À partir de quand proposer à un bébé des céréales à base de riz ?

Article connexe

Sevrage de bébé
Sevrage : introduction des aliments solides

L’introduction des aliments solides dans l’alimentation de votre enfant est une étape très importante et vous vous demandez sûrement quand commencer et par quels aliments. Les céréales pour bébé et notamment celles à base de riz ont toujours été un classique de cette transition entre l’alimentation au lait et les aliments solides. Bien qu’il n’y ait aucune contre-indication au fait de commencer par les céréales pour bébé, il n’est pas non plus prouvé que l’introduction de tel aliment avant tel autre ait une quelconque conséquence (positive ou négative) sur le développement de votre petit (mais les céréales ont souvent du succès auprès des bébés). Gardez en mémoire que les spécialistes recommandent de privilégier une alimentation variée reposant sur un mélange de plusieurs ingrédients simples, dont par exemple les céréales de riz, au lieu de ne donner à votre enfant que des céréales. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons comment introduire les céréales pour bébé à base de riz en toute sécurité et vous présentons des alternatives possibles.

Les céréales de riz, c’est quoi ?

Les céréales à base de riz sont souvent utilisées pour commencer à introduire des aliments solides dans l’alimentation de votre enfant. Le plus souvent, elles se présentent sous forme de petits flocons de céréales séchés auquel on ajoute du liquide pour former comme une espèce de bouillie d’avoine. Il est également possible d’acheter un mélange déjà préparé.

Elles font partie des céréales pour bébé recommandées pour commencer à habituer votre enfant aux aliments solides.

Un bébé peut-il manger des céréales de riz ?

Les céréales pour bébé à base de riz peuvent tout à fait être ajoutées à l’alimentation de votre enfant tant que vous ne le nourrissez pas uniquement de celles-ci.

Les spécialistes recommandent de limiter la consommation par votre bébé de céréales à base de riz car ce dernier contient naturellement de l’arsenic que l’on appelle « inorganique » (en l’occurrence car il est combiné à d’autres éléments). L’arsenic est un élément naturellement présent dans l’air ou dans le sol qui a tendance à facilement migrer dans l’eau. Le riz, étant cultivé dans l’eau, est donc susceptible d’absorber une quantité plus importante d’arsenic que d’autres céréales cultivées dans la terre. De plus, un bébé mange beaucoup plus qu’un adulte par rapport à son propre poids et, son organisme n’étant pas encore complètement développé, élimine beaucoup moins bien les substances toxiques. Ceci signifie qu’une consommation trop importante de céréales pour bébé à base de riz pourrait provoquer l’apparition de problèmes de santé sur le long terme.

Quelles sont les autres céréales pour bébé ?

Heureusement, le riz n’est pas la seule céréale disponible et vous pouvez par exemple proposer à votre enfant de l’avoine ou de l’orge. Il existe de nombreuses sortes de céréales pour bébé, disponibles en petits pots tout préparés ou en flocons auxquels vous devrez ajouter du lait maternel ou artificiel ou encore de l’eau pour obtenir une consistance qui plaise à votre enfant.

Lorsque vous faites vos courses, choisissez de préférence des céréales spécialement pour bébé car elles seront généralement enrichies en nutriments dont votre enfant a besoin, comme par exemple le fer ou le zinc. Gardez en mémoire que l’introduction de nouveaux aliments (qu’il s’agisse de céréales pour bébé ou non) doit se faire de manière progressive, un aliment à la fois, en laissant s’écouler plusieurs jours entre deux nouveaux aliments afin d’avoir le temps de détecter une possible réaction allergique. Et une fois votre petit habitué aux aliments solides, vous pourrez commencer à lui faire découvrir de nombreuses saveurs simples.

Les céréales pour bébé : combien de fois par jour ?

Lorsque votre enfant commence à goûter les aliments solides, vous pouvez lui donner une petite quantité de céréales pour bébé une ou deux fois par jour, à la cuillère, idéalement juste après un biberon ou une tétée. Limitez-vous à une ou deux cuillérées au début afin de l’habituer au goût.

Vous pourrez ensuite progressivement commencer à introduire un par un de nouveaux aliments et même décider de faire vos propres recettes à la maison.

Les autres aliments à base de riz sont-ils sans danger ?

Il n’y a pas de contre-indication particulière au fait de donner du riz à un enfant un peu plus âgé si son alimentation est variée et équilibrée. Cependant, certains produits à base de riz tels que le sirop de riz (souvent utilisé comme édulcorant dans les aliments industriels) ou le lait de riz (qui ne doit pas remplacer le lait de vache) sont plutôt à éviter.

Si votre enfant a plus d’un an et qu’il montre des signes de sensibilité ou d’allergie au lait de vache, demandez à votre professionnel de santé de vous conseiller des alternatives ou de vous donner son avis sur les produits à base de riz.

À partir de quel âge proposer des céréales à un bébé ?

Pour la plupart des enfants, l’introduction des aliments solides et éventuellement des céréales pour bébé peut commencer vers 6 mois. Cependant, l’essentiel des apports nutritifs de votre petit continuera à être assuré par le lait maternel ou artificiel jusqu’à son premier anniversaire.

Tous les bébés ont, de naissance, le réflexe de venir pousser leur langue contre tout objet que l’on met dans leur bouche. Ce réflexe disparaît progressivement autour de l’âge de 4 ou 5 mois et c’est pour cela qu’il est important pour les parents de se montrer patients et de ne pas introduire trop tôt les aliments solides.

Peut-on donner des céréales à un bébé de moins de 6 mois ?

La plupart des enfants ne sont pas prêts à commencer à manger solide, ce qui inclut les céréales pour bébé, avant l’âge de 6 mois. Cependant, chaque enfant grandissant à son propre rythme, il peut arriver que certains bébés soient prêts plusieurs semaines avant.

Les spécialistes recommandent de ne nourrir les bébés de moins de 6 mois qu’au sein ou au biberon (en tirant votre lait ou avec du lait artificiel).

Comment préparer des céréales pour bébé ?

Si vous utilisez des flocons de céréales pour bébé, consultez les instructions de préparation sur l’emballage. De manière générale, cela devrait consister à mélanger une cuillère à soupe de céréales pour bébé avec quelques cuillères à soupe de lait maternel, artificiel ou, plus rarement, de l’eau.

Vous pourrez progressivement réduire la quantité de liquide dans le mélange pour ajuster la consistance aux préférences de votre bébé. Cependant et comme expliqué ci-dessous, ne les présentez pas à votre enfant dans un biberon.

Puis-je mettre des céréales pour bébé dans un biberon ?

Vous aves peut-être lu ou entendu quelque part qu’il était possible de donner à votre bébé des céréales au biberon. Cela est en réalité déconseillé car votre petit peut ainsi manger plus que de nécessaire et donc ingérer trop de calories. Dans le doute, demandez son avis à votre professionnel de santé.

Bien qu’elles soient souvent utilisées pour habituer les enfants aux aliments solides, les spécialistes ont maintenant tendance à moins recommander les céréales pour bébé à base de riz et à leur privilégier d’autres céréales ou aliments. De manière générale, en cas de questions sur les céréales convenant à votre bébé ou sur les différentes façons de diversifier le menu de votre petit, demandez l’avis de votre professionnel de santé.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.