Télétravail viable pour jeunes parents

Article connexe

Activités
11 activités pour bébé à faire à la maison (0-12 mois)

Pas évident d’allier télétravail et jeunes enfants : vous vous demandez peut-être comment les occuper pendant que vous essayez de rester productif. Mais si c’est difficile, ce n’est pas impossible ! Sachez que vous n’êtes pas seuls et que beaucoup de jeunes parents sont logés à la même enseigne.

Vous pouvez par exemple décider de vous créer un semblant de programme journalier pour vous aider à structurer votre journée, ou planifier des activités pour vos enfants quelques jours à l’avance afin d’avoir le temps de bien les préparer. De plus, si vos enfants ont moins de 3 ans, il est très probable que vous ne pourrez travailler que de manière fragmentée et il vous faudra essayer d’établir vos priorités en fonction.

Pour vous aider durant cette période mouvementée, nous vous avons préparé de nombreux conseils ! Evidemment, nous sommes tous différents: certaines de ces astuces vous parleront, d’autres moins. Piochez ce qui vous semble le plus adapté à votre famille et soyez indulgent avec vous-même si tout ne se passe pas comme prévu ! Courage, ça va bien se passer !

Comment travailler à la maison de façon productive avec des enfants ?

Voici quelques conseils pour vous permettre de réussir à bien travailler avec des enfants de moins de 3 ans autour de vous :

  • « Dormez quand bébé dort » devient « Travaillez quand bébé dort ». Vos enfants ferment les yeux ? C’est pour vous le moment idéal pour avancer sur les sujets urgents. Si vos enfants font la sieste à des horaires à peu près réguliers, profitez-en pour planifier une réunion importante ou donner un coup de collier sur un projet. Si votre travail vous offre une certaine souplesse, vous pouvez également choisir de travailler le matin avant qu’ils ne soient réveillés ou le soir après les avoir couchés.

  • Alternez avec votre moitié. Votre partenaire travaille aussi à la maison ? Mettez-vous d’accord au préalable pour savoir qui s’occupe des enfants ou leur donne à manger. Vous pouvez par exemple travailler le matin et inverser les rôles l’après-midi. Vous pouvez également prévoir le matin un moment pour parcourir vos plannings respectifs de la journée et voir qui se chargera de préférence des enfants à quel moment. Cela demande bien sûr un peu de flexibilité. Si l’un de vous est bloqué en réunion, il n’est pas nécessaire de lui mettre un enfant qui pleure dans les bras sous prétexte que c’est son tour...

  • Établissez un planning journalier ou hebdomadaire. Établissez un planning pour vous-même afin de bien savoir quand vous pouvez travailler et quand vous devez libérer du temps pour votre enfant et/ou votre partenaire. Ne planifiez surtout pas trop de choses. Vous seriez frustré(e) de ne pas arriver au bout de ce que vous aviez prévu ou de voir qu’il vous reste encore beaucoup trop à faire. Par contre, le fait d’avoir un planning vous aidera à rester concentré(e) sur les points importants.

  • Travaillez pendant que vous allaitez ou tirez votre lait. Si vous tirez votre lait, envisagez d’utiliser une pompe qui vous libère les mains : cela vous permettra de poursuivre votre travail ou votre coup de téléphone. Si vous allaitez, vous pouvez également continuer à téléphoner ou à lire des documents importants pendant que bébé tète.

  • Habillez-vous comme si vous alliez travailler. Il peut être difficile de se sentir « au bureau » lorsqu’on travaille chez soi, et cela peut gêner votre productivité. Vous pouvez envisager de vous habiller le matin comme si vous alliez au travail et de vous changer le soir pour adopter une tenue plus décontractée. Cela peut vous aider à scinder la journée entre une partie « pro » et une partie « détente ». D’un autre côté, vous pouvez vous sentir beaucoup plus à l’aise en survêtement.

  • Préparez une « boîte à jeux ». Préparez une boîte avec des jouets, des crayons de couleur, des puzzles... Quand vos enfants viendront vous tirer la manche, vous pourrez les envoyer à la boîte vers jeux. Ils devraient être sages pendant un petit moment ! Cependant, gardez en tête que si vos enfants sont réveillés, ils peuvent vous interrompre à tout moment, donc gardez les tâches plus longues ou plus importantes pour la sieste ou tôt/tard dans la journée.

Un bébé devant une table de jeux
  • Mettez vos week-ends à profit. Profitez du week-end pour préparer vos déjeuners pour le reste de la semaine. Vous gagnerez du temps pendant la semaine. Vous pourrez utiliser le temps ainsi libéré sur l’heure de midi pour jouer avec votre petit bout ou le câliner avant de reprendre le travail. Vous pouvez aussi profiter du week-end pour trouver des idées d’activités pour enfants et les préparer.

  • Ne vous laissez pas distraire. Vos enfants sont déjà bien assez de distraction comme ça. Si vous le pouvez, enfermez-vous au calme dans une pièce et évitez de procrastiner sur les réseaux sociaux par exemple. Vous pouvez par exemple installer sur votre téléphone des applications qui vous empêchent de visiter Facebook ou Twitter pendant les heures de bureau. Vous pouvez aussi vous prévoir une demi-heure de rangement ou de tâches ménagères par jour pour vous éviter d’avoir constamment envie de vous lever pour aller ranger telle ou telle chose.

  • Soyez réaliste. Vous devrez faire preuve de souplesse et de créativité dans votre façon de travailler avec les enfants autour de vous. C’est normal de ne pas pouvoir tout faire parfaitement. Essayez d’être une personne productive et efficace dans votre travail, cela sera déjà beaucoup !

  • Faites des pauses si vous le pouvez. Les moments consacrés à la détente ou à vous changer les idées sont aussi importants que de rester concentré sur le travail. Au bureau, il vous arrive de papoter avec des collègues ou d’aller chercher un café, mais ce n’est pas pareil à la maison. On recommande en général des périodes de 25 minutes de concentration sur une tâche en alternance avec 5 minutes de pause. Une période de 25 minutes vous semble un peu juste ? Doublez le temps de travail à 50 minutes, avec 10 minutes de pause. Regardez une moitié d’épisode de série, prenez une douche, faites un tour rapide dehors et reprenez le travail ensuite.

Les choses ne se passent cependant pas tout à fait de la même manière selon l’âge de votre enfant : un nourrisson a besoin de beaucoup plus d’attention qu’un enfant de 2 ans et demi. Nous vous avons préparé quelques conseils plus spécifiques à chaque situation.

Travailler à la maison avec un nourrisson

Si les nourrissons ont besoin de beaucoup d’attention, le point positif est qu’ils dorment énormément. Il est assez facile de travailler à la maison avec des enfants de moins de 6 mois car ils font plusieurs siestes de 3 ou 4 heures en journée, ce qui vous laisse le temps de bien avancer dans votre travail. Gardez cependant en mémoire que vous allez devoir vous lever la nuit pour lui donner à manger et que même à deux, cela risque de vous fatiguer et de faire baisser votre productivité.

Vous pouvez aussi tout à fait travailler en portant votre bébé en écharpe ou dans un porte-bébé, par exemple pour combiner contact peau contre peau et travail.

Vous pouvez aussi mettre votre bébé dans un berceau que vous garderez près de vous toute la journée. Vous pourrez ainsi travailler en restant proche de votre petit et à son écoute.

Et bien sûr, vous pouvez même déplacer son lit de bébé si vous avez la place. Gardez cependant en mémoire qu’un jeune bébé ne doit dormir que dans son lit ou dans son berceau, et toujours sur le dos.

Travailler de manière productive avec un bébé

Votre bébé est un peu plus âgé, il a maintenant quelques mois. Il est plus éveillé et plus actif, mais cela ne veut pas dire qu’il est absolument impossible de travailler. Vous pouvez par exemple le laisser s’amuser sur un tapis de jeu ou un parc pour bébé tandis que vous travaillez juste à côté de lui.

Vous pouvez aussi l’installer dans un siège ou fauteuil d’activité si vous en avez un. Votre bébé s’occupera en s’amusant et vous aurez un peu de calme pour avancer dans votre travail.

Siège d’activité pour bébé

De plus, votre bébé fait sûrement encore une sieste le matin et une l’après-midi, alors mettez à profit ces moments de solitude pour vraiment bien avancer.

Travailler à la maison avec un enfant en bas âge

Travailler à la maison avec des enfants en bas âge a des bons et des mauvais côtés. Côté positif, un enfant en bas âge fait toujours la sieste une ou deux fois par jour et est capable de jouer un peu tout seul. Côté négatif, un enfant en bas âge vous demande souvent de l’attention.

Votre enfant est généralement capable, à cet âge, de jouer seul pendant de courtes périodes. Il peut falloir être un peu ferme avec lui, mais il est possible de lui faire comprendre que pendant la prochaine demi-heure, papa et maman ont besoin de travailler et qu’il faut qu’il joue en silence tout seul. Pour l’aider à comprendre que ce moment de solitude pour lui ne durera pas, vous pouvez mettre par exemple une alarme sur votre téléphone, une montre ou le micro-ondes. Il est important de bien lui expliquer que cela ne durera pas et qu’après, vous pourrez faire une pause et jouer un peu ou lire ensemble. Gardez en mémoire qu’il est important pour votre enfant d’apprendre à jouer seul et à faire preuve d’imagination pour ne pas s’ennuyer.

Pour l’aider à jouer de son côté, aménagez un espace de jeu pour votre enfant, par exemple en sécurisant bien le salon et en laissant votre petit s’amuser un peu partout dans la pièce pendant que vous travaillez et le surveillez d’un œil depuis votre coin bureau.

Vous pouvez encourager ce comportement indépendant en le félicitant et en vous intéressant à ce qu’il a fait pour s’occuper pendant que vous travailliez.

Vous pouvez aussi par exemple travailler à la table du salon et organiser un « bureau pour petit » à côté de vous en lui expliquant qu’il peut maintenant travailler « comme un grand » pendant 30 minutes avant de faire une pause, par exemple en s’appliquant sur un joli dessin.

Un exemple de routine quotidienne pour travailler à la maison avec les enfants

Voici un exemple de programme quotidien pour réussir à travailler à la maison avec les enfants autour de vous. Bien sûr, chaque famille est différente et vous n’avez pas besoin de respecter un tel programme à la lettre, mais cela peut vous donner une idée des façons de structurer votre journée en jonglant entre travail et enfants :

Tôt le matinVous pouvez mettre à profit les moments avant que vos enfants ne se réveillent pour avancer sans distraction dans vos tâches importantes pour le travail ou bien pour faire un peu de sport et vous préparer à une nouvelle journée.
Petit-déjeunerPrenez le petit-déjeuner, puis habillez vos enfants, lavez-leur les dents, etc.
Milieu de matinéePassez un peu de temps à jouer avec vos petits. Si vos enfants peuvent jouer un peu ensemble ou qu’ils font la sieste, profitez-en pour avancer dans votre travail.
DéjeunerMangez un bout et donnez le repas à vos enfants.
Après-midiSi vos enfants font la sieste dans l’après-midi, mettez ces instants à profit pour passer vos coups de fils importants ou pour terminer les travaux urgents. S’il y a des tâches ménagères urgentes à faire, vous pouvez également leur consacrer une demi-heure.

Lorsque vos enfants sont réveillés, jouez un peu avec eux. Et s’ils arrivent à jouer un peu seuls, alors profitez-en pour avancer un peu dans votre travail.
DînerProfitez bien du temps passé avec vos enfants, prenez le repas du soir, lavez-les et faites un temps calme avant par exemple de leur lire une histoire au lit.
Soirée

Une fois vos enfants couchés, vous pourrez retravailler quelques heures s’il le faut. C’est une période idéale pour ce qui nécessite une grande concentration de votre part puisque vous n’avez plus de risque de distraction. Vous pouvez aussi simplement finir de répondre aux e-mails de la journée. 

Et pour vous détendre après toute cette activité, vous pouvez choisir de prendre une longue douche, de lire un livre ou de regarder un film ou une série.

Week-end•    Préparez des repas et des en-cas pour la semaine à venir.

•    Faites une liste générale des choses à faire dans la semaine avec un plan global de quand vous comptez les faire.

•    Procurez-vous du matériel pour occuper vos enfants si vous n’en avez plus : papier, crayons de couleur, ciseaux pour bébé, pâte à modeler, etc.

•    Occupez-vous des tâches ménagères essentielles comme la lessive pour ne pas avoir à le faire en cours de semaine.

 

Gérer les caprices, les pleurs et les disputes

Travailler à la maison avec les enfants dans les pattes peut se révéler difficile, particulièrement si vous êtes seul avec un ou plusieurs enfants en bas âge. Des caprices ou des jalousies entre frères et sœurs peuvent survenir à tout moment et vous devrez y faire face. Les comportements indésirables et les « crises » peuvent être évitées et même parfois éliminées grâce aux conseils suivants :

  • Si possible, évitez de dire « non ». Attention, cela ne veut pas dire « dites « oui » à tout », mais plutôt que vous pouvez éviter certaines questions, faire diversion ou offrir des alternatives. Par exemple, si vos enfants veulent absolument faire la course, encouragez-les à le faire à un endroit avec de la moquette ou un gros tapis pour protéger le sol et qu’ils ne se fassent pas mal s’ils tombent. Cependant, si vos enfants veulent faire quelque chose de dangereux, il faut bien le leur interdire en expliquant pourquoi et leur proposer une autre activité.

  • Encouragez les bons comportements. Si votre enfant réussit quelque chose que vous lui avez demandé de faire (et particulièrement si cela ne lui était pas facile avant), félicitez-le. Par exemple, « tu as bien rangé tes jouets », ou « tu t’es bien brossé les dents tout seul, bravo ». Cela peut aider votre enfant à avoir plus confiance en ses capacités et à maintenir une atmosphère de calme et de bonne humeur.

  • Donnez-lui le choix. Certaines décisions sont mieux comprises et acceptées par les enfants quand on leur propose un choix au lieu de leur imposer quelque chose. Par exemple, s’il est compliqué d’habiller votre enfant le matin, demandez-lui s’il préfère porter son t-shirt jaune ou son t-shirt bleu et faites comme il aura décidé. Par contre, ne proposez toujours que deux choix qui ne vous sont pas problématiques (par exemple ne le laissez pas choisir n’importe quel t-shirt, il pourrait demander son préféré, qui est au linge sale, et ensuite faire un caprice quand vous lui direz qu’il ne peut pas l’avoir…)

  • Donnez-lui un compte à rebours. Par exemple, au lieu d’interrompre d’un coup une activité, un jeu, un dessin animé ou autre, dites-lui simplement « encore 10 minutes » ou « c’est le dernier, d’accord ? », si possible en lui donnant un rappel quelques minutes avant d’arrêter pour de bon. Félicitez vos enfants s’ils arrêtent à l’heure convenue. Les jeunes enfants sont souvent réceptifs aux alarmes, le bruit les aidant à détourner leur attention de l’activité en cours.

  • Faites-le rire. Si vous voyez arriver la crise, essayez de faire rire votre enfant pour la désamorcer. Par exemple, si votre enfant ne veut pas se laver les dents, proposez-lui de faire une course jusqu’à la salle de bains en imitant des bruits d’animaux.

  • À tour de rôle. Si vous avez deux enfants ou plus, il arrive souvent qu’un même jouet soit convoité par plusieurs enfants, ce qui donne inévitablement naissance à des pleurs. Vous pouvez essayer dans ce cas de trouver deux jouets que vos deux enfants aiment, puis les faire jouer à tour de rôle avec (éventuellement avec une alarme). Cela vous demande un peu d’organisation et d’attention, ce qui n’est pas toujours facile, mais cela va les aider à apprendre à partager, ce qui est presque toujours une étape difficile pour les jeunes enfants. Si c’est la première fois que vous avez à travailler à la maison avec les enfants autour de vous, il est probable que vous vous sentiez débordé(e). Pas de panique cependant ! Prenez le temps de vous y habituer et de développer une routine quotidienne qui vous correspond, par exemple en vous levant plus tôt pour travailler avant que vos enfants ne soient réveillés. Vous tâtonnerez sûrement un peu au début, mais vous trouverez vite un rythme qui ira à toute la famille. Et vous pouvez aussi vous dire que le télétravail vous permet de ne pas perdre du temps dans les transports et de passer plus de temps en famille.

Pampers