Bouton et rougeurs sur un bébé

Article connexe

Soins
Erythème fessier bébé : tout savoir (causes, symptômes, traitements…)

Vous verrez probablement à un moment ou à un autre apparaître sur la peau de votre enfant des boutons et des rougeurs. Ces irritations peuvent être dues à de nombreuses maladies ou problèmes qui, s’il n’est généralement pas possible de complètement les éviter, sont le plus souvent bénins. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les plus fréquentes causes d’éruptions cutanées chez les bébés et les moyens de les soigner.

Les rougeurs, c’est quoi ?

Le terme médical est « exanthème » et il décrit une éruption cutanée soudaine chez un bébé ou un adulte. La peau gonfle, est irritée et peut apparaître bosselée ou écailleuse au toucher. Ces rougeurs peuvent parfois s’accompagner d’une fièvre ou de démangeaisons et peuvent également être la conséquence d’une réaction allergique nécessitant une intervention médicale immédiate. Dans cet article, nous vous présentons les principales causes d’irritation des bébés. Cependant, cette liste n’est évidemment pas exhaustive, alors si votre enfant a par exemple des boutons et que cela vous préoccupe, n’hésitez pas à contacter votre professionnel de santé.

Les causes des rougeurs et des boutons des enfants

Les éruptions cutanées de votre bébé ou enfant peuvent être provoquées par de nombreuses choses, notamment :

  • les insectes ou les piqûres/morsures d’insectes,

  • les allergies,

  • les bactéries,

  • les moisissures,

  • les virus,

  • la chaleur,

  • l’humidité,

  • les irritations,

  • les frictions,

  • la salive.

Les rougeurs et irritations de bébé les plus fréquentes

Dans cette section, nous vous présentons les maladies et problèmes les plus courants ayant pour symptôme l’apparition de rougeurs et de boutons chez les enfants.

L’érythème fessier

À quoi ressemble un érythème fessier ? L’érythème fessier est une irritation du siège parfois accompagnée d’une éruption cutanée chez le bébé. Elle touche la zone recouverte par la couche, soit le bas du ventre, les fesses, les parties génitales et les plis du haut des cuisses.

Quelles sont les causes de l’érythème fessier ? Un érythème fessier est la conséquence d’une irritation de la peau, soit parce que votre bébé garde ses couches sales trop longtemps, soit parce que sa couche est trop petite, mais éventuellement aussi en réaction à un produit. Par exemple, s’il porte des couches lavables et que vous avez changé de lessive, ou si vous avez changé de marque de couches ou de lingettes. De plus, l’introduction de nouveaux aliments peut également indirectement provoquer un érythème fessier : en effet, cela modifie généralement la fréquence ou la consistance de ses selles, et donc peut irriter sa peau. Enfin, des infections bactériennes ou des mycoses peuvent également déclencher une éruption cutanée chez votre bébé. Le traitement : Si la cause de l’érythème est traitée, celui-ci disparaît généralement en trois ou quatre jours. Pour éviter l’apparition de ces irritations chez votre bébé ou les aider à disparaître, changez-lui sa couche le plus tôt possible si elle est mouillée ou remplie. Lavez-lui la zone de la couche avec des lingettes ou un tissu doux trempé dans de l’eau savonneuse et gardez-lui les fesses à l’air autant que possible. Vous pouvez également lui étaler de la crème adaptée sur recommandation de votre professionnel de santé. Si l’érythème fessier de votre bébé s’accompagne d’une fièvre, qu’il persiste au-delà de trois jours malgré vos soins, qu’il empire (croûtes, ampoules, suintements…) ou que votre bébé a moins de six semaines, consultez immédiatement votre professionnel de santé.

L’eczéma

À quoi ressemble un eczéma ? L’eczéma peut être de deux types : on parle de dermatite atopique ou de dermatite de contact. Il apparaît parfois chez les bébés après l’âge d’un mois. Vous constaterez probablement l’apparition de zones rougeâtres avec la peau desséchée sur le visage d’abord, puis à l’intérieur des coudes ou derrière les genoux. Le visage est en général la première zone touchée chez les jeunes bébés. Ces rougeurs peuvent être très irritantes pour votre bébé car elles provoquent souvent des démangeaisons plus ou moins importantes.

Quelles sont les causes de l’eczéma ? L’eczéma a de nombreuses causes, pas toujours bien identifiées car faisant intervenir des facteurs génétiques ou environnementaux. Par exemple, certains enfants héritent de leurs parents une peau plus sèche et plus sensible. Certaines allergies peuvent également jouer un rôle dans l’apparition d’un eczéma, tout comme la réponse du système immunitaire à certains facteurs : un savon, du pollen ou toute autre substance irritante. Le traitement : Si vous pensez que les rougeurs et boutons de votre enfant sont en réalité de l’eczéma, consultez votre professionnel de santé. Celui-ci pourra vous prescrire une crème ou une pommade appropriée. Pour éviter que l’eczéma ne réapparaisse, privilégiez les savons doux non parfumés, les vêtements doux et limitez son nombre de bains à trois par semaine maximum.

Les irritations dues à la salive

À quoi ressemblent les irritations dues à la salive ? Ces rougeurs sont une forme d’eczéma dans laquelle la salive de votre bébé a un effet irritant sur sa peau, le plus souvent autour de sa bouche et sur ses lèvres.

Quelles sont les causes des irritations dues à la salive ? Ces rougeurs et irritations sont généralement liées à une salivation excessive, par exemple si votre bébé fait ses dents. Le traitement : Si votre bébé salive beaucoup, essuyez-lui régulièrement le visage, par exemple en utilisant un bavoir absorbant que vous changerez régulièrement. Si votre bébé est gêné par cette irritation, une compresse fraîche peut aider à soulager la douleur. Consultez votre professionnel de santé si les rougeurs sont particulièrement importantes, si elles persistent ou si elles suintent.

Les allergies alimentaires

À quoi ressemble une allergie alimentaire ? Une allergie alimentaire peut se manifester par une irritation ou des rougeurs sur la peau, mais aussi par des vomissements et des diarrhées.

Quelles sont les causes d’une allergie alimentaire ? Comme leur nom l’indique, il s’agit d’une réaction allergique à un aliment, qui peut se manifester par des rougeurs ou des éruptions cutanées chez votre bébé. Le traitement : Si vous constatez l’apparition de l’un des symptômes ci-dessus, supprimez du régime alimentaire de votre enfant l’aliment que vous soupçonnez être à l’origine de l’allergie et demandez son avis à votre professionnel de santé à une prochaine visite médicale. Lorsque votre bébé commence à manger solide aliments, il est recommandé de n’introduire les nouveaux aliments qu’un par un et en les espaçant de trois à cinq jours pour avoir le temps de vérifier que votre bébé n’y est pas allergique.

L’érythème toxique

À quoi ressemble un érythème toxique ? Cette éruption cutanée bénigne est fréquente chez les bébés, puisqu’elle touche environ 30 à 40 % des nouveau-nés. Les rougeurs et boutons de l’enfant (blancs ou jaunâtres) apparaissent le plus souvent trois jours après la naissance. Quelles sont les causes de l’érythème toxique ? Sa cause exacte n’est pas connue. Le traitement : L’érythème toxique disparaît généralement en deux semaines. Il est possible qu’il fasse une dernière poussée avant de finir de disparaître totalement.

L’acné du nourrisson

À quoi ressemble l’acné du nourrisson ? Ce type d’acné apparaît généralement sur le visage de votre nouveau-né, le plus souvent sur ses jours, son nez et son front. Elle peut également apparaître sur sa poitrine et dans son dos. Elle se caractérise par des boutons rouges sur le corps qui ne grattent pas et peuvent apparaître dans le premier mois de vie et touche environ 20 % des nouveau-nés. Quelles sont les causes de l’acné du nourrisson ? Plusieurs causes sont évoquées mais des doutes persistent quant à l’origine exacte de l’acné du nourrisson. Le traitement : Il n’est malheureusement pas possible d’empêcher l’apparition de l’acné du nourrisson, cependant elle disparaît généralement spontanément en deux ou trois mois sans laisser de cicatrices. Cependant, évitez durant cette période d’appliquer des crèmes ou des lotions huileuses sur la peau de votre bébé. Nettoyez-la avec de l’eau et du savon doux pour bébés.

Le milium

À quoi ressemble le milium ? Pour votre bébé, cette forme d’éruption cutanée se manifeste sur son visage et principalement ses joues, son menton ou le bout de son nez, et se caractérise par de petits boutons blancs ou jaunâtres de la taille de petits grains. Quelles sont les causes de milium ? Ces irritations cutanées sont liées aux glandes sébacées. Le traitement : Le milium est bénin et ne requiert pas de traitement particulier. Évitez de frotter ou de chercher à percer les boutons de votre enfant. Lavez-lui simplement le visage une fois par jour à l’eau chaude avec du savon pour bébé. Le milium disparaît habituellement au bout de deux ou trois semaines après la naissance. Évitez d’utiliser des crèmes ou des lotions sur la zone concernée pendant cette période.

La miliaire sudorale

À quoi ressemble une miliaire sudorale ? La peau de votre enfant présente de petits boutons rouges ou des cloques au niveau des plis. On parle parfois simplement de boutons de chaleur. Quelles sont les causes de la miliaire sudorale ? Aussi appelée « bourbouille », la miliaire sudorale est assez caractéristique des climats chauds et humides et peut aussi apparaître si votre bébé par exemple si votre bébé porte des vêtements trop chauds. Le traitement : Les rougeurs et les boutons de votre enfant disparaissent généralement au bout de quelques jours.

Les croûtes de lait

À quoi ressemblent les croûtes de lait ? Les croûtes de lait ou, pour utiliser le terme exact, la dermite séborrhéique infantile, sont de petites plaques ou croûtes qui apparaissent sur le cuir chevelu de votre bébé généralement dans le premier mois de vie. Elles peuvent s’étendre à son cou, ses aisselles, le derrière des oreilles ou même la zone recouverte par la couche. Quelles sont les causes des croûtes de lait ? L’origine exacte des croûtes de lait n’est pas clairement identifiée. Il pourrait s’agir d’un excès de sébum dans les glandes sébacées et les follicules pileux qui retiendrait les peaux mortes, ou encore une levure (un champignon) appelé Malassezia et qui se développe dans le sébum en même temps que les bactéries. Le traitement : Si seul le crâne de votre bébé est touché, alors les croûtes de lait peuvent être traitées par un lavage des cheveux et un brossage délicat des plaques. Elles disparaissent en général au bout de quelques mois. Vous pouvez demander de l’aide à votre professionnel de santé, qui pourra le cas échéant vous prescrire un shampoing spécialement adapté.

La gale

À quoi ressemble la gale ? La gale peut être contractée à la fois par les nourrissons et les bébés plus âgés, mais les symptômes seront différents. Un nouveau-né présentera de petites ampoules translucides, souvent exclusivement sur les paumes des mains et la plante des pieds. Un bébé plus âge présentera ces mêmes ampoules, mais celles-ci seront accompagnées de sillons rougeâtres. Quelles sont les causes de la gale ? La gale est provoquée par des parasites microscopiques qui ont la particularité de pouvoir pénétrer l’épiderme pour y pondre leurs œufs. Les symptômes (rougeurs, démangeaisons) apparaissent généralement environ trois semaines après que les parasites ont pondu leurs œufs. Le traitement : La gale est très contagieuse et ne guérit pas d’elle-même. Si vous pensez que votre bébé a la gale, emmenez-le voir votre professionnel de santé. Celui-ci pour prélever un échantillon de peau dont l’analyse permettra de dresser un diagnostic. Si celui-ci est positif, votre professionnel de santé pourra vous prescrire un produit (généralement une crème ou lotion) à appliquer sur tout le corps. De plus, comme la maladie est très contagieuse, il vous sera sûrement demandé qui a été en contact avec votre bébé pour savoir qui doit être traité. La guérison se fait en quelques semaines.

L’urticaire

À quoi ressemble une urticaire ? Cette éruption cutanée chez votre bébé se caractérise par des rougeurs en relief accompagnées de démangeaisons et de papules blanchâtres bien définies. Elles peuvent parfois ressembler à des piqûres d’insecte. Les symptômes évoluent très vite, pouvant se manifester de manière localisée ou s’étendre à tout le corps et même se déplacer en quelques heures. Quelles sont les causes de l’urticaire ? Les causes d’une urticaire sont nombreuses :

  • un virus,

  • une allergie alimentaire, par exemple aux cacahuètes, aux fruits à coques, aux œufs, aux produits laitiers ou aux fruits de mer,

  • une réaction allergique d’origine médicamenteuse,

  • une réaction allergique cutanée, par exemple après avoir touché du savon ou des plantes (dont les orties qui ont donné leur nom à l’urticaire),

  • une piqûre d’insecte.

Le traitement : L’urticaire peut être traitée au moyen d’antihistaminiques qui agissent rapidement et soulagent les symptômes, notamment les démangeaisons. L’application de compresses froides peut éventuellement soulager la zone touchée. Si votre bébé présente des difficultés respiratoires ou qu’il a la respiration sifflante, il est peut-être en train de faire un choc anaphylactique et nécessite une intervention médicale urgente.

L’impétigo

À quoi ressemble un impétigo ? Les rougeurs associées à cette infection contagieuse apparaissent généralement sur le nez, la bouche et les oreilles. La période de contagion correspond à celle pendant laquelle les rougeurs sont visibles. Celles-ci peuvent former des ampoules ou des croûtes. Pour limiter les risques de contagion, votre petit doit être isolé des autres enfants et vous devez éviter de toucher les zones irritées. Quelles sont les causes de l’impétigo ? Cette infection bactérienne de la peau peut être due à un staphylocoque ou à un streptocoque. La bactérie peut pénétrer la peau à travers une plaie ou une morsure ou piqûre d’insecte, mais il arrive aussi que l’infection se manifeste sur une peau saine. Le traitement : Votre professionnel de santé réalisera des examens pour déterminer l’origine de l’infection et vous prescrira un traitement à base d’antibiotiques.

La dermatophytose

À quoi ressemble une dermatophytose ? Cette irritation cutanée est de forme ovale ou circulaire et de couleur rougeâtre. Si elle apparaît sur le crâne de votre bébé, les cheveux de cette zone peuvent tomber. La dermatophytose peut parfois être confondue avec des pellicules ou des croûtes de lait. De manière générale, si votre bébé a fêté son premier anniversaire, et qu’il a des plaques sur le cuir chevelu, il y a des chances pour qu’il s’agisse d’une dermatophytose plutôt que de croûtes de lait. Demandez l’avis de votre professionnel de santé. Quelles sont les causes de la dermatophytose ? La dermatophytose est provoquée par un champignon, qui se manifeste en cercles ou ovales sur la peau de votre bébé, souvent sur le crâne. Elle est contagieuse et peut aussi passer de l’homme à l’animal. Si votre enfant est malade, assurez-vous que personne d’autre chez vous n’utilise son peigne, sa brosse, son bonnet, etc. Le traitement : Si vous pensez que votre bébé a une dermatophytose, emmenez-le chez votre professionnel de santé. Celui-ci vous prescrira probablement une crème ou une pommade qui devrait faire disparaître les symptômes en une semaine.

La roséole

À quoi ressemble une roséole ? La roséole ou exanthème subit se caractérise par l’apparition de plaques rouges ou roses sur le tronc de votre enfant, s’étendant parfois à son cou ou à ses bras. Cette éruption cutanée chez votre bébé survient après une fièvre et des symptômes proches de ceux du rhume ou de la grippe. Elle touche particulièrement les enfants de moins de 2 ans et a une période d’incubation d’une dizaine de jours après l’infection. Quelles sont les causes de la roséole ? La roséole est une infection d’origine virale. Elle est contagieuse. Le traitement : Si votre bébé a eu une fièvre de 38,5 °C ou plus pendant 24 heures, contactez immédiatement votre professionnel de santé pour la faire retomber. Votre professionnel de santé pourra vous conseiller une analyse sanguine ou d’urine pour établir un diagnostic. La roséole guérit généralement toute seule en une semaine environ. Il est recommandé d’isoler votre enfant pendant la période de fièvre et d’éruption cutanée car c’est la période où la transmission de la maladie est possible.

FAQ EN UN CLIN D’ŒIL

  • Les boutons de chaleur ressemblent à de petites bosses rouges ou à des ampoules. Ils apparaissent généralement dans les plis de la peau de votre bébé.

  • Cela signifie que l’éruption cutanée de votre bébé est causée par un virus. La roséole, par exemple, est d’origine virale

  • Le traitement va dépendre de la cause de ces irritations. La meilleure chose à faire est de consulter à votre professionnel de santé : celui-ci pourra établir un diagnostic et conseiller un traitement. Cela passe souvent par des crèmes ou des pommades.

  • La meilleure chose à faire est d’emmener votre bébé chez votre professionnel de santé pour obtenir un diagnostic, identifier la cause des rougeurs et définir un traitement si besoin est.

En résumé

L’apparition de rougeurs et de boutons sur la peau de votre enfant peut vous faire un peu paniquer, et c’est bien normal. Les éruptions cutanées sont fréquentes chez les bébés et peuvent avoir de nombreuses causes, c’est pourquoi la meilleure chose à faire est d’emmener votre petit chez un professionnel de santé pour obtenir un diagnostic et un traitement efficace. Votre bébé sera bientôt guéri et vous pourrez vite recommencer à lui faire des bisous partout sur son petit ventre.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.

Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.

Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.

Pampers