Bébé mordillant sa main suite au sevrage de l’allaitement

Comment sevrer votre bébé de l’allaitement

1
20/05/20
Temps de lecture : 6 min.

Lorsque vient le moment de passer de l’allaitement à d’autres formes d’alimentation, il n’est pas rare de se poser beaucoup de questions, notamment quand et comment débuter le sevrage.

Il s’agit d’un choix très personnel que nous vous expliquerons en détail dans la suite de cet article : vous pouvez attendre que votre bébé semble prêt, mais vous pouvez aussi précipiter un peu les choses pour des raisons personnelles telles que la reprise d’une activité professionnelle.

Il existe également de nombreuses options de sevrage de l’allaitement, que nous avons listées et accompagnées de gestes à connaître et à éviter.

Contenu de l'article

La définition du sevrage Quand débuter le sevrage Comment sevrer de l’allaitement Les choses à faire et à éviter pendant le sevrage d’un bébé Les signes qui montrent que votre bébé est prêt pour le sevrage Les périodes à éviter pour débuter le sevrage Prendre soin de vous pendant le sevrage

La définition du sevrage

Lorsqu’il s’agit de bébés, le terme de « sevrage » prend plusieurs sens : il peut s’agir d’une part du passage de la tétée à l’alimentation via biberon ou encore du passage du biberon à une tasse ou gobelet d’apprentissage.

La plupart du temps, le terme de sevrage désigne la dernière étape de la transition, c’est-à-dire le passage de l’alimentation au sein à l’alimentation au biberon (avec lait maternel ou artificiel) ou du sein aux aliments solides. Dans ce contexte, le sevrage implique généralement de donner de moins en moins la tétée, jusqu’à ce que votre bébé s’en passe complètement.

Pensez à une transition progressive au lieu d’une rupture brutale d’une journée à l’autre. Par exemple, un sevrage peut se faire en réduisant le nombre de tétées en journée mais en les continuant la nuit, puis en réduisant progressivement les tétées nocturnes à leur tour.

Quand débuter le sevrage

Les spécialistes conseillent de nourrir votre bébé de lait maternel ou artificiel comme source exclusive d’alimentation les six premiers mois puis en introduisant progressivement les aliments solides. Beaucoup de mamans commencent à sevrer de l’allaitement leur petit autour de leur premier anniversaire. Certaines le font plus tôt, d’autres plus tard, et d’autres encore attendent de détecter des signes indiquant que leur enfant y est prêt.

Quand débuter le sevrage est un choix personnel, mais il peut être influencé par des facteurs extérieurs tels que la reprise d’une activité professionnelle, ou par des facteurs personnels comme un allaitement douloureux.

Lorsque vous vous poserez la question du moment opportun pour débuter le sevrage, gardez en tête que des enfants plus âgés peuvent être plus difficiles à sevrer de l’allaitement. Par exemple, un enfant de 2 ans peut poser plus de difficultés qu’un bébé car ses habitudes seront plus fermement établies.

Essayez de ne pas comparer votre situation à celles d’autres mamans ni de vous sentir obligée de démarrer le sevrage à un moment précis. Certes, cela est plus facile à dire qu’à faire, mais pensez d’abord à ce qui vous semble adapté à votre bébé et à vous et demandez des conseils personnalisés à votre professionnel de santé.

Enfin, souvenez-vous que même si vous ne lui donnez plus le sein, vous pouvez toujours donner à votre enfant toute l’énergie dont il a besoin au biberon rempli du lait que vous aurez tiré, ou avec du lait artificiel ou des aliments solides s’il est assez grand. Vous pouvez aussi mélanger ces trois sources d’alimentation !

Comment sevrer de l’allaitement

Il existe de manière générale deux façons d’initier le sevrage de votre bébé. La première consiste à laisser votre enfant donner le ton en vous appuyant sur les signes qu’il vous donne pour vous signaler qu’il est prêt pour le sevrage. La seconde est de décider de quand vous souhaiteriez arrêter d’allaiter, et de préparer graduellement la transition pour cette date.

Nous vous décrivons ci-dessous les deux méthodes plus en détail. Choisissez celle qui vous semble la mieux adaptée à votre bébé et vous.

Bébé donne le ton

Une façon relativement simple de sevrer votre bébé de l’allaitement consiste à le laisser « se lasser » de la tétée, à son rythme. On parle alors parfois de sevrage naturel ou de sevrage à l’initiative de l’enfant ou du bébé.

Voici un exemple de comment cela peut se passer. Lorsque vous commencez, vers 6 mois, à introduire des aliments solides, vous remarquerez peut-être que le rythme des tétées change. Puis, vers l’âge d’1 an, votre bébé sera peut être plus intéressé par les aliments solides et le biberon que par le sein.

Votre bébé peut continuer à demander le sein occasionnellement et ce jusqu’à un âge plus avancé.

Sevrage progressif ou avec une date limite

Le processus de sevrage peut parfois être plus simple si vous laissez votre enfant décider de quand commencer, mais cette méthode sans date de fin précise peut ne pas vous correspondre.

Le sevrage de l’allaitement progressif implique de remplacer de plus en plus de tétées par des biberons et, plus tard, des aliments solides. Cela implique également de réduire progressivement la durée des tétées. Avec le temps, l’allaitement au sein cessera entièrement.

Vous pouvez aussi éventuellement vous fixer une date limite et éliminer graduellement l’allaitement au sein de sorte qu’à cette date, vous ayez entièrement arrêté.

Si vous pouvez vous le permettre, vous pouvez également attendre de voir que votre enfant s’intéresse moins à la tétée pour commencer, car cela peut rendre le sevrage plus facile. Cependant il est tout à fait possible que vous ne puissiez pas attendre, pour une raison ou une autre, que votre enfant atteigne ce stade.

Il est aussi possible, si votre enfant est assez âgé, qu’il comprenne le concept de sevrage. Vous pouvez essayer de lui expliquer qu’il est temps d’arrêter de se nourrir au sein et que vous franchirez cette étape ensemble.

Les choses à faire et à éviter pendant le sevrage d’un bébé

Les choses à faire

  • Pour un bébé plus jeune, faites-le utiliser un biberon puis une tasse anti-fuite. S’il est un peu plus âgé, vous pouvez passer directement à la tasse avec bec verseur. Vous pouvez utiliser du lait maternel ou artificiel ou, si votre bébé a un an ou plus, du lait de vache.
  • Donnez-lui le biberon lorsqu’il est de bonne humeur et n’a pas encore trop faim, ce qui lui permettra d’être plus réceptif au biberon.
  • Utilisez une tétine pour biberon dont le trou est petit. De cette manière, le débit de lait sera plus faible et cela lui permettra de s’adapter en douceur à l’alimentation au biberon.
  • Demandez à un autre membre de votre foyer de nourrir votre bébé, par exemple votre partenaire ou un proche. Cela peut permettre à votre enfant d’associer les repas à quelqu’un d’autre que vous et de faciliter le sevrage de l’allaitement.
  • Détournez l’attention de votre bébé, par exemple en lui donnant un biscuit à grignoter, en l’emmenant au parc, en allant voir des amis, en lui lisant une histoire ou en allant faire un tour. Le changement d’habitude pourra l’aider à ne plus faire le lien entre heure du repas et tétée.
  • Réduisez la durée des périodes d’allaitement au sein.
  • Remplacez de plus en plus de tétées par un mélange entre des repas au biberon et avec des aliments solides (si votre bébé est assez grand) jusqu’à les supprimer complètement.

Gardez en mémoire que si vous avez débuté le processus de sevrage entre l’âge de 6 mois et un an, vous devez continuer à lui donner du lait maternel ou artificiel en parallèle des aliments solides jusqu’à l’âge d’environ un an, après quoi vous pourrez passer à un régime d’aliments solides.

Si possible, évitez les choses suivantes :

  • Un sevrage brutal, c’est-à-dire entièrement et soudainement. Préférez plutôt un sevrage progressif, par exemple en ne donnant le sein que la nuit. Essayez de réduire petit à petit les tétées pendant plusieurs jours, semaines ou mois.
  • De vous asseoir dans le fauteuil dans lequel vous donnez habituellement le sein, ou de porter vos vêtements « spécial allaitement », car cela peut embrouiller votre bébé.
  • De refuser de lui donner le sein quand il le réclame, car cela peut l’encourager à faire une fixation sur la tétée.
  • De dissuader votre enfant de sucer son pouce, d’avoir un doudou ou toute habitude de ce type visant à le réconforter. Il peut faire cela pour s’habituer à ce nouveau changement, et il n’y a rien de mal à ça. Si les façons qu’a votre petit de se réconforter vous inquiètent, demandez conseil à votre pédiatre.

Les signes qui montrent que votre bébé est prêt pour le sevrage

Si vous n’avez pas de date précise de sevrage en tête et que vous ne vous sentez pas pressée, vous pouvez essayer de détecter des signes qui montrent que votre bébé est prêt :

  • Il ne semble pas intéressé ou s’agite lorsque vous lui donnez le sein
  • Ses tétées raccourcissent : par exemple, il glisse de vos genoux avant d’avoir terminé
  • Il tire sur votre sein ou le mord
  • Il garde votre sein en bouche sans téter.

Si vous repérez de tels signes, votre bébé est en train d’initier son propre sevrage ou c’est le bon moment pour commencer à le sevrer de l’allaitement.

Si votre enfant n’est pas prêt pour le sevrage, vous pouvez envisager de le retarder jusqu’à ce qu’il vous montre les signes ci-dessus. Si vous ne pouvez pas attendre, envisagez un sevrage progressif. Vous pouvez aussi en discuter avec votre pédiatre pour qu’il vous donne des conseils adaptés à votre situation.

Les périodes à éviter pour débuter le sevrage

Voici quelques situations qui peuvent vous inciter à retarder un sevrage de l’allaitement :

  • Si vous pensez que votre enfant est allergique à certain types d’aliments. Si votre partenaire ou vous avez des allergies, vous voudrez peut-être attendre que votre enfant fête son premier anniversaire pour envisager un sevrage. En effet, l’exposition de votre bébé à des allergènes éventuels alors que vous lui donnez le sein peut aider à réduire le risque qu’il développe des allergies alimentaires plus tard dans sa vie. Cependant, si vous êtes inquiète, la meilleure chose à faire reste d’en parler à votre professionnel de santé.
  • Si votre enfant est malade.
  • Si vous êtes malade et ne vous sentez pas l’énergie de vous concentrer sur le sevrage.
  • Si votre enfant est dans une période de poussée dentaire difficile.
  • S’il y a des changements importants dans la vie de votre enfant, par exemple si vous venez de déménager ou de vous séparer de votre partenaire.

Prendre soin de vous pendant le sevrage

Le processus de sevrage peut avoir des conséquences physiques ou émotionnelles sur vous.

Par exemple, il peut être responsable d’un gonflement douloureux de vos seins ou provoquer une infection. C’est aussi pour réduire ces problèmes qu’un sevrage progressif peut être une bonne idée. Vous pouvez également tirer une faible quantité de lait pendant les premiers jours pour soulager les gonflements douloureux. Votre corps finira par comprendre le message et arrêter de produire du lait.

Il est possible que le sevrage vous rende triste ou inquiète. En effet, cette période d’ajustement de votre enfant peut être émotionnellement épuisante pour vous et vous pouvez regretter le temps passé au calme ensemble et le lien privilégié que la tétée créait entre vous et lui.

Prenez le temps de créer des moments en tête-à-tête avec votre enfant qui ne soient pas centrés sur l’allaitement afin d’établir un nouveau type de lien privilégié.

Si les aspects émotionnels ou physiques du sevrage vous sont difficiles à supporter, consultez votre professionnel de santé.

FAQ en un clin d’œil

  • Q: Comment commence-t-on à sevrer un bébé de l’allaitement ?
  • Q: Quel est le meilleur âge pour le sevrage ?
  • Q: Comment sevrer de l’allaitement un enfant ?

Le processus de sevrage peut s’avérer difficile pour votre enfant et vous, mais avec de la patience, de la souplesse et de la persévérance, vous aiderez votre petit à passer de la tétée à des gestes pour se nourrir et boire tout seul qui reflètent plus le fait qu’il devient chaque jour un peu plus « un grand ».

Pampers
Voir toutes les sources

Ceci pourrait également vous intéresser :