Conseils pour l'apprentissage de la propreté

Conseils pour l'apprentissage de la propreté

Bien que la plupart des enfants souhaitent rapidement être capables d’utiliser seuls les toilettes, il arrive qu’ils se sentent frustrés par les petits accidents qui se produiront inévitablement. Passer des couches aux sous-vêtements peut également être difficile pour vous.

Voici quelques conseils pour faciliter l’expérience de l’apprentissage à la propreté.

Attendez que votre enfant soit prêt

Tenter d’apprendre la propreté à un enfant qui n’est pas prêt peut en réalité prolonger le processus. Ne commencez pas quand l’enfant doit faire face à d’importants changements dans sa vie comme une maladie, un divorce, un décès dans la famille (même d’un animal) ou un déménagement.

Une étape à la fois

Pour favoriser le processus, commencez en installant un pot sur le sol de la salle de bains pendant quelques jours. Dites à votre enfant que les petites toilettes sont pour lui et les grandes pour les adultes. Quelques jours plus tard, faites-le asseoir sur le pot (même tout habillé). Attendez quelque temps et demandez plusieurs fois par jour à votre enfant si vous pouvez lui enlever ses couches afin de lui permettre de s’asseoir sur le siège que vous avez prévu pour lui.

Ayez le matériel adéquat

Les pots doivent être suffisamment bas pour que les deux pieds de l’enfant reposent fermement sur le sol. Oubliez les déflecteurs d’urine (les protections qui s’attachent sur le devant du pot pour maintenir l’urine du petit garçon à l’intérieur du pot). Il s’agit peut-être là d’une bonne idée, mais il arrive qu’ils fassent mal à l’enfant qui ne s'assoit pas exactement comme il le devrait. Vous ne voulez surtout pas que votre enfant associe le fait d’aller aux toilettes à la douleur.

Au début, ne tirez pas la chasse devant votre enfant

Certains enfants sont fascinés et souhaitent tirer la chasse d’eau encore et encore, mais d’autres sont terrifiés et imaginent qu’ils vont être avalés par les toilettes... Diminuez ou éliminez l’absorption de liquides une heure avant le coucher. Votre enfant aura plus de chances de se réveiller au sec, ce qui augmentera sa confiance en lui.

Apprenez à reconnaître les signes

Quand vous voyez qu’il frotte ses genoux l’un contre l’autre, qu’il saute partout, trouvez rapidement des toilettes.

Soyez positive, mais pas trop

Manifester trop d’enthousiasme envers le contenu de la couche peut donner à un enfant l’idée qu’il a produit quelque chose de valable, et il voudra le garder pour lui (à l’intérieur de son corps si nécessaire).

Faites-en quelque chose d’amusant

Au début de l’apprentissage de la propreté, il est bien connu que les petits garçons ne savent pas très bien « viser ». Mettez des céréales en forme de O ou d’autres cibles dans l’eau, ou ajoutez un colorant alimentaire bleu (qui devient vert quand l’urine entre en contact avec lui). L’expérience n’en sera que plus amusante pour votre petit garçon et bien moins compliquée pour vous.

Pendant quelque temps, laissez les choses telles qu’elles sont pendant la nuit

Attendez au moins que votre enfant soit régulièrement propre après la sieste et occasionnellement sec le matin. Le contrôle de la vessie pendant la nuit ne se produit en général qu’un an après avoir été capable de la contrôler durant la journée.

Coordonnez votre approche avec les autres aidants

Sauf quand il existe un autre changement majeur, une fois que vous avez commencé l’apprentissage de la propreté, vous ne pouvez pas revenir en arrière. Informez les enseignants et les aidants de ce que vous faites à la maison et demandez-leur de faire de même. La punition ne doit pas faire partie de l’apprentissage de la propreté. Il est impossible de forcer un enfant à utiliser les toilettes s’il n’est pas prêt ou s’il ne veut tout simplement pas. Les enfants qui se sentent contraints ont parfois besoin de regagner le contrôle de la situation en refusant d’arrêter les couches ou de se rendre aux toilettes. Ceci peut être à l’origine de constipation ou d’autres conditions qui devront être traitées par votre pédiatre.

Faites preuve de cohérence et de patience : vous’serez surprise de voir avec quelle rapidité votre enfant maîtrisera sa nouvelle aptitude !

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection Active Fit

Notre couche la mieux ajustée et ultra absorbante.