Chute de cheveux post-partum : est-ce normal ?

Le corps d’une femme subit de très nombreux changements au cours de la grossesse et après l’accouchement. L’alopécie post-partum ou chute de cheveux post-partum est l’un des plus fréquents. Comme pour beaucoup des symptômes ou problèmes liés à la grossesse, ce sont les variations de vos taux d’hormones, y compris après l’accouchement, qui sont responsables de cette chute de cheveux. Si vous en êtes victime, sachez que vous n’êtes pas la seule femme à être concernée, et que cela est généralement temporaire. La grossesse et l’accouchement sont des périodes très exigeantes pour votre corps et celui-ci peut avoir besoin de temps pour s’en remettre. Vos cheveux ne tarderont probablement pas à redevenir comme avant. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons ce qui provoque la chute de cheveux post-partum, combien de temps cette période dure généralement et ce que vous pouvez faire pour en limiter les effets.

La chute de cheveux post-partum, c’est quoi ?

La plupart des femmes sont confrontées à une chute de cheveux dans les mois qui suivent l’accouchement. Soit vous perdez un peu vos cheveux mais uniformément un peu partout sur le crâne soit le phénomène est plus concentré au niveau de la ligne du front. Cette chute de cheveux a de quoi vous inquiéter, mais elle est typique de la période post-partum. Au fur et à mesure que vos taux d’hormones de grossesse reviennent à la normale, les changements qu’ils déclenchent dans votre organisme vont progressivement s’atténuer et vos cheveux redeviendront comme avant.

Quelles sont les causes de la chute de cheveux chez la femme après l’accouchement ?

Les hormones de grossesse sont responsables de nombreux changements dans votre organisme. Vous avez par exemple peut-être remarqué que vos cheveux étaient devenus plus épais pendant la grossesse à cause des hormones œstrogènes, qui fait pousser vos cheveux plus vite et les rend moins susceptibles de tomber. Néanmoins, après la naissance de votre bébé (ou, dans certains cas, après avoir arrêté d’allaiter), vous constaterez peut-être que tous ces cheveux qui ne sont pas tombés pendant votre grossesse commencent maintenant à se détacher. C’est ce phénomène que l’on appelle la chute de cheveux ou alopécie post-partum. Comme il s’agit de cheveux qui auraient dû tomber pendant votre grossesse et qui ne le font que maintenant, vous avez l’impression de « perdre » des cheveux mais en réalité, il s’agit plutôt d’un retour à la normale. Ces mêmes hormones de grossesse peuvent également rendre vos cheveux plus gras ou au contraire plus secs que d’habitude, voire même en changer la couleur à la fois pendant votre grossesse et après l’accouchement.

Quand la chute de cheveux post-partum commence-t-elle ?

La chute de cheveux post-partum commence généralement quelques mois après votre accouchement, souvent autour de trois mois après celui-ci.

Combien de temps la chute de cheveux post-partum dure-t-elle ?

La durée de la chute de cheveux post-partum varie selon les femmes. Elle ne dure généralement pas plus de trois mois et vos cheveux devraient donc recommencer à pousser environ six mois après la naissance de votre enfant. Vos cheveux devraient être redevenus comme avant votre grossesse environ 12 mois après votre accouchement.

Comment empêcher ou arrêter la chute de cheveux post-partum ?

Si votre chute de cheveux est provoquée par des changements hormonaux liés à la grossesse et à l’accouchement, il est possible que celle-ci s’arrête d’elle-même sans nécessiter de traitement quelconque.

Néanmoins, voici quelques précautions à prendre pour limiter cette chute de cheveux :

  • Mangez suffisamment de fruits et de légumes pour bénéficier des bons apports en vitamines et en nutriments. Votre professionnel de santé sera en mesure de vous conseiller des aliments précis à inclure dans votre alimentation.

  • Lavez-vous et brossez-vous les cheveux doucement.

  • Ne coiffez pas vos cheveux d’une manière qui tire dessus.

  • Utilisez le réglage « air frais » de votre sèche-cheveux.

Essayez avant tout de faire preuve de patience. Vous avez déjà beaucoup de choses à gérer et vous ne pouvez pas vraiment faire autre chose qu’attendre que cette chute de cheveux post-partum cesse. Vous pouvez également essayer des coiffures faciles pour jeunes mamans pour ne pas trop solliciter vos cheveux.

Quand dois-je consulter mon professionnel de santé ?

Si vous constatez que vous perdez vraiment beaucoup de cheveux ou que cette alopécie post-partum dure depuis environ plus de 6 mois, il peut être temps de prendre rendez-vous chez votre professionnel de santé.

Dans certains cas, cela peut être lié à un problème de thyroïde, par exemple si elle ne fonctionne pas aussi bien qu’avant : en effet, la grossesse et la période post-partum sont connues pour avoir un lien avec certains problèmes thyroïdiens. Si votre professionnel de santé vous diagnostique un problème de ce type, il sera en mesure de vous proposer un traitement.

Vous le savez sûrement déjà très bien, mais la grossesse et la période post-partum sont pleines de changements pour votre corps : certains sont merveilleux et d’autres beaucoup moins. Vous avez peut-être l’impression que votre corps n’en finit plus de changer, mais dans le cas de cette chute de cheveux, tout rentrera bientôt dans l’ordre.

Pampers