L'équipe des soins intensifs néonatals

L'équipe des soins intensifs néonatals

Lorsque vous franchissez les portes de l’unité de soins intensifs néonatals, vous entrez dans un monde inconnu. Ce lexique vous aidera à connaître les nombreux experts qui appartiennent à cette unité et peuvent s’occuper de votre bébé ou vous aider.

Pour plus d’informations sur l’unité de soins intensifs néonatals, cliquez sur les guides associés qui présentent l’équipement, les tests et les problèmes courants.

Gestionnaire de cas/coordonnateur des sorties : professionnel qui facilite les sorties ou le processus de transfert pour assurer les soins nécessaires pour le bébé à la maison et/ou dans l’unité. Cette personne coordonne également la communication entre l’hôpital et le prestataire de soins de santé à propos des soins de votre bébé.

Aumônier : membre du clergé disponible à l’hôpital pour aider ceux qui luttent contre la maladie. Cette personne peut vous aider à traverser la période difficile liée à la maladie grave de votre enfant ou à son hospitalisation.

Intervenants spécialisés : équipe multidisciplinaire de personnes spécialisées dans l’éducation, les handicaps de développement et différentes disciplines thérapeutiques. Cette équipe d’intervenants spécialisés fournit des services aux enfants de la naissance à 3 ans qui risquent de rencontrer des problèmes de développement. Ils fournissent des références, rassemblent des informations et participent au planning des sorties. L’équipe d’intervenants spécialisés vous aidera, vous et votre enfant, à la maison après la sortie. Ainsi, dans de nombreux cas, ils feront votre connaissance pendant l’hospitalisation.

Spécialistes : experts qui, selon les difficultés de votre bébé, peuvent être appelés pour évaluer un problème spécifique. Généralement, ces personnes sont formées en pédiatrie, puis dans un domaine d’expertise particulier. Voici une liste de quelques-uns de ces médecins et leurs spécialités.

  • Spécialiste comportemental et développemental (souvent, pédiatre) : problèmes du comportement et du développement
  • Cardiologue : problèmes du cœur
  • Endocrinologue : problèmes de glandes et de croissance
  • Gastro-entérologue : problèmes d’intestins, de foie et de digestion
  • Hématologue : problèmes de sang, de saignements et certains problèmes du système immunitaire
  • Spécialiste des maladies infectieuses : infections complexes
  • Néphrologue : problèmes de reins
  • Neurologue : problèmes du cerveau (dont les crises)
  • Pneumologues : problèmes pulmonaires et respiratoires

Infirmier diplômé d’État néonatal : infirmier diplômé qui a suivi des études avancées (généralement un master) et possède un diplôme pour travailler avec les nouveau-nés prématurés et malades. L’infirmier travaille sous le contrôle du néonatologiste et/ou d’un moniteur en néonatologie, peut effectuer de nombreuses procédures et aider à superviser les soins que vous prodiguez au bébé. Les infirmiers diplômés d’État sont souvent responsables de la poursuite des soins et du planning de sorties pour les nourrissons de l’unité de soins intensifs néonatals.

Néonatologiste : médecin en charge de l’unité de soins intensifs néonatals. Il s’agit d’un pédiatre (médecin pour enfants) bénéficiant d’une formation avancée dans les soins pour les nouveau-nés malades, qui possède généralement un diplôme dans ce domaine. Plusieurs néonatologistes peuvent être présents dans l’unité de soins intensifs néonatals, en raison de l’activité 24 h/24.

Moniteur en néonatologie : pédiatre entièrement formé et diplômé qui reçoit une formation avancée dans les soins des nouveau-nés malades. Ce médecin peut diriger le travail minute par minute de l’équipe en place et est sous la direction du néonatologiste responsable. Un moniteur en néonatologie peut aller dans d’autres hôpitaux ou zones toutes les quatre à huit semaines.

Ergothérapeute, kinésithérapeute : professionnels de la santé qui traitent les façons dont l’immaturité et la maladie affectent le comportement. L’ergothérapeute essaie d’améliorer l’état du nouveau-né grâce à différentes actions. Le kinésithérapeute s’intéresse à la force musculaire, à la résistance et aux activités motrices. Ils offrent tous deux des actions importantes pour soutenir les soins dispensés dans l’unité et à la maison.

Résident en pédiatrie : médecin qui reçoit une formation en pédiatrie ; il travaille généralement de trois à six semaines dans l’unité de soins intensifs néonatals.

Infirmier diplômé d’État : professionnel de la santé qui a passé un examen écrit après son diplôme dans une université ou un programme de formation en hôpital. Les infirmiers diplômés de l’unité de soins intensifs ont de l’expérience dans les soins des nouveau-nés malades. On les nomme également infirmiers néonatals. Dans la plupart des unités, un infirmier est désigné comme intervenant "principal" pour votre nourrisson, ce qui signifie qu’il sera le plus responsable des soins de votre bébé. De nombreuses autres personnes s’occuperont de votre enfant la nuit, les jours fériés, etc., mais c’est l’infirmier principal qui vous connaîtra le mieux, vous et votre bébé. En dehors des centres de formation, certains infirmiers diplômés d’État sont qualifiés pour effectuer de nombreuses procédures gérées par les internes et les moniteurs dans les plus grandes unités.

Inhalothérapeute : professionnel de la santé formé pour utiliser l’équipement médical nécessaire pour les bébés présentant des problèmes de respiration. Ce thérapeute peut être en charge des tests d’oxygénation du sang et de certaines autres procédures.

Assistant social : professionnel qui vous aide à supporter les aspects émotionnels et sociaux du séjour de votre bébé dans l’unité de soins intensifs néonatals. L’assistant social peut vous aider à obtenir des informations auprès des médecins de votre bébé, vous offrir d’autres sources d’informations sur les problèmes médicaux de votre bébé, vous aider à faire face aux difficultés financières et au stress, et vous aider à organiser les dispositifs dont vous aurez peut-être besoin pour la sortie de votre bébé et les soins de suivi. Parfois, les assistants sociaux dirigent des groupes de familles dans des sessions de thérapie de soutien.

Pathologiste de la parole et du langage : personne formée dans les problèmes de la parole et du langage, mais qui travaille souvent avec les nouveau-nés de l’unité de soins intensifs néonatals pour aider à vaincre les problèmes d’alimentation. Certains enfants présentant un retard dans le langage la première année de leur vie ou au-delà peuvent avoir besoin des services d’un orthophoniste après la sortie.

Chirurgiens spécialistes : si votre enfant doit être opéré, un chirurgien spécialisé peut être appelé pour donner des conseils sur le sujet ou sur la procédure.

La liste ci-dessous décrit différents types de chirurgiens et leurs domaines d’expertise.

  • Chirurgien cardiothoracique : soins du cœur, des vaisseaux sanguins, et souvent des poumons
  • Chirurgien oto-rhino-laryngologiste : soin des oreilles, du nez et de la gorge, et certains problèmes des voies respiratoires
  • Chirurgien général : problèmes d’intestins, réparations des hernies et placement des voies artérielles et veineuses
  • Neurochirurgien : soins du cerveau, de la moelle épinière et des nerfs
  • Chirurgien orthopédique : problèmes d’os et d’articulations, dont les difformités
  • Chirurgien plastique : difformités de la tête et du cou, certains problèmes de peau et certains problèmes des mains et des pieds. Une partie de ces actes peut également être effectuée par un chirurgien orthopédique. 

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection New Baby Sensitive

La meilleure protection Pampers pour la peau délicate de votre nouveau-né.