Bébé souffrant d’érythème fessier

Article connexe

Soins
Soins de la peau des bébés

L’érythème fessier est un problème de peau que les parents de jeunes enfants connaissent bien. La plupart des bébés en auront à un moment, avant qu’ils ne sachent aller aux toilettes, mais le développement et le perfectionnement technologique des couches ultra-absorbantes au fil des années a aidé à réduire la gravité et la fréquence de ce phénomène. Dans la plupart des cas, un traitement simple permet une guérison en quelques jours et tout rentre dans l’ordre.

Dans la suite de cet article, nous vous détaillons les causes de l’érythème fessier, ses symptômes, mais aussi comment le soigner et empêcher une rechute.

Qu’est-ce qu’un érythème fessier ?

L’érythème fessier est une forme courante d’inflammation de la peau, qui peut devenir rouge ou boursouflée et sensible. L’érythème fessier est généralement causé par le contact prolongé de l’urine et des selles avec la peau sensible du bébé dans la zone de la couche.

L’érythème fessier se guérit habituellement en trois ou quatre jours avec un traitement approprié, mais si l’irritation de la peau semble empirer ou ne s’améliore visiblement pas dans les 48 h, demandez conseil à votre professionnel de santé.

Symptômes de l’érythème fessier

Si le siège de votre bébé paraît rouge et irrité, il est probable qu’il souffre d’un érythème fessier. La peau peut également être un peu gonflée et chaude au toucher. L’érythème fessier peut être léger (quelques points rouges d’irritation sur une petite zone) ou étendu, avec des boutons rouges qui s’étendent sur le ventre et les cuisses de votre bébé. Il peut également avoir la peau qui pèle par endroits.

Si les rougeurs sont également composées de petits boutons rouges rosés au niveau du siège ou autour de la bouche de bébé, qu’il a des boutons pleins de pus, qui saignent ou que les zones rouges de sa peau suintent, l'état a probablement empiré. Il s’agit certainement d’une infection provoquée par un champignon ou une bactérie, qui doit maintenant être traitée avec des médicaments antifongiques topiques.

Puisque votre bébé ne peut pas vous dire ce qui se passe avec des mots, il exprimera généralement son inconfort en pleurant et en étant irritable, particulièrement quand vous le changez, ainsi que par un manque d’appétit.

Causes de l’érythème fessier

L’érythème fessier est généralement causé par le contact prolongé de l’urine et des selles avec la peau sensible du bébé dans la zone de la couche. L’utilisation de couches jetables peut aider à réduire l’exposition à l’humidité et aux substances irritantes, mais ne peut pas éviter complètement l’apparition d’érythème fessier. Ce phénomène se produit également plus souvent lorsque le bébé a des diarrhées ou commence à manger une alimentation solide.

Cependant, même en changeant régulièrement la couche de votre enfant, il est possible qu’il souffre d’érythème fessier. Les situations ci-dessous peuvent notamment en favoriser l’apparition malgré vos efforts :

  • Si la peau de votre bébé reste en contact prolongé avec de l’urine et des selles, par exemple s’il porte trop longtemps une couche sale. Le contact prolongé de la peau de votre bébé avec de l’urine peut notamment augmenter le risque d’infection par des bactéries ou des levures. Ne pas changer la couche pleine de votre enfant permet le développement d’un milieu humide et chaud propice à la prolifération des bactéries et autres levures.

  • Si la couche de votre bébé est trop serrée et qu’elle frotte contre sa peau.

  • Si votre bébé commence à manger une alimentation solide. En effet, cela modifie la composition de ses selles et peut en augmenter la fréquence, voire provoquer des diarrhées. Ce contact avec les selles peut alors favoriser l’apparition d’un érythème fessier. Si vous allaitez, votre consommation de nouveaux aliments peut, à travers le lait, également modifier les selles de votre bébé.

  • Méfiez-vous des antibiotiques : ils tuent les « méchantes » bactéries, mais aussi les « gentilles ». Si vous allaitez et que vous devez suivre un traitement à base d’antibiotiques, demandez conseil à votre professionnel de santé pour éviter de favoriser la prolifération de bactéries dans le système digestif de votre bébé et ainsi de favoriser l’apparition d’un érythème fessier.

Certaines des recommandations ci-dessus permettent non seulement d’éviter ou de soigner l’érythème fessier, mais surtout de bien protéger la peau de votre bébé.

Les autres causes d’une irritation dans la zone du siège

Ce que vous pensez être un érythème fessier sur les fesses de votre bébé peut tout aussi bien être un autre problème de peau bénin de l’enfant. C’est pour cela qu’il est important de reconnaître la différence entre les érythèmes fessiers et d’autres affections communes afin de pouvoir toutes les traiter efficacement. L’impétigo, la dermite séborrhéique et la fièvre miliaire sont les maladies que l’on confond le plus souvent avec l’érythème fessier.

Impétigo : Cette infection de la peau, bactérienne et contagieuse, qui se présente sur la zone du siège, le visage et les mains, cause des boutons et des plaies croûteuses, couleur miel, qui forment des cloques et provoquent des démangeaisons. Cette maladie étant contagieuse, tous les membres de la famille doivent se laver les mains fréquemment avec un savon antibactérien pour éviter de la répandre. Si vous voyez ce type de plaie, appelez votre pédiatre, qui prescrira sans doute une crème antibiotique ou un antibiotique oral.

Dermite séborrhéique : Cette maladie commune de la peau peut affecter les nourrissons pendant leur première année. Vous verrez des taches rouges protubérantes et rêches, couvertes d’épaisses plaques blanches ou jaunes sur l’aine, les parties génitales et le bas de l’abdomen de votre bébé. Lorsque ce type de taches apparaît sur le cuir chevelu, la maladie est nommée croûtes de lait. Essayez d’appliquer sur les zones affectées une pommade à base de cortisone ou d’hydrocortisone en vente libre, et maintenez votre bébé propre et sec. Si la maladie ne disparaît pas rapidement, consultez votre pédiatre, qui pourra prescrire une crème à base de cortisone plus puissante.

Fièvre miliaire : La chaleur et l’humidité peuvent causer la fièvre miliaire, laquelle survient lorsque la transpiration s’accumule sur la peau et ne peut pas s'évaporer. Moins courante après 3 mois, cette maladie ressemble à une éruption d’acné, avec de tout petits boutons roses, et peut survenir sur les plis de peau dans la zone du siège, notamment à l’endroit où la doublure en plastique d’une couche ou le couvre-couche touche la peau. L’humidité est la principale cause de la fièvre miliaire. Vérifiez donc que votre enfant n’est pas trop habillé et que sa peau reste sèche. Si la fièvre miliaire semble grave, il est temps de contacter le médecin.

Traitement et prévention de l’érythème fessier

Traitement de l’érythème fessier

Pour traiter l’érythème fessier, il est important de changer fréquemment la couche de votre bébé afin de réduire l’humidité sur sa peau.

Voici quelques autres astuces pour aider à soigner les fesses rouges de votre bébé :

  • Laissez la peau respirer en laissant votre bébé sans couche, quelques moments par jour. Par exemple, laissez-le jouer quelques temps sur une serviette, les fesses à l’air.

  • Après que bébé soit allé à la selle, nettoyez soigneusement ses fesses, séchez-les en tapotant (sans frotter, donc) et laissez-les finir de sécher à l’air libre avant de mettre la couche. Évitez les lingettes parfumées ou avec de l’alcool.

  • Appliquez une couche épaisse de vaseline ou de pommade contenant de l’oxyde de zinc, ou un autre produit recommandé par votre pédiatre, pour éviter que l’urine n’entre en contact avec la peau irritée.

  • Demandez-vous si vous avez récemment changé le régime alimentaire de votre bébé ou si un autre élément dans son environnement pourrait provoquer l’apparition d’un érythème fessier.

  • Appelez votre professionnel de santé si l’érythème fessier ne disparaît pas après quelques jours ou en cas d’apparition de cloques ou de boutons remplis de pus.

Prévention de l’érythème fessier

Bien que l’érythème fessier soit assez courant, voici quelques astuces pour que votre bébé n’en souffre pas :

  • Changez la couche de votre bébé dès que vous remarquez qu’elle est mouillée ou souillée.

  • Nettoyez soigneusement les fesses rouges de votre bébé après chaque défécation et laissez la zone sécher, en faisant attention à ne pas frotter la peau trop longtemps ou trop vigoureusement. Évitez les lingettes parfumées ou avec de l’alcool.

  • Protégez les fesses de votre bébé grâce à une fine couche de pommade protectrice ou de vaseline si la peau de votre enfant s’irrite particulièrement facilement.

  • Lorsque vous mettez une nouvelle couche, fixez-la confortablement, de façon à ce qu’elle ne soit ni trop serrée, ni trop lâche et en laissant passer un peu d’air. Évitez également les vêtements trop serrés qui frottent contre la peau.

  • Pensez à utiliser une couche jetable adaptée. Certains modèles possèdent un indicateur d’urine vous permettant de détecter rapidement si sa couche est mouillée et sont de plus spécialement conçues pour éloigner l’humidité de la peau de votre petit.

  • Si votre enfant prend des antibiotiques ou souffre de diarrhées, surveillez attentivement la zone du siège et changez ses couches plus fréquemment.

Ce que peut vous conseiller votre professionnel de santé

Si l’érythème fessier ne disparaît pas en quelques jours ou s’il empire, votre professionnel de santé pourra vous prescrire une pommade ou une crème spéciale, par exemple :

  • une crème à l’hydrocortisone,

  • un antifongique si votre professionnel de santé diagnostique une mycose,

  • des antibiotiques administrés par voie orale ou cutanée (sous forme de crème) si votre professionnel de santé diagnostique une infection d’origine bactérienne à votre bébé.

Remèdes naturels contre l’érythème fessier

Certaines études ont pu montrer que certains bébés répondaient favorablement à l’application de remèdes naturels sur la zone touchée, par exemple :

  • les hamamélis,

  • votre lait maternel,

  • l’aloe vera,

  • les calendulas.

Si vous envisagez de traiter l’érythème fessier de votre bébé à l’aide d’un remède naturel, demandez d’abord son avis à votre professionnel de santé.

FAQ en un clin d’œil

  • La plupart des cas bénins d’érythème fessier peuvent disparaître en quelques jours en :

    • changeant souvent la couche,
    • laissant la peau sécher à l’air libre,
    • appliquant une crème spéciale.
  • Si l’érythème fessier de votre bébé ne vous donne pas l’impression de s’améliorer au bout de deux ou trois jours, qu’il empire (par exemple, de petites pustules apparaissent) ou que votre bébé a de la fièvre, consultez votre professionnel de santé.

  • Donner le bain à votre bébé et lui rincer la zone du siège à l’eau chaude peut aider à faire disparaître l’érythème fessier. Évitez néanmoins les savons parfumés et laissez bien sa peau sécher, soit en la tapotant avec une serviette, soit en la laissant sécher à l’air libre.

Malgré vos efforts et des changements fréquents de couches, il est probable que votre nourrisson aura, à un moment ou un autre, la peau irritée par un érythème fessier. La bonne nouvelle, c’est que la plupart des cas bénins sont l’affaire de seulement quelques jours avec un traitement simple : votre bébé sera bientôt à nouveau tout sourire !

Pampers