver les mains. Pensez toujours à bien vous laver les mains avant de préparer le lait artificiel. 
  • Laver le matériel d’alimentation. Si vous lavez et rincez les biberons et les tétines soigneusement avec de l’eau chaude et propre, les faire bouillir ou les stériliser ne sera pas nécessaire. Veillez à nettoyer tout résidu de lait artificiel, lequel peut facilement périmer et déranger l’estomac de votre bébé. 
  • Jeter le lait artificiel utilisé. Le lait artificiel préparé peut être conservé au réfrigérateur pendant 48 heures si le bébé n’a pas touché à la tétine. S’il y a touché, jetez ce qui reste après son repas. 
  • Réchauffement du lait artificiel. Ne réchauffez jamais le lait artificiel au micro-ondes. Les micro-ondes le réchauffent de façon inégale et les zones chaudes brûleront votre bébé. Placez le biberon sous l’eau chaude pendant quelques minutes pour l’amener à température ambiante. 
  • Changement de lait artificiel. Parfois, changer de lait artificiel peut permettre la prévention de petits troubles digestifs. Pensez cependant à consulter votre médecin avant tout changement. 
  • Digestion différente. Le lait artificiel évolue plus lentement dans le système digestif. La durée entre les repas sera donc un peu plus longue (de trois à quatre heures) et les selles seront un peu plus importantes et sèches que celles des bébés allaités. 

Éléments à retenir

  • Tenez votre bébé pendant les repas. Le laisser seul avec son biberon représente un risque d’étouffement. 
  • Vérifiez ses couches. Si votre bébé mouille moins de couches que d’habitude, appelez votre médecin. Il est peut-être déshydraté ou sous-alimenté. 
  • Assurez-vous que le trou de la tétine est à la bonne taille. S’il est trop grand, votre bébé s’étouffera et sera effrayé par ce flux de lait rapide. S’il a du mal à boire, le trou est peut-être trop petit ou la tétine trop dure pour lui. 

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection Active Fit

Notre couche la mieux ajustée et ultra absorbante.