Constipation pendant la grossesse

La grossesse s’accompagne de nombreux changements dans votre organisme et pour de nombreuses futures mamans, l’un des symptômes de la grossesse est la constipation.

Si vous allez à la selle de manière irrégulière ou que ces moments sont douloureux, ne vous inquiétez pas. Il existe plusieurs raisons qui expliquent pourquoi vous pouvez ressentir ces désagréments.

Nous allons vous expliquer ce qui peut provoquer ces problèmes de constipation pendant la grossesse et comment faire pour les soulager ou empêcher la douleur.

Pourquoi de la constipation pendant la grossesse ?

Vous pouvez avoir des problèmes de constipation à tout moment de votre vie mais les femmes enceintes sont souvent plus touchées, particulièrement en fin de grossesse, durant le troisième trimestre. À cette période de votre grossesse, la constipation peut être provoquée par :

  • Des niveaux plus élevés de progestérone, une hormone qui peut ralentir votre digestion

  • Des compléments alimentaires en fer, qui peuvent irriter votre système digestif

  • Des changements d’ordre physique : par exemple, votre utérus peut appuyer sur votre rectum et aggraver une constipation déjà présente.

Prévention et remèdes naturels

Il est déjà compliqué en temps normal d’avoir des difficultés à aller à la selle ou d’y aller de façon irrégulière. Cependant, la constipation pendant la grossesse devient encore plus désagréable car elle s’ajoute à toute une série de maux et de douleurs.

Vous aimeriez peut-être que l’on vous propose un remède miracle pour soulager instantanément vos problèmes de constipation de grossesse, mais malheureusement, ce médicament magique n’existe pas. Ce que vous pouvez faire c’est essayer de modifier votre régime alimentaire et de faire plus d’exercice, ce qui résoudra à terme la situation.

Voici quelques conseils pour vous aider à soulager ou empêcher une constipation pendant la grossesse :

  • Buvez beaucoup : de l’eau, du jus de fruits frais maison.

  • Mangez des aliments riches en fibres, à hauteur de 15 à 40 grammes par jour. Ajoutez progressivement des légumes, des fruits, des haricots, des aliments à la farine complète ou du son de blé à votre régime. L’augmentation brutale de votre consommation de fibres peut provoquer des ballonnements : faites attention à bien manger lentement et à ne pas avaler trop d’air. Évitez également les boissons gazeuses et les chewing-gums pour éviter d’accumuler du gaz dans votre estomac.

  • Faites régulièrement de l’exercice. Demandez conseil à votre professionnel de santé pour savoir quelles activités ne présentent pas de risques pour vous. Le simple fait de marcher plus peut améliorer votre transit intestinal.

  • Au lieu de faire trois gros repas par jour, mangez moins, mais plus souvent. Cela rendra la nourriture plus facile à digérer.

Comment soulager immédiatement la constipation ?

Si les changements de mode de vie proposés ci-dessus restent sans effet sur vos problèmes de constipation de grossesse, contactez votre professionnel de santé. Il pourra vous conseiller des médicaments sans ordonnance pour vous aider à évacuer des selles trop dures. Par exemple :

  • Un laxatif de lest qui va absorber de l’eau et modifier la consistance de vos selles. Si vous prenez ce type de médicaments, hydratez-vous encore plus que d’habitude.

  • Un laxatif osmotique qui va rendre vos selles plus liquides et donc plus molles.

  • Un laxatif stimulant qui va augmenter votre motricité intestinale.

  • Un laxatif lubrifiant qui va ramollir le contenu de votre intestin.

  • Un laxatif par voie rectale comme un suppositoire ou un lavement.

Foire aux questions

  • La constipation peut se manifester en début de grossesse, mais elle est plus fréquente vers la fin de celle-ci.
  • Vous pouvez soulager vos problèmes de constipation pendant la grossesse ou les empêcher en
    • buvant beaucoup
    • mangeant des aliments riches en fibres
    • faisant un peu d’exercice au quotidien
    • mangeant moins mais plus souvent.
    Si cela n’améliore pas votre situation, contactez votre professionnel de santé. Il pourra vous recommander des médicaments sans ordonnance.
  • Si vous pensez que votre constipation de grossesse peut avoir un rapport avec des compléments alimentaires en fer que vous prenez, contactez votre professionnel de santé. Il pourra vous recommander des médicaments sans ordonnance à prendre avec vos compléments alimentaires pour vous aider à aller à la selle plus facilement.

Ne laissez pas la constipation gâcher les derniers mois de votre grossesse ! Parlez-en à votre professionnel de santé et suivez nos conseils pour changer de mode de vie. La situation finira bien par se débloquer et vous pourrez reprendre des activités plus agréables comme par exemple la préparation de la chambre de bébé.

À l’inverse, souvenez-vous que la grossesse peut aussi s’accompagner occasionnellement de diarrhées. Mentionnez-le systématiquement à votre professionnel de santé, particulièrement si vous pensez que cela peut être lié à une intoxication alimentaire ou à une gastro.

Pampers