Un bébé en train de jouer

Vous avez peut-être déjà entendu parler de motricité fine sans vraiment savoir exactement ce que cela signifiait ou comment favoriser son développement chez votre enfant. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons de quoi il s’agit et comment aider votre enfant à progresser en fonction de son âge.

La motricité fine, c’est quoi ?

Ce que l’on appelle motricité fine est la capacité à bien coordonner les mouvements des petits muscles du poignet, de la main, des doigts et des orteils. Par contraste, la motricité globale désigne la capacité à coordonner les mouvements des grands muscles des bras, des jambes et des pieds ainsi que le contrôle du corps dans son ensemble. Le développement de la motricité fine de votre bébé peut être encouragé par des activités ou des jeux adaptés à ses progrès. Qu’il s’agisse de déplacer un cube de bois ou d’attraper un petit morceau de nourriture dans son assiette, ces gestes contribuent à son apprentissage d’actions plus complexes telles que l’écriture ou savoir boutonner une chemise. Gardez en mémoire que chaque enfant progresse à son rythme : votre bébé peut développer sa motricité fine plus rapidement ou, au contraire, moins rapidement, que d’autres enfants.

La motricité fine chez un bébé de 1 à 3 mois

Avant l’âge de 1 mois, votre bébé aura probablement les poings fermés la plupart du temps, les doigts repliés sur le pouce. Il pourra attraper ce que vous placez dans sa main, par exemple un hochet, mais il ne sera pas encore capable de jouer avec. Pareil avec votre doigt. Si vous lui caressez la paume, il attrapera et serrera fort votre doigt. N’essayez pas de le soulever de cette manière ! Il est susceptible de lâcher prise d’un coup. Ce phénomène s’appelle le réflexe de préhension, et votre bébé ne le contrôle pas : comme tous les bébés, il naît avec un certain nombre de réflexes, dont celui-ci. C’est lorsque votre enfant atteint environ 3 mois que vous constaterez qu’il commence à desserrer ses mains et à les garder semi-ouvertes la plupart du temps. Si vous réessayez de lui donner un hochet, il refermera les doigts dessus et le portera peut-être à sa bouche avant de le relâcher quand cela ne l’intéresse plus.

Comment favoriser le développement de la motricité fine d'un bébé de 1 à 3 mois ?

Voici quelques exemples d’activités pour encourager le développement de votre enfant à cet âge :

  • Agitez un jouet devant ou au-dessus de lui et regardez-le essayer de l’attraper ou de taper dedans.

  • Laissez-le jouer avec des objets très colorés et si possible de formes, tailles et textures différentes.

En résumé

Au cours de cette période, vous pourrez constater le développement de la motricité fine de votre bébé de la manière suivante :

  • Il ouvre et ferme les poings
  • Il porte les mains à la bouche
  • Il agrippe un jouet, par exemple un hochet, et le secoue.

 

La motricité fine chez un bébé de 4 à 7 mois

Une fois âgé de 4 mois, il est possible que votre bébé agrippe son hochet, le secoue, le porte à sa bouche voire le fasse passer d’une main à l’autre. Entre 4 et 7 mois, votre enfant peut commencer à se servir de ses mains comme d’une griffe ou d’un râteau, ce qui lui permet d’attraper les objets qui l’intéressent en les faisant glisser vers lui. Il est peut-être capable de ratisser un objet d’une main, de le faire passer dans son autre main et de faire pivoter son poignet pour mieux le regarder.

Comment favoriser le développement de la motricité fine d'un bébé de 4 à 7 mois ?

Voici quelques exemples d’activités pour encourager le développement de votre enfant à cet âge :

  • Encouragez votre bébé à attraper ses jouets

  • Donnez-lui des cubes à empiler et des peluches pour l’aider à développer sa coordination main-œil.

En résumé

Pour résumer, la motricité fine de votre bébé entre 4 et 7 mois peut se caractériser par le fait qu’il :
  • tend sa main vers les objets
  • peut faire passer les objets d’une main à l’autre
  • attrape les objets en se servant de sa main comme d’une griffe ou d’un râteau.

 

Un bébé jouant sur le sol

La motricité fine chez un bébé de 8 à 12 mois

À partir d’environ 8 mois et jusqu’à son premier anniversaire, vous serez peut-être particulièrement impressionnée par les progrès de votre petit en termes de motricité globale : il se met peut-être à ramper, à se tenir debout ou même à marcher. Mais la motricité fine de votre bébé n’est pas en reste pour autant. À cette période, il passe peut-être de la griffe ou du râteau avec sa main pour attraper un objet à la pince : c’est-à-dire qu’il utilise son pouce et son index ou son majeur pour attraper des objets, parfois aussi petits qu’un flocon de céréales. Vous pouvez éventuellement essayer de lui montrer comment claquer des doigts : qui sait, il pourrait essayer de vous imiter. Si votre bébé commence à jeter des objets à cette période, ne soyez pas surprise. Il sera tellement excité de cette nouvelle découverte en matière de coordination main-œil qu’il ramassera peut-être des objets seulement pour les lancer et recommencer, en espérant que vous soyez là pour les ramasser pour lui. Ce comportement l’aide à comprendre le lien de cause à effet et peut lui servir à attirer votre attention. S’il est d’humeur à jeter des jouets, essayez par exemple de lui donner des balles en mousse plutôt que des cubes en bois. Tenez-le éloigné de tout ce qui casse à cette période, car vous ne savez pas quand il décidera soudainement de jeter une salière à travers la pièce. Pour sa propre sécurité, mais aussi la vôtre, donnez-lui des gobelets et des assiettes en plastique pendant les repas. Pour renforcer la sécurité de votre bébé, placez tout ce qui casse, par exemple les vases, hors de sa portée.

Comment favoriser le développement de la motricité fine d'un bébé de 8 à 12 mois ?

Aidez votre bébé à améliorer sa motricité fine en jouant avec lui à des jeux qui privilégient la coordination et le contrôle de ses mains et de ses doigts. En voici quelques exemples :

  • Installez-vous au sol à côté de votre enfant et munissez-vous d’un gros ballon (si possible avec des billes ou clochettes à l’intérieur pour rendre le jeu encore plus excitant pour lui). Puis faites rouler le ballon vers lui et attendez qu’il vous le renvoie de la même manière. Au début, il est possible qu’il tape simplement dans le ballon, mais il va finir par apprendre à le faire rouler.

  • Donnez-lui un objet qu’il peut ouvrir et fermer, par exemple une boîte avec un couvercle. Vous pouvez par exemple y cacher un de ses jouets préférés et faire « coucou » quand il ouvre la boîte.

  • Donnez-lui un panier rempli d’objets : peluches, jouets doux ou des objets sans danger comme une cuillère en bois ou des petits pots en plastique. Laissez-le les sortir de la boîte un par un puis les y remettre. Vous pouvez aussi participer en prononçant le nom de chaque objet et en lui décrivant leur forme, couleur ou texture.

  • À cet âge, les enfants adorent jouer avec des verrous, des roues, des leviers, des charnières : à peu près tout ce qui bouge. Cherchez à lui procurer des jouets avec ce type de caractéristiques, par exemple une table de jeu ou d’activités.

En résumé

Entre 8 et 12 mois, votre bébé peut développer la motricité fine de ses mains et de ses doigts des manières suivantes :
  • Il attrape des objets en les pinçant, il les secoue, il les cogne, il les passe d’une main à l’autre et les jette ou les lâche volontairement.
  • Il cogne des objets l’un contre l’autre pour faire du bruit, par exemple des cubes en bois.
  • Il empile des cubes en bois et renverse ce qu’il a construit.
  • Il place des jouets ou des objets dans des boîtes et les en ressort.
  • Il fait des trous avec son index.
  • Il gribouille en tenant un crayon ou un stylo à pleine main.

 

La motricité fine chez un bébé de 1 an

Félicitations, votre bébé a maintenant 1 an. Vous serez à n’en pas douter impressionnée par les progrès de votre petit. Les plus impressionnants seront certainement en termes de motricité globale, notamment ces premiers pas tant attendus, mais bébé n’a pas à rougir de sa motricité fine. Ses progrès en matière de motricité globale lui permettent de mieux explorer son environnement immédiat tout en lui donnant des occasions d’affiner sa motricité fine. Il n’arrive peut-être pas encore à attraper les tout petits objets, mais il y est presque. Il sera également très intéressé par les objets plus gros comme les cubes de bois et les pièces de puzzle. Vous constaterez peut-être que sa coordination main-œil s’améliore fortement. Il utilise peut-être déjà plus une main que l’autre, mais il est encore trop tôt pour parler de main dominante, c’est-à-dire pour savoir s’il est gaucher ou droitier.

Comment favoriser le développement de la motricité fine d'un bébé de 1 an ?

Vous pouvez proposer à votre enfant de développer sa motricité fine au moyen des activités suivantes, maintenant qu’il est plus âgé :

  • Montrez-lui comment plier du papier : par exemple comment faire un éventail ou un avion.

  • Demandez-lui de faire rentrer des cubes ou bâtons de formes différentes (triangle, carré rectangle) dans les trous correspondants.

  • Encouragez-le à empiler des cubes pour en faire des tours.

  • Procurez-lui des jouets qu’il puisse démonter et remonter en toute sécurité, par exemple des gobelets de tailles différentes.

  • Donnez-lui de la pâte à modeler pour qu’il s’entraîne à faire des formes.

  • Demandez-lui de vous aider à la maison dans des tâches faciles comme faire la cuisine (par exemple remuer une sauce ou mettre des légumes dans une casserole).

  • Jouez ensemble, par exemple à vous lancer une balle.

En résumé

Voici quelques signes que la motricité fine de votre bébé de 1 an s’améliore :
  • Il fait une tour avec des cubes puis la renverse.
  • Il joue avec des boîtes et leurs couvercles.
  • Il attrape un objet en mouvement, par exemple une balle.
  • Il tourne les pages d’un livre.
  • Il tourne les poignées de porte.
  • Il fait rentrer un bâton ou une forme dans un trou.
  • Il gribouille avec un stylo ou fait de la peinture à la main.
  • Il boit au gobelet.
  • Il mange tout seul avec une cuillère, mais il y a encore quelques ratés.

 

Un bébé jouant dehors

La motricité fine chez un bébé de 2 ans

Cette période a beau être connue comme l’âge du « non » et des caprices, ces moments, qui peuvent être éprouvants, sont contrebalancés par de nombreux développements excitants chez votre enfant.

La précision des mouvements de la main et des doigts de votre enfant s’améliore rapidement. Il arrive peut-être maintenant à attraper un objet de la taille d’un petit pois et à coordonner ses mouvements, par exemple pour dévisser un couvercle.

Comment favoriser le développement de la motricité fine d'un bébé de 2 ans ?

La capacité de concentration de votre enfant s’améliore beaucoup à cet âge et il commence à pouvoir se concentrer sur une tâche précise pendant de courtes périodes. Voici quelques exemples d’activités à proposer à votre enfant :

  • Faire la lecture ensemble, en le laissant tourner les pages

  • Lui donner des crayons, des marqueurs ou de la peinture pour les mains pour qu’il laisse libre cours à ses pulsions artistiques

  • Le laisser jouer avec des blocs ou un jeu de construction avec des pièces à imbriquer les unes dans les autres.

En résumé

Voici quelques-unes des avancées que vous pourrez constater au niveau de la motricité fine de votre bébé de 2 ans :

  • Il tourne les pages d’un livre ou d’une revue
  • Il fait des tours d’au moins six cubes de haut
  • Il enlève ses chaussures
  • Il ouvre la fermeture éclair de son manteau
  • Il baisse ou monte son pantalon pendant l’apprentissage de la propreté
  • Il tourne les poignées de portes
  • Il visse ou dévisse les couvercles
  • Il boit en tenant son gobelet à une main
  • Il sort les bonbons de leur papier
  • Il tient un stylo comme pour écrire et fait des traits dans différentes directions.

 

La motricité fine chez un enfant de 3 ans

À 3 ans, votre enfant a un meilleur contrôle sur ses muscles. Cela signifie notamment qu’il est probablement capable de bouger ses doigts indépendamment les uns des autres ou ensemble. Par exemple, vous remarquerez que lorsqu’il tient un crayon, il le fait presque comme un adulte. À cette période, il a une conscience plus aiguë de ce qui l’entoure, ce qui peut se traduire par exemple par un positionnement précis de ses jouets lorsqu’il s’amuse avec. Il est peut-être capable de se servir d’outils comme un adulte, par exemple en découpant des formes dans du papier avec des ciseaux pour enfant. Il utilise de plus en plus de matériaux différents pour créer quelque chose de nouveau et peut commencer à s’intéresser aux loisirs créatifs.

Comment favoriser le développement de la motricité fine d'un enfant de 3 ans ?

Voici quelques activités qui favoriseront le développement de votre enfant :

  • Jouer avec des cubes à empiler

  • Faire un puzzle simple

  • Jouer à faire rentrer des formes dans les trous correspondants

  • Faire un collier avec des grosses perles

  • Colorier un carnet de dessins ou dessiner à la craie dans la rue

  • Faire un château de sable à la plage

  • Jouer à la poupée avec des poupées qui ont des boutons, des fermetures éclair ou des velcros sur leurs vêtements.

Votre enfant peut également vous aider pour les tâches ménagères, à condition de le surveiller. En voici quelques exemples :

  • Utiliser un tournevis ou un petit marteau lorsque vous bricolez, par exemple si vous lui faites une cabane

  • Utiliser un râteau ou une truelle si vous jardinez

  • Utiliser un fouet pour préparer une omelette ou de la pâte à crêpes.

En résumé

Voici quelques exemples de la motricité fine typique d’un enfant de 3 ans que vous pouvez déjà ou pourrez bientôt retrouver chez votre bébé :

  • Il tient un crayon ou un stylo comme un adulte (pouce d’un côté, doigts de l’autre)
  • Il tient ses couverts comme un adulte (pouce d’un côté, doigts de l’autre)
  • Il met moins de nourriture à côté quand il mange tout seul
  • Il sait boutonner ou déboutonner ses vêtements
  • Il découpe des formes dans du papier avec des ciseaux pour enfants
  • Il fait des formes en pâte à modeler.

 

La motricité fine chez un enfant de 4 ans

À 4 ans, votre enfant est déjà un grand ! Il maîtrise presque parfaitement ses mains et ses doigts.

Comment favoriser le développement de la motricité fine d'un enfant de 4 ans ?

Il peut commencer à s’intéresser à des jeux, loisirs ou activités qui demandent de la dextérité. Voici quelques activités qui pourraient le captiver :

  • Dessiner des bonshommes complets : bras, jambes, visages

  • Imprimer ou dessiner des lettres

  • Dessiner, tracer ou copier des formes géométriques

  • Peindre avec ses doigts ou un pinceau

  • Faire des formes en pâte à modeler

  • Découper des formes dans du papier avec des ciseaux pour enfants

  • Jouer avec des blocs à empiler et faire une tour ou un château-fort

  • Jouer aux cartes ou à un jeu de plateau.

En résumé

Voici quelques exemples de la motricité fine que l’on peut retrouver chez un enfant de 4 ans :
  •  Il se lave les dents avec votre aide
  • Il s’habille seul ou avec très peu d’aide de votre part
  • Il sait faire ses lacets
  • Il utilise facilement les couverts, par exemple les couteaux
  • Il sait aller aux toilettes tout seul.

 

FAQ EN UN CLIN D’ŒIL

  • La motricité fine est la capacité de faire des mouvements qui font intervenir les muscles de la main, des doigts, du poignet et même des orteils. Votre enfant va apprendre à contrôler et à coordonner ces petits muscles en grandissant, principalement à travers le jeu.


    La motricité fine est essentielle dans la vie de tous les jours, qu’il s’agisse de boutonner sa chemise ou d’écrire.

  • Voici quelques exemples de motricité fine :

    • Écrire
    • Dessiner
    • Tourner une poignée de porte
    • Dévisser un couvercle
    • Attraper un petit morceau de nourriture.

    Voici quelques exemples de motricité globale :

    • Marcher
    • Sauter
    • Essayer d’attraper un objet.


  • La motricité fine est essentielle pour beaucoup de tâches du quotidien, par exemple écrire, taper à l’ordinateur, attraper des objets, ouvrir une porte faire ses lacets, s’habiller ou se déshabiller, etc.


    Il est important d’encourager le développement de la motricité fine de votre bébé dès son plus jeune âge, de sorte qu’il puisse réaliser des tâches de plus en plus complexes en grandissant.

La motricité fine est essentielle au quotidien, notamment pour les actions auxquelles on ne réfléchit pas : s’habiller, faire ses lacets, taper un e-mail… Encourager votre enfant à jouer ne se limite pas à chercher à le distraire : le jeu aide votre bébé à acquérir la motricité fine et les compétences dont il se servira au quotidien.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.

Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.

Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.

Pampers