Check-list : que mettre dans votre valise de maternité

Prête pour le grand jour ? La plupart des bébés ne naissent pas exactement le jour J et il est donc souvent conseillé de préparer un sac ou une valise de maternité dès la fin du troisième trimestre au cas où. Dans cet article, nous vous avons préparé une liste pour la maternité. Cette liste vous aidera à penser à tout ce dont vous pourrez avoir besoin pour votre nouveau-né et vous-même, mais aussi pour votre partenaire. Une fois vos valises de maternité prêtes et vérifiées une dernière fois pour être sûrs, placez-les près de l’entrée ou laissez-les dans la voiture afin de pouvoir partir rapidement à l’hôpital lorsque bébé sera prêt à vous rencontrer.

Valise de maternité pour maman : le travail et l’accouchement

  • Pièce d’identité, carnet de santé, justificatifs d’assurance. Le carnet de santé permettra au personnel soignant de rapidement consulter vos antécédents médicaux et de savoir si des précautions particulières sont à prendre. Les pièces d’identité et justificatifs d’assurance sont généralement demandés à votre arrivée à l’hôpital, alors prenez-les avec vous.

  • Projet de naissance. Si vous en avez un, vous en avez sûrement déjà parlé avec le personnel soignant. Cependant, gardez-en quelques copies avec vous pour que tout le monde soit bien au courant et pour répondre aux questions de dernière minute.

  • Peignoir. Vous passerez quelques jours à l’hôpital après l’accouchement et un peignoir sera le bienvenu pour vous tenir chaud ou vous sentir plus à l’aise pendant cette période.

  • Chaussettes. Vous aurez peut-être froid pendant le travail et l’accouchement, et vous pourrez apprécier d’avoir les pieds au chaud.

  • Chaussons ou tongs. L’hôpital mettra probablement des chaussons à votre disposition pour vous déplacer, mais dans le doute, emportez-en.

  • Baume à lèvres. Vous pouvez avoir les lèvres abîmées à l’issue de l’accouchement, alors prenez avec vous un peu de baume à lèvres pour les réhydrater et soulager les douleurs.

  • Huile essentielle ou de massage. Certaines futures mamans trouvent qu’un semblant de massage les aide à se détendre pendant le travail. Si c’est votre cas, glissez un peu d’huile de massage dans votre sac ou valise de maternité.

  • Brumisateur et éponge. Si vous avez chaud pendant le travail, vaporisez-vous un peu d’eau sur le visage ou appliquez-vous de l’eau fraîche sur le front à l’aide d’une éponge.

  • Coussin. Il y aura bien évidemment des coussins à l’hôpital, mais ils ne vous conviendront peut-être pas. Prenez avec vous votre coussin préféré si vous en avez un.

  • De quoi vous occuper. Vous serez peut-être surprise de constater que plusieurs heures peuvent s’écouler avant que les choses sérieuses ne commencent. Si vous avez peur de vous ennuyer, emportez un livre, des revues, un lecteur de mp3 ou une tablette avec des séries ou un film.

  • Masque et boules Quies. Si vous voulez vous reposer, emportez un masque pour couvrir vos yeux et des boules Quies. Les hôpitaux et particulièrement les services de natalité peuvent être bruyants et très éclairés et vous trouverez peut-être qu’il est difficile de faire une sieste ou de dormir dans ces conditions.

Générateur de prénom

Générateur de prénom

Par sexe:

Fille

Garçon

Unisexe

Par thème:

Ancien

Célébrités et artistes

Moderne

Mythologie

Nature

Original

Religieux

Valise de maternité pour maman : après la naissance

  • Chemise de nuit ou pyjama. Si vous voulez être sûre de dormir dans quelque chose de confortable après la naissance, emportez votre chemise de nuit ou pyjama préféré. Si vous envisagez d’allaiter, privilégiez un vêtement qui s’ouvre facilement sur le devant.

  • Serviettes hygiéniques très absorbantes. L’hôpital mettra très probablement à disposition ce qu’il vous faut, mais le cas échéant, emportez un peu de réserve. Il est tout à fait normal de saigner assez abondamment immédiatement après l’accouchement et vous devrez peut-être changer de serviette toutes les une à deux heures. Cependant, cela s’arrêtera dans les prochains jours.

  • Sous-vêtements. Emportez plusieurs sous-vêtements confortables et assez larges pour ne pas vous gêner avec les serviettes hygiéniques plus épaisses que d’habitude.

  • Soutien-gorge. Ajoutez à votre valise de maternité des soutiens-gorges d’allaitement confortables et à votre taille.

  • Produits de toilette. Emportez des mouchoirs, un peigne ou une brosse, du déodorant, du dentifrice, une brosse à dents, du shampoing et du démêlant, un sèche-cheveux, des pinces à cheveux ou des élastiques. Tout ce dont vous avez besoin pour votre toilette au quotidien. Prévoyez également un sac plastique pour y mettre votre linge sale.

  • Produits cosmétiques. Si vous vous maquillez quotidiennement, pensez à prendre vos produits cosmétiques. Il est possible que votre peau vous paraisse plus sèche que d’habitude, alors emportez aussi de la crème hydratante.

  • Lunettes et lentilles. Si vous avez des problèmes de vue, pensez à prendre le nécessaire. Cela paraît évident dit comme ça, mais c’est exactement le genre de choses tellement évidentes qu’on les oublie. Si vous portez des lentilles de contact, pensez bien à prendre une boîte à lentilles, un peu de solution et éventuellement des lentilles de rechange.

  • Téléphone et chargeur. Vous pouvez profiter de ces quelques jours à l’hôpital pour profiter du moment avec votre enfant et « déconnecter ». À l’inverse, si vous prévoyez d’appeler vos proches ou vos amis pour leur annoncer la bonne nouvelle ou que vous voulez prendre des photos de votre bébé, n’oubliez pas votre téléphone et votre chargeur.

  • Vêtements. Pensez éventuellement aussi à emporter des vêtements confortables en plus de votre pyjama. Emportez une tenue un peu large avec des élastiques ou une ficelle au lieu de boutons.

  • Livres ou informations sur la maternité. Vous avez peut-être reçu un guide ou pris des notes pendant vos cours de préparation à l’accouchement, ou peut-être que des amis vous ont conseillé tel ou tel livre sur les nouveau-nés. Le personnel soignant sera évidemment apte à vous donner énormément d’informations personnalisées mais peut-être que le fait d’avoir le plus d’informations possibles sous la main vous rassurera.

  • En-cas et boissons. Le travail peut s’avérer très long chez certaines femmes et il peut être utile d’emporter de quoi boire et grignoter. Demandez cependant confirmation à votre professionnel de santé que vous avez le droit de boire et manger pendant le travail. Dans tous les cas, après la naissance de votre enfant, vous aurez peut-être envie d’un peu de chocolat ou de biscuits.

Article connexe

Accouchement
Signes d’un accouchement proche et du début du travail

Valise de maternité de votre partenaire : les indispensables

Si vous accompagnez maman à l’hôpital, vous aurez peut-être envie vous aussi d’avoir un certain nombre d’éléments sous la main.

  • En-cas et boissons. Le travail peut s’avérer épuisant, même pour les partenaires de la maman. Il est possible qu’il y ait des distributeurs à l’hôpital ou à la maternité, mais dans le doute, emportez des en-cas, un peu d’eau et du liquide pour les distributeurs.

  • Téléphone, appareil photo, caméscope et chargeurs ou batteries. Comme la future maman, prévoyez de quoi vous distraire pendant les périodes de calme ou de quoi rester en contact avec vos proches et emportez un téléphone. Et vous aurez très probablement envie de prendre de nombreuses photos, alors un appareil photo peut s’avérer indispensable. Vérifiez simplement qu’il y ait assez de place libre sur la carte mémoire.

  • Vêtements. La durée du travail varie énormément d’une future maman à une autre, alors emportez des vêtements de rechange au cas où votre séjour se prolonge un peu plus que prévu.

  • Produits de toilette. Vous aurez peut-être envie d’une douche une fois l’accouchement terminé. La plupart des hôpitaux vous laisseront faire, mais confirmez avec eux à l’avance. Si vous obtenez le feu vert, emportez des produits de toilette.

  • Lunettes ou lentilles de rechange. Comme pour la maman, si vous avez des problèmes de vue et compte tenu du fait que la journée sera peut-être longue, emportez des lentilles ou lunettes de rechange (avec solution et boîtier pour lentilles).

  • Coussin. Si vous envisagez de fermer les yeux quelques minutes, un petit coussin de voyage glissé dans la valise de maternité s’avèrera utile.

  • De quoi vous occuper. Un livre, une tablette avec des épisodes de série ou un film et de la musique : ce qui vous chante.

Valise de maternité pour votre bébé

  • Body. Tous les hôpitaux ne vous laisseront pas forcément habiller votre nouveau-né de la même manière alors demandez-leur si tel ou tel type de tenue est à privilégier ou s’il y a des choses qu’ils ne fournissent pas. Complétez votre sac ou valise de maternité pour bébé avec ce qui manque et n’oubliez pas que pour les bodies, les plus pratiques sont ceux qui s’ouvrent sur le devant.

  • Chaussettes et chaussons. Les nouveau-nés ont facilement froid. Dans le doute, emportez des chaussons et des chaussettes ou même un petit bonnet que votre enfant pourra garder même lorsque vous pratiquez le peau contre peau.

  • Couverture. L’hôpital fournira a priori tout ce qu’il faut mais vous préférerez peut-être utiliser une petite couverture à vous pour le peau contre peau ou pour envelopper bébé le temps du trajet de retour à la maison.

  • Tenue pour le retour à la maison. Pensez à prendre des habits de saison. Vous passerez nécessairement un peu de temps dehors avec votre enfant, ne serait-ce que le temps d’aller à la voiture, alors s’il fait un peu froid, ajoutez à votre valise de maternité des moufles et une veste chaude ou l’équivalent.

  • Siège auto. Le siège auto n’est évidemment pas à mettre dans la valise de maternité, mais dans l’idéal, vous devriez l’installer dans votre voiture à peu près au moment où vous préparerez votre valise de maternité afin que tout soit prêt pour le grand jour.

Cette liste pour valise de maternité couvre les accessoires indispensables pour l’accouchement et les premiers jours qui suivront. Maintenant que vos valises de maternité sont prêtes, il n’y a plus qu’à attendre les signes que le travail commence. Bon courage, c’est bientôt la fin !