Apprentissage de la propreté : accessoires

Apprentissage de la propreté : accessoires

Quel genre de pot préférez-vous ? Si vous aimez être bien équipée, vous avez largement le choix. Il y a les pots à placer sur le sol, les sièges convertibles, les escabeaux qui étaient des pots, les pots avec poignées, les pots avec coussin, les sièges qu’on peut attacher à des toilettes d'adultes, les sièges attachés qui se redressent pour permettre aux adultes d’utiliser les mêmes toilettes, les sièges décorés avec un coussin et les sièges remplis d’eau avec de minuscules canards flottant à l’intérieur. Sans parler du pot musical qui joue une mélodie lorsqu’il est vidé. Et pour le tout-petit qui souhaite participer pleinement, il existe les lingettes jetables dans les toilettes et les culottes d’entraînement qui ressemblent à des sous-vêtements, mais sont bien plus absorbantes.

Évaluer les pots.

En ce qui concerne l’apprentissage de la propreté, vous possédez déjà la seule chose indispensable : des toilettes. Aujourd’hui pourtant, de nombreux pédiatres et parents recommandent de contourner les toilettes qui peuvent s’avérer intimidantes, et de commencer le processus avec un pot que votre enfant pourra s’attribuer. Certains parents se sont également aperçus que si un bambin participe au choix de son propre pot, il est plus susceptible de l’utiliser.

Et un pot situé à même le sol présente des avantages pour votre tout-petit. Il est à sa taille. Il est aussi facilement accessible, il peut ainsi s’habituer à s’y asseoir sans aide et ce pot ne nécessite pas qu’on tire la chasse (même si ce qui est bon pour les tout-petits représente parfois davantage de travail pour maman). Un pot au sol qui a exactement la bonne hauteur permet à votre enfant de poser fermement ses pieds au sol, ce qui est important pour pouvoir pousser pendant qu’il fait ses besoins. Cherchez-en un avec une base suffisamment large pour prévenir les basculements lorsqu’il se penche sur le côté pour vérifier ses progrès.

Réducteurs de sièges

Si les toilettes d'adultes intriguent votre enfant et qu’il veut faire ses besoins comme maman et papa, vous pouvez choisir un siège clipsable qui se fixe aux toilettes. Vérifiez que le siège est bien attaché et n’est pas bancal. S’il n’est pas stable, votre enfant peut se sentir mal l’aise à l’idée de l’utiliser. Certains pédiatres recommandent ce type de siège parce qu’ils facilitent la transition vers les toilettes d'adultes.

Si vous optez effectivement pour un siège réducteur pour vos toilettes, assurez-vous également d’investir dans un marchepied que vous placerez devant. Il permettra à votre enfant d’être bien stable pendant qu’il pousse pour faire ses besoins. Il l’aidera également à monter et à descendre. Un escabeau peut faire double usage dans la salle de bains : Après l’avoir utilisé dans les toilettes, votre enfant peut le tirer jusqu’au lavabo pour se laver les mains.

Combiné

Certains pots offrent ce qui se fait de mieux grâce à un siège qui se détache pour se fixer aux toilettes d'adultes lorsque votre enfant est prêt. D’autres se rabattent pour servir d’escabeau. Que vous choisissiez un simple pot ou un modèle qui fait double emploi, optez pour un modèle robuste—suffisamment léger pour que votre enfant puisse le manœuvrer, mais assez solide pour supporter son poids. Les pots autonomes et les modèles attachés doivent disposer d’un siège rembourré ou adapté à la forme des petits derrières.

Culottes d’entraînement, lingettes, etc.

Certaines mamans utilisent des culottes d’entraînement jetables qui ressemblent davantage à des sous-vêtements pour aider leur tout-petit à apprendre à baisser et à remonter son pantalon. Moins lourdes que les couches, elles représentent également moins de travail pour maman lorsque des accidents surviennent (comme c’est toujours le cas), et un enfant peut aider en les jetant lui-même. Passer des couches aux culottes jetables peut être un événement important pour un tout-petit  dans son parcours vers les sous-vêtements, mais avec une protection supplémentaire. Certaines mamans utilisent aussi ce genre de culotte d’entraînement la nuit à la place des couches lorsque leurs tout-petits maîtrisent la propreté la journée, mais ont encore des accidents pendant leur sommeil.

Vous enseignez également l’hygiène à votre bambin, en lui apprenant à s’essuyer seul et en lui montrant comment se laver les mains à chaque fois qu’il utilise le pot. Les lingettes peuvent simplifier la tâche à un tout-petit. Elles sont plus faciles à manipuler par les petites mains lorsqu’il s’essuie et elles lui permettent d’être plus propre qu’avec du papier WC uniquement. Recherchez les lingettes conçues pour les toilettes et qui peuvent être jetées dans la cuvette.

Nettoyer les accidents fait partie de l’apprentissage de la propreté, mais vous pouvez supprimer certains déversements en donnant à votre petit garçon quelque chose à viser. Il existe des cibles biodégradables en forme de poisson disponibles dans le commerce et certains parents ne jurent que par cet objectif.

Bien que vous ne puissiez pas accélérer le processus, vous pouvez aider votre enfant à effectuer cette transition en lui offrant le bon équipement, votre soutien et vos encouragements, ainsi que beaucoup de compliments et de renforcement positif.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection Active Fit

Notre couche la mieux ajustée et ultra absorbante.