Médecin qui visite la maman enceinte

Diastasis des grands droits pendant et après la grossesse

3 Vues
20/11/19
Temps de lecture : 4 min.

Durant la grossesse, votre corps peut changer de façon étonnante et fascinante. Au fur et à mesure que votre bébé grandit et que votre utérus s’élargit, beaucoup de choses se produisent, notamment l’étirement des muscles de votre abdomen. Chez certaines futures mamans, ces muscles, appelés muscles droits de l’abdomen, s’écartent un peu trop l’un de l’autre vers la fin de la grossesse ou dans les jours ou semaines suivant l’accouchement. On appelle cela un diastasis des grands droits. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons ce qu’est un diastasis des grands droits, comment savoir si vous en souffrez et nous vous décrivons quelques possibles traitements.

Contenu de l'article

Le diastasis des grands droits, c’est quoi ? Signes et symptômes du diastasis des grands droits Comment savoir si vous avez un diastasis des grands droits Causes du diastasis des grands droits (séparation abdominale) Traitement d’un diastasis des grands droits Empêcher le diastasis des grands droits pendant la grossesse

Le diastasis des grands droits, c’est quoi ?

Le diastasis des grands droits, aussi appelé diastasis recti, est un problème qui peut survenir lorsque les muscles des grands droits (pensez aux moitiés gauche et droite de vos tablettes de chocolat) se séparent les uns des autres, par exemple durant la grossesse lorsque l’utérus grossit et durant les premières semaines après l’accouchement, puis ne reviennent pas à leur position initiale.

Cette séparation verticale peut ne pas être visible de façon évidente avant ou après la grossesse, mais après l’accouchement, vous remarquerez peut-être un gonflement sur votre abdomen lorsque les muscles se contractent. Ce gonflement peut par exemple apparaître lorsque vous passez d’une position allongée à assise. Le diastasis des grands droits peut parfois être responsable de problèmes comme le mal de dos. Renseignez-vous sur comment récupérer après un accouchement.

La diastase des grand droits

Signes et symptômes du diastasis des grands droits

Le diastasis des grands droits se présente souvent comme un gonflement au milieu de votre abdomen, là où vos grands droits se sont séparés, et qui devient visible lorsque vous essayer de fléchir ou contracter vos muscles abdominaux. Lorsque vous êtes enceinte ou même juste après, le diastasis des grands droits peut ne pas être visible. Cependant, votre professionnel de santé pourra le détecter au cours d’un examen physique pendant votre troisième trimestre. Lorsque vous êtes allongée sur la table d’examen et que vous fléchissez doucement vos abdominaux, votre professionnel de santé pourra peut-être sentir une séparation. Dans certains cas, une échographie peut également être réalisée.

Le diastasis est généralement indolore, mais il peut parfois être responsable de douleurs dans le bas du dos pendant et après la grossesse, ou vous compliquer certaines tâches du quotidien qui impliquent de soulever des objets ou de se tordre dans certaines directions, car les muscles se sont étirés et sont donc affaiblis.

Si, après la naissance, vous pensez avoir développé un diastasis des grands droits, vous pouvez vérifier par vous-même avant de consulter votre professionnel de santé pour obtenir un diagnostic.

Comment savoir si vous avez un diastasis des grands droits

Voici une méthode pour vérifier si vous présentez ce trouble :

    1) Allongez-vous sur le dos, genoux pliés, et redressez doucement la tête et les épaules, comme si vous faisiez lentement des abdominaux.
    2) Dans cette position, vos muscles abdominaux sont pliés ou contractés. Il est possible que vous sentiez comme un écart au centre de votre abdomen, quelque part entre votre cage thoracique et votre pubis.
    3) Si vous sentez un écart entre les moitiés gauche et droite des grands droits supérieur à deux épaisseurs de doigts, il est possible que vous ayez un diastasis des grands droits.

Causes du diastasis des grands droits (séparation abdominale)

Les causes de ce trouble sont mal connues, mais votre poids pré-grossesse et la prise de poids durant la grossesse ne sont pas considérés comme ayant une grosse influence sur l’apparition de ce trouble si vous avez un IMC moyen.

Il existe cependant plusieurs autres facteurs qui peuvent vous rendre plus susceptibles de développer un diastasis des grands droits :

  • Être enceinte de jumeaux ou de plusieurs bébés
  • Donner naissance à un bébé particulièrement gros (un poids supérieur à 4 kg à la naissance est considéré comme au-dessus de la moyenne)
  • Être petite ou fine
  • Avoir plus de 35 ans

Traitement d’un diastasis des grands droits

Il est important de se souvenir que le diastasis des grands droits est un trouble musculaire qui peut nécessiter un traitement ou non. Si vous êtes diagnostiquée avec un diastasis des grands droits, votre professionnel de santé pourra vous conseiller un kinésithérapeute qui pourra à son tour vous conseiller des exercices post-grossesse pour raffermir vos abdominaux et vous donner une idée du moment à partir duquel vous pourrez recommencer à faire de l’exercice après la naissance.

Le cas échéant, votre professionnel de santé vous conseillera peut-être de vous faire opérer pour votre diastasis des grands droits. Si la kinésithérapie n’a pas remédié au problème, votre professionnel de santé sera en mesure de vous donner des conseils plus personnalisés.

Empêcher le diastasis des grands droits pendant la grossesse

Pendant votre grossesse, consultez votre professionnel de santé avant de commencer ou continuer à faire de l’exercice physique. Néanmoins, il existe de nombreux exercices que vous pouvez effectuer pendant votre grossesse pour aider à raffermir vos abdominaux.

Par exemple, si votre professionnel de santé vous donne le feu vert, essayez de vous mettre à quatre pattes et de rentrer vos abdominaux vers votre dos tout en inspirant et expirant. Gardez le dos droit tout au long de la manœuvre. D’autres exercices simples de ce type sont possibles.

Il est également important de s’entraîner à avoir une bonne posture et à ne pas prendre trop de poids durant la grossesse. Cela permet de soulager une partie de la pression qui peut provoquer des douleurs dans le dos au fur et à mesure que votre ventre grossit. Pour obtenir plus d’informations sur les prises de poids recommandées en fonction de votre IMC avant la grossesse, consultez votre professionnel de santé.

Les exercices de Kegel peuvent également aider à empêcher ou soulager les douleurs au dos associées à un diastasis des grands droits et possiblement aussi aider pour certains troubles avant et après l’accouchement, comme par exemple l’incontinence urinaire ou fécale ou des rapports sexuels douloureux.

Si vous ne connaissez pas les exercices de Kegel, voici quoi faire : contractez simplement les muscles du plancher pelvien, comme si vous essayiez d’arrêter un flot d’urine. Maintenez pendant à peu près 10 secondes, puis relâchez. Augmentez progressivement le nombre de fois que vous pouvez faire cela d’affilée, jusqu’à ce que vous arriviez à faire une série de 10 ou 20, plusieurs fois par jour. Votre professionnel de santé peut vous aider à bien faire ces exercices, demandez-lui de l’aide si vous en avez besoin. Si vous faites des exercices de Kegel régulièrement, avec le temps vos muscles du plancher pelvien regagneront en force et cela pourra aider à soulager certains des symptômes associés à un diastasis des grands droits.

FAQs en un clin d’œil

  • Q: Puis-je guérir mon diastasis des grands droits avec des exercices abdominaux ?
  • Q: Le diastasis des grands droits est-il dangereux ?
  • Q: À partir de quand parle-t-on de « particulièrement gros » bébé qui puisse conduire à un diastasis des grands droits ?

Une fois votre bébé dans les bras, vous serez très vraisemblablement impressionnée par ce que votre corps a réussi à accomplir ces derniers mois. C’est impressionnant et vous devriez en être fière. Néanmoins, vous vous familiariserez progressivement avec votre corps post-grossesse et ce en quoi il a changé.

Si vous pensez avoir un diastasis des grands droits, prenez rendez-vous avec votre professionnel de santé pour obtenir des conseils spécifiques sur la façon de raffermir vos muscles affaiblis. Soyez patiente, avec votre corps aussi, et donnez-vous le temps de gérer cette séparation abdominale et de retrouver la forme après l’accouchement.

Pampers
Voir toutes les sources

Ceci pourrait également vous intéresser :