À 3 ans, votre petit bébé n’est plus si petit et les progrès qu’il réalise au quotidien n’ont pas fini de vous étonner ! Plus il grandit et explore le monde qui l’entoure plus vous voudrez en apprendre sur son développement physique, émotionnel, social et cognitif. Chaque enfant progresse à un rythme qui lui est propre mais nous vous présentons dans la suite de cet article les étapes principales qu’un enfant de 3 ans est susceptible de franchir.

Le développement physique d’un enfant de 3 ans

Vous avez sûrement remarqué des changements dans l’apparence de votre enfant de 3 ans dernièrement. Peut-être qu’il a grandi ou que vous avez récemment dû lui acheter de nouvelles chaussures. Peut-être aussi que son visage s’affine ? Votre enfant de 3 ans est en train de franchir beaucoup d’étapes physiques.

Les étapes du développement à 3 ans : croissance et apparence

En plus de simplement grandir, votre enfant de 3 ans commence aussi à prendre du muscle et donc à perdre son aspect un peu joufflu. Vous pourrez aussi peut-être constater :

  • que ses bras et ses jambes s’amincissent,

  • que son torse semble plus étroit, plus élancé,

  • qu’il grandit mais ne prend pas forcément du poids.

Autour de l’âge de 36 mois, la croissance de beaucoup d’enfants, mais pas tous, ralentit. Certains enfants grandissent même plus vite qu’ils ne prennent de poids, ce qui leur donne une apparence plus mince voire même frêle. Si c’est le cas de votre enfant, pas de panique, c’est parfaitement normal et ne veut pas dire qu’il ne va pas bien.

De manière générale, les enfants entre les âges de 3 et 6 ans :

  • grandissent d’environ 7 cm par an,

  • prennent environ 2,5 kg par an.

Votre professionnel de santé suivra l’évolution de la croissance de votre enfant à chacune des visites médicales mais vous pouvez également mesurer ses progrès à la maison avec nos courbes de croissance.

Vous remarquerez peut-être aussi que les traits du visage de votre enfant s’affirment et commencent à devenir plus adultes. Les enfants de 3 ans voient souvent leur tour de crâne augmenter avec une évolution de la forme de la mâchoire : la mâchoire inférieure devient plus marquée tandis que la mâchoire supérieure s’élargit pour faire de la place aux dents définitives.

Les étapes du développement à 3 ans : les capacités motrices

Le développement physique d’un enfant de 3 ans ou 4 ans est généralement marqué par une activité physique quasi-ininterrompue et beaucoup d’énergie. À cet âge, un enfant peut généralement maintenant marcher, courir et sauter sans trop de difficultés et sans avoir à trop se concentrer sur ses propres mouvements.

Voici quelques autres étapes majeures du développement d’un enfant de 3 ans en matière de capacités motrices « générales » :

  • Sauter à cloche-pied ou se tenir en équilibre sur une jambe pendant cinq secondes

  • Monter et descendre les escaliers sans aide

  • Donner un coup de pied dans un ballon

  • Jeter une balle par-dessus sa tête

  • Attraper une balle après un rebond

  • Faire du tricycle

À 3 ans, un enfant actif sera probablement plus intéressé par les jeux structurés qu’il ne l’était à 2 ans. Il peut ainsi aimer faire du tricycle, jouer dans un bac à sable, jouer avec un ballon ou jouer à chat.

Conseil 

Encouragez votre enfant à jouer pendant toutes ces merveilleuses années. En effet, les jeunes enfants apprennent par le jeu et c’est de cette manière qu’ils mettent en pratique ce qu’ils ont appris à faire et qu’ils franchissent les étapes de leur développement. Qu’ils courent partout en faisant l’avion ou qu’ils s’inventent tout un monde dans votre jardin, les enfants de 3 ans utilisent leur corps et leur imagination de façon surprenante.
Bien qu’il cherche tout le temps de nouvelles façons de s’amuser et de partir à l’aventure, votre enfant n’a toujours « que » 3 ans et n’a pas fini de développer sa coordination, sa maîtrise de soi ou ses capacités de jugement. Il faut donc toujours qu’un adulte le surveille et l’encadre. Il y aura nécessairement des petits bobos au cours de cet apprentissage des limites physiques du jeu. Faites en sorte de toujours être à proximité et de rester vigilants, en particulier s’ils jouent en groupe ou à proximité de machines ou de voitures. 

Les étapes du développement à 3 ans : la motricité fine

Ce que l’on appelle la motricité fine désigne les mouvements précis des doigts ou des mains. Le développement de ces capacités est également important pour un enfant de 3 ans, qui apprend à bouger chacun de ses doigts indépendamment des autres mais aussi avec les autres, ce qui lui offre beaucoup plus d’indépendance et de créativité dans ses activités du quotidien.

Souvenez-vous que votre enfant progresse, comme tous les enfants, à son rythme. Évitez de vous concentrer sur ce qu’il « devrait pouvoir faire » à 3 ans. Ceci étant, voici quelques activités nécessitant une bonne coordination au niveau des mains et des doigts que votre enfant sera peut-être capable de faire à l’âge de 3 ans, en préparation pour la maternelle:

  • Recopier une forme carrée

  • Dessiner des cercles ou des carrés

  • Utiliser des ciseaux à bouts ronds

  • Recopier des lignes (comme lorsque l’on apprend à écrire en majuscules)

  • Dessiner un bonhomme avec deux, trois ou quatre formes.

Cette motricité fine se développe généralement à mesure que les enfants de 3 ans apprennent à mieux contrôler leurs muscles et à mieux se concentrer. Lorsque votre petit aura appris à tenir un crayon comme un adulte (c’est-à-dire avec le pouce d’un côté et le reste des doigts de l’autre), c’est tout un monde qui s’ouvrira à lui. Les enfants de 3 ans pourront commencer à appliquer et à perfectionner ces nouvelles capacités et cette dextérité en dessinant, en coloriant et en peignant, en versant de l’eau dans un gobelet (en tenant une carafe à deux mains) ou en mangeant tout seul avec une fourchette.

Conseil

Besoin d’un moment de calme ? Voici quelques idées d’activités reposantes pour un enfant de 3 ans : construire quelque chose avec des cubes, faire du coloriage, jouer dans un bac à sable, habiller des poupées ou des peluches, faire des puzzles simples ou essayer de faire un collier avec des grosses perles.

 

Le développement émotionnel d’un enfant de 3 ans

Les enfants en bas âge sont très sensibles et la période qui précède l’entrée en maternelle est souvent pleine de hauts et de bas. En tant que parent, il est toujours utile de connaître les grandes étapes du développement émotionnel d’un enfant de 3 ans afin de savoir à quoi vous attendre. Là encore, il est difficile de parler de comportement « normal » pour un enfant de 3 ans mais voici quelques-uns des changements émotionnels que beaucoup d’enfants de cet âge traversent.

OUTILS POUR BÉBÉS
Courbe de croissance des bébés

Courbe de croissance des bébés

Surveillez la taille, le poids et le tour de tête de votre enfant pour comparer sa croissance à celle d'un nourrisson moyen grâce à notre outil pratique.

What is your child*
Ce champ est obligatoire.

Ce champ est obligatoire.

Ce champ est obligatoire.

Ce champ est obligatoire.

Ce champ est obligatoire.

* Entrez les détails des dernières mesures de votre bébé ** Source: Organisation mondiale de la Santé

Les étapes du développement à 3 ans : émotions et imagination

Les enfants de 3 ans commencent souvent à montrer plus de diversité dans leurs émotions, en partie à cause de leur imagination galopante. Il est très courant de voir un enfant de 3 ans passer de l’amour et de la dépendance à la peur ou la colère. Vous remarquerez peut-être ainsi que votre enfant de 3 ans:

  • considère que quelque chose qu’il ne connaît pas est un « monstre »,

  • alterne entre monde réel et monde imaginaire sans toujours pouvoir faire la différence,

  • se considère comme une personne à part entière (corps, esprit et émotions).

La période « magique » vers l’âge de 3 ou 4 ans se caractérise par l’intégration de la réalité et de l’imaginaire dans les aventures et la croissance de votre enfant. Cela a pour conséquence de diversifier les étapes du développement émotionnel d’un enfant de 3 ans et de les rendre parfois un peu complexes à suivre.

Voici néanmoins quelques conseils pour vous aider à soutenir le bien-être émotionnel de votre enfant:

  • Faites attention aux mots que vous employez. Un enfant de 3 ans à l’imagination débridée peut parfois vous prendre au mot et ne pas comprendre que vous lui faites une blague. Si vous dites par exemple « dépêche-toi sinon on te laisse ici », votre enfant peut croire que vous êtes sérieux et cela peut lui faire peur.

  • Jouez à faire semblant avec lui. Essayez de temps à autre de jouer avec votre enfant lorsqu’il joue à faire semblant ou qu’il imagine des histoires. Cela sera sûrement très amusant pour vous et vous pourrez peut-être découvrir des émotions ou des sentiments que votre enfant ne sait pas exprimer autrement.

  • Laissez-lui le choix lorsque c’est possible. Lorsque cela est possible, donnez à votre enfant de 3 ans l’impression de contrôler la situation en lui proposant des choix, par exemple en choisissant comment s’habiller ou à quel jeu jouer. En le laissant exprimer son avis et décider, vous renforcez son amour-propre et vous l’aidez à développer ses capacités décisionnelles.

Conseil

Un enfant de 3 ans se sent vite débordé s’il a trop de choix. Au lieu de poser des questions ouvertes telles que « comment est-ce que tu veux t’habiller aujourd’hui ? », demandez-lui de choisir entre deux ou trois possibilités. Un enfant a beaucoup moins de difficultés à développer ses capacités décisionnelles lorsque vous limitez les choix possibles. 

Le développement social d’un enfant de 3 ans

Quelles sont les activités préférées d’un enfant de 3 ans et comment interagit-il avec les autres ? Le développement social de votre enfant sera unique car il repose beaucoup sur sa personnalité et son caractère. Cependant, beaucoup d’enfants franchissent un certain nombre d’étapes « sociales » entre les âges de 3 et 4 ans, étapes qu’il est possible d’anticiper. De plus, de nombreux parents seront aussi simplement soulagés de voir que la crise des 2 ans est terminée.

Les jeunes enfants donnent souvent l’impression d’être égoïstes, ce qui est parfaitement normal et a tendance à disparaître en grandissant. À 3 ans, la confiance en soi, l’indépendance et la conscience de soi d’un enfant se développe et il peut commencer à vouloir jouer avec d’autres enfants et partager ses jouets. En sociabilisant, nous apprenons que tout le monde ne pense pas de la même façon. C’est quelque chose que votre enfant doit lui aussi apprendre, ce qui lui permettra également à terme d’apprendre à accepter des idées ou des avis autres que les siens. Voici quelques-unes des étapes clés du développement social d’un enfant de 3 ans:

  • La recherche de nouvelles expériences

  • La coopération et le partage avec d’autres enfants

  • Toujours plus d’imagination lorsqu’il invente des jeux ou des histoires

  • L’attribution de rôles comme « papa », « maman » ou « la marraine fée » lors des jeux

  • La capacité à s’habiller et se déshabiller tout seul

  • La capacité à se nourrir tout seul.

Vous ferez peut-être particulièrement attention au développement social de votre enfant de 3 ans avec l’entrée en maternelle qui se profile à l’horizon. En effet, pour certains enfants, l’entrée à l’école, l’apprentissage du partage et le fait de ne plus être au centre de toutes les attentions peut être un peu compliqué, mais toutes les étapes qu’il franchit actuellement dans son développement social lui faciliteront sûrement la vie.

En résumé

Le développement social d’un enfant de 3 ans peut être fascinant à observer, car c’est à cette période qu’ils commencent à apprendre à partager, à se faire des amis et à mieux coopérer avec d’autres enfants. Vous remarquerez peut-être également que votre enfant demande plus souvent la permission, qu’il attend son tour, qu’il ménage les émotions des autres ou qu’il négocie pour résoudre des problèmes. 

 

Les étapes du développement à 3 ans : la gestion des conflits

Malgré tous les progrès réalisés, il arrive qu’un enfant de 3 ans éprouve des difficultés à savoir comment se comporter dans ses interactions sociales. Vous devrez probablement apprendre à votre enfant à partager et lui rappeler de jouer « normalement » avec ses camarades lorsque des conflits éclatent. Voici quelques stratégies de gestion des conflits utiles pour les jeunes parents:

  • Encouragez votre enfant à « dire les choses avec ses mots ». Vous avez peut-être entendu cette phrase des dizaines de fois et ce n’est pas pour rien : ça marche ! Lorsqu’un enfant de 3 ans s’énerve par exemple parce qu’il n’a pas le droit de jouer avec un jouet précis, il peut devenir agressif ou se mettre à pleurer. Aidez-le à trouver les mots qui correspondent à ce qu’il ressent et aidez-le à trouver des solutions : cela l’aidera à mieux partager, mieux faire des concessions et à plus se soucier des autres.

  • Donnez l’exemple. Les enfants ont tendance à imiter les émotions des adultes qui les entourent alors faites preuve de calme lorsque vous devez résoudre un conflit. Apprenez à votre enfant les bons mots à utiliser et montrez-lui comment trouver des compromis calmement et logiquement. Par exemple, il peut s’agir de jouer chacun à son tour avec un jouet précis, de tirer au sort ou d’utiliser d’autres jouets. Si vous faites preuve d’angoisse ou de frustration, il est possible que votre enfant de 3 ans fasse de même.

  • Essayez la technique du « tu te souviens quand… ? ». Si votre enfant commence à se comporter de façon agressive, faites-le se souvenir d’une fois précédente où il a vu un autre enfant crier ou frapper quelqu’un. Qu’est-ce qu’il a ressenti ? Inversez ensuite les rôles : qu’est-ce qu’il pense que ses amis vont penser quand il se comporte comme ça ?

  • Maîtrisez votre enfant s’il devient violent. Si votre enfant de 3 ans commence à être violent physiquement et qu’il commence à frapper ou à jeter des objets, maîtrisez-le pour l’empêcher de faire mal à d’autres enfants. Un comportement violent ne veut pas dire que votre enfant est méchant : ce comportement a de fortes chances de se résorber avec le temps et les bonnes méthodes. Au besoin, éloignez votre enfant et parlez-lui en tête-à-tête en ne le laissant retourner jouer qu’une fois calmé.

  • Pensez aux temps calmes. Essayez de donner des avertissements avant d’attribuer un temps calme ou d’expliquer en quoi le comportement de votre enfant de 3 ans lui vaut immédiatement un temps calme (par exemple s’il n’a pas respectéune règle familiale très importante). Utilisez plutôt le temps calme pour les conflits sérieux ou les bêtises répétées.

    • Un temps calme consiste simplement à éloigner votre enfant de là où le mauvais comportement s’est produit et de le laisser dans un endroit calme pendant quelques minutes. Cela peut signifier l’envoyer dans sa chambre ou le mettre au coin. Assurez-vous simplement que rien ne puisse le distraire (p. ex. des amis à lui ou des jouets).

Conseil

Apprendre à partager, ce n’est pas facile. La plupart des enfants ont un jouet « spécial », un doudou ou simplement leur jouet préféré, qu’ils ne veulent absolument pas partager. Avant d’aller jouer avec des camarades, demandez à votre enfant de 3 ans s’il y a des jouets qu’il ne veut pas partager puis rangez ces jouets le temps de la rencontre avec les autres enfants.

 

Le développement cognitif d’un enfant de 3 ans

Qu’est-ce qu’un enfant de 3 ans doit savoir, d’un point de vue scolaire ou éducatif ? La question peut sembler bizarre : après tout, votre enfant n’a « que » 3 ans, c’est encore très jeune. Cependant, la majorité des enfants de 3 ans franchissent des étapes dans leur développement cognitif qui influenceront leurs futures études et carrières. Votre enfant est peut-être d’ailleurs déjà à la maternelle ou y entrera bientôt.

Un bon indice des progrès cognitifs réalisés par un enfant est le fait de poser des questions matin, midi et soir. Cela finira sûrement par vous fatiguer, mais ses « pourquoi », « c’est quoi » et « comment » incessants font partie de son développement.

Voici quelques conseils pour répondre aux questions de votre enfant de 3 ans tout en attisant sa curiosité et en l’invitant à apprendre toujours plus de choses:

  • Faites simple. Si votre enfant vous demande « pourquoi » il doit faire telle ou telle chose, répondez-lui simplement et sans détours, par exemple « pour que tu ne te fasses pas mal ». Évitez les explications qui seraient trop longues et trop détaillées : cela risque de ne pas l’intéresser et il ne vous écoutera probablement pas.

  • Essayez de trouver la réponse ensemble. Il est plus compliqué de répondre aux « pourquoi » plus abstraits tels que « pourquoi est-ce que le ciel est bleu ? ». Une bonne stratégie peut consister à essayer de trouver la réponse ensemble, par exemple en allant à la bibliothèque et en cherchant la réponse ensemble dans un livre sur le ciel. Vous pouvez aussi simplement répondre « oui, pourquoi ? ».

Les grandes étapes du développement cognitif à 3 ans

Il peut être véritablement fascinant pour un parent de regarder son enfant absorber toutes ces informations et apprendre à raisonner par lui-même. Pour un enfant de 3 ans, l’apprentissage revêt de nombreuses formes. Vous pourrez notamment voir ce développement cognitif à l’œuvre à travers ces activités:

  • Il se souvient du nom des couleurs

  • Il invente des jeux et des histoires

  • Il se souvient de certaines histoires que vous lui avez racontées

  • Il a une meilleure notion du temps Il comprend les consignes complexes (p. ex. si vous lui demandez de faire 3 choses ou d’aller chercher 3 objets)

  • Il comprend la notion de compter les objets (et peut-être même qu’il connaît déjà quelques chiffres).

Il existe de nombreuses activités qu’il est possible de faire chez vous et qui permettent à toute la famille de passer un bon moment en plus de favoriser le développement cognitif de votre enfant de 3 ans. Vous pouvez par exemple:

Le développement du langage chez un enfant de 3 ans

Le développement des capacités linguistiques d’un enfant de 3 ans est étonnant. Il a fait tellement de progrès depuis ses premiers mots, il n’y a pas si longtemps. Comme pour tous les aspects du développement d’un enfant, l’expansion des facultés d’expression est très variable d’un petit à un autre. Dans l’ensemble, les parents sont souvent surpris de l’étendue du vocabulaire de leur enfant de 3 ans, qui peut déjà compter jusqu’à 300 mots.

En termes d’étapes, le développement des capacités linguistiques d’un enfant de 3 ans passe par l’imitation des mots et des sons prononcés par les adultes et la formation de phrases contenant plusieurs mots. Bien que ces phrases soient encore assez courtes, cela n’empêchera probablement pas votre petit de parler tout le temps : et c’est une bonne chose! Pour franchir les étapes de l’acquisition du langage, il doit aussi apprendre à prononcer et utiliser correctement les mots: il s’entraîne et vous comprendrez bientôt absolument tout ce qu’il dit.

Voici quelques autres étapes du développement des capacités linguistiques d’un enfant de 3 ans:

  • Il comprend ce que signifient « être pareil » et « être différent »

  • Il comprend la grammaire de base

  • Il parle clairement

  • Il raconte des histoires.

Conseil

« Dis maman, c’est quoi, ça, c’est quoi ? »

Enavez-vous assez des incessantes questions de votre enfant de 3 ans ? Si c’est le cas, gardez en tête que le fait de poser des questions est une façon pour votre petit d’apprendre le nom de nouvelles choses. Par exemple, si vous voyez une voiture rouge et que votre enfant connaît les mots, il vous dira peut-être tout content « voiture rouge ». Mais s’il ne connaît pas encore les mots pour ça, il vous demandera simplement « c’est quoi ? » et sera ravi que vous lui répondiez.

 

Encourager le développement des capacités linguistiques

Concernant l’apprentissage du langage, il n’est pas très utile de se concentrer sur ce que votre enfant de 3 ans « doit » savoir dans la mesure où chaque enfant progresse à son rythme et peut être plus rapide ou plus lent qu’un autre enfant du même âge sans que cela ne soit problématique. Il est beaucoup plus utile de se concentrer sur votre enfant en tant que personne et de l’aider à parler correctement en discutant avec lui. Voici quelques-unes des stratégies que vous pourriez essayer:

  • Ajoutez des descriptions. Si votre enfant dit par exemple « voiture rouge », rebondissez et donnez plus de détails. Une simple réponse telle que « oui, c’est une grosse voiture rouge avec quatre roues noires » aidera votre enfant de 3 ans à développer ses facultés d’expression.

  • Posez des questions. Si votre petit vous raconte une histoire, posez-lui des questions auxquelles il ne pourra pas répondre par oui ou par non. Par exemple, s’il décrit un monstre dans un conte de fées, demandez-lui « à quoi ressemble le monstre » ou « il est habillé comment ». Cette technique l’aidera à élargir son vocabulaire et ses capacités narratives.

  • Utilisez les pronoms. En général, les enfants de 3 ans ont encore du mal avec les pronoms alors essayez de les utiliser le plus possible pour l’aider. Au lieu de vous désigner par « papa » ou « maman », dites « je » ou « moi » et « tu » ou « toi » pour votre petit.

  • Évitez de trop le corriger. Votre enfant peut franchir certaines étapes après ses 3 ans. Il arrive par exemple très souvent que les enfants prononcent mal certains mots ou sons : ils peuvent confondre « t » et « d » ou dire « crocrodile » au lieu de « crocodile ». Au lieu de trop corriger votre enfant, faites simplement attention à bien prononcer les mots et les lettres vous-même et votre petit finira par se corriger de lui-même au fil du temps.

Comment favoriser le développement de votre enfant de 3 ans

« Mon enfant a 3 ans, qu’est-ce que je devrais lui apprendre ? » Voilà une question que se posent de nombreux parents. Il existe de nombreuses façons de favoriser le développement de votre enfant à son rythme et de l’encourager à faire preuve de curiosité dans son apprentissage. Il n’est en réalité pas tant question de lui apprendre quelque chose de précis que de créer un environnement sûr et motivant pour qu’il puisse explorer le monde qui l’entoure.

Nous avons déjà suggéré de nombreuses façons d’encourager le développement de votre enfant de 3 ans tout au long de cet article mais en voici quelques-unes de plus :

  • Encouragez l’indépendance. Les étapes du développement physique, émotionnel, social, linguistique ou cognitif de votre enfant de 3 ans ont toutes un point commun : l’indépendance. Les enfants de cet âge sont souvent particulièrement épanouis quand ils ont la possibilité d’essayer de nouvelles choses tout seuls avec seulement un parent ou un tuteur pour le rassurer ou intervenir en cas de souci.

  • Parlez-lui. Ce qui n’est que du babillage pour vous peut être toute une conversation pour lui. Aidez votre enfant de 3 ans à franchir les étapes de son développement social, émotionnel et linguistique en lui parlant constamment. Votre voix, vos réponses et votre attention encourageront le développement de son vocabulaire, l’expression de ses émotions et sa confiance en lui.

  • Encouragez-le à jouer. Le jeu, qu’il se fasse en intérieur ou en extérieur, seul ou à plusieurs, peut aider le développement des capacités physiques de votre enfant de 3 ans et lui permettre de franchir des étapes au niveau social ou émotionnel. L’apprentissage se fait littéralement par le jeu chez les enfants.

  • Organisez des après-midi de jeu. Ce sont des moments amusants pour votre enfant et pour vous aussi! Vous pouvez profiter de ces moments pour vous détendre et discuter avec d’autres parents tout en surveillant vos enfants ou même envoyer votre petit jouer chez l’un de ses camarades et profiter de ce moment de solitude. En passant du temps avec d’autres enfants (et ses frères et sœurs ou d’autres adultes), votre enfant progresse socialement et se prépare inconsciemment à l’entrée en maternelle.

  • Faites-lui souvent la lecture. Pour aider votre enfant de 3 ans à apprendre de nouveaux mots et de nouveaux concepts, faites-lui la lecture ! Aidez-le à apprendre à aimer lire en passant un peu de temps chaque jour à lui lire une histoire ou en lui demandant de vous en lire une (et tant pis s’ils inventent en cours de route).

En résumé

La meilleure chose à faire pour encourager votre enfant de 3 ans à progresser est de simplement créer un environnement sécurisé pour qu’il puisse essayer de nouvelles choses, faire des erreurs et apprendre. Encouragez-le à faire preuve d’indépendance, à jouer, parlez-lui et faites-lui la lecture et organisez des après-midi de jeu avec des amis ou des voisins.

 

Article connexe

Développement du tout-petit
Comment gérer les crises de colère de votre bébé?

Les retards de développement chez les enfants de 3 ans

Comme chaque enfant est différent, pas besoin de tirer la sonnette d’alarme si votre enfant de 3 ans n’a pas franchi quelques-unes des étapes mentionnées ci-dessus. Certains petits prennent plus leur temps que d’autres et ce n’est pas grave. Cependant, contactez votre professionnel de santé si vous remarquez que votre enfant de 3 ans présente des retards dans son apprentissage.

  • Retards dans le développement physique

    • Il n’arrive pas à jeter un ballon par-dessus sa tête

    • Il ne sait pas sauter sur place

    • Il ne sait pas faire du tricycle

    • Il ne sait pas tenir un crayon entre le pouce et ses autres doigts

    • Il a du mal à gribouiller ou à empiler des cubes

    • Il ne sait pas recopier un cercle

  • Retards dans le développement émotionnel et social

    • Il continue à pleurer ou à s’accrocher lorsque les parents partent

    • Il n’est pas intéressé par les jeux interactifs ou qui font la part belle à l’imagination

    • Il ignore les autres enfants

    • Il devient agressif lorsqu’il s’énerve et a du mal à se contrôler

    • Il refuse de s’habiller, de dormir ou d’utiliser les toilettes

    • Il ne répond pas aux gens qui ne sont pas dans le cercle familial

  • Retards dans le développement des capacités linguistiques

    • Il ne fait pas de phrases de plus de trois mots

    • Il ne sait pas utiliser correctement « je » et « tu » ou « moi » et « toi ».

Dans cet article, nous avons cherché à vous donner une idée générale de ce que peut être le développement d’un enfant de 3 ans. Dans la plupart des cas, un retard d’apprentissage n’a rien de grave. Cependant, votre professionnel de santé peut vous aider à identifier et à régler les problèmes éventuels au plus tôt donc n’hésitez pas à le contacter si vous avez des questions.

Comme chaque enfant est différent et progresse à son propre rythme, une liste d’étapes de développement à franchir à 3 ans n’est pas particulièrement utile. Il est préférable de simplement discuter avec votre professionnel de santé des progrès que réalise votre enfant. Vous avez bien sûr tout à fait le droit de vous créer une check-list pour visualiser les progrès réalisés par votre petit mais à 3 ans, il est préférable de se concentrer sur lui et pas sur ce que font les autres et de rester en contact avec votre professionnel de santé en cas de questions.

FAQ EN UN CLIN D'OEIL

Chaque enfant progresse à son propre rythme mais beaucoup d’enfants de 3 ans ont tendance à franchir les étapes physiques et cognitives (qui peuvent même l’aider à se préparer à la maternelle) ci-dessous:

  • Il se souvient du nom des couleurs
  • Il invente des jeux et des histoires
  • Il se souvient de certaines histoires que vous lui avez racontées
  • Il a une meilleure notion du temps
  • Il comprend les consignes complexes (jusqu’à 3 simultanées)
  • Il comprend la notion de compter les objets
  • Il sait recopier des formes carrées
  • Il sait dessiner des bonshommes avec quatre formes de base
  • Il sait utiliser des ciseaux à bouts ronds.

Tous les enfants sont différents mais voici quelques étapes typiques du développement d’un enfant de 3 ans :

  • Il grandit
  • Son visage devient plus marqué
  • Il sait sauter sur place
  • Il sait jeter un ballon par-dessus sa tête
  • Il a des amis
  • Il partage et se soucie des autres
  • Il raconte des histoires
  • Il gribouille ou dessine
  • Il sait recopier des lignes ou des formes
  • Il sait compter
  • Il parle clairement
  • Il pose des questions
  • Il essaye de nouvelles choses.

En résumé

Votre enfant a 3 ans et il ne chôme pas. Il s’apprête à franchir de nombreuses étapes physiques, émotionnelles, sociales, cognitives et linguistiques de son développement. Il pourra par exemple commencer à:

  • interagir avec les autres et se faire des amis

  • se soucier des autres

  • grandir et devenir plus fort

  • avoir un visage plus marqué

  • poser de nombreuses questions

  • dessiner, colorier, peindre et gribouiller

  • reconnaître les formes, les nombres et les couleurs

  • faire des phrases plus longues

  • essayer de nouvelles choses

  • stimuler son imagination par le jeu

  • et bien plus encore.

Pendant cette merveilleuse période entre 3 et 4 ans, les parents peuvent regarder leurs enfants grandir en toute fierté et les voir franchir de nombreuses étapes. Encouragez-les à faire des progrès en stimulant leur recherche d’indépendance, leurs capacités et leur curiosité. Parlez-leur, lisez-leur des histoires, posez-leur des questions, participez à leurs jeux inventés, organisez des après-midi de jeu avec des amis et encouragez-les à jouer dehors comme dedans.

Et n’oubliez pas que votre professionnel de santé est là pour répondre à toutes vos questions sur le développement de votre enfant de 3 ans.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.