Bébé qui tousse

Article connexe

Développement du bébé
Remèdes aux principales maladies infantiles

Si votre bébé tousse, vous vous demandez sûrement s’il est malade et pourquoi. Bien que les bruits puissent parfois effrayer les jeunes parents, la toux est le plus souvent bénigne, voire même positive puisqu’elle a pour but de dégager les voies respiratoires. La plupart du temps, un simple traitement à la maison peut y remédier, sans l’utilisation de médicaments particuliers. Cependant, dans des cas plus rares, un bébé qui a de la toux peut en réalité souffrir d’un problème un peu plus grave qui nécessite un examen médical. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les différents types de toux de bébé, ce qui peut en être à l’origine et les traitements possibles.

Les causes de la toux chez votre bébé

Quand les terminaisons nerveuses de la gorge, de la trachée ou des poumons sont irritées, un réflexe éjecte l’air des poumons avec force. Pour faire simple, la toux aide à dégager les voies respiratoires et est presque toujours en réponse à une irritation.

Le mucus est l’irritant le plus habituel. Il s’agit d’une sécrétion servant à nettoyer et à humidifier les voies nasales. Quand une grande quantité de mucus est sécrétée, lors d’un rhume par exemple, ces sécrétions s’accumulent dans le bas de la gorge et peuvent irriter les voies respiratoires et ainsi provoquer une toux. Les toux sont habituellement associées aux maladies respiratoires comme le rhume, la bronchiolite, la grippe, la laryngite ou la pneumonie. Mais elles peuvent également être provoquées par des allergies, l’ingestion d’un corps étranger (une noix ou un petit jouet) ou encore l’inhalation d’irritant comme par exemple la fumée de cigarette ou les vapeurs de peinture.

Pourquoi toutes les toux ne se ressemblent pas ?

Il y a différentes types de toux, certaines semblant venir du fond de la poitrine et ayant un son gras, d’autres un son plus sec et semblant venir du fond de la bouche. La plupart du temps, la localisation de l’irritation détermine le son de la toux. Par exemple, une irritation de la trachée ou des bronches (les connexions entre la trachée et les poumons) causera une toux plus grave et plus rauque que lorsqu’elle est localisée au niveau du larynx, où elle ressemblera plus à un aboiement. Le son de la toux ne doit cependant pas être considéré comme autre chose qu’un bon indice sur l’origine de celle-ci. Que votre bébé ait une toux sèche ou grasse, votre professionnel de santé prendra également d’autres facteurs en compte pour établir un diagnostic.

Les différents types de toux de bébé

Le tableau ci-dessous vous présente différents types de toux et leurs causes potentielles. Gardez cependant en mémoire que ces caractéristiques peuvent changer d’un malade à l’autre et que si votre bébé tousse et que vous souhaitez un diagnostic exact, il vous faudra consulter un professionnel de santé.

 Toux sècheToux grasseToux « aboyante »Toux persistante
Allergies  
Asthme  
Bronchiolite  
Coqueluche  
Croup   
Étouffement   
Grippe   
Pneumonie 
Rhume ou infection des voies respiratoires supérieures  
Sinusites   

 

Traitement de la toux

Le traitement adapté à un bébé qui tousse, s’il est nécessaire, dépend de ce qui a déclenché la toux. Ainsi, une toux sèche due à un asthme ne sera pas traitée de la même manière qu’une toux grasse d’origine virale. La plupart des toux étant causées par des infections virales, les antibiotiques ne sont généralement pas recommandés et celle-ci disparaîtra après deux semaines ou plus. Il est déconseillé aux parents de donner aux nourrissons et aux jeunes enfants de produits contre la toux et le rhume achetés en vente libre. L’efficacité de ces produits sur un bébé qui tousse n’a pas été démontrée et de tels produits peuvent même déclencher des effets indésirables. Il est donc préférable de les éviter sauf si votre médecin les recommande spécifiquement.

Comment apaiser un bébé qui tousse

La plupart des toux disparaissent d’elles-mêmes mais dans l’intervalle, vous pouvez faire ce qui suit pour soulager votre enfant :

  • Donnez-lui fréquemment à boire afin d’humidifier les voies respiratoires et de le maintenir hydraté.

  • Installez un humidificateur d’air ou un vaporiseur, surtout si l’air de votre maison est très sec.

  • Asseyez-vous avec votre enfant dans la salle de bains fermée, faites couler de l’eau chaude dans la douche pour faire de la vapeur et respirer de l'air humide. Ceci peut soulager la toux, particulièrement avant le coucher.

  • Si votre bébé tousse en dormant et qu’il est un peu plus âgé, vous pouvez essayer de surélever légèrement la tête de lit.

Dans tous les cas, consultez votre professionnel de santé avant d’essayer ce type de remèdes à la maison pour vous assurer de ne pas faire plus de mal que de bien.

Les types de toux de bébé spécifiques et leurs traitements

Pour bien soigner une toux, votre professionnel de santé doit en identifier la cause première. En effet, un bébé qui tousse peut en réalité souffrir de nombreuses maladies différentes, chacune apportant ses symptômes supplémentaires. Dans la suite de cette rubrique, nous vous présentons ces différentes maladies pouvant provoquer une toux chez votre bébé et des autres symptômes pouvant se manifester.

Allergies

Symptômes d’une allergie :

  • Toux sèche ou persistante
  • Yeux rouges ou irrités
  • Yeux gonflés
  • Éternuements
  • Nez qui coule
  • Démangeaisons dans le nez, les oreilles, la bouche et/ou la gorge
  • Nez gonflé ou bouché
  • Respiration sifflante
  • Pressions dans la poitrine
  • Souffle court.

  

Les allergies peuvent être responsables de toux chroniques, qui persistent pendant de longues périodes. Lorsqu’un allergène irrite le système respiratoire, du mucus s’écoule au fond de la gorge, ce qui déclenche des quintes de toux sèche difficiles à arrêter. Ces quintes de toux associées à des allergies peuvent également faire cracher du mucus transparent.

Pour éviter les crises d’allergie, vous pouvez essayer de supprimer les allergènes potentiels de votre domicile. La plupart des allergies sont pénibles mais ne présentent pas de danger pour la santé d’un individu. Cependant, certains des symptômes sont similaires à ceux d’une crise d’asthme. Si votre bébé tousse de cette manière, emmenez-le voir votre professionnel de santé pour établir un diagnostic et, le cas échéant, lui prescrire un traitement.

Asthme

Symptômes d’un asthme :
 

  • Respiration sifflante ou quinte de toux, le plus souvent la nuit ou tôt le matin
  • La toux ou la respiration sifflante peut être plus accentuée aux contacts d’allergènes et d’irritants ou en réponse à une activité physique intense
  • Souffle court.

L’asthme est l’une des maladies chroniques les plus fréquentes chez les enfants. Ses symptômes peuvent fortement varier d’un enfant à un autre, mais l’un des plus courants est le fait d’avoir une respiration sifflante.

Chez les enfants plus âgés, le traitement se fait au moyen d’inhalateurs ou équivalents, l’un des plus connus étant la fameuse Ventoline. Votre professionnel de santé saura déterminer pourquoi votre bébé tousse et vous dire s’il suffit de changer un peu vos habitudes de vie ou si un traitement est nécessaire. Si votre enfant fait de l’asthme, il peut être utile d’essayer de réduire la présence chez vous d’allergènes pouvant déclencher des crises, par exemple en installant des couvertures antiacariens dans son lit.

Bronchiolite

Symptômes d’une bronchiolite :

  • Toux sèche ou persistante
  • Légère fièvre
  • Nez qui coule ou bouché
  • Respiration sifflante
  • Déglutition et succion difficile
  • Lèvres et bout des doigts légèrement bleutés
  • Peau creusée autour des côtes et du sternum.

La bronchiolite est une infection des bronchioles, les voies respiratoires à l’intérieur des poumons, qui peut provoquer une toux persistante et sèche chez votre bébé. Il s’agit d’une maladie infantile fréquente touchant surtout les enfants de moins de 2 ans. Dans la majorité des cas, elle est provoquée par le virus respiratoire syncytial (VRS) qui déclenche une inflammation et un gonflement des bronchioles, ce qui rend la circulation de l’air difficile.

La bronchiolite ne doit pas être confondue avec la bronchite, qui est une infection des bronches. Pour simplifier, les bronches partent de la trachée et vont jusqu’aux poumons, où elles se divisent à plusieurs reprises jusqu’à atteindre une taille beaucoup plus petite. On parle alors de bronchioles. Les symptômes mineurs d’une bronchiolite peuvent se soigner avec des solutions salines administrées par voie nasale ou du paracétamol. Si vous remarquez des signes de déshydratation chez votre bébé, par exemple s’il a la bouche sèche, qu’il mouille moins de couches que d’habitude ou encore qu’il a du mal à respirer, contactez immédiatement votre professionnel de santé.

Coqueluche

Symptômes d’une coqueluche :

  • Toux sévère, persistante et impossible à arrêter
  • Son qui rappelle le chant du coq par moments
  • Souffle court
  • Symptômes semblables à un rhume pendant la première semaine ou les deux premières semaines
  • Léger bleuissement autour de la bouche
  • Vomissements à cause des quintes de toux qui n’en finissent pas.

La coqueluche est provoquée par une infection à la bactérie Bordetella pertussis, celle-ci attaquant la paroi intérieure des bronches et des bronchioles, les voies respiratoires au niveau des poumons. Ceci provoque une inflammation et une constriction des voies respiratoires.

Les bébés de moins d’un an sont le plus à risque de contracter la coqueluche : la maladie est dangereuse pour leur santé et une hospitalisation peut être nécessaire. La bonne nouvelle, c’est qu’un vaccin existe et qu’en France, il est obligatoire dès l’âge de 2 mois. Si vous pensez cependant que votre bébé tousse à cause de la coqueluche, contactez immédiatement votre professionnel de santé. Les quintes de toux peuvent durer pendant des mois et même revenir après avoir disparu pendant un temps. Les solutions « à la maison » comme l’utilisation de brumisateurs peuvent alléger les irritations des poumons, mais la consultation d’un professionnel de santé est impérative.

Croup (ou laryngo-trachéo-bronchite)

Symptômes d’un croup :

  • Toux sèche dont le bruit ressemble à un aboiement
  • Toux plus prononcée la nuit
  • Sifflement aigu à l’inhalation
  • Nez bouché.

Le croup est une inflammation du larynx et de la trachée. Votre bébé tousse et le son rappelle celui d’un aboiement. Il est d’origine virale, le plus souvent provoqué par le virus parainfluenza. Il semble toucher le plus souvent les enfants de 3 mois à 3 ans, surtout en automne et en hiver.

Il peut vous être conseillé de faire inhaler à votre bébé qui tousse de l’air chaud et humide (par exemple dans une salle de bains où vous faites couler de l’eau très chaude) ou de prendre l’air frais pendant la nuit. Des médicaments pourront également vous être prescrits pour atténuer le gonflement des voies respiratoires supérieures et de la gorge.

Étouffement

Symptômes d’un étouffement :

  • Quintes de toux soudaines
  • Respiration difficile
  • Halètement ou respiration sifflante
  • La peau prend une teinte bleutée
  • Mouvements de panique
  • Incapacité à parler, à pleurer ou à émettre un son
  • Perte de tonicité musculaire ou perte de conscience.

Si votre bébé tousse d’un coup, il a peut-être avalé de travers. Ce sont les poumons qui essayent de déloger la nourriture, le liquide ou le petit objet qui a été avalé afin de déboucher les voies respiratoires.

Si la toux de votre bébé persiste pendant plusieurs minutes ou qu’il a du mal à respirer, demandez immédiatement de l’aide à un médecin pour que le corps étranger puisse être retiré en toute sécurité. N’essayez surtout pas de le déloger en mettant vos doigts dans la bouche de votre enfant, car cela pourrait en réalité enfoncer plus profondément le corps étranger. Pour limiter les risques d’étouffement, ne donnez pas à votre bébé ou enfant en bas âge de morceaux d’aliments trop durs (par exemple des noix), ne le laissez pas manger seul sans surveillance et surtout mettez hors de sa portée tout objet présentant un risque d’étouffement.

Grippe

Symptômes d’une grippe :

  • Fièvre soudaine avec une température supérieure à 38,5 °C
  • Frissons et sueurs froides
  • Maux de tête
  • Douleurs
  • Fatigue
  • Mal de gorge
  • Toux sèche
  • Nez bouché ou qui coule.

La grippe est une maladie d’origine virale qui partage un certain nombre de symptômes avec le rhume. Votre bébé peut ainsi avoir une toux sèche dans les deux cas. Cependant, dans le cas d’une grippe, votre enfant se sentira vraisemblablement beaucoup plus malade.

Les symptômes de la grippe disparaissent généralement d’eux-mêmes en une semaine ou deux et avec beaucoup d’eau et de repos, votre bébé devrait se sentir un peu mieux. Votre professionnel de santé vous conseillera peut-être un traitement précis pour soulager les symptômes, mais ce n’est pas systématique. La meilleure protection contre la grippe est de se faire vacciner au début de l’automne, soit vous-mêmes et votre entourage si vous êtes enceinte ou venez d’accoucher, soit toute la famille nourrisson inclus si celui-ci a plus de 6 mois.

Pneumonie

Symptômes d’une pneumonie :

  • Fièvre
  • Perte d’appétit
  • Fatigue
  • Pâleur
  • Pleurs plus fréquents que d’habitude
  • Toux persistante
  • Respiration rapide et difficile
  • Douleurs à la poitrine
  • Respiration sifflante
  • Bleuissement des lèvres ou des ongles.

La pneumonie est généralement due à une infection d’origine virale des voies respiratoires qui se propage à la poitrine et aux poumons, mais elle peut aussi être d’origine bactérienne. Littéralement, « pneumonie » signifie « infection des poumons ». L’un des symptômes est une toux persistante.

Contactez votre professionnel de santé si vous pensez que votre enfant ou votre bébé souffre de pneumonie. Des médicaments ou des antibiotiques pourront lui être prescrits en cas de diagnostic positif. La vaccination contre les méningites, les pneumonies et les septicémies à pneumocoques est obligatoire en France pour les nouveau-nés.

Rhume

Symptômes d’un rhume :
 

  • Toux grasse ou sèche et irritante chez votre bébé
  • Nez qui coule
  • Éternuements
  • Fièvre
  • Perte d’appétit
  • Mal à la gorge
  • Irritabilité
  • Ganglions dans le cou.

Parmi les maladies dont l’un des symptômes est la toux, le rhume est l’une des plus fréquentes. Il s’agit d’une infection des voies respiratoires supérieures. Ils sont d’origine virale et peuvent se transmettre d’une personne à une autre par un éternuement, une quinte de toux ou par contact avec une surface contaminée (meuble ou main).

Les symptômes disparaissent généralement d’eux-mêmes en 7 à 10 jours, mais il est possible que des symptômes proches de ceux du rhume persistent et qu’une maladie telle qu’une pneumonie fasse son apparition. Si vous avez un bébé de moins de 3 mois qui tousse ou qui a un rhume ou que ses symptômes empirent, contactez immédiatement votre professionnel de santé pour qu’il puisse établir un diagnostic. Chez les nouveau-nés, le rhume peut rapidement laisser place à quelque chose de plus sérieux et il est recommandé de contacter un professionnel de santé dès l’apparition des premiers symptômes.

Sinusite

Symptômes d’une sinusite :

  • Toux en journée et la nuit
  • Nez qui coule
  • Zone autour des yeux gonflée
  • Mauvais haleine
  • Maux de tête.

Les sinusites sont parfois provoquées par des bactéries qui provoquent une inflammation de l’un des sinus (ou des deux), mais elles peuvent aussi apparaître comme complication suite à une allergie ou à un rhume (particulièrement chez les enfants de moins de 2 ans). Le mucus présent dans les sinus peut couler dans la gorge et déclencher une toux irritante chez votre bébé.

La plupart des sinusites peuvent être soignées avec des antibiotiques. Si vous constatez l’un des symptômes ci-dessus chez votre enfant, parlez-en à votre professionnel de santé.

À quel moment une toux nécessite-t-elle un avis médical ?

Si votre bébé tousse ou a un rhume et qu’il a moins de 3 mois, appelez votre professionnel de santé. Appelez également immédiatement votre médecin dans les cas suivants, quel que soit l’âge de votre enfant :

  • S’il a du mal à respirer normalement

  • S’il se met soudainement à tousser et qu’il a 38,5°C de fièvre ou plus

  • Si la toux l’empêche de manger ou de dormir correctement

  • Si sa toux est douloureuse et persistante et particulièrement si elle fait penser au chant du coq

  • Si sa toux le fait vomir ou que sa peau bleuit

  • S’il commence à tousser après s’être étranglé avec un aliment ou un autre objet. La toux peut apparaître plusieurs heures ou plusieurs jours après l’ingestion.

Comment empêcher l’apparition d’une toux sèche ou grasse chez un bébé

La plupart des toux sont d’origine virale, donc la meilleure chose à faire est simplement d’essayer de limiter l’exposition de votre bébé à celui-ci. Voici quelques conseils pour éviter une infection d’origine virale :

  • Lavez-vous les mains régulièrement et celles de votre bébé. Demandez aux autres membres de votre famille et aux personnes susceptibles de s’occuper de votre petit de faire de même.

  • Si vous toussez ou que vous éternuez, couvrez-vous la bouche. Quand votre enfant sera plus grand, apprenez-lui à faire pareil.

  • Jetez les mouchoirs usagés immédiatement après utilisation.

  • Lavez les plats, les assiettes et les couverts au lave-vaisselle ou à l’eau chaude savonneuse.

  • Ne partagez pas les verres, les couverts, les torchons ou les brosses à dents avec quelqu’un d’autre.

  • Quand votre enfant sera plus grand, apprenez-lui à ne pas toucher ses yeux, son nez ou sa bouche avec ses doigts s’il ne s’est pas lavé les mains avant.

  • Désinfectez les poignées de portes, les plans de travail et les jouets.

Si votre bébé tousse mais que cette toux n’est pas d’origine virale, demandez à votre professionnel de santé comment gérer les symptômes.

FAQ en un clin d’œil

  • Si votre bébé a moins de 3 mois et qu’il tousse, emmenez-le chez un professionnel de santé.

    S’il est plus âgé, emmenez-le chez le médecin s’il a aussi :

    • de la fièvre
    • de la peine à respirer
    • les lèvres qui bleuissent
    • du mal à manger ou à dormir
    • une toux persistante qui fait penser au bruit du coq
    • une toux après avoir failli s’étouffer. 

  • Pour alléger les symptômes d’un bébé qui tousse, vous pouvez par exemple : 

    • Lui donner beaucoup à boire
    • Utiliser un brumisateur pour que l’air reste humide
    • Demander à votre professionnel de santé si un traitement médicamenteux est possible et souhaitable. 
  • Une quinte de toux est un réflexe qui se déclenche lorsque quelque chose vient irriter les voies respiratoires de votre bébé. Le mucus est une facteur irritant courant.

    Les bébés toussent souvent à cause de choses comme : 

    • Un rhume
    • Un croup
    • Une bronchiolite
    • Un aliment ou une boisson avalés de travers. 

En résumé

Attendez-vous à ce que votre bébé tousse de temps en temps. Il s’agit d’un symptôme relativement courant chez les enfants, comme le mal de gorge ou le nez qui coule. Il s’agit le plus souvent de quelque chose de parfaitement bénin, mais si vous avez la moindre question concernant la toux sèche ou grasse de votre bébé ou concernant une maladie spécifique, parlez-en à votre professionnel de santé. En attendant, mettez beaucoup de câlins et de bisous au menu pour réconforter votre enfant. Avec les bons soins, cette toux sera vite oubliée.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.
Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.
Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.