Recettes pour bébé fait maison

Votre bébé sera bientôt prêt à goûter les aliments solides et vous voudrez peut-être préparer des recettes maison.

Dans la suite de cet article, nous vous présentons ce qu’il faut savoir pour commencer à faire manger des aliments solides à votre bébé et les avantages des recettes maison. Nous vous expliquons aussi comment bien préparer et conserver la nourriture de votre petit et quels sont les aliments qu’il peut être prudent de continuer à éviter pendant encore quelques temps.

Nous avons également inclus quelques recettes pour bébé faciles à essayer.

Pourquoi préférer les recettes maison ?

Les petits pots pour bébé sont bien pratiques, c’est un fait. Cependant, les recettes maison pour bébé présentent aussi de nombreux avantages, comme par exemple :

  • Elles permettent d’éviter les conservateurs ou autres additifs présents dans certains aliments pour bébé du commerce ;

  • Elles permettent de contrôler la quantité de sel et de sucre présente dans la nourriture de bébé ;

  • Elles sont plus respectueuses de l’environnement car vous pouvez réutiliser vos pots, bocaux et tupperwares ;

  • Elles peuvent vous permettre de faire des économies ;

  • Elles permettent de familiariser votre bébé aux saveurs et aux recettes favorites de votre famille en lui faisant goûter vos plats. Par exemple, si vous préparez du poulet rôti avec des carottes, vous pouvez mixer le poulet ou les carottes pour que bébé puisse goûter ;

  • Elles permettent de prendre du plaisir à préparer un repas pour votre petit. Une fois que vous aurez pris le coup de main, cela sera beaucoup plus facile et amusant, particulièrement si vous aimez faire la cuisine. Vous pouvez choisir d’écraser la nourriture à la fourchette ou de la passer au mixeur (normal ou spécial bébé).

Exemples de recettes pour bébé

Purée de courge butternut

  1. Préchauffez votre four à 190 °C. Étalez du papier de cuisson sur une plaque.

  2. Coupez une courge butternut en deux dans le sens de la longueur en faisant très attention à ne pas vous couper. Enlevez les graines à l’aide d’une cuillère à soupe et jetez-les à la poubelle. Pelez la courge avec un épluche-légumes ou un petit couteau.

  3. Une fois pelée, coupez la courge en dés et étalez-les sur votre plaque de cuisson.

  4. Faites-les rôtir au four pendant 25 à 30 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres et mous, en les remuant à mi-cuisson.

  5. Versez la quantité désirée de courge rôtie dans un mixeur et réduisez-la en une purée bien homogène. Si celle-ci est un peu épaisse, rajoutez de l’eau pour la rendre plus liquide. Si vous avez déjà commencé à faire goûter différentes consistances d’aliments à votre bébé, vous pouvez laisser quelques morceaux dans la purée. Vous pouvez même directement écraser les dés de courge à la fourchette ou au presse-purée si cela ne vous dérange pas qu’il y ait des morceaux. Les restes de courge butternut rôtie pourront être servis au reste de la famille pour le repas.

Purée de haricots verts

  1. Versez de l’eau dans une casserole ou cocotte dotée d’un panier pour faire cuire des légumes à la vapeur. Remplissez d’eau jusqu’à atteindre le niveau du panier. Portez la casserole à ébullition.

  2. Pendant ce temps, équeutez les haricots verts et effilez-les puis coupez-les en morceaux de 2 à 4 cm de long.

  3. Placez les haricots dans le panier puis recouvrez d’un couvercle à la bonne taille.

  4. Laissez les haricots cuire à la vapeur pendant 8 à 12 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres.

  5. Versez les haricots dans un mixeur et réduisez-les en purée. La purée doit être bien homogène. Vous pouvez rajouter de l’eau pour la rendre plus liquide si vous la trouvez trop épaisse. Si vous avez commencé à faire manger des aliments plus solides à votre bébé, vous pouvez laisser des morceaux plus gros dans la purée.

Recette pour bébé de purée de carottes fait maison

Purée de carottes

  1. Versez de l’eau dans une casserole ou cocotte dotée d’un panier pour faire cuire des légumes à la vapeur. Remplissez d’eau jusqu’à atteindre le niveau du panier. Portez la casserole à ébullition.

  2. Pendant ce temps, épluchez les carottes avec un petit couteau ou un épluche-légumes et coupez-les en tranches.

  3. Placez les carottes dans le panier puis recouvrez d’un couvercle à la bonne taille.

  4. Laissez les carottes cuire à la vapeur pendant 8 à 12 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres. Si vous envisagez de les écraser à la fourchette ou au presse-purée, laissez-les cuire quelques minutes de plus.

  5. Versez les haricots dans un mixeur et réduisez-les en purée. La purée doit être bien homogène. Vous pouvez rajouter de l’eau pour la rendre plus liquide si vous la trouvez trop épaisse. Si vous avez commencé à faire manger des aliments plus solides à votre bébé, vous pouvez laisser des morceaux plus gros dans la purée.

Compote de pommes

  1. Pelez des pommes, retirez-en les pépins et découpez-les en dés. Versez-les dans une casserole avec juste assez d’eau pour recouvrir la totalité du fond de la casserole.

  2. Portez à ébullition puis faites cuire à feu doux jusqu’à ce que les pommes soient bien tendres.

  3. Écrasez les pommes au presse-purée jusqu’à obtenir une compote bien homogène ou utilisez un mixeur.

Recette pour bébé de compote de pommes

Purée de pommes de terre

  1. Épluchez quelques pommes de terre pour purée et coupez-les en dés.

  2. Placez-les dans une casserole et recouvrez d’eau.

  3. Portez à ébullition et baissez un peu le feu en continuant la cuisson jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres.

  4. Placez une passoire dans votre évier et versez le contenu de la casserole dans la passoire.

  5. Remettez les pommes de terre dans la casserole et réduisez-les en purée à l’aide d’un presse-purée. Si vous bébé est prêt à manger des aliments plus solides, vous pouvez laisser des morceaux plus gros. N’utilisez PAS de mixeur pour une purée de pommes de terre, car vous obtiendrez un mélange gluant.

Quelques autres idées de recettes pour bébé

Voici une liste d’idées supplémentaires de recettes pour bébé à essayer à la maison :

  • Des bananes, crues, en purée ou en petits morceaux

  • De l’avocat, cru, en purée ou en petits morceaux

  • Des prunes, cuites à feu doux ou en purée

  • Des pêches, cuites à feu doux ou en purée

  • Des poires, cuites à feu doux ou en purée

  • Des abricots, cuits à feu doux ou en purée

  • Des patates douces, cuites au four, bouillies, en purée ou en petits morceaux

  • Des petits pois, cuits ou en purée

  • Du poulet bien cuit, haché ou en purée

  • De la viande bien cuite, hachée ou en purée

  • Du poisson sans arêtes, haché ou en purée

  • Des lentilles écossées, cuites ou en purée. (Si vous utilisez des lentilles en conserve, assurez-vous qu’elles contiennent peu de sel.) Tamisez les lentilles cuites ou en conserve pour les écosser, la peau restera dans le tamis.

  • Des haricots écossés, cuits ou en purée. (Si vous utilisez des haricots en conserve, assurez-vous qu’ils contiennent peu de sel.) Tamisez les haricots cuits ou en conserve pour les écosser, la peau restera dans le tamis.

Une fois que vous aurez constaté que votre bébé n’est pas allergique à tel ou tel aliment, vous pourrez commencer à en mélanger pour obtenir de nouvelles saveurs uniques. Voici quelques idées :

  • Avocats et bananes en purée

  • Pommes et poires, cuites et en purée

  • Poulet et patates douces, cuit et en purée

Vous pouvez également essayer de mélanger des aliments « du commerce » avec certaines de vos purées maison :

  • Du yaourt à la grecque nature ou au lait entier mélangé avec des prunes ou des pêches en purée

  • Des céréales pour tout-petit mélangées à de l’eau ou du lait maternel, le tout avec de la compote de pommes, voire un légume sucré en purée comme par exemple des patates douces ou de la courge butternut.

Lorsque votre bébé arrivera mieux à manger tout seul et avec les doigts, vous pourrez envisager d’ajouter à son régime les aliments du commerce ci-dessous :

  • Du fromage pasteurisé en dés avec des biscuits aux céréales complètes

  • Du pain aux céréales complètes, coupé en dés, avec du poulet bien cuit haché

  • Des petits morceaux de pâtes à la farine complète accompagnées de purée de patates douces ou de courge butternut.

Voici un exemple de menus à proposer à votre bébé entre 8 et 12 mois :

Exemple de menu de recettes pour bébé

Conseils de cuisine pour des recettes maison pour bébé

Voici quelques points à garder en mémoire si vous préparez des recettes pour bébé à la maison :

  • Pour que les fruits et les légumes conservent un maximum de nutriments, cuisinez-les au four, à la vapeur ou au four à micro-ondes au lieu de les faire bouillir.

  • Pas besoin d’assaisonner la nourriture avec du sel, du sucre ou des épices.

  • Assurez-vous que les fruits et légumes que vous utilisez sont mûrs et que vous les avez bien lavés avant de les éplucher.

  • Il n’y a pas de risque à utiliser des aliments surgelés mais méfiez-vous des conserves qui peuvent contenir beaucoup de sel.

  • Ne faites goûter à votre bébé qu’un seul nouveau type d’aliment à la fois : cela vous permettra d’identifier plus facilement ses allergies ou ses intolérances, s’il en a.

  • Au tout début, réduisez les aliments cuits en une purée bien homogène en rajoutant autant d’eau que nécessaire. En effet, votre bébé peut s’étouffer s’il avale des morceaux solides. Cela ne sera plus un problème lorsqu’il sera un peu plus grand et il pourra même manger des aliments finement coupés ou hachés.

  • Évitez de donner des aliments en purée ou solides à votre bébé dans un biberon car cela constitue non seulement un risque d’étouffement mais peut aussi favoriser l’obésité.

  • Ne servez pas de betteraves, d’épinards, de haricots verts, de courges ou de carottes à votre bébé avant l’âge de 4 mois : ces légumes contiennent une forte quantité de nitrates, ce qui peut provoquer une anémie. De manière générale, souvenez-vous qu’il est de toute manière déconseillé de servir des aliments solides à votre bébé avant l’âge de 6 mois.

  • Après avoir commencé à donner des aliments en purée à votre bébé, vous pourrez commencer à lui donner des dés à manger avec les doigts. En se nourrissant lui-même de cette manière, il développera sa motricité fine et apprendra à bien mâcher.

  • Testez de nouveaux aliments pour déterminer ce que votre bébé aime et ce qu’il n’aime pas et surveillez ce qui peut déclencher des allergies (plus d’informations ci-dessous). En faisant goûter de nombreux aliments à votre bébé, il prendra l’habitude de manger équilibré.

Les risques alimentaires à la maison

Lorsque vous préparez des recettes maison pour votre bébé, il est particulièrement important de respecter quelques règles de sécurité. En effet, les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement susceptibles de contracter des maladies alimentaires.

Voici quelques-unes des précautions à respecter lorsque vous préparez vos recettes maison :

  • Lavez-vous souvent les mains et nettoyez régulièrement vos ustensiles.

  • Séparez la viande crue (bœuf, poulet, poisson etc.) et les œufs des fruits et légumes ainsi que des aliments tout préparés. Utilisez une planche à découper pour les viandes et une autre pour tout le reste afin d’éviter les contaminations.

  • Cuisinez la viande jusqu’à une température de 70 °C minimum, le poisson jusqu’à 60 °C minimum et le poulet jusqu’à 75 °C minimum. Vous pouvez vous aider d’un thermomètre de cuisine si vous en avez un.

Comment bien conserver ses recettes maison pour bébé

Voici quelques conseils à bien respecter lorsque vous voulez conserver vos recettes maison pour votre bébé :

  • Une fois votre nourriture préparée, mettez-la rapidement au frais (dans les deux heures en temps normal, dans l’heure si la température dépasse 30 °C).

  • Les recettes pour bébé contenant majoritairement de la viande, de la volaille, du poisson ou de l’œuf ne doivent pas être conservées plus de 24 h au réfrigérateur.

  • Les recettes pour bébé contenant majoritairement des fruits ou des légumes ne doivent pas être conservées plus de 48 h au réfrigérateur.

  • Si vous souhaitez conserver ces recettes plus longtemps, versez les restes dans des bacs à glaçons puis mettez-les au congélateur. Transférez ensuite les « glaçons » ainsi obtenus dans des sacs pour congélation et remettez les sacs au congélateur. Ne gardez cependant pas de recettes pour bébé au congélateur pendant plus d’un mois.

  • Lorsque vous aurez envie de servir ces plats, vous n’aurez plus qu’à décongeler le bon nombre de portions en les mettant au réfrigérateur quelques temps. Ne décongelez pas des recettes pour bébé à température ambiante ou dans de l’eau chaude.

  • Les recettes pour bébé que vous aurez placées au réfrigérateur ou au congélateur doivent être réchauffées jusqu’à une température de 75 °C.

Pour en savoir plus sur les risques alimentaires, les produits du commerce adaptés à l’alimentation des tout-petits et les recommandations à destination des parents, rendez-vous sur le site internet alimentationdutoutpetit.fr ou demandez conseil à votre pédiatre.

Les aliments à éviter

Les aliments énumérés ci-dessous sont à éviter : ils présentent un risque d’étouffement tant que votre enfant n’aura pas appris à bien mâcher chaque bouchée.

  • Les bonbons, y compris les petits oursons, les caramels, les frites, etc.

  • Le chewing-gum

  • Les chamallows

  • Les morceaux de viande, de fromage, ou les fruits et légumes crus durs à mâcher

  • Les hot-dogs, les saucisses, le saucisson

  • Les graines entières ou non, les noix et les beurres de noix

  • Les grains de maïs

  • Les grains de raisins entiers, mais aussi les cerises, les fruits rouges ou les tomates cerise s’ils ne sont pas coupés en petits morceaux

  • Les billes de melon

  • Des morceaux entiers de fruits en conserve

  • Les fruits séchés, par exemple les raisins secs

  • Les cookies ou les barres de céréales

  • Les biscuits apéritifs, par exemple les chips ou les bretzels

  • Le pain ou les biscuits contenant des graines

  • Le popcorn

  • Les céréales entières et cuites, par exemple les grains d’orge, de blé, mais aussi de riz.

Il est conseillé d’éviter de donner certains aliments à votre bébé car ils peuvent contenir des bactéries qui lui sont néfastes, par exemple :

  • Le miel et le sirop de maïs

  • Les conserves maison

  • Les produits laitiers à base de lait non pasteurisé

  • Les conserves périmées, sans étiquette, abîmées, rouillées, gonflées ou qui fuient.

Évitez également de donner du lait de vache à votre bébé avant ses 12 mois. Le lait de vache peut déclencher des saignements au niveau de l’intestin chez les nourrissons. Il est trop riche en protéines et en minéraux pour les reins de votre bébé, en plus de ne pas contenir les précieux nutriments dont celui-ci a besoin.

Les allergies alimentaires et les intolérances

Il est possible que votre bébé soit allergique ou intolérant à certains types de nourriture. Vous le découvrirez lorsque vous commencerez à lui donner des aliments solides. C’est pour mieux identifier ces réactions qu’il est conseillé de n’introduire qu’un seul nouvel aliment à la fois.

Si votre bébé fait une réaction à un aliment spécifique, arrêtez de lui servir cet aliment tant que vous n’aurez pas consulté votre professionnel de santé. Si vous ne lui présentez qu’un seul nouvel aliment solide à la fois, il sera plus facile de déterminer ce qui a pu provoquer la réaction allergique.

Les réactions allergiques peuvent se caractériser par :

  • Des rougeurs

  • Des ballonnements et/ou des gaz

  • Le nez qui coule

  • Des plaies sur les fesses

  • De la diarrhée

  • Des vomissements.

Les aliments suivants causent souvent des allergies :

  • Les œufs

  • Le soja

  • Le poisson

  • Les coquillages

  • Les agrumes

  • Le kiwi

  • Les fraises

  • Les cacahuètes (y compris le beurre de cacahuètes)

  • Les noix

  • Le blé

  • Le lait de vache.

Appelez les urgences immédiatement si votre bébé

  • a de l’urticaire,

  • a du mal à respirer,

  • a la gorge ou la langue gonflée,

  • perd connaissance, ou

  • si son visage devient bleu.

Foire aux questions

  • Vous pouvez lui servir de nombreux aliments en purée ou écrasés, même si votre enfant commence juste à manger solide. Par exemple :
    • Des bananes en purée
    • De l’avocat en purée
    • Des pommes cuites
    • Des prunes cuites
    • Des pêches cuites
    • Des poires cuites
    • Des abricots cuits
    • Des patates douces cuites au four ou bouillies
    • Des carottes cuites
    • Des haricots verts cuits
    • Des petits pois cuits
    • De la courge butternut cuite
    • Du poulet cuit
    • De la viande cuite
    • Du poisson cuit et sans arêtes
    • Des lentilles cuites et écossées
    • Des haricots cuits et écossés.
  • Si vous commencez juste à donner des aliments solides à votre bébé, vous pouvez par exemple commencer par des céréales pour tout-petits mélangées avec du lait maternel ou artificiel ou de l’eau.
  • Vous pouvez essayer de lui faire goûter les aliments suivants, en purée ou écrasés :
    • Des bananes en purée
    • De l’avocat en purée
    • Des pommes cuites
    • Des prunes cuites à feu doux
    • Des pêches cuites à feu doux
    • Des poires cuites à feu doux
    • Des abricots cuits à feu doux
    • Des patates douces cuites au four ou bouillies
    • Des pommes de terre bouillies
    • Des carottes cuites
    • Des haricots verts cuits
    • Des petits pois cuits
    • De la courge butternut cuite
    • Du poulet cuit
    • De la viande cuite.
  • La plupart des bébés sont prêts à passer aux aliments solides vers l’âge de 6 mois.
    À 4 mois, ils sont très vraisemblablement encore trop petits. Il est recommandé de toujours demander à votre professionnel de santé son avis sur le passage de votre bébé aux aliments solides.

La préparation de recettes maison pour votre bébé peut être un moment de découverte, non seulement pour vous, mais pour lui aussi. Que vous lui serviez ces plats seuls ou en complément de petits pots achetés dans le commerce, cela sera l’occasion de lui faire découvrir les plats et les saveurs qui sont les spécialités de votre famille. Cela permettra aussi de poser les bases d’une alimentation saine et équilibrée pour sa vie future. Il s’agit d’une étape importante de son développement, qui pourrait même, qui sait, faire de lui un vrai petit gourmet !

Pampers