Bébé prématuré qui dort

Soutenez le développement de votre bébé prématuré à la maison

1
Temps de lecture : 6 min.

Comme tous les bébés, les prématurés ont besoin de l’amour et du soutien de leurs parents pour grandir et s’épanouir. Ils ont également besoin d’un peu plus de temps pour être à l’aise avec le monde extérieur et il est possible qu’ils ne soient pas encore capables de comprendre leur environnement de la même manière qu’un bébé né à terme. Lorsque vous ramènerez votre bébé chez vous pour la première fois, vous voudrez sûrement vous informer le plus possible sur ce qui rend le développement des bébés prématurés unique. Bien que vous devriez toujours vous appuyer sur vos médecins, qui sont des experts et qui connaissent parfaitement l’état de votre bébé, les informations de cet article peuvent vous fournir quelques conseils supplémentaires pour vous aider à soutenir votre bébé prématuré, maintenant qu’il est à la maison.

Pourquoi votre bébé prématuré a besoin de beaucoup de repos

Le cerveau de votre bébé prématuré a eu moins de temps pour se former, et il essaye de rattraper le temps perdu le plus vite possible. Votre bébé grandit, et le développement de son cerveau est l’une des priorités. Vous constaterez peut-être que votre bébé a du mal à rester éveillé, à répondre aux sons et aux stimuli visuels, à réguler sa respiration et à répondre positivement au contact. C’est parce que son cerveau est toujours en cours de développement et apprend à peine à faire les connexions vitales avec les autres parties du système nerveux qui lui permettront de réaliser toutes ces fonctions normales par lui-même.

Il peut être utile de savoir que votre bébé risque de dépenser beaucoup d’énergie pour manger, grandir, et bloquer les sons et les lumières trop intenses. Comme vous pouvez vous y attendre, toute cette croissance et tout cet apprentissage peuvent être épuisants, et il est possible que votre bébé n’ait plus assez d’énergie pour les interactions sociales. Vous constaterez peut-être que l’exposition à certains bruits, à certaines lumières ou même à votre contact est difficile à gérer pour votre bébé prématuré, particulièrement après avoir passé toute une série de tests en soins intensifs néonatals.

Comprendre les signes de votre bébé prématuré

Les bébés sont capables d’exprimer leurs besoins à travers leurs mouvements, leur capacité à être attentif ou à s’endormir et leurs réactions physiologiques, comme par exemple des changements dans leur respiration ou la couleur de leur peau. Votre bébé vous fera savoir s’il commence à se sentir un peu trop sollicité. Pour faciliter le développement de votre bébé prématuré, soyez à l’affût de ces signes de stress pour savoir quand le laisser un peu tranquille. Si vous repérez l’un des signes suivants, il est probablement temps de ralentir et de laisser votre bébé se reposer et conserver ses forces :

  • Respiration plus rapide ou pauses dans la respiration
  • Crispation (comme s’il allait à la selle)
  • Sa peau devient pâle ou rouge
  • Il bâille ou a le hoquet
  • Changements dans la tension du corps (étirement des jambes ou des bras, ou détente)
  • Mouvements brusques ou convulsifs
  • Il devient grincheux et le reste longtemps.

À l’inverse, vous pouvez également être à l’affût des signes suivants, qui sont des signes qu’il est prêt à interagir :

  • Respiration régulière
  • Couleur de peau stable
  • Mouvements fluides des bras et des jambes
  • Attention calme et regard fixe
  • Il attrape et tient des objets
  • Il met ses mains sur son visage ou sa bouche
  • Il suce une tétine ou un doigt.

Réjouissez-vous de ces signes de développement et encouragez-les – votre bébé travaille dur et prend chaque jour plus de forces. Vous serez la première à comprendre comment votre bébé communique, et vous pourrez utiliser ce savoir pour accompagner son développement. Rappelez-vous que si vous avez des questions ou des inquiétudes quant au comportement de votre bébé, n’hésitez pas à consulter vos médecins, qui sont prêts à vous donner des conseils d’experts.

Comment aider votre bébé prématuré à grandir

Vous avez peut-être l’impression que vous ne pouvez pas faire grand-chose pour aider votre bébé prématuré, mais il y a plusieurs manières de vraiment bien aider votre bébé prématuré à grandir et à se développer les premiers temps :

  • Soutenez les efforts de votre bébé. Au fur et à mesure que les bébés grandissent, ils apprennent à faire les choses par eux-mêmes, par exemple à se rassurer tout seuls, et ils ressentent la satisfaction qui découle de la réussite. Ces récompenses renforcent leur confiance et pavent la voie pour encore plus de tentatives. Essayez de faciliter les efforts de votre bébé ; si sucer ses doigts le calme, alors placez votre bras de façon à ce qu’il puisse appuyer son pied et se sentir plus stable pendant qu’il suce, ou guidez doucement sa main vers sa bouche.
  • Manipulez-le avec précaution. Lorsqu’il est réveillé, déplacez-le doucement et lentement. Il est toujours en train d’apprendre et de travailler dur pour arriver à contrôler ses bras et ses jambes. Tenir votre enfant près de vous afin qu’il ressente votre soutien et votre chaleur ou l’envelopper dans une couverture l’aidera, en attendant que ses mouvements soient plus intentionnels et contrôlés.
  • Instaurez de la continuité et de la prévisibilité. Exactement comme la plupart des adultes, les bébés ont besoin de savoir à quoi s’attendre pour diminuer leur anxiété et les aider à faire mieux. En instaurant une routine quotidienne (par exemple avec la même personne qui donne les soins et les mêmes rituels avant de le coucher), vous lui créez un monde organisé et prévisible. Lorsqu’il se sentira en sécurité et détendu dans cette routine, il apprendra plus facilement de nouvelles capacités.
  • Fournissez un environnement relaxant. Comme vous l’avez déjà remarqué, votre bébé est probablement sensible à la lumière, aux sons ou aux nouvelles expériences. Soyez particulièrement prudente lorsqu’il est fatigué ou qu’il essaye de se concentrer sur des tâches difficiles, comme se nourrir ou écouter votre voix. Soyez consciente des endroits et des situations qui peuvent être trop pour lui et essayez de les éviter. Par exemple, emmener un nourrisson fragile au supermarché peut constituer trop de stimuli sensoriels d’un coup ; il aura probablement besoin de plus de temps et de maturité pour être capable de gérer toutes les sollicitations qu’un tel voyage crée. En lui fournissant un environnement détendu et de l’affection constante, vous aiderez votre relation avec votre bébé à se renforcer, et encouragerez son développement physique et émotionnel.
  • Laissez votre bébé conduire les interactions. Les moments de jeu et d’attention avec les yeux grands ouverts seront vraisemblablement limités au début. Les bébés prématurés ont besoin de conserver leur énergie en se reposant et en dormant. Au début, votre bébé ne sera peut-être pas prêt à regarder, écouter et bouger tout à la fois. Si c’est le cas, limitez vos interactions au seul fait de laisser votre bébé regarder votre visage. Plus tard, vous pourrez utiliser une voix apaisante pour l’encourager à suivre le mouvement de votre tête. La tétée est un moment particulièrement difficile pour beaucoup de nourrissons fragiles, car cela demande beaucoup d’efforts de manger, regarder et écouter. Être silencieuse pendant ces instants peut être la meilleure stratégie. Votre bébé vous fera signe quand il sera prêt pour plus de stimuli.
  • Maintenez-le à l’aise. Pour s’assurer que sa peau est plus confortable, utilisez des couches pour bébés prématurés super absorbantes, car cela aidera à diminuer les rougeurs liées aux couches et maintiendra le pH de la peau. Des lingettes délicates sont aussi utiles pour soigner les peaux de bébés prématurés, qui s’irritent facilement. Pour plus de conseils sur la manière de le mettre à l’aise, consultez notre guide sur les vêtements et couches pour bébés prématurés.
  • Méthode kangourou. Le toucher peau contre peau est important pour tous les nouveau-nés, et les bébés prématurés aussi apprécient le contact de la poitrine nue de leur maman ou de leur papa. Lisez plus d’informations sur la méthode kangourou pour les bébés prématurés pour découvrir comment pratiquer le contact peau contre peau à la maison – cela présente de nombreux avantages pour le bébé mais aussi pour les parents.

Pourquoi est-ce que les jalons du développement d’un bébé prématuré sont différents ?

Comme vous le savez, il y a différents niveaux de prématurité. Vos médecins seront capables de vous en dire plus sur le niveau et le type de soins dont aura besoin votre bébé prématuré par la suite en fonction de ses antécédents médicaux et selon qu’il est né extrêmement prématuré, grand prématuré, modérément ou faiblement prématuré.

Vous serez sans aucun doute anxieuse de voir votre bébé passer les premiers jalons de développement, mais il est important que vous vous rappeliez qu’il n’existe pas de guide faisant autorité sur le développement des bébés prématurés semaine par semaine et que, comme tous les bébés, votre enfant prématuré est unique.

Pour les prématurés, le moment auquel certains jalons devraient être franchis est calculé à partir de la date d’accouchement prévue, et pas de la date de naissance. Calculer « l’âge ajusté » de votre bébé, qui prend en compte sa prématurité pour évaluer quand il devrait atteindre certains jalons, peut vous être utile. Comptez le nombre de mois entre sa date de naissance prévue et sa date de naissance réelle, et soustrayez ce nombre de son âge actuel. Par exemple, si votre bébé est né prématuré de deux mois, alors il atteindra probablement les jalons deux mois plus tard que prévu pour son âge. Souvenez-vous surtout que votre pédiatre et les autres spécialistes sont les vrais experts qui pourront vous donner les meilleurs conseils.

Être à l’écoute de vos besoins

N’oubliez pas de prendre soin de vous, d’être à l’écoute de vos besoins, et de profiter de ces moments merveilleux avec votre bébé pendant ces premiers jours. La naissance d’un enfant est un moment délicat pour toute la famille, et en particulier pour maman, car s’occuper d’un bébé prématuré rajoute souvent du stress supplémentaire.

Une grande fatigue est probablement inévitable, mais essayez de vous ménager du temps pour vous pour éviter de vous sentir submergée. Faire une balade dans votre quartier, du yoga ou discuter avec des amis proches peut vous aider. Pour plus de stratégies, consultez notre article sur les manières de gérer l’inquiétude. Prendre soin de vous peut sembler contre-intuitif, mais c’est extrêmement important, car votre capacité à vous occuper au mieux de votre bébé dépend de votre bonne santé et de votre repos.

Pampers
Voir toutes les sources

Ceci pourrait également vous intéresser :