Devenir papa pour la deuxième fois

Devenir papa pour la deuxième fois


Pour son premier enfant, un de mes amis avait l'habitude de se préparer pour un tour d'une heure au parc avec sa petite fille comme s'il s'agissait d'une semaine complète dans une forêt tropicale. Il portait un sac à dos rempli de couches supplémentaires, de couches, de crème, une couverture, un biberon, un bonnet de secours, quelques hochets et un nombre incalculable d'autres accessoires. Mais avec son fils né quelques années plus tard, il fourrait simplement une couche de rechange dans sa poche arrière, attrapait quelques lingettes et sortait avec le petit garçon dans les bras.

"Je sais à présent que je peux gérer", nous a-t-il dit. "Ce n'est pas grand-chose."

Et c'était pareil avec la deuxième grossesse de son épouse. J'en ai parlé à d'autres pères et ils sont d'accord. La première fois, ça ressemble à un voyage vers une destination inconnue pour tous les deux. On amplifie chaque changement d'humeur, chaque élancement et chaque modification du corps parce que c'est tellement nouveau. La seconde fois, vous avez tous les deux les cartes en main, ce qui vous permet de mieux savoir quand quelque chose n'est pas normal.

Selon la croyance populaire, les pères se montrent moins impliqués émotionnellement dans une deuxième grossesse que dans la première. En fait, c'est plus probablement notre implication qui change parce que nous prêtons attention à des choses différentes. Nos cadres de références se sont déplacés. Comme pour les sorties au parc de mon ami, le fonctionnement n'est plus vraiment un problème. Nous savons que les nausées finiront par passer, et que nous prendrons probablement quelques kilos "d'empathie" pendant ces neuf mois, aussi. Nous avons stocké à l'avance ces aliments dont elle aura probablement envie au milieu de la nuit.

La deuxième fois, notre attention est divisée. Nous ne pouvons plus nous concentrer uniquement sur nous et notre partenaire, il nous faut aussi nous occuper de notre autre enfant . Que pense-t-il de cela ? Comment allons-nous, en tant que famille, gérer ces changements ?

D'autres pensées font leur apparition, surgissant quand on s'y attend le moins. Avoir un premier bébé en bonne santé n'était-il pas qu'un coup de chance ? Allons-nous éprouver les mêmes sentiments pour notre deuxième enfant que pour notre premier ? Comment allons-nous payer ses études ? Notre maison est-elle assez grande ? Nos emplois sont-ils sûrs ? Et si quelque chose de terrible arrivait ?

Il est important de parler de ces préoccupations. En parler ouvertement permet de les mettre en perspective. Une excellente façon de le faire est de s'inscrire à un autre cours prénatal. Oui, vous êtes déjà passé par là auparavant ; vous vous rappelez probablement les halètements et les exercices respiratoires, les baigneurs en plastique et les massages du dos. Mais cette fois-ci, vous arriverez au cours en tant que voyageur expérimenté. D'autres participants rechercheront votre expérience. Vous pourrez entendre certaines des choses que vous avez ratées la première fois.

Et vous apprendrez ce qui est différent maintenant et ce que vous pouvez faire pour aider.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection New Baby Sensitive

La meilleure protection Pampers pour la peau délicate de votre nouveau-né.