La péridurale : Qu'est-ce que c'est et comment ça fonctionne ?

Arrivée dans votre troisième trimestre, vous commencez certainement à compter les jours jusqu’à la date de votre accouchement. En attendant, commencez à réfléchir aux options de gestion de la douleur pour le grand jour comme la péridurale. Vous avez certainement entendu parler de ce moyen bien connu d'atténuer la douleur, mais si vous voulez en savoir plus, découvrez notre article à ce sujet. Cela vous aidera à choisir si vous souhaitez ou non la péridurale le jour de votre accouchement.

Qu'est-ce qu'une péridurale ?

La péridurale est l'un des moyens les plus communs de soulagement de la douleur utilisés pendant le travail et l'accouchement. Après une petite anesthésie locale, un cathéter est introduit dans l'espace péridural via une aiguille dans le bas du dos afin d’administrer le produit anesthésique nécessaire pour engourdir votre bas-ventre. L'un des principaux avantages de la péridurale est qu'elle vous permet de rester alerte et éveillée tout au long de votre accouchement, tout en limitant la douleur.

Il faut attendre entre 10 et 20 minutes pour que la péridurale commence à faire effet. De plus l’anesthésiant administré peut être ajusté si besoin.

Le moment de la péridurale est important. Une péridurale peut être prescrite peu de temps après le début des contractions ou un peu plus tard, au fur et à mesure que le travail progresse. La plupart des médecins recommanderont une péridurale une fois que vous avez commencé le travail, c’est-à-dire quand vos contractions seront plus fortes et de moins en moins espacées.

Quand administre-t-on une péridurale ?

La péridurale est souvent administrée pendant la phase active du travail mais peut occasionnellement l’être plus tôt, par exemple au début des contractions ou plus tard, pendant l’expulsion du bébé. Vous pouvez discuter avec votre professionnel de santé de ce qui vous paraît le moment le plus approprié de votre accouchement pour une péridurale.

Si vous accouchez par voie basse mais que le travail doit être déclenché artificiellement, il y a un risque pour que vos contractions soient plus douloureuses. Votre professionnel de santé pourra alors vous recommander une péridurale.

Elles sont également parfois utilisées pendant les césariennes. Par exemple, on peut vous avoir administré une péridurale pour votre accouchement par voie basse mais suite à des complications, vous devez subir une césarienne. Dans ce cas de figure, le cathéter est déjà en place et l’anesthésiste peut décider d’augmenter le dosage pour vous préparer à cette opération chirurgicale. Une anesthésie locale (rachianesthésie) peut également vous être administrée si vous n’avez pas déjà reçu de péridurale et que vous devez subir une césarienne en urgence.

La péridurale n’est pas non plus exclusivement réservée à l’accouchement. Si vous passez un examen du bassin après votre 37e semaine et que votre professionnel de santé détermine que votre bébé se présente par le siège (c’est-à-dire qu’il n’a pas la tête en bas), il pourra essayer de le retourner en réalisant ce que l’on appelle une version par manœuvres externes. Une péridurale peut alors être administrée pour détendre votre utérus et rendre la manipulation du bébé plus facile et moins inconfortable pour ce dernier.

Comment administre-t-on une péridurale ?

Après l’avoir nettoyée, une petite zone du bas de votre dos que l’on appelle l’espace péridural va être anesthésiée. Il vous sera ensuite demandé de vous asseoir ou de vous allonger sur le côté pour qu’un anesthésiste puisse d’abord y insérer une petite aiguille, puis un cathéter, avant de finir par retirer l’aiguille. Les analgésiques seront alors administrés par le biais de ce cathéter, qui restera en place tout au long du travail et de l’accouchement. Une fois ce cathéter en place, vous n’aurez pas besoin d’une quelconque autre injection.

En combien de temps une péridurale fait-elle effet ?

L’anesthésie par péridurale met généralement entre 10 et 20 minutes à faire effet. L’anesthésiste peut ajuster la dose d’antidouleurs, ce qui veut dire que vous pourrez rester insensible à la douleur aussi longtemps que nécessaire. Certains hôpitaux vous offrent la possibilité de contrôler vous-même votre dose d’analgésiques tout au long de l’accouchement par une simple pression sur un bouton, qui vous administre alors une dose prédéfinie et sans danger d’antidouleurs.

La péridurale est-elle douloureuse ?

L'insertion d'une aiguille et d'un cathéter dans le bas du dos peut sembler douloureuse, mais avant d'insérer la péridurale entre vos vertèbres lombaires, votre médecin vous administrera une anesthésie locale pour limiter cette douleur.

Une fois que la péridurale aura fait son effet, vous pourrez toujours bouger et pousser, mais selon l’anesthésiant prescrit, vous pourriez ne pas être en mesure de marcher juste après l’accouchement. Il est fortement déconseillé de se mettre debout seule juste après un accouchement par péridurale, demandez toujours l’accompagnement d’un soignant si vous ressentez le besoin de vous déplacer. Rassurez-vous, bien que les douleurs soient diminuées, vous devriez toujours continuer à ressentir vos contractions à mesure que votre travail avance.

Quels sont les avantages et les risques de la péridurale ?

Choisir la péridurale est une décision que vous et votre médecin prendrez ensemble. Toutefois, il est important de connaître les effets secondaires et les risques de la péridurale, ainsi que ses avantages pour faire votre choix. Les principaux avantages d'une péridurale sont :

  • Elle élimine la plupart des douleurs dans le bas de votre corps sans affecter significativement le travail. Vous ressentirez toujours la pression et les étirements pendant l'accouchement.

  • Elle ne vous endormira pas, donc vous pouvez rester éveillée.

Les risques de la péridurale sont :

  • Une baisse de votre tension artérielle qui, à son tour, peut ralentir le rythme cardiaque de bébé

  • Des maux de tête

  • Des démangeaisons

  • Des douleurs dans le dos après l'intervention.

  • Un temps pour faire effet plus ou moins long

On pourrait vous refuser une péridurale si vous avez subi auparavant une chirurgie dans le bas du dos, si vous prenez certains médicaments comme des anticoagulants ou si vous souffrez de troubles de la coagulation.

Avant le grand jour, explorez toutes les options de soulagement de la douleur qui s'offrent à vous pour trouver celle qui vous convient le mieux. Pour certaines femmes, la péridurale sera la meilleure option, si ce n’est pas votre cas, sachez qu’il existe d'autres mesures de confort pendant le travail. Quelle que soit la décision que vous prendrez avec votre médecin ou votre sage-femme, assurez-vous que vous êtes sûre que c'est le bon choix pour vous. Une fois que vous vous sentirez prête pour le travail et l'accouchement, découvrez comment retrouver la forme après votre accouchement.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.

Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.

Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.

Tentez de gagner 1 an de couches Pampers