Bébé de 15 mois

Article connexe

Poussées dentaires
Comment rendre le brossage des dents amusant ?

Votre bébé de 15 mois gagne en assurance et marche de mieux en mieux sans aide. Il est fier de ses nouvelles capacités et vous aussi. En tant que parents, votre rôle est d’encourager ses explorations, mais aussi de vous assurer qu’il ne court aucun danger. Petit à petit, le caractère de votre bébé de 15 mois se dévoile : plutôt décontracté dans la plupart des situations, il lui arrive peut-être de s’énerver ou de faire des caprices de temps à autre. Certains bébés de 15 mois sont actifs et sûrs d’eux lorsque vous jouez ensemble, tandis que d’autres préfèrent jouer seuls et regardent de loin en vous laissant faire. Quoiqu’il en soit, vous serez à n’en pas douter fiers de voir la personnalité de votre enfant s’affirmer. Dans la suite de cet article, nous vous présentons ce qui vous attend avec un bébé âgé de 15 mois.

Les étapes du développement de bébé à 15 mois

Souvenez-vous que chaque enfant est unique et grandit à son rythme, ce qui signifie que certains enfants peuvent franchir certaines étapes avant d’autres et que cela ne veut pas dire que l’un est un génie précoce et que l’autre est en retard. Faites preuve de patience et encouragez votre bébé de 15 mois, il se lancera quand il se sentira prêt. Voici quelques-unes des étapes qu’un bébé de 15 mois peut franchir ce mois-ci :

  • Ralentissement de sa croissance. Votre bébé a grandi très vite les 12 premiers mois et généralement, la croissance des enfants ralentit la 2e année. Son poids et sa taille augmentent toujours, mais plus lentement et plus régulièrement. Son tour de tête aussi peut augmenter un peu moins vite. Quoiqu’il en soit, votre professionnel de santé va continuer à surveiller sa croissance grâce aux courbes que vous avez déjà vues lors des précédentes visites. Saviez-vous que la prochaine grosse poussée de croissance de votre bébé de 15 mois ne sera pas avant l’adolescence ?

  • Tentatives d’escalade. Si votre bébé a commencé à marcher il y a un moment déjà, il se sent peut-être assez sûr de lui pour s’attaquer à un nouveau défi : les escaliers. La première étape consiste à monter les marches : sous votre regard attentif et avec un petit coup de main de temps en temps, votre bébé de 15 mois adorera cette activité. La descente est souvent plus compliquée et ne se fait que dans un deuxième temps. Il faudra sûrement lui montrer comment s’y prendre pour les « désescalader ». Si ce n’est pas déjà fait, mettez une barrière de sécurité en haut et bas des marches pour éviter les tentatives en solo.

  • Développement de son caractère. Chaque enfant a un caractère qui lui est propre et que l’on ne peut pas changer. En tant que parent, votre rôle est d’encourager ses affinités ou ses forces et d’être là pour le soutenir dans les moments de doute ou de difficulté. Par exemple, si votre bébé de 15 mois a des angoisses de séparation, au moment du coucher, vous pouvez laisser une veilleuse allumée la nuit, laisser la porte de la chambre entrouverte ou le laisser dormir avec un doudou.

  • Compréhension du fonctionnement des objets. En découvrant le monde qui l’entoure, votre bébé de 15 mois découvre aussi comment fonctionnent certains objets. Cette étape importante de son développement cognitif se traduit concrètement : votre enfant commence à utiliser correctement les objets, par exemple en passant une brosse dans ses cheveux ou en portant un téléphone à son oreille. Vous serez sûrement sous le charme en le voyant imiter papa ou maman !

Si vous vous demandez si votre bébé de 15 mois progresse et grandit normalement, posez toutes vos questions à votre professionnel de santé lors de la prochaine visite médicale.

Comment favoriser le développement de votre bébé à 15 mois

Voici quelques conseils pour favoriser le développement de votre bébé de 15 mois :

  • Renforcez son langage et améliorez son vocabulaire. Votre bébé de 15 mois commence à bien comprendre les bases de la parole, mais il est très probable qu’il utilise des mots de son invention au lieu de vrais mots. Par exemple, votre enfant peut vous dire « do » pour « verre d’eau ». Bien que cela soit très mignon, il est important d’apprendre les « bons » mots. Ne grondez pas ou ne découragez pas votre enfant, mais attendez par exemple qu’il ait fini de s’exprimer puis répétez en corrigeant, par exemple en disant « tu veux un verre d’eau ? ». En l’aidant de la sorte, ses capacités linguistiques continueront de s’améliorer.

  • Donnez-lui de la chaleur humaine. Un câlin, c’est agréable, tout le monde le sait. Cependant, le contact peau contre peau et les câlins fréquents sont plus qu’un simple moment d’affection : ils donnent également à votre bébé de 15 mois un sentiment de sécurité. Faites par exemple quelques câlins en journée avant la sieste ou lorsque vous lisez une histoire ensemble avant de dormir.

  • Jouez ensemble. Prévoyez des activités avec votre bébé de 15 mois. Jouez par exemple ensemble par terre dans le salon, construisez une tour ou une maison avec des cubes en bois, jouez à la poupée ou chantez une comptine en y ajoutant des gestes. Ces moments passés ensemble sont importants pour votre bébé de 15 mois, mais il est possible que vous vous amusiez autant que lui !

  • Lisez ensemble chaque jour. Le meilleur moyen de développer l’apprentissage de la parole et de familiariser votre enfant à la lecture est très probablement de passer du temps à lire des histoires ensemble. C’est aussi un moyen merveilleux de passer du temps ensemble chaque jour. La lecture avant d’aller se coucher est particulièrement recommandée pour aider votre bébé de 15 mois à se calmer et se détendre avant de dormir, en plus de vous aider à créer un rituel pour mieux dormir. Laissez votre petit choisir quelle histoire lire et demandez-lui de participer en demandant s’il reconnait des lettres ou des mots et sait les prononcer. Même s’il n’y arrive pas, le fait de l’encourager est important car cela lui donne envie d’essayer. Vous pouvez même inventer et rajouter des éléments à l’histoire pour rendre ce moment encore plus amusant pour votre bout de chou : par exemple, « tu as vu, le chat porte un chapeau ».

Repas et menus pour un bébé de 15 mois

Pour nourrir un enfant en bas âge, trois petits repas et deux en-cas suffisent. Les enfants de cet âge sont encore victimes de sursauts d’appétit : pas de panique donc si votre bébé de 15 mois dévore son repas un jour et fait son difficile ou refuse de manger le lendemain. Cela peut notamment être lié à ses poussées de croissance, à l’évolution de son métabolisme ou encore au fait qu’il est plus actif certains jours que d’autres. Si votre bébé de 15 mois refuse de manger, ne soyez pas vexée : proposez-lui quelque chose d’autre et conservez les restes pour un prochain repas. Chaque repas doit être varié et équilibré pour garantir un apport en nutriments suffisant, parmi lesquels :

  • des protéines que l’on trouve dans la viande, le poisson et les œufs

  • un laitage comme un yaourt ou un verre de lait

  • des fruits et des légumes

  • des produits céréaliers comme le pain, les céréales, les pâtes, les pommes de terre ou le riz.

Gardez en mémoire cependant que son régime doit être équilibré « en moyenne ». C’est-à-dire que si votre enfant ne mange pas tel type d’aliment un jour donné, ce n’est pas grave tant que cela s’équilibre dans les prochains jours et qu’il absorbe bien les nutriments dont il a besoin pour bien grandir.

Rythme de sommeil pour un bébé de 15 mois

Tous les enfants ont besoin de bien dormir les premières années pour bien grandir et être en bonne santé. Un bébé de 15 mois a environ besoin de 12 à 14 heures de sommeil par jour, avec une ou deux siestes par jour (environ la moitié des enfants de cet âge ne font plus la sieste le matin). Pour garantir à votre bébé de 15 mois un repos de qualité, il est important de créer un rituel du coucher, c’est-à-dire une routine qui l’aide à se préparer au « gros dodo ».

  • Soyez réguliers. Faites en sorte de lui faire faire la sieste et d’aller le coucher à la même heure tous les jours. Il va s’habituer et commencera à se sentir fatigué lorsque ce sera l’heure d’aller dormir.

  • Faites un temps calme. Pour aider votre bébé de 15 mois à se préparer, évitez les émotions fortes ou les activités stimulantes avant d’aller se coucher. Lisez une histoire, écoutez de la musique calme ou faites-lui prendre un rapide bain chaud pour s’endormir en douceur.

  • Laissez-le avoir un doudou. La plupart des enfants ont besoin d’un « objet de transition » qu’ils utilisent par exemple pour se rassurer s’ils se réveillent en pleine nuit. Laissez votre bébé de 15 mois dormir avec son doudou s’il préfère.

  • Laissez un peu de lumière. Beaucoup d’enfants ont peur du noir. Vous pouvez laisser une veilleuse allumée pendant la nuit ou entrouvrir la porte de sa chambre pour le rassurer.

  • Ne répondez pas tout de suite. Si votre enfant vous appelle ou qu’il pleure en pleine nuit, ne répondez pas immédiatement. Idéalement et si votre enfant n’est pas malade, rassurez-le à distance (depuis le couloir) au lieu d’allumer la lumière et de le prendre dans vos bras. Il est important qu’il comprenne et que vous lui répétiez que c’est l’heure de dormir et qu’il doit essayer de fermer les yeux.

  • Soyez patients. En tant que parents, il est parfois difficile de se montrer patients, mais c’est très important. Le sommeil de votre bébé de 15 mois n’est pas encore structuré et il est normal qu’il se réveille encore de temps en temps en pleine nuit. Il convient de rester positifs et de ne pas le décourager : il a besoin de savoir que vous serez là pour lui en cas de besoin, et le fait de savoir cela l’aide à se sentir plus en sécurité et à se rendormir facilement.

Une journée dans la vie d’un bébé de 15 mois

Voici un exemple de journée typique à la maison avec un bébé de 15 mois :

Une journée dans la vie d’un bébé de 15 mois

Santé du petit enfant : poussées dentaires et brossage des dents

En grandissant, les dents de votre enfant poussent : ce phénomène parfaitement normal n’est cependant pas toujours agréable pour un bébé de 15 mois. Pour soulager un peu cette gêne ou ces douleurs, vous pouvez lui masser doucement les gencives de temps en temps avec un doigt, ou lui proposer de mâcher une tétine. Évitez les crèmes ou pommades à application locale qui risquent de ne pas rester longtemps en place et peuvent même être problématiques s’il en avale une trop grande quantité. Les poussées dentaires peuvent parfois s’accompagner d’une légère fièvre, inférieure à 38,5 °C. Si votre bébé de 15 mois a une fièvre plus élevée, la cause n’en est probablement pas une simple poussée dentaire, alors emmenez-le voir votre professionnel de santé pour vérifier que tout va bien. Continuez à lui faire prendre de bonnes habitudes bucco-dentaires, notamment en lui brossant les dents deux fois par jour. Pour rendre le brossage des dents plus amusant, vous pouvez par exemple lui chanter une chanson ou écouter de la musique en même temps, le laisser choisir une brosse à dents pour enfant colorée ou avec des animaux ou encore lui proposer un gobelet coloré pour se rincer les dents. Il faudra attendre environ l’âge de 7 ans pour qu’il arrive à se laver les dents tout seul, mais le fait de lui faire prendre de bonnes habitudes très tôt lui permettra de conserver une bonne hygiène bucco-dentaire tout au long de sa vie. Pour rappel, utilisez une brosse à dents souple pour enfants sur laquelle vous déposerez une larme de dentifrice au fluor (l’équivalent d’un grain de riz suffit). Brossez-lui les dents au moins deux fois par jour, après le petit déjeuner et avant d’aller se coucher.

FAQ en un clin d’œil

  • Un bébé d’environ 15 mois devrait avoir appris (ou bientôt apprendre) à :

    • Empiler des cubes en bois pour faire une petite tour
    • Gribouiller ou faire des taches de peinture sur une feuille
    • Escalader ou grimper des escaliers avec votre aide
    • Connaître et savoir prononcer plusieurs mots individuellement.

    Pour rappel, chaque enfant progresse à son rythme. Pas de panique si votre enfant n’en est pas encore là ou qu’au contraire il sait déjà faire tout cela.

  • Non. Vous avez déjà vacciné votre enfant plusieurs fois puisque la vaccination contre certaines maladies est obligatoire dès l’âge de 2 mois. Cependant, le rappel du vaccin ROR (contre la rougeole, les oreillons et la rubéole) se fait entre 16 et 18 mois. Demandez à l’occasion à votre professionnel de santé si vous devez prendre un rendez-vous à l’avance pour vous assurer que votre petit reste bien protégé.

  • Essayez de lui faire la lecture au quotidien. Choisissez un moment de calme, par exemple juste avant le coucher, et réservez toujours ce créneau pour la lecture. Essayez de faire participer votre petit en lui demandant d’essayer de lire tel ou tel mot.

Votre vie de parent : prendre soin d’un enfant malade

Votre enfant tombera malade, c’est inévitable. Qu’il s’agisse d’un rhume ou de l’une des nombreuses maladies infantiles courantes, certaines périodes seront un peu plus compliquées et vous devrez non seulement prendre soin de votre bébé de 15 mois, mais également aménager votre emploi du temps ou prendre un congé pour vous occuper de lui. Par exemple, s’il est malade chez la nourrice ou à la crèche, on vous appellera peut-être pour vous demander de venir le chercher en avance. Et si vous ne pouvez pas vous-même, il vous faudra peut-être essayer de trouver quelqu’un pour s’en charger à votre place. En fonction de la maladie, votre professionnel de santé vous conseillera peut-être aussi de le garder à la maison quelques jours pour ne pas transmettre le virus aux autres enfants. Il vous précisera quand vous pourrez recommencer à le confier à la crèche ou à sa nourrice. Pendant cette période, vous pouvez négocier avec votre employeur pour télé-travailler ou pour garder votre enfant en alternance avec votre partenaire, par exemple vous le matin et lui l’après-midi. Vous pouvez aussi demander à un proche ou à une baby-sitter de vous occuper de lui pendant cette période un peu plus compliquée. S’il est malade, votre bébé de 15 mois peut avoir du mal à dormir et en conséquence, vous aussi. Il n’est pas facile de se relever plusieurs fois par nuit et de travailler toute la journée, alors n’hésitez pas à solliciter vos proches ou une baby-sitter pour vous épauler. Enfin, bien qu’il ne soit pas toujours facile de s’occuper d’un enfant malade, votre professionnel de santé sera là pour vous aider : contactez-le si un rhume ou un mal de gorge persiste plus de quelques jours.

Votre check-list du mois

  • Prévoyez la prochaine visite médicale. Si vous n’avez pas encore de rendez-vous pour votre prochaine visite médicale, occupez-vous-en. Le calendrier de vaccination de votre bébé indique qu’un rappel doit être fait à partir de 16 mois, donc autant s’en occuper au plus vite. Avant la visite, préparez une liste de questions que vous souhaitez poser à votre professionnel de santé afin de ne rien oublier. Celles-ci peuvent concerner son appétit, sa taille, son poids, ses progrès, etc.

  • Vérifiez que votre siège auto est à la bonne taille. Il est possible qu’après 15 mois, votre bébé commence à être trop grand pour son siège auto. Vérifiez les limites de taille ou de poids indiquées par le fabricant et changez de siège auto s’il le faut. Souvenez-vous également que le siège doit être tourné vers l’arrière jusqu’à l’âge de 2 ans environ (poids de 9 kg).

  • Familiarisez votre enfant avec sa baby-sitter ou nourrice. Si vous devez changer de baby-sitter ou de nourrice et que vous allez les rencontrer pour discuter et vous faire une idée, emmenez votre bébé de 15 mois avec vous. Regardez s’il a l’air à l’aise et comment ils interagissent l’un avec l’autre. Vous pouvez même quitter la pièce quelques instants pour voir quelles sont les réactions de votre enfant. Qui que vous choisissiez, assurez-vous que cette personne ait de l’expérience, de bonnes références et éventuellement une formation de premiers secours.

  • Achetez-lui des chaussures. Maintenant que votre petit gambade de plus en plus et surtout à l’extérieur, il va falloir s’assurer qu’il ait de bonnes chaussures. Privilégiez les chaussures à sa taille (vous prendrez sa pointure au magasin) et avec des semelles antidérapantes. Gardez également en mémoire que votre bébé grandit toujours assez vite et qu’il faudra sûrement changer de chaussures dans quelques mois.

  • Prévoyez des vêtements une taille au-dessus. Votre bébé grandit en permanence, alors si vous constatez qu’il y a des soldes ou équivalent dans les prochaines semaines, sautez sur l’occasion et récupérez des vêtements une taille au-dessus : vous en aurez bientôt besoin. Si vous avez déjà des enfants ou que des proches ou des amis en ont eu récemment, vous pouvez organiser un échange de vêtements : vous leur donnez ce que votre petit ne met plus et ils vous donnent ce qu’eux n’utilisent plus.

  • Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations par e-mail :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.
Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.
Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.