Après plusieurs heures passées à regarder votre bébé et à caresser son visage, vous aurez sûrement remarqué qu’il y a des zones un peu molles sur son crâne. On appelle de telles zones les fontanelles. Elles sont parfaitement normales et jouent en réalité un rôle important dans le développement de votre nouveau-né. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur les fontanelles de votre bébé, notamment comment les protéger, quand elles se referment et quand s’inquiéter.

La fontanelle de bébé : emplacement et définition

Tous les bébés naissent avec deux zones molles sur le crâne. On appelle ces zones des fontanelles : la plus grande est vers le sommet du crâne (on parle de fontanelle antérieure ou, par abus de langage, de « la » fontanelle) tandis qu’une deuxième zone, plus petite, se situe à l’arrière du crâne (on parle de fontanelle postérieure).

Ces zones molles sont constitués d’os n’ayant pas encore fini de durcir et qui s’élargissent au fur et à mesure que votre bébé grandit.

Pourquoi les bébés ont-ils une fontanelle?

Les fontanelles du bébé remplissent deux rôles principaux :

  • Elles permettent aux plaques dont le crâne de votre bébé est constitué de se resserrer ou de se chevaucher pour permettre à votre nouveau-né de traverser le col de l’utérus au cours de l’accouchement.

  • Elles permettent d’adapter les dimensions du crâne à la croissance rapide du cerveau de votre bébé au cours de sa première année.

Quand la fermeture de la fontanelle commence-t-elle?

Au cours des premiers mois, les fontanelles de votre bébé sont « ouvertes » et plates. Vers 2 ou 3 mois, la fermeture de la fontanelle postérieure commence. Ce n’est par contre que beaucoup plus tard, vers 1 an et demi ou 2 ans environ, que la fermeture de la fontanelle antérieure commence à son tour.

OUTILS POUR BÉBÉS
Courbe de croissance des bébés

Courbe de croissance des bébés

Surveillez la taille, le poids et le tour de tête de votre enfant pour comparer sa croissance à celle d'un nourrisson moyen grâce à notre outil pratique.

What is your child*
Ce champ est obligatoire.

Ce champ est obligatoire.

Ce champ est obligatoire.

Ce champ est obligatoire.

Ce champ est obligatoire.

* Entrez les détails des dernières mesures de votre bébé ** Source: Organisation mondiale de la Santé

Faut-il toucher la fontanelle d’un bébé?

Tant que vous les touchez doucement, par exemple lorsque vous lui lavez les cheveux ou que vous le tenez dans vos bras en lui soutenant la tête et la nuque, vous n’avez pas à avoir peur de lui faire mal.

Le cerveau de votre nouveau-né est protégé par une épaisse membrane juste sous son cuir chevelu, donc un contact délicat ne lui fera pas mal.

Il est cependant toujours utile de rappeler à vos amis, à vos proches ou aux personnes susceptibles de s’occuper de votre enfant qu’il faut faire attention aux fontanelles de votre bébé.

Faut-il s’inquiéter si la fontanelle d’un bébé gonfle et se dégonfle?

Vous verrez peut-être parfois la fontanelle de votre nourrisson se gonfler et se dégonfler en rythme. Une fontanelle qui « bat » est un phénomène normal lié à la circulation du sang au niveau de son crâne qui ne doit pas vous inquiéter.

Pourquoi la fontanelle d’un bébé se creuse-t-elle?

Si la fontanelle d’un bébé se creuse, cela peut notamment signifier qu’il est déshydraté, c’est-à-dire qu’il ne boit pas assez de lait maternel ou artificiel. Un bébé qui souffre de fièvre, qui vomit ou qui a la diarrhée est également plus susceptible d’être déshydraté.

En dehors d’un creusement de la fontanelle de votre bébé, une déshydratation peut aussi se caractériser par:

Si vous pensez que votre bébé souffre de déshydratation, contactez immédiatement votre professionnel de santé.

Souvenez-vous néanmoins que la fontanelle d’un bébé peut tout à fait se creuser sans que cela ne soit lié à une déshydratation. Demandez l’avis de votre professionnel de santé.

Que faire si votre bébé se cogne la fontanelle?

Si votre bébé se cogne la fontanelle, consultez votre professionnel de santé.

Si vous remarquez une bosse ou un gonflement au niveau de la fontanelle ou comme un bleu autour de ses yeux ou derrière ses oreilles, il souffre peut-être d’une commotion cérébrale et vous devez absolument vous rendre aux urgences.

Si votre bébé présente les symptômes suivants, il souffre peut-être d’un traumatisme crânien et doit immédiatement être examiné par un professionnel de santé.

  • Il pleure plus souvent

  • Il refuse de manger

  • Il vomit

  • Il convulse

  • Du sang ou du liquide lui coule du nez ou des oreilles

  • Il a du mal à sortir de son sommeil.

Quand consulter un professionnel de santé à propos de la fontanelle de votre bébé?

L’absence de fontanelles chez votre bébé peut être le signe d’un problème très rare que l’on appelle la craniosynostose. Il s’agit d’une maladie congénitale provoquant l’ossification précoce du crâne de votre bébé. Celui-ci souffre alors de malformations du crâne. Contactez votre professionnel de santé si:

  • vous avez l’impression que votre bébé n’a pas de fontanelles,

  • les bords entre les différentes plaques crâniennes sont durs et en relief,

  • le crâne de votre nouveau-né vous semble déformé et ne semble pas gagner en volume.

Article connexe

Sevrage de bébé
La déshydratation chez les bébés : prévention, symptômes et traitement

En résumé

Cela peut paraître surprenant qu’un bébé ait le crâne mou par endroits mais cela est non seulement normal, mais également important. Ces zones, les fontanelles, permettent de faciliter le passage de votre bébé à travers le col de l’utérus lors d’un accouchement par voie basse et de faire de la place au cerveau en pleine expansion d’un nouveau-né.

La fermeture des fontanelles de votre bébé devrait être terminée autour de l’âge de 2 ans environ. Faites preuve de douceur lorsque vous manipulez ou tenez le crâne d’un enfant plus jeune.

Si votre bébé se cogne la fontanelle par accident ou qu’elle est creusée, contactez immédiatement votre professionnel de santé.

Enfin, il arrive que certains bébés aient la tête un peu plate par endroits. Cela peut être simplement lié au fait qu’il passe trop de temps sur le dos avec la tête dans la même position. Comme ses os sont encore souples, un appui prolongé peut déformer les os du crâne et créer de telles zones plates.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.
Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.
Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.