bébé buvant de l'eau

En tant que parent, vous voulez que votre enfant soit en bonne santé. Cependant, malgré tous vos efforts, les nourrissons tombent parfois malades et, s’il exhibe des symptômes comme de la fièvre ou des vomissements, il est possible que votre bébé soit déshydraté.

Il est important d’éviter que cela ne se produise, c’est pourquoi dans la suite de cet article, nous vous expliquons exactement ce qu’est la déshydratation, ses causes, comment l’éviter et que faire si votre bébé est déshydraté.

La déshydratation chez le bébé, c’est quoi ?

Pour bien fonctionner, que l’on soit nouveau-né, enfant ou adulte, notre organisme a besoin d’eau, mais aussi d’autres liquides. Au cours d’une journée, le corps de votre enfant va constamment perdre puis réabsorber de l’eau. Qu’il transpire, qu’il pleure, qu’il urine ou qu’il aille à la selle, il perd de l’eau. S’il tète, s’il mange ou s’il boit, il en réabsorbe.

Votre bébé est victime de déshydratation lorsque son organisme perd de grandes quantités d’eau. Si ces liquides ne sont pas réabsorbés rapidement, cela peut provoquer l’apparition d’un certain nombre de problèmes graves, parmi lesquels :

  • une insolation

  • des crises d’épilepsie

  • une insuffisance rénale

  • une perte de conscience

  • une chute du taux d’oxygène dans le sang.

Les signes de déshydratation chez un bébé

Les signes de déshydratation de votre bébé dépendent de la gravité de celle-ci.

Signes d’une déshydratation légère ou modérée

Les signes d’une déshydratation légère ou modérée de votre bébé peuvent être s’il :

  • joue moins qu’à son habitude,

  • a la bouche sèche,

  • mouille moins de six couches par jour (s’il c’est un bébé) ou urine moins fréquemment (s’il est plus âgé),

  • pleure moins,

  • a des cernes sous les yeux,

  • a les fontanelles (les zones molles du crâne de votre bébé) enfoncées,

  • a des selles plus liquides si la déshydratation est provoquée par une diarrhée, ou des selles moins nombreuses si elle est provoquée par des vomissements ou une absorption moins importante de liquides.

Si votre bébé présente l’un des signes de déshydratation ci-dessus, appelez immédiatement un professionnel de santé. Celui-ci pourra vous expliquer comment remédier à la situation, par exemple en achetant une solution de réhydratation orale (SRO) en pharmacie.

Signes d’une déshydratation sévère

Les signes d’une déshydratation sévère de votre bébé sont notamment :

  • s’il est grognon,

  • s’il est toujours fatigué,

  • s’il a des cernes sous les yeux,

  • s’il a les mains et les pieds froids ou pâles,

  • s’il a la peau fripée,

  • s’il ne mouille pas sa couche pendant 8 heures (pour les bébés) ou n’urine pas en 10 heures (pour les enfants plus âgés).

Si vous pensez que votre bébé est gravement déshydraté, emmenez-le aux urgences. Il est possible qu’il faille l’hospitaliser pour le réhydrater par intraveineuse.

Traitement

L’objectif, lorsque vous soignez une déshydratation légère ou modérée de votre bébé chez vous, est de le faire réabsorber les liquides qu’il a perdus. Si vous avez des questions sur les soins à prodiguer à domicile, contactez votre professionnel de santé.

Pour les nourrissons et les jeunes bébés

Si vous allaitez votre bébé et qu’il a besoin d’être réhydraté, continuez, sauf s’il vomit. Dans ce cas, arrêtez temporairement l’allaitement. Votre professionnel de santé vous recommandera probablement de lui donner une solution de réhydratation orale entre les tétées et vous précisera combien et à quelle fréquence.

Si vous nourrissez votre petit au lait artificiel, arrêtez et réhydratez-le simplement au moyen d’une solution de réhydratation orale jusqu’à ce qu’il se rétablisse. Vous pourrez alors reprendre l’allaitement. Ne diluez surtout pas le lait artificiel avec de l’eau.

Souvenez-vous bien qu’il est déconseillé de donner de l’eau aux bébés de moins de 6 mois, alors ne soignez pas une déshydratation en lui en donnant.

Pour les bébés plus âgés et les jeunes enfants

Contactez votre professionnel de santé : celui-ci pourra vous conseiller d’acheter une solution de réhydratation orale spécialement conçue pour les bébés et les jeunes enfants en pharmacie.

Suivez les recommandations de votre médecin. Habituellement, il s’agit de petites doses administrées fréquemment.

Voici quelques boissons à éviter si votre bébé est déshydraté :

  • de l’eau,

  • des boissons gazeuses,

  • du thé,

  • des jus de fruits,

  • du bouillon,

  • des desserts à la gélatine.

Ces boissons ne donneront pas à votre enfant l’apport en sels et en sucres dont il a besoin. De plus, si sa déshydratation est provoquée par une diarrhée, cela peut la faire empirer.

Les causes d’une déshydratation de votre bébé

La déshydratation de votre bébé survient très souvent lorsqu’il souffre de diarrhée, de vomissements ou de fièvre.

Diarrhée

Que les selles de votre bébé soient parfois liquides n’a en soi rien d’inquiétant. Cependant, des maladies virales peuvent parfois lui donner la diarrhée. Si c’est le cas, votre bébé perd beaucoup d’eau et de sels minéraux à travers ses selles, ce qui peut le déshydrater.

Si votre petit a des selles liquides plusieurs fois par jour, appelez rapidement votre professionnel de santé. Il pourra vous conseiller d’arrêter de donner des aliments solides à votre enfant pendant 24 heures et de lui administrer une solution de réhydratation orale disponible en pharmacie.

Vomissements

De nombreuses maladies, dont notamment la gastro-entérite, peuvent déclencher des vomissements qui, à leur tour, provoquent une déshydratation. Pour empêcher cette dernière de se produire, il est important de s’assurer que votre enfant absorbe plus de liquides que d’habitude. S’il continue à les vomir, contactez votre professionnel de santé : celui-ci saura vous indiquer la marche à suivre.

Détail important : pendant les premières 24 heures de vomissements, évitez de donner des aliments solides à votre bébé et préférez-leur une solution de réhydratation orale disponible en pharmacie.

Fièvre

Une fièvre, c’est-à-dire une température supérieure ou égale à 38 °C, peut également provoquer une déshydratation chez votre bébé, car elle accélère la perte de liquides. Plus la fièvre est forte, plus votre bébé peut être déshydraté : c’est la raison pour laquelle il est important de bien boire s’il a une fièvre.

Coups de soleil et insolation

Une exposition à de fortes chaleurs et de gros coups de soleil sont également des causes probables de déshydratation de votre bébé. Si celui-ci souffre de problèmes liés aux fortes températures ou au soleil, contactez votre professionnel de santé et rendez-vous aux urgences.

Une exposition trop importante au soleil peut notamment se traduire par :

  • des ampoules ou des cloques,

  • de la fièvre,

  • des frissons,

  • des maux de tête,

  • un malaise général,

  • des évanouissements,

  • une déshydratation.

Quand consulter votre professionnel de santé

Si les soins prodigués à domicile mentionnés ci-dessus ne suffisent pas, par exemple si votre enfant souffre toujours de diarrhées sévères ou qu’il vomit toujours régulièrement même après lui avoir administré une solution de réhydratation orale, contactez votre professionnel de santé et emmenez votre enfant aux urgences. Il est possible qu’il faille l’hospitaliser et le réhydrater par intraveineuse.

Si vous pensez que votre bébé souffre de déshydratation mais que vous ne savez pas comment réagir, vous pouvez appeler rapidement votre professionnel de santé pour obtenir des conseils adaptés à votre situation.

Comment éviter la déshydratation de votre bébé

Dès qu’il souffre d’une maladie pouvant provoquer de la fièvre, de la diarrhée ou des vomissements, il est important d’éviter la déshydratation de votre bébé en le faisant boire suffisamment. S’il a moins de 6 mois, les apports en eau sont déconseillés, alors donnez-lui plus de lait maternel ou artificiel que d’habitude.

S’il présente des signes de déshydratation modérée, particulièrement à la suite d’une diarrhée, une solution de réhydratation orale disponible en pharmacie pourra aider à lui apporter les bonnes quantités de sels minéraux et de sucres.

Si vous profitez du beau temps estival avec votre enfant, restez le plus possible à l’ombre et faites-lui porter un chapeau ainsi que des vêtements légers en coton à manches longues. N’oubliez pas non plus de lui mettre de la crème solaire. Ces mesures de protection aideront à diminuer le risque de coups de soleil et de déshydratation de votre bébé.

Il est également important de lui donner à boire avant qu’il n’ait soif, alors si vous sortez, assurez-vous d’emporter des boissons avec vous.

FAQ en un clin d’œil

  • Votre bébé peut souffrir de déshydratation s’il présente les signes suivants (signalez-le à votre professionnel de santé, qui saura vous conseiller sur la façon de soigner cette déshydratation légère ou modérée) :

    • Il joue moins que d’habitude,
    • Il a la bouche sèche,
    • Il mouille moins de six couches par jour (s’il s’agit d’un bébé) ou urine moins fréquemment (s’il est plus âgé),
    • Il pleure moins,
    • Il a des cernes sous les yeux,
    • Il a les fontanelles enfoncées (les zones molles de son crâne),
    • Il a des selles moins nombreuses ou plus liquides. 

    Votre bébé peut être gravement déshydraté s’il présente les signes suivants (si c’est le cas rendez-vous immédiatement aux urgences) :

    • Il est grognon,
    • Il est toujours fatigué,
    • Il a des cernes sous les yeux,
    • Il a les mains et les pieds froids et décolorés,
    • Il a la peau fripée,
    • Il n’urine qu’une à deux fois par jour.
  • Lorsqu’un bébé souffre de déshydratation, le but est de le réhydrater. Demandez conseil à votre professionnel de santé, mais celui-ci vous dira probablement de vous procurer une solution de réhydratation orale disponible en pharmacie. Celles-ci contiennent les bonnes quantités de sucres et de sels minéraux pour bien réhydrater votre enfant.
    Respectez les dosages indiqués par votre professionnel de santé. Si vous allaitez toujours, continuez à lui donner le sein régulièrement et administrez-lui la solution entre deux tétées. S’il est nourri au lait artificiel, administrez-lui que la solution tant qu’il n’est pas complètement réhydraté et recommencez à lui donner du lait artificiel qu’après.

  • Tout au long de la journée, votre bébé perd de l’eau en transpirant, en urinant ou en allant à la selle. Lorsqu’il mange, il réabsorbe de l’eau. La déshydratation est le résultat de la perte d’une forte quantité d’eau, souvent liée à une maladie provoquant des vomissements ou une diarrhée. Elle peut aussi survenir si votre enfant a trop chaud et qu’il ne réabsorbe pas assez de liquides.

Maintenant que vous savez à quoi vous attendre, vous serez capable de reconnaître les signes d’une déshydratation de votre bébé et avoir les bons réflexes. Bien sûr, le plus simple reste encore d’éviter que votre bébé soit déshydraté, alors s’il est malade ou que vous allez dehors par temps chaud, pensez à bien lui donner à boire.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.

Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.

Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.