Bébé de 22 mois

Maintenant que votre bébé a 22 mois, il regorge d’assurance et se montre même parfois un peu insolent ou fait son petit chef. En tant que parents, vous vous demandez peut-être comment l’encadrer ou stopper ces comportements tout en encourageant les bonnes habitudes, notamment alimentaires. Ne vous sentez pas coupables de tâtonner et d’essayer différentes choses pour voir ce qui marche : votre bébé de 22 mois fait pareil ! Ce mois-ci regorge d’imprévus, alors accrochez votre ceinture !

Les étapes du développement de bébé à 22 mois

Les mois se suivent et votre bébé continue de grandir et d’apprendre. Chaque enfant va bien sûr à son propre rythme, mais autour de l’âge de 22 mois, votre bébé pourra commencer à :

  • Se mettre sur la pointe des pieds. C’est à peu près à cet âge que votre enfant commencera à être capable de se tenir sur la pointe des pieds. Faites bien attention à ça : les quelques centimètres qu’il gagne ainsi peuvent lui permettre d’attraper des objets sur une table ou une étagère, alors éloignez ce que vous ne voulez pas qu’il touche ou de ce qui peut être dangereux pour lui.

  • Obéir à des ordres simples. C’est environ à partir de 22 mois qu’un bébé commence à comprendre des consignes simples comme « ramasse le jouet » ou « assieds-toi ».

  • Se prendre pour le chef. Ne vous étonnez pas de le voir vous expliquer comment jouer et ce que vous devez faire et quand.

  • Répéter les mots. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte au quotidien, mais votre bébé de 22 mois vous surveille de près. Il peut commencer à répéter des mots que vous avez prononcés en sa présence, même si vous ne lui parliez pas directement : surveillez donc votre langage.

Comment favoriser le développement de votre bébé à 22 mois

Il existe de nombreuses façons de favoriser le développement d’un bébé de 22 mois. En voici quelques-unes :

  • Encouragez-le. Faites preuve d’enthousiasme lorsque votre enfant se comporte bien ou qu’il réussit quelque chose qui lui posait des difficultés auparavant. Cela lui donne de la motivation pour continuer à faire des efforts.

  • Encadrez ses explorations. À 22 mois, votre bébé gagne toujours plus en indépendance, en mobilité et en curiosité. Il commence à comprendre les relations de cause à effet mais ne fait pas encore preuve ni de bon sens ni d’anticipation. Encadrez-le pour vérifier qu’il ne lui arrive rien.

  • Apprenez-lui à être prudent. Utilisez des mots simples pour lui expliquer comment ne pas se faire mal. Dites-lui de ne pas toucher les plaques de cuisson ou les poêles parce qu’elles sont chaudes, de ne pas toucher aux prises de courant ou de ne pas jouer avec les objets coupants. S’il vous demande pourquoi, répondez simplement : « c’est très chaud » ou « ça fait mal ». Cependant, l’expliquer plusieurs fois ne suffit pas. Restez vigilants, car votre bébé de 22 mois a encore du mal à comprendre le concept de conséquence et peut facilement se mettre dans des situations dangereuses.

  • Encouragez l’apprentissage par le jeu. Le meilleur moyen d’aider votre enfant à apprendre est de jouer et de faire preuve de créativité. Vous pouvez lui donner des jouets qui l’aident à faire semblant (par exemple des blocs à empiler ou une dinette), l’aider à faire un château ou un vaisseau avec des coussins et des chaises ou encore vous lancer ensemble dans les loisirs créatifs. Les activités à faire à la maison ne manquent pas !

  • Organisez des après-midis de jeu avec des amis. En jouant avec d’autres enfants, votre bébé de 22 mois développe sa capacité à interagir en société et cela lui donne aussi l’occasion de se faire des amis. Emmenez-le au parc et laissez-le jouer avec d’autres enfants ou invitez chez vous des amis ayant des enfants d’à peu près le même âge pour les laisser jouer ensemble pendant que les adultes prennent un café..

  • Lisez à votre petit. Beaucoup d’enfants adorent se serrer contre vous pendant que vous leur lisez une histoire, mais certains ont un peu trop d’énergie et ont du mal à rester assis sans bouger aussi longtemps. Si c’est le cas de votre bébé de 22 mois, laissez-le vous écouter debout s’il préfère ça, et de votre côté, privilégiez des livres un peu plus courts. Les enfants adorent la répétition car cela les aide à apprendre. Si votre petit a un livre préféré qu’il vous demande de lui lire tout le temps, faites-lui plaisir.

Repas et menus pour un bébé de 22 mois

Pour bien grandir, votre enfant a besoin d’un régime alimentaire sain et équilibré. Il se dépense beaucoup et c’est pour cela qu’il a généralement besoin de 3 repas et de 2 en-cas sains par jour. Cependant, votre bébé de 22 mois a parfaitement le droit de ne pas avoir faim et de sauter un repas ou, à l’inverse, de manger un peu plus que d’habitude. L’important est de proposer des aliments variés et de le laisser choisir ce qui lui plaît : son corps va naturellement le pousser à manger tel ou tel aliment en telle ou telle quantité afin d’avoir les nutriments nécessaires pour les prochains jours.

Article connexe

Alimentation
Idées d’en-cas sains pour les petits

Prendre les bonnes habitudes dès le début

L’obésité est un problème qui commence dès le plus jeune âge mais pas de panique : en prenant de bonnes habitudes alimentaires et en faisant les ajustements nécessaires au plus tôt, votre enfant prendra du poids à un rythme régulier et sans excès. Il convient d’encourager votre bébé de 22 mois à bien manger et sainement tout en décourageant les mauvaises tendances. Voici quelques techniques pour encourager de bonnes habitudes alimentaires chez votre enfant :

  • Encouragez l’activité physique et le mouvement. Poussez votre enfant à bouger et à se dépenser le plus possible. Comme les enfants apprennent par le jeu et l’exemple, montrez-lui que vous menez une vie active, par exemple en vous dandinant sur de la musique pendant que vous faites la cuisine, en jouant à la balle ou encore en jouant à chat tous ensemble. Les spécialistes recommandent de jouer au minimum 30 minutes par jour avec votre bébé de 22 mois et de le laisser s’occuper et se dépenser au moins 1 heure tout seul.

  • Prenez de bonnes habitudes alimentaires. Proposez-lui une sélection de plats sains et équilibrés à des horaires réguliers et laissez-le décider de s’il n’a plus faim ou de s’il en veut encore. Par exemple, n’insistez pas pour qu’il finisse son assiette à tout prix. Essayez de lui faire manger une ou deux bouchées de plus, et si vraiment ça ne passe pas, abandonnez. Il mangera plus au repas suivant. Les enfants régulent instinctivement leur appétit en fonction de leurs besoins.

  • Choisissez des en-cas copieux. Au lieu de biscuits ou de chips, proposez à votre bébé de 22 mois des en-cas sains comme par exemple des fruits, des laitages sans trop de matières grasses ou des aliments à base de céréales complètes.

  • Évitez les sucreries. Si votre enfant de 22 mois n’a pas faim aujourd’hui, OK. Ça arrive. Par contre, il faut vous montrer ferme et cohérents. S’il n’a pas faim pour son plat, il n’a pas faim non plus pour des bonbons… de plus, cela peut lui faire préférer les sucreries pauvres en calories aux « vrais » aliments copieux riches en nutriments.

  • Mangez à table. Prenez l’habitude de manger en famille, tous ensemble, sans téléphones à table ni télévision allumée en bruit de fond. Les repas détendus en famille aident votre bébé de 22 mois à développer sa complicité avec vous et sa confiance en lui.

Si vous vous demandez comment favoriser les bonnes habitudes alimentaires ou la pratique d’une activité physique chez votre enfant, demandez conseil à votre professionnel de santé.

Savoir gérer la constipation

Il n’est pas toujours facile de savoir identifier un problème de constipation lorsqu’on sait que le passage des selles d’un enfant de 22 mois n’est pas toujours régulier et qu’il est parfaitement normal qu’il ne fasse parfois pas caca pendant deux ou trois jours. Cependant, si vous remarquez l’un des signes suivants, votre enfant souffre peut-être de constipation :

  • Le passage des selles est gênant ou douloureux.

  • Après plusieurs jours sans faire caca, ses selles sont grosses, dures et sèches.

  • Il y a des traces de sang dans ses selles.

  • Votre enfant pousse pendant une dizaine de minutes mais rien ne sort.

Voici quelques conseils pour soulager votre enfant si vous pensez qu’il est constipé :

  • Mettez des aliments riches en fibres au menu. Les aliments comme les prunes ou les pruneaux, les abricots, les brocolis ou le pain complet peuvent faciliter son transit.

  • Faites-le boire plus d’eau ou de jus de fruits sans sucres ajoutés. Les jus de fruits comme par exemple le jus de pomme, de poire ou de pruneaux contiennent un laxatif naturel, le sorbitol, qui peut faciliter le passage des selles de votre enfant.

Si vous avez modifié l’alimentation de votre bébé de 22 mois mais que celui-ci souffre toujours de problèmes de constipation, parlez-en à votre professionnel de santé. Celui-ci vous recommandera le cas échéant un laxatif pour enfants.

Rythme de sommeil pour un bébé de 22 mois

Un bébé de 22 mois a besoin d’environ 11 à 14 h de sommeil par jour, en comptant une sieste en cours de journée. Bien que les enfants en bas âge aient besoin d’un cadre structuré et d’une certaine routine, cela ne veut pas dire qu’il voudra toujours aller se coucher ou s’endormir facilement.

Une heure du coucher parfois flexible

Il est bien évidemment important pour un bébé, même de 22 mois, de bien dormir tous les soirs. Cependant, vous ne devez pas non plus vous montrer trop rigide en tant que parents. Faites en sorte de toujours le coucher à la même heure, mais si de temps à autre il se couche plus tard (par exemple parce que vous avez eu la visite des grands-parents), ce n’est pas grave du tout. Pour un enfant en bas âge, la vie est incroyablement stimulante et la présence d’un invité ou la découverte d’un nouveau jouet suffit souvent à lui donner envie de rester éveillé plus tard. Le rituel du coucher, avec des temps calmes et un bain relaxant avant le dodo, par exemple, peuvent l’aider à se détendre avant de dormir. L’important, s’il reste éveillé un peu plus tard un soir, est de reprendre dès le lendemain vos bonnes habitudes. Une exception de temps en temps ne fait pas de mal.

Une journée dans la vie d’un bébé de 22 mois

Y a-t-il vraiment deux journées qui se ressemblent avec un bébé de 22 mois dans les pattes ? Pas sûr... Néanmoins, voici un exemple de journée typique :

Une journée dans la vie d’un bébé de 22 mois

Santé du petit enfant : l’intelligence émotionnelle

Un enfant de 22 mois découvre et ressent beaucoup de choses mais ne sait pas toujours exprimer ces émotions. Comme votre petit apprend beaucoup en imitant les personnes autour de lui et surtout ses parents, voici quelques techniques pour l’aider à développer ce que l’on appelle son intelligence émotionnelle :

  • Faites-lui remarquer quand quelqu’un partage. Si quelqu’un partage quelque chose dans votre foyer (vous et votre partenaire ou vos aînés), faites-le remarquer à votre bébé de 22 mois, par exemple en disant « tu as vu, papa donne un peu de son chocolat à maman ». Cela lui permet de se familiariser avec le concept et de l’associer à des choses positives.

  • Faites-lui part de vos émotions. Votre bébé de 22 mois se calque sur votre comportement pour apprendre et se construire. En lui expliquant vos émotions, vous l’aidez à comprendre les siennes et à les exprimer. Par exemple, si vous êtes bloqué en voiture dans un bouchon, au lieu de pester, de crier ou de frapper le volant, expliquez-lui que « papa/maman est énervé(e) parce que l’on n’avance pas ».

  • Récompensez ses bons comportements. Lorsque votre enfant se comporte correctement, faites-en la remarque et intéressez-vous à lui. En « validant » les comportements de votre bébé de 22 mois, vous l’encouragez à recommencer et cela renforce sa confiance en lui. À l’inverse, lorsqu’il se comporte mal, essayez de l’ignorer (sauf s’il risque de se faire mal) et ne lui accordez pas beaucoup d’attention pour qu’il comprenne par exemple que ses caprices ne marchent pas.

FAQ EN UN CLIN D’ŒIL

Vous aurez sûrement remarqué qu’à 22 mois, votre enfant est encore plus curieux et indépendant et qu’il marche maintenant avec assurance. Il commence peut-être même à faire des phrases courtes en juxtaposant deux mots. Souvenez-vous comme toujours que tous les enfants sont uniques et qu’ils ne franchissent pas tous les mêmes étapes au même âge.

Visez trois repas et deux en-cas sains par jour, composés de protéines, de laitages, de céréales complètes et d’un assortiment de fruits et légumes.

Il n’y a pas de « bonne » heure pour coucher votre petit. S’il montre des signes de fatigue, couchez-le, et essayez de le mettre au lit à cette même heure tous les soirs.

Parlez-lui tout au long de la journée et encouragez-le à s’exprimer en écoutant ce qu’il a à vous dire et en lui répondant. Lisez des histoires ensemble et faites-le participer, par exemple en lui demandant de prononcer certains mots avec vous. Si vous êtes inquiets parce que votre bébé de 22 mois ne parle pas ou très peu, parlez-en à votre professionnel de santé.

Votre vie de parent : savoir gérer les mauvais comportements

Les enfants en bas âge ont la réputation d’être des petites terreurs, surtout lorsque les crises de colère des 2 ans et les comportements agressifs qui les accompagnent commencent à apparaître. Voici quelques techniques pour vous aider à mieux vivre cette période et à décourager ces comportements :

  • Souvenez-vous que les enfants ne savent pas se contrôler. Un bébé de 22 mois ne se maîtrise pas comme le ferait un adulte. Vous devez l’aider à comprendre qu’il ne faut pas pousser, mordre ou frapper quand on n’est pas content. Essayez de l’aider à vous dire ce qui ne va pas « avec ses mots ».

  • Définissez des règles. Établissez des règles claires et simples pour la maison et expliquez-les à votre enfant. S’il enfreint une règle, soyez fermes et expliquez-lui clairement ce qu’il a mal fait. Par contre, souvenez-vous que ce processus d’apprentissage est long.

  • Évitez les menaces. Si vous remarquez que votre enfant se comporte mal, au lieu de le menacer, essayez de lui apprendre une autre façon de faire. Le meilleur moyen d’améliorer le comportement d’un bébé de 22 mois est de remarquer quand il fait les choses bien et de le féliciter pour ça.

  • Utilisez des alternatives. À cet âge, la meilleure technique reste de présenter à votre enfant une meilleure alternative à son mauvais comportement. Si par exemple vous voyez que votre enfant essaye d’attraper une assiette qui casse, donnez-lui plutôt un gobelet en plastique ou une cuillère en bois.

  • Contrôlez-vous. Lorsque l’on élève un enfant, on se sent parfois à bout et sur le point d’exploser. Cependant, gardez en mémoire que votre bébé de 22 mois calque son comportement sur le vôtre. En restant calme et en exprimant votre colère ou votre frustration par les mots, votre enfant apprendra à faire de même.

Votre check-list du mois

  • Vérifiez que votre maison est sans danger. Votre bébé est maintenant plus mobile, plus curieux et plus grand qu’avant, alors vérifiez qu’il ne peut pas maintenant atteindre des produits dangereux qui étaient hors de sa portée auparavant.

  • Jardinez ensemble. Si vous avez un balcon ou un jardin, montrez par exemple à votre enfant comment on met une plante dans un pot, à quoi ressemblent les racines, ou faites-le participer en lui demandant de faire un trou pour planter des graines. Il peut vous aider à arroser ou à ramasser les feuilles mortes. Cherchez le cas échéant un jardin associatif autour de chez vous pour sensibiliser votre petit à la nature.

  • Inscrivez-vous aux bébés nageurs. Si ce n’est pas déjà fait, inscrivez-vous à des cours de bébés nageurs pour lui apprendre la natation, ce qui est toujours utile, et pour pouvoir ensuite aller jouer ensemble à la piscine le week-end.

  • Pensez poussette ou remorque si vous faites du sport. Vous adorez le vélo ou votre footing du matin ? Il existe des remorques pour bébé ou des poussettes pour la course. Cela peut-être un bon moyen pour vous de faire prendre l’air à votre enfant tout en gardant une activité physique.

  • Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations par e-mail :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.