Bébé de 16 mois

Article connexe

Développement du bébé
Remèdes aux principales maladies infantiles

Beaucoup de bébés de 16 mois pensent qu’ils sont le centre du monde et c’est assez normal, puisqu’ils reçoivent énormément d’attention de votre part. Ce point de vue égocentrique se manifeste notamment s’il fait un caprice parce qu’un autre enfant touche à l’un de ses jouets. C’est aussi souvent vers 16 mois que les bébés sont victimes d’angoisses de la séparation, et heureusement, il existe des moyens (que nous allons bien sûr vous expliquer) de gérer ces moments parfois un peu difficiles. Dans la suite de cet article, nous vous présentons également les derniers développements chez un bébé de 16 mois et ce qui vous attend à cet âge.

Les étapes du développement de bébé à 16 mois

Voici quelques-unes des étapes du développement d’un bébé de 16 mois. Et comme chaque enfant progresse à son rythme, pas de panique si certaines de ces étapes ne sont franchies que dans quelques semaines. Votre enfant les franchira quand il se sentira prêt.

  • Plus sociable mais aussi plus égocentrique. Votre enfant devient de plus en plus sociable. Il joue plus facilement avec d’autres enfants ou avec des adultes, et pourtant, il est convaincu d’être le centre du monde. Un bébé de 16 mois ne fait pas la différence entre ses sentiments et ceux des autres, c’est-à-dire qu’il ne comprend pas qu’on puisse éprouver des sentiments différents des siens ou avoir une opinion différente. Par exemple, lorsqu’un bébé de 16 mois fait des activités avec d’autres enfants, il peut essayer de prendre leurs jouets tout en se montrant possessif vis-à-vis des siens. Dans le même temps, il éprouve de la curiosité envers les autres enfants, particulièrement s’ils sont plus âgés, et il peut essayer de les imiter. Les enfants de 16 mois sont souvent agressifs quand ils s’énervent et il n’est pas rare qu’ils frappent ou mordent dans des accès de colère. Pour réduire la probabilité de tels incidents si vous conviez d’autres bébés de 16 mois pour des jeux, essayez de leur proposer de nombreux jouets et dissimulez les jouets préférés des uns et des autres car ceux-ci pourraient inspirer un fort sentiment de « c’est à moi ! ». Intervenez s’il le faut et soyez juste, mais rassurez-vous, cela ne durera pas. Comme pour le reste, il faut simplement que votre enfant apprenne…

  • L’angoisse de la séparation. Beaucoup de bébés de 16 mois souffrent d’angoisses de la séparation, en particulier lorsqu’ils sont fatigués, malades ou effrayés. Cela peut se traduire par des pleurs ou des caprices lorsque vous n’êtes pas là, par exemple lorsque vous êtes au travail, ou par un sommeil perturbé et des crises de larmes en pleine nuit. Rassurez-le et dites-lui que vous reviendrez pour lui et petit à petit, il s’habituera et comprendra que vos absences sont de courte durée. Évitez par exemple de vous enfuir de la crèche lorsqu’il a le dos tourné : au contraire, expliquez-lui que vous devez partir et que vous reviendrez après le goûter. Ces séparations sont bénéfiques à long terme et l’aident à gagner en indépendance.

  • Il résout mieux les problèmes. Cela est particulièrement évident dans les activités et les jeux de votre bébé de 16 mois : il veut comprendre comment ça marche, la relation de cause à effet, et peut particulièrement être intéressé par les mécanismes, les interrupteurs, les boutons, les poignées de porte, etc. Par exemple, si vous prenez l’ascenseur, il vous demande toujours s’il peut appuyer sur le bouton. Les jeux et les activités que votre bébé de 16 mois appréciera particulièrement pourront par exemple être celles qui le mettent en difficulté sans pour autant être insurmontables et frustrantes. L’imitation joue aussi un rôle : s’il vous voit jeter vos ordures dans la poubelle de l’immeuble, il comprend que c’est là que vont les déchets.

Comment favoriser le développement de votre bébé à 16 mois

Voici quelques conseils pour favoriser le développement de votre bébé de 16 mois :

  • Encouragez le jeu et les interactions sociales. Pour un bébé de 16 mois, jouer ensemble signifie le plus souvent jouer tout seul, mais à côté de quelqu’un. Petit à petit, les enfants apprennent à interagir et à coopérer pendant ces phases de jeu. N’hésitez pas à organiser des après-midis avec des amis ou d’autres parents pour que votre petit soit entouré d’enfants de son âge, et jouez le plus possible ensemble avec votre bébé de 16 mois pour renforcer le lien qui vous unit.

  • Donnez-lui des jouets sans danger. L’imagination, la dextérité et la motricité de votre enfant se développent par le jeu. En lui donnant des objets basiques comme des cubes de bois, des peluches, des poupées, des petits puzzles ou encore des bols en plastique ou des cuillères en bois, il pourra se développer un imaginaire, faire semblant de cuisiner ou même faire comme s’il était un magicien. Ne vous sentez pas obligés d’investir dans de nouveaux jouets pour qu’il s’amuse : il est même possible qu’un bébé de 16 mois s’amuse plus avec un emballage en carton qu’avec le jouet qui était dedans.

  • Mettez en place une routine quotidienne. Votre enfant apprendra plus facilement les règles et les comportements à adopter s’il est dans un environnement structuré. C’est pour cela qu’il est important de mettre en place une routine quotidienne qui soit cohérente et prévisible pour lui. Par exemple, la sieste, le dodo, les repas et les goûters doivent idéalement se faire à peu près à la même heure chaque jour. Votre bébé de 16 mois va progressivement s’y habituer et apprendra à anticiper ces moments.

  • Jouez-lui de la musique. Certains spécialistes conseillent de faire régulièrement écouter de la musique calme ou enjouée à votre bébé pour l’aider à se sentir mieux et à se débarrasser de son stress, de ses angoisses ou de ses émotions mal maîtrisées.

  • Définissez des limites. Un bébé de 16 mois commence à avoir tendance à vouloir participer à tout, à tout voir, à tout comprendre, ce qui peut créer des situations dangereuses pour lui. Par exemple, il peut essayer de tirer un tiroir (qui pourra se renverser sur lui), d’ouvrir un placard (qui peut contenir des produits nettoyants dangereux) ou encore d’examiner les prises de courant (et s’électrocuter). Vous aurez donc probablement à définir des limites physiques ou virtuelles pour son propre bien. Premièrement, sécurisez votre maison. Deuxièmement, si vous voyez qu’il manifeste de l’intérêt pour quelque chose de dangereux, détournez son attention par un jeu, une activité ou une histoire. Il vous faudra être vigilants mais cela sera bénéfique sur le long terme.

  • Chantez-lui des comptines. Vous en connaissez sûrement des tas : « Au clair de la lune », « Une souris verte », « 1, 2, 3 nous irons au bois »… Apprendre des comptines à votre bébé de 16 mois est une activité rigolote en soi, mais il s’agit en réalité d’un exercice important. En effet, cela fait travailler sa mémoire mais lui apprend aussi à repérer les rimes ou les sons qui se répètent, ce qui peut l’aider à comprendre que certains sons et certaines lettres vont ensemble, ce qui est la première étape pour apprendre à lire !

Repas et menus pour un bébé de 16 mois

La plupart des bébés de 16 mois prennent trois repas et deux en-cas par jour. Cependant, il ne s’agit que d’une moyenne et votre enfant peut tout à fait avoir plus faim certains jours ou au contraire sauter un repas de temps à autre. En ce qui concerne le contenu du repas pour un bébé de 16 mois, privilégiez des goûts et des textures différentes tout en restant copieux et laissez votre petit décider. En lui proposant différents aliments équilibrés, votre enfant choisira naturellement au fil des jours un régime qui convient à son métabolisme et à ses niveaux d’activité.

Les régimes particuliers

Il n’est pas toujours facile de garantir une bonne alimentation à un bébé de 16 mois, en particulier si votre famille est végétarienne, végétalienne ou végane. Comment s’assurer dans un tel cas que votre petit absorbe bien les nutriments qui lui sont nécessaires ? Votre professionnel de santé ou un diététicien seront capables de vous aider à élaborer des repas qui assureront un apport en calories et en nutriments suffisant à la croissance de votre bébé de 16 mois. Vous apprendrez aussi à l’occasion quels sont les aliments idéaux pour des apports complémentaires en vitamines et en minéraux. Votre professionnel de santé pourra ainsi vous conseiller des aliments enrichis en tel ou tel élément (par exemple des céréales enrichies en fer) ou plus simplement des compléments alimentaires. Suivez les recommandations de votre médecin et votre bébé de 16 mois absorbera tous les nutriments qu’il lui faut.

Rythme de sommeil pour un bébé de 16 mois

Le rythme de sommeil de chaque enfant est différent, mais un bébé de 16 mois dort en moyenne entre 12 et 14 heures par jour avec une ou deux siestes en journée. Votre enfant peut avoir des difficultés à s’endormir, particulièrement s’il était concentré sur une activité stimulante. Établissez un rituel du coucher qui l’aidera à se calmer et à se détendre avant de dormir, par exemple en lui donnant le bain et en lui lisant une histoire tous les soirs.

Une journée dans la vie d’un bébé de 16 mois

Voici un exemple de journée typique à la maison avec un bébé de 16 mois :

Une journée dans la vie d’un bébé de 16 mois

Santé du petit enfant : comment soigner les rhumes

Il est pratiquement inévitable que votre enfant attrape un rhume à un moment ou à un autre, particulièrement s’il joue souvent avec d’autres petits, par exemple à la crèche ou chez la nounou. Le rhume n’est pas une maladie contre laquelle il est possible de se prémunir, mais en attendant que votre enfant guérisse, vous pouvez alléger ses symptômes.

  • Assurez-vous qu’il se repose bien et qu’il boive beaucoup d’eau (ou toute autre boisson non sucrée)

  • S’il a le nez bouché, utilisez un spray ou des gouttes de solution saline pour qu’il respire mieux

  • Utilisez un humidificateur d’air pour atténuer l’irritation de ses voies respiratoires, particulièrement s’il a de la toux

  • S’il a de la fièvre, votre professionnel de santé pourra vous conseiller un médicament sans ordonnance comme de l’ibuprofène ou du paracétamol pour faire retomber sa température. S’il a plus de 39,5 °C pendant plus de 24 h, prenez immédiatement contact avec votre professionnel de santé.

Ne donnez jamais de médicaments à votre bébé de 16 mois avant d’avoir obtenu l’autorisation de votre médecin et respectez toujours les doses prescrites.

FAQ en un clin d’œil

  • Un bébé de 16 mois peut par exemple :

    • Attraper un objet en mouvement comme une balle qui roule sur le sol
    • Démonter un jouet et le remonter
    • Prononcer quelques mots simples
    • Suivre une consigne ou un ordre simple.

    Chaque enfant est unique et progresse à son rythme : certains franchissent certaines de ces étapes un peu plus tôt ou un peu plus tard que les autres.

  • Beaucoup de bébés de 16 mois ne font plus qu’une seule sieste en journée, mais il n’est pas non plus anormal de continuer à en faire deux par jour. En tout, un enfant de 16 mois dort environ 12 à 14 h par jour. Là encore, il s’agit d’une moyenne et certains bébés dorment plus (ou moins) que d’autres.

  • Voici quelques conseils pour mieux gérer les crises de colère de votre bébé voire même les éliminer complètement :

    • Quand votre enfant fait un caprice, il se donne en spectacle. Si vous l’ignorez, que vous sortez de la pièce ou que vous lui demandez de faire un temps calme (vous l’asseyez et lui demandez de rester calme et de ne pas bouger quelques minutes), vous le privez en quelque sorte de son public, ce qui peut le calmer.
    • Si vous êtes dehors ou en public, retournez à votre voiture ou allez dans des toilettes le temps qu’il se calme.
    • Une fois que votre enfant s’est calmé, expliquez-lui brièvement pourquoi son caprice ou sa crise de colère n’était pas un comportement approprié. Cela l’aide à comprendre.
    • Il peut arriver que certains enfants retiennent leur respiration pendant une grosse crise. Cela peut être assez impressionnant et vous faire peur, mais essayez de rester calme et de ne pas réagir de manière disproportionnée. Si votre enfant comprend qu’avec une telle attitude, il obtient ce qu’il veut, cela l’encourage à recommencer.
  • Certains enfants ont tendance à être plus agressifs que d’autres, mais votre propre comportement en tant que parents peut avoir un effet sur ces tendances. Si par exemple votre bébé de 16 mois donne des coups de poing ou de pied ou qu’il mord, faites attention à ses réactions et intervenez quand cela est nécessaire pour qu’il comprenne qu’il va trop loin.

    Les punitions comme la fessée ne sont pas recommandées, car cela peut en réalité avoir un effet négatif et encourager les comportements agressifs en donnant l’impression que la violence physique fait partie du quotidien. Le meilleur moyen de limiter les comportements agressifs reste de montrer le bon exemple, de définir clairement le comportement que votre enfant doit adopter, et de l’encourager s’il agit bien.

Votre vie de parent : les comparaisons

Les parents ont souvent tendance à comparer les progrès réalisés par leur enfant avec ceux réalisés par d’autres enfants du même âge. Il est parfaitement normal de se demander pourquoi votre enfant est un peu plus petit que son camarade, ou pourquoi il met plus de temps à parler ou à marcher. Cependant, souvenez-vous que tous les enfants progressent chacun à leur rythme et qu’ils franchissent ces étapes quand ils s’en sentent prêts, ce qui peut parfois être après les autres ou, au contraire, avant. Tout ceci contribue à faire de votre bébé de 16 mois quelqu’un d’unique. La meilleure chose à faire est d’éviter les comparaisons, y compris, si vous avez déjà des enfants, avec ses aînés. Si vous avez des questions ou des inquiétudes quant aux progrès réalisés par votre bébé de 16 mois, parlez-en à votre professionnel de santé et ignorez les conseils ou les remarques prodigués par d’autres parents ou même parfois des inconnus croisés dans la rue.

Votre check-list du mois

  • Mettez à jour votre armoire à pharmacie. Vérifiez que votre armoire à pharmacie contient bien tout ce dont votre bébé de 16 mois pourrait avoir besoin. Vous pouvez également préparer une mini trousse de soins à placer dans votre voiture pour les petites urgences lorsque vous n’êtes pas chez vous. Faites particulièrement attention à jeter tous les médicaments périmés, et à racheter des sparadraps ou autres s’il ne vous en reste plus beaucoup. Certains médicaments peuvent être à conserver au frais, donc vérifiez également dans votre frigo qu’aucun médicament n’est périmé.

  • Vérifiez que votre bébé de 16 mois est habillé pour la saison. Votre enfant a grandi depuis l’année dernière, et ses vêtements d’été ou d’hiver ne lui vont probablement plus. Rachetez-lui par exemple un manteau ou des shorts s’il le faut, en vous souvenant qu’il faut peut-être même prévoir une taille plus grand si la saison n’a pas encore commencé.

  • Organisez des après-midis de jeu. Organisez des activités pour votre bébé de 16 mois et les enfants de vos amis, de vos proches ou de vos voisins. Cela permettra à votre petit de se familiariser à la vie en société et au partage. Vous pouvez vous retrouver au parc près de chez vous ou au parc de jeux pour les enfants. Souvenez-vous qu’un adulte doit toujours surveiller les enfants.

  • Passez à la taille de couches supérieure. Votre enfant grandit, il gigote plus, il explore et découvre le monde qui l’entoure. Les couches-culottes comme par exemple les Pampers Baby-Dry Pants sont conçues pour les bébés et les jeunes enfants qui ont la bougeotte.

  • Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations par e-mail :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.
Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.
Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.