Un bébé qui suce son pouce

Si votre bébé suce son pouce et que cela vous inquiète, rassurez-vous. La succion du pouce ne présente aucun danger avant l’âge de 5 ans environ, donc ce n’est que lorsque votre enfant aura atteint cet âge-là que vous pourrez vous demander comment le faire arrêter de sucer son pouce s’il n’a pas déjà cessé tout seul. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons pourquoi les enfants et les bébés ont ce besoin de succion, à partir de quand cette habitude apparaît et comment le faire arrêter de sucer son pouce lorsqu’il sera assez vieux.

Pourquoi un bébé cherche-t-il à sucer son pouce ?

Les bébés possèdent dès la naissance plusieurs réflexes comme la préhension ou la succion, ce qui est la raison pour laquelle certains nouveau-nés portent leur main à la bouche et sucent leur pouce ou leurs doigts. Le fait de sucer son pouce présente également un côté apaisant pour les bébés et les jeunes enfants. Cela peut les aider à se sentir en sécurité ou les rassurer, ce qui peut être la raison pour laquelle bébé suce son pouce quand il est un peu inquiet ou avant d’aller se coucher. Donc ne vous inquiétez pas, il est parfaitement normal pour votre enfant de sucer son pouce.

Quand commence la succion du pouce et quand se termine-t-elle ?

Un nourrisson commence généralement très tôt à sucer son pouce. Un bébé suce parfois son pouce dès sa naissance et il arrive même qu’à l’échographie vous voyiez déjà votre petit un doigt dans la bouche ! À l’inverse, certains bébés n’éprouveront jamais ce besoin de succion. Une fois que votre bébé commence à sucer son pouce, il en prend généralement vite l’habitude, notamment parce que ce geste le rassure. Souvenez-vous simplement qu’il s’agit d’une habitude très répandue chez les jeunes enfants, que tous les enfants ont ce genre de petites habitudes, et qu’un bébé qui suce son pouce régulièrement n’est pas un motif d’inquiétude. Chez la plupart des enfants, cette habitude disparaît simplement d’elle-même avec l’âge. Une bonne partie des bébés arrêtent de sucer leur pouce à l’âge de 6 ou 7 mois tandis que d’autres arrêtent d’eux-mêmes nettement plus tard, entre 2 et 4 ans. Dans certains cas plus rares, par exemple si votre enfant se sent particulièrement inquiet ou vulnérable, il arrive que bébé suce son pouce de temps en temps jusqu’à l’âge de 8 ans environ.

À partir de quand essayer d’empêcher un bébé de sucer son pouce ?

La succion du pouce est un phénomène normal chez les jeunes enfants. Cependant, elle peut devenir problématique si elle se poursuit après l’âge de 5-6 ans environ et la chute des dents de lait de devant. En effet, c’est à cet âge que commencent à pousser les dents définitives et le fait de sucer son pouce peut alors déformer son palais et modifier le bon alignement des dents. Si votre bébé a environ 4 ou 5 ans et qu’il suce toujours son pouce, il est peut-être temps de l’aider à arrêter. Si votre bébé ou tout-petit suce son pouce et que vous avez peur que cela n’ait des conséquences sur le bon développement de sa bouche, de ses gencives ou de ses dents de lait, parlez-en à votre professionnel de santé ou à votre dentiste pour bénéficier de conseils personnalisés.

Comment forcer bébé à arrêter de sucer son pouce ?

Si votre enfant n’est encore qu’un bébé, vous n’avez rien à faire : il est parfaitement normal qu’un bébé suce son pouce. C’est à partir d’environ 5 ans que ce comportement commence à être préoccupant. Si votre enfant a cet âge ou plus et qu’il suce toujours son pouce, il est temps d’essayer de lui faire perdre cette habitude. Gardez en mémoire que cela se fera de manière progressive et qu’il vous faudra faire preuve de patience. Tout d’abord, souvenez-vous que sucer son pouce est un geste de réconfort. Assurez-vous donc d’abord que votre enfant se porte bien et qu’il n’éprouve ni stress ni anxiété avant d’essayer de lui faire perdre l’habitude de sucer son pouce. Si vous pensez que votre enfant ressent de l’inquiétude vis-à-vis de quelque chose, essayez en premier lieu de résoudre ce problème et de faire disparaître cette source d’inquiétude. Cela rendra plus facile vos tentatives de le faire arrêter de sucer son pouce. Par exemple, si vous êtes en plein déménagement ou que vous attendez l’arrivée d’un nouvel enfant, cela peut suffire à bouleverser les repères de votre bébé qui suce alors son pouce. Dans ce cas, attendez d’abord que les choses se soient un peu calmées. Voici comment forcer bébé à arrêter de sucer son pouce :

  • Rappelez-le-lui régulièrement. Votre bébé suce peut-être son pouce sans s’en rendre compte. Rappelez-lui calmement qu’il a le pouce dans sa bouche et que ce n’est pas bon pour lui. Restez rassurants et attentionnés et évitez de le critiquer ou de le disputer.

  • Essayez d’en comprendre la cause. Peut-être y a-t-il quelque chose qui inquiète votre bébé et le pousse à sucer son pouce. Souffre-t-il d’angoisse de la séparation lorsque vous partez au travail ou que vous le déposez à la maternelle ? Est-ce qu’il suce son pouce à des heures ou dans des lieux précis ? Si vous ne savez pas, essayez de lui en parler et d’éviter les lieux ou les actions qui provoquent le stress et la succion. Si votre bébé suce son pouce le soir avant de s’endormir, essayez de lui rendre le sommeil plus agréable, par exemple en lui lisant une histoire ou en lui donnant un bain avant le dodo.

  • Utilisez le renforcement positif. Mettez en place des petits défis et encouragez-le ou félicitez-le lorsqu’il les réussit. Par exemple, récompensez-le s’il ne suce pas son pouce pendant une heure entière avant d’aller se coucher, et augmentez progressivement les durées : ne pas sucer son pouce après le repas du soir, puis pas de l’après-midi et enfin pas de la journée, par exemple.

  • N’envisagez les mesures dissuasives qu’en dernier recours. Si vous constatez que votre enfant continue de sucer son pouce malgré vos autres tentatives, demandez conseil à votre professionnel de santé. Celui-ci pourra vous proposer des mesures dissuasives comme le fait de badigeonner son doigt d’une substance amère ou de le recouvrir d’un pansement. Cela permettra à votre bébé d’associer besoin de succion à des sensations désagréables et donc devrait le motiver à arrêter.

  • Parlez-en à votre dentiste. Si votre bébé semble incapable d’arrêter de sucer son pouce, votre dentiste pourra vous prodiguer des conseils personnalisés sur la façon de protéger les dents et la bouche de votre enfant.

FAQ en un clin d’œil

  • Bien que le fait de sucer son pouce puisse réconforter et calmer votre bébé, ce geste ne lui apporte rien de particulier au niveau de sa santé ou de son développement. Avant 5 ans, sucer son pouce ne présente a priori aucun risque, mais cela peut être dangereux pour les dents définitives et la bouche d’un enfant plus âgé.

  • Voici quelques indices sur comment aider un bébé à arrêter de sucer son pouce à partir de 5 ans environ :

    • Faites-lui la remarque si vous constatez que votre bébé suce son pouce et rappelez-lui que ce n’est pas bon pour lui.
    • Utilisez le renforcement positif. Par exemple, faites un « tableau de succion du pouce » et collez-y une gommette les jours où il ne le suce pas, et faites-lui des compliments et encouragez-le quand il s’abstient.
    • Identifiez les causes de ce comportement, par exemple les situations qui l’inquiètent ou les facteurs de stress. Essayez de réduire ou d’éliminer ces éléments pour l’empêcher de sucer son pouce, ou apprenez-lui un autre moyen de gérer son anxiété.
  • La succion du pouce peut modifier la forme de la bouche et le bon alignement des dents à partir du moment où les définitives commencent à pousser.

En résumé

Il n’y a pas de quoi vous inquiéter si votre bébé suce son pouce. Ce comportement est très répandu chez les bébés et les jeunes enfants et sert à les rassurer. Il y a de grandes chances pour que votre enfant perde cette habitude de lui-même en grandissant avant ses 4 ans. De plus, même si le geste persiste après ses 5 ans, tant que cela reste occasionnel, il ne devrait pas y avoir de conséquences en termes de développement de sa bouche ou de ses dents. Cependant, si l’habitude persiste et qu’elle semble perdurer après ses 5 ans, il existe de nombreux moyens simples pour aider votre enfant à arrêter de sucer son pouce. Vous pouvez par exemple simplement lui demander d’arrêter quand il le fait, utiliser le renforcement positif s’il s’abstient pendant de longues durées ou éliminer les sources de stress de son environnement. De votre côté, il vous faudra faire preuve de patience et de cohérence et, avec l’aide éventuelle de votre dentiste ou de votre professionnel de santé, votre enfant perdra l’habitude de sucer son pouce une bonne fois pour toutes.

Et surtout, n’oubliez pas de bien prendre soin de ses petites quenottes !

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.

Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.

Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.