Énurésie et infections urinaires

Énurésie et infections urinaires

Rester vigilant vis-à-vis des symptômes urinaires permet de s'assurer qu'en cas de problème, votre enfant bénéficiera du traitement dont il a besoin. La plupart des problèmes urinaires se règlent facilement s'ils sont identifiés tôt.

L'énurésie

Même quand votre enfant non encore scolarisé sait utiliser les toilettes et rester au sec toute la journée (en général entre deux et quatre ans), il peut quand même mouiller son lit occasionnellement. C'est normal jusqu'à l'âge de six ou sept ans. Au-delà, l'énurésie reste normale, mais elle peut déranger votre enfant et l'empêcher de profiter de certaines activités sociales comme les nuits à l'extérieur et les soirées pyjama.

Ne’ punissez pas et ne critiquez pas votre enfant s'il mouille son lit. Il ne le fait pas intentionnellement et ne peut pas le contrôler.

Quand s'agit-il d'une infection ?

Les signes suivants peuvent indiquer une infection :
  • Si votre enfant a soudain besoin d'uriner plus fréquemment (disons toutes les cinq minutes) mais ne produit qu'une petite quantité d'urine à chaque fois.
  • Si le passage à une miction fréquente s'accompagne de douleur, de fièvre ou d'une mauvaise odeur.
  • Si votre enfant ressent une douleur abdominale ou a une forte fièvre.

Consultez votre pédiatre, qui recherchera une infection grâce à une analyse d'urine.

Les filles ont davantage d'infections

Cela est dû au fait que l'ouverture de l'urètre, le canal menant de la vessie à l'extérieur, est court et situé près de l'anus. Les bactéries peuvent facilement pénétrer dans la vessie. Il y a certaines précautions à prendre pour limiter les risques d'infections urinaires.
  • Essuyez votre fille de l'avant vers l'arrière et apprenez-lui à en faire autant.
  • Gardez des lingettes intimes ou des lingettes nettoyantes à portée de main dans la salle de bains pour les utiliser après les selles.
  • Évitez les bains moussants, qui peuvent entrer dans la vessie et l'irriter et préparer la voie à une infection.
  • Assurez-vous que les filles boivent souvent de l'eau et d'autres liquides. Les filles doivent uriner toutes les deux à quatre heures pendant la journée et leur urine doit être très pâle (presque transparente) si elles boivent suffisamment de liquide.

Quand s'inquiéter ?

Alertez votre pédiatre si votre enfant qui ne mouillait jamais ou rarement son lit commence à le faire souvent. Il s'agit peut être d'un signe d'infection urinaire, de diabète, d'une maladie rénale ou de constipation. De même, quand un enfant qui est propre pendant la journée commence à se mouiller, il y a presque toujours une raison physique. Tout changement nécessite un travail d'enquête et peut-être un contrôle médical.

Comment est le débit ?

Observez le jet d'urine de votre enfant, surtout si vous avez un garçon. Un beau jet fort qui s'éloigne bien du corps est normal chez les garçons. Un jet faible, tombant au goutte à goutte ou l'émission constante de petites quantités d'urine qui laissent les sous-vêtements ou les couches humides en permanence, peut indiquer une anomalie des voies urinaires. Si un enfant doit forcer pour uriner, ou s'il éprouve des difficultés à commencer, faites-le savoir à votre professionnel de santé, il peut exister un problème des voies urinaires.

La couleur et l'odeur

Si l'urine de votre enfant est rose, brune ou très foncée, ou a une odeur inhabituelle, parlez-en immédiatement au médecin. Des problèmes de rein ou de foie peuvent en être la cause, et ceci nécessite une vérification immédiate. Un traitement précoce peut éviter une affection rénale.

Même si la plupart des problèmes urinaires sont facilement réglés, il est important de les reconnaître afin qu'ils puissent être corrigés rapidement.


Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection New Baby Sensitive

La meilleure protection Pampers pour la peau délicate de votre nouveau-né.