4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40
1 2 3 4 5 6 7 8 9
1 2 3

Pour votre bébé et vous, la vie quotidienne est pleine de surprises, de défis, de petites et de grandes victoires. Pour réussir à traverser ces périodes de joie mais aussi de petits tracas on vous explique les grandes étapes du développement de votre bébé à 7 mois. Vous trouverez ci-dessous différentes astuces pour faire manger des aliments solides à votre enfant. Nous vous donnerons également quelques conseils sur la sécurité en voiture et l’utilisation d’antibiotiques, alors faites-vous un thé et bonne lecture !

Contenu de l'article

Les étapes du développement de bébé à 7 mois Comment favoriser le développement de votre bébé à 7 mois Nourrir un bébé de 7 mois Combien de sommeil faut-il à un bébé de 7 mois ? Une journée dans la vie d’un bébé de 7 mois Santé de bébé : la laryngite de l’enfant Votre vie de parent : conseils pour réduire votre stress Votre check-list du mois

Les étapes du développement de bébé à 7 mois

Voici quelques-unes des grandes étapes du développement de votre bébé à 7 mois.

Croissance et développement: deux fois plus grand qu’à la naissance !

Ce mois-ci, votre bébé continue à grossir au rythme de 450 à 600 grammes par mois. Il est même possible qu’à la fin du mois, il pèse 2,5 fois plus qu’à la naissance ! Si vous avez une visite médicale de prévue ce mois-ci, votre professionnel de santé s’assurera que la taille, le poids et la taille du crâne de votre enfant évolue normalement à l’aide de courbes de croissance. Si vous ne savez pas encore comment lire de telles courbes, vous trouverez les informations ici :.

Les sens : le perroquet

À partir de ce mois-ci environ, les efforts de votre bébé pour apprendre à parler sont plus manifestes et il peut même commencer à imiter les sons que vous produisez. Encouragez-le en lui parlant souvent et en répétant des mots simples comme « papa », « maman », « chien », « chat », etc. À cet âge, votre bébé arrive très probablement à différencier les différents tons que vous utilisez et à réagir en conséquence. Par exemple, si vous haussez le ton, il peut se mettre à crier, tandis qu’une voix calme et apaisante peut le réconforter et arrêter les pleurs.

En mouvement : plus de coordination et d’indépendance

L’un des changements les plus frappants ce mois-ci est la coordination toujours meilleure des mouvements de votre bébé :

  • Votre bébé est peut-être maintenant capable de passer des objets d’une main à l’autre, voire de les basculer ou de les tourner pour les examiner.
  • Il peut probablement également se retourner d’un côté ou de l’autre. La plupart des enfants apprennent d’abord à se retourner sur le dos lorsqu’ils sont sur le ventre. Soyez particulièrement vigilants lorsque votre bébé est en hauteur, par exemple sur une table à langer. Il ne faudrait pas qu’il se retourne et tombe !
  • Lorsque votre bébé est assis, il est possible qu’il se penche en avant « en tripode » pour soutenir le haut de son corps. Vous pouvez essayer de lui donner un jouet sur lequel se concentrer pour l’aider à garder son équilibre. D’ici peu, il n’aura plus besoin de s’aider de ses bras et pourra rester assis tout seul.
  • Lorsque votre enfant est allongé sur le dos, il peut essayer d’attraper ses orteils. Il apprend doucement à quoi servent les différentes parties de son corps et découvre de nouvelles sensations.
  • Chaque bébé est différent, mais à 7 mois, certains bébés commencent déjà à ramper.

Développement cognitif : vous saurez si bébé veut quelque chose

À 7 mois, votre bébé affirme sa personnalité et est de plus en plus capable d’exprimer son point de vue. Par exemple, les premiers mois, votre bébé ne pleurait probablement que lorsqu’il avait faim ou n’était pas à l’aise, mais maintenant, il peut pleurer pour de nombreuses raisons : parce qu’il veut un autre jouet, parce qu’il s’ennuie et veut faire autre chose, parce qu’il est dans les bras de quelqu’un qu’il ne connaît pas et que cela l’inquiète.

Vous n’apprécierez probablement pas toujours que votre enfant fasse tomber un objet ou se mette à pleurer pour attirer votre attention. Néanmoins, cela indique que votre bébé communique de mieux en mieux et cela permet d’entrevoir sa personnalité et son caractère. Chaque enfant est unique, alors essayez de trouver ce qui marche le mieux pour votre bébé et vous : par exemple, s’il lui faut un peu plus de câlins avant d’aller au lit, faites-lui-en. Si au contraire, il préfère être seul et au calme, donnez-lui de l’espace. Gardez cependant en mémoire que ces préférences peuvent évoluer d’un mois à l’autre : votre bébé découvre le monde et la place qu’il y occupe.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la personnalité de votre petit, répondez à notre quiz et découvrez si votre bébé est zen ou rebelle !

Comment favoriser le développement de votre bébé à 7 mois

À 7 mois, les bébés adorent les jouets et les objets qui ont des formes, des couleurs, des tailles et des textures différentes, mais aussi ceux qui font du bruit. Vous n’avez évidemment pas besoin d’acheter à votre enfant des montagnes de jouets pour encourager son développement. Vous vous apercevrez peut-être même que les objets du quotidien l’intéressent tout autant, comme par exemple les casseroles, les cuillères en bois ou les magazines avec leurs photos colorées. Assurez-vous simplement que ce avec quoi il s’amuse ne présente aucun danger et gardez un œil sur lui pendant qu’il joue.

Le fait de parler à votre enfant, de lui lire des histoires, d’écouter ses babillements et d’y répondre ou encore d’aller vous promener avec lui sont d’excellents moyens de l’aider à apprendre et à se construire. Vous pouvez également lui chanter une chanson, le tenir dans vos bras quand vous dansez sur de la musique ou encore lui parler dans une autre langue si vous en parlez plusieurs.

Plus votre bébé arrive à se déplacer seul, plus il est important de délimiter un espace où il pourra explorer en tout sécurité. Vous pouvez par exemple créer ainsi une zone de jeux facile à surveiller.

Nourrir un bébé de 7 mois

Aux environs du 7e mois, vous commencerez peut-être à faire manger des aliments solides à votre bébé. Voici quelques conseils pour effectuer cette transition :

  • À cette période, les aliments solides ne sont qu’un complément, la vaste majorité de ses besoins étant toujours remplie par le lait maternel et/ou artificiel. Le but principal est pour le moment de lui apprendre à manger le contenu d’une cuillère, mais ne vous étonnez pas si la plupart de la nourriture finit sur son visage, sur son bavoir ou par terre.
  • Commencez par utiliser une petite cuillère remplie à moitié seulement, ou même moins.
  • Faites-le manger assis, sur vos genoux ou dans une chaise pour bébé.
  • Choisissez un moment où votre bébé n’est ni fatigué, ni irrité, ni trop affamé
  • Vous pouvez essayer de lui présenter la cuillère après lui avoir donné le biberon ou le sein pendant quelques minutes. Cela peut l’aider à associer la nourriture à la cuillère avec le confort du repas.
  • Vous pouvez lui donner à manger de la bouillie de céréales mélangée à du lait ou à de l’eau, ou encore des compotes pour bébé de 7 mois. Essayez de ne lui donner qu’un seul nouvel aliment à la fois et ce pendant plusieurs jours, afin de vérifier plus facilement s’il a des allergies.
  • Vous pouvez également faire votre propre nourriture pour bébés, à l’aide d’un robot mixeur ou d’une fourchette pour réduire en purée les fruits et légumes. Assurez-vous simplement que les aliments sont bien cuits, mous et qu’ils ne sont pas assaisonnés (et notamment pas salés).
  • Gardez en mémoire que votre bébé n’est peut-être pas encore prêt pour les aliments solides. Si c’est le cas, il essaiera de vous le faire savoir en tournant la tête ou en se mettant à pleurer lorsque vous lui présentez une cuillère. Dans un cas pareil, ne forcez pas et réessayez dans quelques jours ou quelques semaines.
  • Une fois que votre bébé arrive à s’assoir tout seul, vous pouvez lui donner des aliments à grignoter pour qu’il essaye de se nourrir tout seul, comme par exemple des petits morceaux de patate douce, de poulet ou de galettes de céréales.
  • Demandez à votre professionnel de santé si votre bébé semble avoir besoin de compléments alimentaires de type vitamine D ou fer.

Quelle quantité de nourriture donner à votre bébé de 7 mois

La transition vers les aliments solides va occuper les prochaines semaines et mois, alors continuez pour l’instant à lui donner le sein ou le biberon autant qu’auparavant. À cette période, la quantité de nourriture solide que votre bébé avale est réellement minime et l’intérêt est plus de le familiariser avec les cuillères, les nouvelles saveurs et consistances. N’hésitez pas à consulter votre professionnel de santé pour vous assurer que votre bébé mange bien à sa faim et qu’il grandit normalement. Si vous avez un doute, consultez votre médecin avant tout changement de régime.

Changements dans les selles de votre bébé suite au passage aux aliments solides

Lorsque vous commencerez à donner des aliments solides à votre bébé, vous remarquerez peut-être que la couleur et la consistance de ses selles change. Elles deviendront peut-être plus solides et odorantes ! Si vous remarquez qu’elles sont au contraire très liquides ou friables, cela peut indiquer des irritations au niveau du système digestif, alors prenez rendez-vous avec votre professionnel de santé.

Votre bébé grandit, et il est peut-être également temps de passer à la taille de couches supérieure. Souvenez-vous que des couches de taille inadaptée peuvent gêner et irriter la peau de votre bébé.

Combien de sommeil faut-il à un bébé de 7 mois ?

À cet âge, la plupart des bébés dorment entre 12 et 16 heures par période de 24 heures, en incluant deux à trois siestes en journée. Lorsqu’il fait la sieste, laissez votre bébé dormir en tant que de besoin, mais assurez-vous simplement qu’il passe suffisamment de temps éveillé en journée pour être fatigué le soir et pouvoir s’endormir facilement.

Pour que votre bébé se détende avant d’aller au lit et s’endorme facilement, vous pouvez créer un rituel du sommeil. Un tel rituel peut comprendre un bain tiède, une berceuse ou un dernier repas au sein ou au biberon. Placez-le dans son berceau, sur le dos, alors qu’il est encore éveillé : cela l’habitue à s’endormir tout seul. S’il se met à pleurer lorsque vous quittez la pièce, retournez auprès de lui et prononcez quelques paroles rassurantes avant de partir à nouveau. Au fur et à mesure que les semaines passent, il pleurera de moins en moins chaque nuit.

Une journée dans la vie d’un bébé de 7 mois

La routine quotidienne d’un bébé de 7 mois peut inclure des siestes, des repas, un bain et du temps pour jouer. Voici un exemple parmi d’autres d’une journée typique à cet âge-là.

Une journée dans la vie d’un bébé de 7 mois

Sécurité en voiture

Votre bébé grandit et vous vous demandez peut-être s’il est temps de changer de siège enfant. Il est toujours utile de consulter le mode d’emploi pour vérifier si le siège correspond à la nouvelle taille et au nouveau poids de bébé. Il est recommandé par les spécialistes de placer le siège dos à la route lorsque bébé est encore petit.

Idéalement, placez le siège pour bébé à l’arrière de la voiture et au milieu et accrochez-les sangles et ceintures correctement, même pour de courts trajets. Si le siège est placé à l’avant, vérifiez qu’il n’y a pas d’airbag à cet emplacement ou que ceux-ci sont désactivés. Le siège pour bébé doit absolument être correctement installé, donc assurez-vous bien que toute personne amenée à transporter bébé sache bien installer et attacher le siège.

Enfin, ne laissez jamais votre enfant seul dans la voiture, même pour une minute.

Santé de bébé : la laryngite de l’enfant

Il peut arriver que votre bébé attrape froid ou tousse. Consultez votre professionnel de santé si vous pensez que votre enfant est malade. Voici quelques problèmes de santé à surveiller :

  • La laryngite de l’enfant. Il peut arriver que votre bébé attrape une toux rauque en automne ou en hiver (mais pas que), ou qu’il siffle lorsqu’il respire. Cela peut être lié à une laryngite de l’enfant qui provoque des inflammations de la trachée et du larynx. Elles touchent généralement les enfants âgés de 3 mois à 3 ans. Si le temps le permet, vous pouvez emmener votre enfant dehors pour qu’il inspire de l’air frais et humide nocturne. Ces inflammations peuvent provoquer un gonflement des voies respiratoires, alors emmenez immédiatement votre petit chez le médecin si vous constatez qu’il a du mal à respirer. Renseignez-vous également sur la toux chez les nourrissons.
  • La pneumonie. Il y a plus de risque d’attraper une telle infection pulmonaire pendant la période froide de l’année. Les symptômes peuvent inclure de la toux, des difficultés respiratoires, de la fièvre ou un état léthargique. Si vous pensez que votre enfant est malade, emmenez-le chez le médecin qui se chargera d’établir un diagnostic. Les pneumonies sont provoquées par des virus ou des bactéries et votre professionnel de santé saura vous prescrire le bon traitement.
  • Mal à la gorge. Votre bébé n’est pas encore capable de s’exprimer pour vous dire avec des mots ce qui ne va pas, et c’est pour cela qu’il peut être difficile de déterminer qu’il a mal à la gorge. Vous remarquerez cependant peut-être qu’il a du mal à avaler ou qu’il est grognon. Le mal de gorge peut être d’origine virale ou bactérienne, mais dans le cas des bébés et des jeunes enfants il s’agit le plus souvent de virus. Votre petit guérira selon toute vraisemblance en une semaine ou 10 jours. Si vous pensez qu’il a mal à la gorge, emmenez-le tout de même chez votre médecin pour obtenir un diagnostic ou un traitement.
  • Les rhumes. Ces infections des voies respiratoires supérieures sont les maladies les plus courantes chez les bébés et les jeunes enfants. En effet, les 24 premiers mois de sa vie, un nourrisson attrape en moyenne 8 à 10 rhumes. Le meilleur moyen de réduire le risque que votre enfant attrape un rhume est de le tenir éloigné de personnes déjà malades, mais cela n’est évidemment pas toujours possible. Typiquement, à la crèche ou à la garderie, les rhumes se transmettent facilement d’enfant à enfant. Heureusement, les rhumes disparaissent en général d’eux-mêmes sous 7 à 10 jours. Les symptômes incluent le nez qui coule, des éternuements, une légère fièvre, une gorge douloureuse et des glandes du cou gonflées. Demandez conseil à votre professionnel de santé sur les meilleurs moyens de soulager ces symptômes.

Comment prendre la température de bébé

Les spécialistes conseillent d’utiliser un thermomètre numérique. La méthode la plus sûre est probablement celle par voie rectale). Cette méthode est reconnue comme étant la plus fiable. Pensez à bien nettoyer l’appareil avant et après chaque utilisation dans un souci hygiène. Généralement, une température supérieure à 38 degrés est synonyme de fièvre, mais consultez votre professionnel de santé pour tout conseil.

Informations importantes sur les antibiotiques

Les antibiotiques sont très utiles et efficaces pour combattre les infections bactériennes mais sont inefficaces contre les infections d’origine virale courantes, comme par exemple contre les virus à l’origine de la grippe ou des rhumes. Votre professionnel de santé sera en mesure de vous dire si les antibiotiques sont nécessaires pour traiter les problèmes de santé de votre bébé. Dans certains cas, les infections virales peuvent entraîner des infections bactériennes, d’où l’importance d’un diagnostic effectué par un médecin. Si des antibiotiques sont prescrits à votre enfant, il est très important de respecter scrupuleusement l’ordonnance et ce même s’il va visiblement mieux avant la fin du traitement.

FAQ en un clin d’œil

  • Q: Un bébé commence-t-il à marcher à 7 mois ?
  • Q: De combien d’heures de sommeil un bébé de 7 mois a-t-il besoin ?
  • Q: Est-ce qu’un bébé de 7 mois rampe ?
  • Q: Qu’est-ce que je peux donner à manger à mon bébé de 7 mois ?
  • Q: Puis-je donner de l’eau à mon bébé de 7 mois ?

Votre vie de parent : conseils pour réduire votre stress

Comme tous les parents, vos journées sont chargées. Le stress ne va pas disparaître intégralement, mais vous pouvez le réduire avec les conseils suivants :

  • Demandez de l’aide. Pouvez-vous vous faire aider pour les corvées quotidiennes ou la garde de l’enfant ?
  • Restez détendus. Vous avez peut-être une routine quotidienne bien huilée, mais un bébé a vite fait de faire déraper vos plans. N’hésitez pas à modifier vos plans ou vos listes de choses à faire s’il le faut.
  • Ne vous comparez pas aux autres. Diminuez le temps et l’énergie passés à vous sentir coupable et évitez de vous comparer à ce que vous pouvez voir de la vie des autres sur les réseaux sociaux.
  • Ménagez-vous du temps pour vous. Voyez vos amis, prévoyez-vous du temps à deux avec votre partenaire, ou encore réservez-vous du temps pour vous seule. Il faudra peut-être faire un petit effort de coordination avec vos proches ou une baby-sitter pour trouver quelqu’un pour garder votre bébé, mais cette occasion de recharger vos batteries fera des miracles pour votre forme.
  • Limitez votre charge. Vous constaterez qu’il peut être utile de savoir prioriser certaines tâches et savoir dire non. Il y a suffisamment de changements dans votre vie pendant cette première année de bébé, il n’est pas utile de compliquer les choses outre mesure. Cependant, si vous pensez que faire quelque chose d’un peu différent comme trouver un nouveau loisir créatif ou se fixer des objectifs personnels peut vous aider, alors foncez.
  • Adoptez un style de vie sain. Bien manger, dormir autant que possible et faire un peu d’exercice régulièrement peut réduire vos niveaux de stress. Demandez bien à votre professionnel de santé de vous donner le feu vert avant de commencer tout exercice physique.
Pampers

Ceci pourrait également vous intéresser :

Votre check-list du mois

Vérifiez que votre siège voiture pour bébé est toujours adapté au nouveau poids et à la nouvelle taille de votre enfant.

Renseignez-vous sur ce à quoi vous attendre lorsque votre petit aura 8 mois.

Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations par e-mail :