La fatigue pendant la grossesse est un phénomène naturel, une conséquence de l’adaptation de votre corps à une déferlante d’hormones de grossesse et de changements physiques qui se poursuivront jusqu’à votre date d’accouchement prévue. Cependant, la fatigue liée à la grossesse va et vient en fonction des trimestres : vous pouvez vous sentir épuisée un mois et en pleine forme le mois suivant. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons ce qu’est la fatigue de la grossesse et vous donnons des conseils pour vous sentir un peu moins épuisée.

Fatigue du premier trimestre

Au cours du premier trimestre, votre taux de progestérone explose, ce qui peut vous donner envie de dormir. De plus, votre métabolisme s’emballe et brûle plus d’énergie, ce qui peut également contribuer à de la fatigue en début de grossesse. Une pression artérielle plus basse et une production de globules rouges en hausse vous puisent également votre énergie, sans mentionner l’ascenseur émotionnel que vous vivez peut-être durant votre grossesse.

Et il n’y a pas que les hormones pour vous fatiguer. D’autres symptômes de grossesse peuvent également avoir un effet sur votre sommeil, notamment les nausées matinales (qui, comme leur nom ne l’indique pas, peuvent également survenir la nuit) et l’envie fréquente d’uriner. Ces deux symptômes agaçants peuvent vous empêcher de passer suffisamment de temps au pays des rêves pour bien récupérer.

Fatigue du deuxième trimestre

Le deuxième trimestre n’est pas surnommé la lune de miel de la grossesse pour rien. Votre corps s’est habitué aux taux élevés d’hormones de grossesse et vous vous sentirez donc moins fatiguée au cours du deuxième trimestre et d’attaque pour préparer l’arrivée de votre petit. Bien que le plus gros de la fatigue disparaisse en général à cette période, il est normal que vous soyez souvent fatiguée. Soyez à l’écoute de votre corps et essayez de ne pas forcer si vous avez besoin de vous reposer.

Fatigue du troisième trimestre

Le bébé devient grand au cours du troisième trimestre et vous vous sentirez probablement à nouveau épuisée. Vous constaterez peut-être que votre ventre et des symptômes comme le mal de dos ou l’anxiété vous empêchent de bien dormir la nuit et que la pression exercée sur votre vessie vous vaut plus d’allers-retours nocturnes aux toilettes.

Comment combattre la fatigue pendant la grossesse ?

Vous aurez peut-être l’impression que votre corps met les bouchées doubles pour gérer votre grossesse, ce qui va vous épuiser. Voici quelques moyens de retrouver un peu de tonus et de mieux supporter la fatigue :

  • Suivez un régime équilibré. La fatigue peut parfois être liée à une carence en fer. Il est donc conseillé de consommer beaucoup d’aliments riches en protéines et en fer. Absorber des vitamines en consommant des fruits, des légumes, des œufs, des fruits à coques et des aliments non transformés vous aidera également à avoir de l’énergie toute la journée. Renseignez-vous sur les régimes équilibrés.

  • Restez hydratée. Continuez à boire beaucoup d’eau pendant la journée, mais diminuez le rythme en soirée pour éviter de trop aller aux toilettes pendant la nuit.

  • Astreignez-vous à une routine. Essayez de prendre l’habitude de toujours vous coucher et vous réveiller à la même heure chaque jour. Si vous avez besoin de dormir plus, vous avez toujours la possibilité de faire la sieste en journée. Essayez de dormir au moins huit heures par nuit.

  • Adoptez une position confortable au lit. Au fur et à mesure que votre ventre grossit, il va vous falloir trouver la bonne position pour dormir. Essayez de vous allonger sur le côté gauche pour améliorer la circulation sanguine en direction de votre bébé et de vos organes. Placez des coussins entre vos genoux, sous votre ventre et derrière votre dos. Gardez la tête légèrement surélevée.

  • Restez active. Une activité physique régulière peut non seulement diminuer vos risques de crampes dans les jambes mais aussi vous donner un regain d’énergie. Consultez votre médecin pour plus d’informations sur vos possibilités en matière d’exercice pendant la grossesse.

À quel moment la fatigue est-elle révélatrice d’autre chose ?

Bien que la fatigue ne soit en général pas préoccupante, elle peut toutefois parfois être un symptôme de quelque chose qui nécessite une attention particulière. La grossesse peut, si vous ne consommez pas assez de fer, augmenter votre risque d’anémie, celle-ci ayant entre autres pour symptôme la fatigue. Votre médecin vous fera une prise de sang pour contrôler votre taux de fer.

Si la fatigue va de pair avec une impression de tristesse persistante et un désintérêt général, il peut s’agir de dépression anténatale. Certaines femmes enceintes dépriment pendant la grossesse, ce qui peut être lié aux changements hormonaux que subissent leurs corps. Si vous pensez être touchée, mentionnez vos symptômes à votre professionnel de santé.

Il est normal de se sentir fatiguée ou épuisée pendant votre grossesse et il est important de prendre soin de vous et de votre bébé en mangeant équilibré et en vous reposant bien. Non seulement votre corps change beaucoup, mais votre esprit est également préoccupé par l’idée de rencontrer votre petit et de préparer votre maison à son arrivée. Il est parfaitement naturel que vous vous sentiez fatiguée et que vous ayez envie de dormir de temps en temps.

Pampers