Parmi les moments marquants de la petite enfance pour un parent, il y a bien sûr l’apparition de la première dent de lait et le premier sourire à pleines dents. Vous vous demandez sûrement à partir de quand les dents commencent à pousser et, comme souvent, cela dépend des enfants. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les symptômes des poussées dentaires et nous vous expliquons combien de temps elles durent et à partir de quand vous pourrez commencer à apercevoir ces petites dents.

Quand commencent les poussées dentaires des bébés ?

Vous vous demandez probablement à quel âge un bébé fait ses dents. Les premières poussées dentaires de bébé commencentgénéralement entre 4 et 7 mois. Il arrive cependant que ses dents commencent à pousser un peu plus tôt ou, au contraire, un peu plus tard. Dans certains cas, très rares, bébé peut déjà avoir une dent à la naissance ou une dent peut pousser au cours des premières semaines.

Certains signes annoncent le début d’une poussée dentaire chez votre bébé, par exemple le fait d’avoir les gencives sensibles, de saliver plus que d’habitude ou encore de mâcher son poing ou ses doigts.

Article connexe

Poussées dentaires
Bébé chez le dentiste : tout ce qu’il faut savoir

Que faire si les poussées dentaires de votre bébé sont en retard ?

Les poussées dentairessont différentes pour chaque enfant : bébé fait ses dents quand il est prêt. Ne vous inquiétez pas si l’enfant des voisins a déjà des dents de lait et pas votre bébé

Les âges donnés ici sont donc indicatifs et peuvent beaucoup varier d’un enfant à un autre : chez la plupart des bébés, la première poussée dentaire commence entre 4 et 7 mois mais il peut arriver que sa première dent apparaisse un peu plus tôt ou même beaucoup plus tard, après 1 an. Ceci pourrait être lié à des facteurs génétiques.

Si vous avez des questions sur les poussées dentaires de votre bébé (ou leur absence), n’hésitez évidemment pas à contacter votre dentiste ou votre professionnel de santé.

Quelles dents poussent en premier ?

Là encore, chaque enfant est différent. Néanmoins, les premières dents de lait à pousser sont le plus souvent les deux incisives inférieures suivies par les deux incisives supérieures.

Quelle est la durée d’une poussée dentaire ?

La durée de la première poussée dentaire est variable mais pour la plupart des enfants, la totalité des 20 dents de lait seront en place avant l’âge de 3 ans, ce qui signifie que la poussée dentaire de votre bébé va durer à peu près deux ans.

La gêne ou les douleurs associées à cette poussée dentaire de votre bébé ne sont pas constantes : les symptômes apparaissent souvent trois à cinq jours avant que la dent ne perce à travers la gencive puis disparaissent jusqu’à la poussée de la dent suivante.

Combien de dents apparaissent pendant la première poussée dentaire d’un bébé ?

Les premières dents d’un enfant sont appelées les dents de lait et sont au nombre de 20. Elles sont généralement toutes sorties avant l’âge de 3 ans.

Les dents de lait commencent à tomber pour laisser la place aux dents définitives vers l’âge de 5 ou 6 ans environ. Celles-ci ne finissent de pousser que vers 12 ans environ, ce qui signifie que pendant cette période, votre enfant aura dans la bouche à la fois des dents de lait et des dents définitives. Les toutes dernières dents, les dents de sagesse, ne poussent quant à elles que beaucoup plus tard, vers 18-20 ans. Un adulte possède normalement 32 dents définitives.

 

En résumé

  • Les premières dents d’un enfant s’appellent les dents de lait
  • La première dent peut pousser un peu n’importe quand au cours de la première année sans que cela ne soit anormal
  • Les poussées dentaires des bébés commencent généralement entre 4 et 7 mois
  • Les poussées dentaires des bébés durent généralement 2 ans
  • La plupart des enfants ont leurs 20 dents de lait avant l’âge de 3 ans
  • Les dents de lait commencent à tomber vers 5 ou 6 ans et sont remplacées par les dents définitives

 

Les signes et les symptômes des poussées dentaires chez les bébés

Les symptômes d’une poussée dentaire apparaissent souvent trois à cinq jours avant que la dent ne soit visible mais il arrive aussi que les dents poussent sans provoquer de douleurs ou de symptômes particuliers.

Les dents de lait commencent à pousser et finissent par percer à travers les gencives. Cela peut provoquer entre autres :

  • De l’irritabilité. Ne vous étonnez pas si votre petit devient grognon ou difficile ou qu’il pleure un peu plus que d’habitude.

  • Des troubles du sommeil. Votre bébé peut avoir du mal à dormir la nuit ou à faire la sieste à cause de ses gencives gonflées ou douloureuses.

  • Un excès de salive. L’un des symptômes courants d’une poussée dentaire est un excès de salive. Certains spécialistes pensent que cet excès de salive aide à calmer les douleurs au niveau des gencives.

  • Une envie de tout mâcher. Pour soulager la pression que les bébés sentent dans leurs gencives, ils peuvent mâchonner et mordre plus souvent leurs jouets ou leurs mains. Le fait de mâcher un objet un peu dur aide à masser les gencives et à soulager la douleur provoquée par la percée de la dent.

  • Des gencives sensibles. L’endroit où la dent est en train de percer peut être gonflé, sensible ou rouge.

  • Une très légère fièvre. Il peut arriver qu’un bébé qui fait ses dents souffre aussi d’une température un peu plus élevée que d’habitude. Néanmoins, les poussées dentaires ne sont pas censées provoquer de « vraies » fièvres, c’est-à-dire des températures dépassant les 38 °C. De telles températures pourraient signaler une maladie ou une infection qui nécessiterait un traitement. Contactez votre professionnel de santé si votre bébé ne va vraiment pas bien, que sa fièvre ne retombe pas, qu’elle dépasse les 38 °C, ou encore si votre bébé présente d’autres symptômes de maladie.

  • Il se frotte les oreilles. Un symptôme particulier est que lorsque bébé fait ses dents, il peut arriver qu’il se frotte fréquemment le visage et particulièrement les oreilles ou les gencives pour soulager la douleur.

 

En résumé

Les symptômes associés à une poussée dentaire chez un bébé sont notamment :

  • de l’irritabilité,
  • des pleurs,
  • des troubles du sommeil,
  • une salivation plus importante,
  • le fait de mâcher ses doigts ou des objets,
  • des gencives gonflées, douloureuses ou rouges.

 

La chronologie des poussées dentaires des bébés

L’ordre et l’âge auquel les dents de lait poussent peuvent varier d’un enfant à un autre mais pour la plupart des enfants, la chronologie est à peu près la suivante :

Les dents du haut

  • Incisives centrales (les dents de devant) : de 8 à 12 mois

  • Incisives latérales (les dents adjacentes à celles de devant) : de 9 à 13 mois

  • Canines (les dents pointues adjacentes aux incisives latérales) : de 16 à 22 mois

  • Premières molaires (les dents du fond, qui écrasent les aliments) : de 13 à 19 mois

  • Secondes molaires (les dents du fond qui occupent l’espace restant) : de 25 à 33 mois

Les dents du bas

  • Incisives centrales (les dents de devant) : de 6 à 10 mois

  • Incisives latérales (les dents adjacentes à celles de devant) : de 10 à 16 mois

  • Canines (les dents pointues adjacentes aux incisives latérales) : de 17 à 23 mois

  • Premières molaires (les dents du fond, qui écrasent les aliments) : de 18 à 24 mois

  • Secondes molaires (les dents du fond qui occupent l’espace restant) : de 23 à 31 mois

Chronologie de l’apparition des dents de lait

Comment soulager les douleurs des poussées dentaires chez un bébé ?

Pour certains bébés, les poussées dentaires s’accompagnent de symptômes désagréables et il n’existe malheureusement aucun remède magique qui convienne à tous les enfants. Vous devrez donc probablement essayer plusieurs méthodes avant de trouver la bonne. En voici deux :

  • Lui proposer un anneau de dentition. Tous les professionnels de santé ne recommandent pas les anneaux de dentition, alors n’hésitez pas à demander l’avis du vôtre. Si vous choisissez cette solution, prenez-en un qui soit homologué et conforme aux normes en vigueur. Vous pouvez le proposer à votre bébé après l’avoir refroidi au frigo (le congélateur le rendrait sûrement trop froid et dur pour les gencives délicates de votre bébé). Faites attention à ne jamais attacher un tel anneau à un collier ou à une ficelle reliée à ses vêtements pour éviter que votre bébé ne s’étrangle accidentellement.

  • Lui masser les gencives. Vous pouvez lui frotter doucement les gencives avec un doigt bien propre ou avec un linge propre un peu humide.

Comment prendre soin des dents d’un bébé ?

Il est particulièrement important de prendre soin des dents de votre bébé dès qu’elles commencent à apparaître. En effet, celles-ci vont lui durer plusieurs années avant d’être remplacées par les dents définitives et il convient d’habituer au plus tôt votre enfant à une bonne hygiène dentaire qui lui sera utile toute sa vie.

De plus, une dent de lait mal entretenue peut être source de problèmes pour la dent définitive qui viendra la remplacer, ce qui rend la prise de bonnes habitudes et un brossage rigoureux d’autant plus nécessaires.

Générateur de prénom

Générateur de prénom - icon

Générateur de prénom

Par sexe:

Fille

Garçon

Unisexe

Par thème:

Ancien

Célébrités et artistes

Moderne

Mythologie

Nature

Original

Religieux

Le brossage des dents

Une bonne hygiène dentaire commence par un brossage régulier des dents. À cet âge, l’important est de brosser doucement les dents de votre bébé deux fois par jour pour l’habituer à ce rituel.

Voici quelques conseils pour bien faire et pour apprendre à un enfant plus âgé à se brosser les dents tout seul :

  • Brossez-lui les dents au moins deux fois par jour et systématiquement après avoir mangé ou bu quelque chose de sucré ainsi qu’après le dernier repas ou la dernière boisson de la journée.

  • Mettez une petite trace de dentifrice au fluor sur une brosse à dents souple spécifiquement adaptée à l’âge de votre enfant. Brossez délicatement chaque dent en prenant soin de brosser les côtés et la face intérieure. À partir de l’âge de 2 ans environ vous pouvez augmenter la dose de dentifrice et étaler une petite noisette sur sa brosse à dents. Cependant, il faudra lui apprendre à se rincer la bouche et à recracher au lieu d’avaler.

  • Le sens du brossage n’a pas vraiment d’importance tant que chaque dent est bien nettoyée sous tous les angles et que vous n’oubliez pas les dents du fond.

  • Pour l’instant, vous avez la charge du brossage. Quand il sera un peu plus âgé, en âge d’aller à la maternelle, il pourra commencer à le faire tout seul mais sous votre surveillance. Vous devrez probablement continuer à l’aider jusqu’à l’âge de 7 ou 8 ans pour garantir que ses dents soient bien propres. Cela fait beaucoup de temps passé dans la salle de bains, alors n’hésitez pas à rendre le brossage de dents un peu plus amusant.

Le régime alimentaire

L’alimentation de votre bébé joue un rôle très important dans son hygiène dentaire. Évitez les boissons sucrées telles que le jus de fruits ou les sodas, les bonbons sucrés « collants » comme du chewing-gum ou du caramelsont à proscrire. Proscrire également de le laisser s’endormir en buvant du lait (artificiel ou maternel), du jus de fruits ou autres boissons sucrées : le sucre peut alors s’accumuler dans sa bouche et faciliter l’apparition de caries.

N’hésitez pas à bien vous renseigner sur l’hygiène dentaire des enfants.

Les visites chez le dentiste

Il est important d’emmener régulièrement votre bébé chez le dentiste si vous souhaitez qu’il ait des dents, des gencives et une bouche en bonne santé. Idéalement, votre premier rendez-vous chez le dentiste doit se faire dans les premiers mois qui suivent l’apparition de sa première dent de lait ou autour de l’âge de 1 an si aucune dent n’a poussé.

Si vous avez des questions ou que quelque chose vous inquiète, vous pouvez évidemment vous rendre n’importe quand chez le dentiste sans attendre le début des poussées dentaires de votre bébé.

 

En résumé

Pour bien prendre soin des dents de votre bébé :

  • Brossez-lui les dents deux fois par jour
  • Utilisez une brosse à dents à poils souples et une toute petite quantité de dentifrice au fluor (un grain de riz)
  • Prévoyez un premier rendez-vous chez le dentiste au plus tard à 1 an
  • Ne laissez pas votre enfant s’endormir avec un biberon
  • Évitez les boissons sucrées ou les bonbons et si vous lui en donnez, brossez-lui les dents juste après

 

Quand dois-je consulter mon professionnel de santé ?

Si votre bébé montre des signes de fièvre, d’irritabilité, de diarrhée ou de toute autre maladie infantile et que vous ne savez pas s’il s’agit d’un symptôme normal d’une poussée dentaire ou de quelque chose de plus sérieux, contactez votre professionnel de santé : celui-ci pourra établir un diagnostic et le cas échéant vous prescrire un traitement.

Contactez également votre professionnel de santé si vous pensez que les symptômes des poussées dentaires de votre bébé sont vraiment douloureux ou gênants pour lui. Celui-ci pourra vous expliquer comment soulager ces symptômes tout en s’assurant que ceux-ci ne sont pas associés à une maladie plus grave. Évitez d’utiliser des gels « anesthésiants » pour poussées dentaires car ceux-ci sont potentiellement dangereux.

Consultez également votre professionnel de santé en cas de blessure aux dents ou de dent cassée.

Quelques informations intéressantes sur les poussées dentaires des bébés

Vous voulez en savoir plus sur les poussées dentaires de votre bébé et ses petites dents toutes blanches ? Vous êtes au bon endroit ! Voici quelques informations intéressantes :

  • En moyenne, votre bébé aura quatre dents en plus tous les six mois pendant la durée de sa poussée dentaire.

  • Les dents poussent généralement un peu plus tôt chez les filles que chez les garçons.

  • Pour une même paire de dents, celles-ci ont tendance à d’abord apparaître sur la mâchoire du bas avant d’apparaître sur celle du haut.

  • Les dents ont tendance à pousser par paires symétriques, c’est-à-dire qu’un même type de dent pousse généralement à peu près en même temps à droite et à gauche de la mâchoire.

  • Les dents de lait sont plus petites et plus blanches que les dents définitives qui feront leur apparition dans quelques années.

  • À partir d’environ 4 ans, le visage et la mâchoire de votre bébé commencent à grandir et à changer de forme, ce qui va écarter ses dents les unes des autres et faire des « trous » dans son sourire puisque ses dents, elles, ne grandissent pas. C’est parfaitement normal, sa bouche est simplement en train de faire de la place pour toutes les dents définitives futures.

  • Les dents définitives commencent à pousser vers l’âge de 5 ou 6 ans. Comme le remplacement des dents de lait par les dents définitives prend plusieurs années, cela signifie que pendant toute une période, votre enfant aura à la fois des dents de lait et des dents définitives dans la bouche.

  • Votre bébé n’a que 20 dents de lait mais les dents définitives sont beaucoup plus nombreuses. D’ici à ses 18 ou 20 ans, il aura a priori ses 28 dents définitives et possiblement aussi ses 4 dents de sagesse, soit 32 dents en tout.

FAQ EN UN CLIN D'OEIL

Les symptômes d’une poussée dentaire chez le bébé sont notamment :

  • de l’irritabilité ou des pleurs fréquents,
  • des troubles du sommeil,
  • une salivation excessive,
  • l’envie de mâcher ou de mordiller les objets,
  • des gencives rouges et sensibles là où les dents poussent.

En résumé

La période des poussées dentaires peut être un peu difficile pour les parents comme pour les bébés. Essayez de garder en tête que ces dents sont très importantes puisqu’elles vont l’aider à mieux mordre et mâcher tous ces aliments que vous lui préparez, ce qui va lui permettre de bien grandir.

Si sa première dent de lait se fait attendre, pas de panique : elle finira bien par arriver avec toutes ses amies et à chaque nouvelle dent, le sourire de votre enfant se fera encore plus irrésistible qu’avant.

Prenez bien soin de ses petites dents et dans peu de temps il vous décochera des sourires éblouissants de blancheur.

Comment cet article a-t-il été rédigé Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.