Sécurité du tout-petit : vélo et siège vélo

Sécurité du tout-petit : vélo et siège vélo

La plupart des parents se rappellent vivement les premières tentatives de leur apprentissage du vélo lorsqu’ils décident d’enseigner cette aptitude à leurs enfants. Malgré quelques chutes et genoux écorchés, l’expérience procure des années de plaisir, aussi bien personnellement que pour la famille entière. Lorsque votre enfant commence à pédaler, que ce soit sur un tricycle ou sur un vélo à deux roues, encouragez-le fortement. N’oubliez pas qu’apprendre à faire du vélo est une aptitude compliquée qui requiert du temps avant de la maîtriser.

Pour se préparer à la balade : sièges, rayons et casques

Avant que votre enfant ne soit prêt à pédaler tout seul, vous devriez le transporter sur votre vélo en tant que passager. Attendez au moins qu’il soit âgé d’un an. À cet âge-là, il sera plus à même de s’asseoir sans maintien et son cou sera assez fort pour supporter un casque léger. Gardez à l’esprit que même si vous utilisez le plus robuste des vélos et le casque le mieux adapté, votre enfant est susceptible de se blesser si vous perdez le contrôle ou si vous percutez un autre véhicule.

Afin que le confort de votre petit passager soit optimal :

1. Utilisez un siège arrière

qui soit bien fixé sur la roue arrière. Vous devriez avoir des protège-rayons ou des courroies qui empêchent les mains et les pieds de votre bout de chou de se prendre dans la roue. Le siège doit avoir un dossier rehaussé et un harnais robuste capable de supporter le poids de votre enfant, même si celui-ci s’assoupit. Certains parents choisissent de transporter leur jeune enfant dans une remorque, souvent recouverte de toile ou de plastique résistant. Ces remorques métalliques sont fixées au niveau de la roue arrière du vélo des adultes, en étant stables et résistantes. Les roues de la remorque sont très espacées afin de limiter le risque de basculement. Votre enfant doit également être attaché dans son siège. Le seul inconvénient est le prix qui peut s’élever à 300 euros ou plus, ce qui est considérable.

2. Équipez votre petit passager avec un casque léger pour bébé ou tout-petit

afin d’empêcher ou de réduire le risque de blessure à la tête en cas d’accident. Les magasins de vélos possédant une plus grande sélection de casques appropriés que les boutiques de jouets, commencez donc par ceux-ci. Le personnel des magasins de vélos devrait pouvoir vous conseiller sur la tenue et le réglage, n’hésitez donc pas à les consulter. Les casques dont la sécurité a été approuvée portent l’étiquette « Approuvé Snell » ou répondent aux « normes de l’American National Standards Institute (ANSI) ».

3. Attachez votre enfant sur son siège de vélo

et sécurisez toutes les boucles à chaque fois que vous le transportez avec vous.

Prêt à pédaler

Lorsque votre enfant sera capable de courir, d’escalader, de sauter et de taper dans un ballon, cela signifiera qu’il sera prêt à monter sur un tricycle. Parce qu’il sera capable de pédaler. La plupart des enfants sont prêts entre 2 et 4 ans. À cet âge, les enfants se déplacent rapidement, ce qui augmente le risque de chute. Assurez-vous que votre enfant porte un casque homologué, correctement ajusté et confortable.

Savoir en matière de tricycles : achetez un tricycle relativement bas, qui possède de grandes roues. Vous avez sans doute remarqué que les enfants du même âge que le vôtre utilisent de petits vélos équipés de roues stabilisatrices. Optez néanmoins pour les tricycles, lesquels sont plus stables et moins susceptibles de basculer.

Où rouler ?

Autorisez votre enfant à circuler uniquement dans un endroit sûr, comme les trottoirs de votre quartier, si ceux-ci ne sont pas trop encombrés. Faites en sorte de vous tenir à proximité de lui en permanence afin de pouvoir le surveiller.

Il est déconseillé de laisser un tout-petit faire du tricycle dans la rue. Même avec une surveillance, cette idée est mauvaise, car il pensera qu’il est en sécurité puisque vous êtes là.

Bien que cela soit évident, il faut néanmoins le spécifier : faire du vélo à proximité d’une piscine ou de voitures est dangereux. Un enfant assis sur un tricycle est proche du sol et pourrait par exemple ne pas être vu par un automobiliste faisant marche arrière dans une allée.

Insistez pour que votre enfant porte un casque à chaque fois qu’il fait du tricycle, même s’il évolue uniquement dans votre allée.

Vélo pour les grands enfants

La plupart des enfants peuvent commencer à utiliser un vélo équipé de roues stabilisatrices en toute sécurité entre 5 et 6 ans. De manière générale, les enfants ne possèdent pas l’équilibre, ni la coordination musculaire nécessaires pour faire du vélo sans l’aide de roues stabilisatrices avant l’âge de 6 ou 7 ans, parfois plus.

Ceci vous aidera à déterminer si la taille du vélo est adaptée à votre enfant : faites-le s’asseoir sur la selle avec ses mains sur le guidon. La plante de ses pieds devrait toucher le sol.

Soyez un bon modèle pour votre enfant en mettant en pratique ce que vous lui recommandez : portez un casque à chaque fois que vous allez faire un tour, seul ou accompagné.

Ceci pourrait également vous intéresser :