Angoisse de la séparation maman et tout-petit

Angoisse de la séparation maman et tout-petit

La socialisation avec les proches, une mobilité accrue et un vocabulaire de plus en plus riche préparent les enfants aux changements de la vie. Ces transitions peuvent être difficiles des deux côtés. Un parent regarde avec anxiété son enfant faire ses premiers pas tout seul, angoissé à l’idée qu’il puisse tomber. Un enfant commence à se sentir triste lorsqu’il doit dire au revoir à un ami après une après-midi de jeu.

Séparation et anxiété

La séparation est difficile lorsque les enfants deviennent très angoissés au moment de quitter leur papa, leur maman ou la personne qui s’occupe d’eux. Il est normal, voire attendu, d’éprouver une certaine angoisse. La séparation est plus difficile à gérer lorsque la peur s’intensifie, qu’elle dure plus longtemps et qu’elle est continuelle. L’enfant qui ne veut pas aller à la garderie en est un exemple courant. Votre enfant peut se donner beaucoup de mal pour rester à la maison avec vous.

Comment aider votre enfant ?

Gardez à l’esprit que les problèmes liés à la séparation surgissent souvent durant les transitions de développement, telles que le passage au grand lit ou l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur.
  • Demandez à votre enfant de partager ses sentiments. Les jeunes enfants n’ont pas nécessairement les mots pour exprimer ce qu’ils ressentent, alors jouez avec votre enfant ou faites-lui faire un dessin pour en savoir plus sur ses sentiments.
  • Observez. Notez à quel moment les réactions intenses se produisent. Les réactions que vous observez chez votre enfant peuvent guider vos efforts pour gérer les situations de séparation difficile. Certains enfants n’ont aucun problème à dire au revoir à la fin d’une activité ou d’un événement. Pour d’autres, le départ est douloureux et source de larmes. Identifier le moment où la peur de la séparation apparaît permet d’être prêt à réagir lorsqu’elle se produit.
  • Partez rapidement. Si votre enfant reste avec une nounou pour la première fois, une bonne règle à appliquer dans ce cas est de partir rapidement en prononçant un seul « au revoir » à haute voix de manière à ce que votre enfant puisse l’entendre. De cette manière, il comprendra que vous êtes partie et sera en mesure de gérer la transition entre le moment où vous êtes là, le moment où il vous voit partir et le moment où il devra s’adapter à la nounou.

Premier jour d’école

Aller à l’école pour la première fois est également une transition importante pour les enfants. Cherchez comment faciliter cette transition. Rencontrez les futurs camarades de classe de votre enfant et visitez l’école avant la rentrée pour minimiser la peur de l’inconnu. De nombreuses maternelles offrent des programmes progressifs au cours desquels les parents vont à l’école avec leurs enfants au début de l’année.

Comment vous aider vous-même ?

  • Tenez compte de vos propres problèmes. Si votre enfant quitte joyeusement vos bras et se précipite vers la salle de classe dès que vous arrivez devant l’école, est-ce que vous vous dites : Comment ? C’est si facile pour lui de dire au revoir ? Si cette réaction est normale et humaine, il est important d’analyser si les problèmes de séparation des parents ont une influence sur ceux de l’enfant.
  • Mettez en place un rituel. Cela peut simplement se résumer à faire un signe de la main pour se dire au revoir et à s’envoyer des bisous. Une autre astuce consiste à prévoir une activité amusante à faire avec votre enfant lorsque vous serez à nouveau ensemble.

Rappelez-vous ceci : grandir est une chose difficile, à la fois pour les enfants et pour leurs parents !

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection Active Fit

Notre couche la mieux ajustée et ultra absorbante.