Remèdes aux principales maladies infantiles

Remèdes aux principales maladies infantiles

Simple rhume

Le rhumeest probablement la maladie dont votre enfant est le plus souvent victime. En moyenne, un enfant de moins de sept ans s’enrhume sept à dix fois par an, chaque rhume durant une à deux semaines. Il n’est généralement pas nécessaire de consulter un médecin pour un rhume chez un enfant de plus de six mois, à moins qu’il n’ait mal aux oreilles, mal à gorge ou présente une température supérieure à 39°C et qui dure plus d’un jour ou deux.

Un autre élément connu : Il n’existe aucun remède contre un simple rhume. Des études ont démontré que les décongestionnants et les médicaments contre la toux ne sont pas très efficaces pour atténuer les symptômes ou la durée d’un rhume. Les antibiotiques ne sont pas nécessaires pour les rhumes sans complications et peuvent même exposer l’enfant à des infections dues à des bactéries résistantes par la suite. La solution : boire et se reposer.

Fièvre

Elle peut accompagner un virus ou d’autres maladies virales ou bactériennes. Vous pouvez généralement attendre un jour ou deux afin de voir si d’autres symptômes ou maux surviennent avant de demander un avis médical concernant votre tout-petit ou votre enfant de maternelle qui fait de la fièvre. Les fièvres avec des températures inférieures à 38,5°C n’ont généralement pas besoin d’être traitées, à moins que l’enfant concerné n’ait un historique de convulsions liées à la fièvre. S’il dort et mange raisonnablement et est quelque peu enjoué, vous pouvez vous contenter d’attendre.

Diarrhée

Assez courante chez les jeunes enfants, la diarrhée est le plus souvent causée par un virus. Lorsqu’elle est grave et prolongée, elle peut causer une déshydratation, laquelle est dangereuse et facile à éviter. Si votre enfant présente des selles liquides toutes les une à deux heures pendant plus de huit heures, vous devez consulter votre médecin. Si les diarrhées surviennent moins de six fois par jour et si votre enfant boit beaucoup et joue raisonnablement, vous pouvez attendre un jour ou deux pour voir s’il va mieux avant d’appeler le médecin. Continuez de lui proposer son régime alimentaire habituel s’il le tolère, mais évitez les plats frits ou les aliments riches en fibres, comme les haricots ou les brocolis.

Il est temps d’agir

Si votre enfant a moins de six ans et urine moins de quatre fois en 24 heures, si ses lèvres sont desséchées, s’il produit moins de larmes lorsqu’il pleure et s’il est beaucoup plus léthargique, c’est qu’il est déshydraté. S’il présente des selles molles contenant du sang ou du pus ou si elles sont accompagnées d’une fièvre excédant 39,5°C, contactez votre médecin.

Comment l’aider ?

Les enfants de plus de trois ans sont souvent embarrassés par leurs diarrhées, surtout lorsqu’ils ont des accidents. Dites à votre enfant que cela arrive à beaucoup d’autres, et ne le grondez jamais à propos d’un accident. Si ses fesses sont irritées, nettoyez-les bien et appliquez une fine couche de vaseline ou une pommade contenant de l’oxyde de zinc. Siroter des liquides à température ambiante lentement, grâce à une paille, peut permettre d’éviter la déshydratation sans déclencher une envie pressante d’uriner.

Étapes de prévention

Il serait tellement agréable de pouvoir prévenir toutes les maladies. Bien que cela soit impossible, il est possible de réduire l’occurrence de nombreuses maladies courantes. Se laver soigneusement les mains est l’une des meilleures méthodes. Rappelez à votre enfant de se laver les mains avant de manger, après être allé aux toilettes, et après s’être mouché. Les autres étapes à suivre comprennent la mise en place d’un rituel de sommeil régulier pour votre enfant, la proposition de différents plats sains, et le fait qu’il bénéficie d’une grande quantité d’activité physique.

Le bon côté

Point positif, les maladies mineures de l’enfance permettent de développer un système immunitaire résistant qui aidera l’enfant tout au long de sa vie. De plus, les maladies mineures offrent à votre enfant l'occasion d’en apprendre plus sur son corps, les germes et la guérison. Il aura probablement très envie de savoir pourquoi son nez coule et les raisons pour lesquelles il fait caca aussi souvent. Vous pouvez aider votre enfant à comprendre la façon dont le corps travaille et se soigne, le fait qu’il va mieux aujourd’hui qu’hier, et que d’autres qui étaient malades vont tous très bien maintenant. Cela lui permettra de mieux se percevoir et de comprendre que la maladie est une partie de la vie à gérer. En aidant ainsi votre enfant de maternelle, vous l'aiderez à apprendre et à grandir.

N’oubliez pas les câlins

Les maladies apprennent à votre enfant des rituels familiaux spéciaux, comme davantage d’oreillers, des gants de toilette humides pour rafraîchir le front, un délicieux bouillon de poulet et des massages dispensés par maman ou papa. Les enfants retombent souvent à un âge antérieur de gros câlins et de petits plaisirs. Les parents apprécient également ce moment, car ils peuvent câliner leur enfant. Faites des câlins un moment spécial et profitez de cette opportunité. Les choses reviendront bientôt à la normale.



Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Pampers Premium Protection New Baby Sensitive

La meilleure protection Pampers pour la peau délicate de votre nouveau-né.