La route a été longue, mais vous êtes presque arrivée à destination. À 8 mois de grossesse, c’est la dernière ligne droite de votre grossesse. Au cours de ce dernier trimestre, votre bébé finit de grandir et grossir afin d’être prêt à bientôt faire votre connaissance. Dans la suite de cet article, nous vous présenterons tout ce qui vous attend lors du 8e mois de grossesse : les symptômes que vous ressentirez peut-être, ce qui se passe dans votre ventre et les préparatifs à l’accouchement

Les symptômes courants à 8 mois de grossesse

À 8 mois de grossesse, il est possible qu’en plus des symptômes que vous commencez maintenant à bien connaître, quelques inédits fassent leur apparition. Courage, c’est bientôt fini !

  • De l’essoufflement. Votre utérus prend de plus en plus de place dans votre ventre et peut venir pousser votre estomac contre vos poumons, ce qui leur laisse moins de place pour se gonfler et peut vous empêcher de respirer normalement. Vous pouvez alléger ce symptôme en restant le plus possible debout ou en vous tenant bien droite.

  • Des hémorroïdes. Avec l’augmentation de la quantité de sang dans vos veines, celles-ci se dilatent, ce qui peut les rendre douloureuses ou créer des démangeaisons. Lorsque cela se produit autour du rectum, on parle d’hémorroïdes. Il s’agit d’un symptôme courant pendant la grossesse, car l’utérus appuie sur les veines et gêne la bonne circulation du sang entre le haut et le bas du corps. Vous pouvez essayer d’empêcher l’apparition d’hémorroïdes en mangeant des aliments riches en fibres et en buvant beaucoup, tout en maintenant une prise de poids équilibrée conformément aux recommandations de votre professionnel de santé. Si vous souffrez d’hémorroïdes, vous pouvez essayer de les soulager au moyen d’une compresse froide ou d’un bain chaud.

  • Des varices. Si les veines de vos jambes gonflent, qu’elles sont bleutées,un peu en relief et qu’elles vous démangent ou vous font mal, il peut s’agir de varices. Si ce n’est pas très beau, ce n’est pas pour autant un réel problème. Essayez de placer vos pieds en hauteur quand vous le pouvez et évitez de croiser les jambes lorsque vous êtes assise pour réduire le gonflement ou les douleurs. Votre professionnel de santé pourra éventuellement vous conseiller de porter des bas de contention pour soulager ce symptôme.

  • Des crampes dans les jambes. Elles se produisent parfois au cours du troisième trimestre et les spécialistes ne savent toujours pas précisément ce qui les déclenche. Vous pouvez les éviter en étirant les muscles de vos mollets avant d’aller vous coucher et en massant vos mollets du haut vers le bas si une crampe se produit quand même. Votre professionnel de santé pourra éventuellement vous conseiller des étirements adaptés.

  • De la fatigue. Sans surprise, vous vous sentez peut-être de plus en plus fatiguée. À 8 mois de grossesse, votre ventre est maintenant assez gros et les moindres gestes du quotidien vous fatiguent plus facilement. Vous avez peut-être aussi du mal à bien dormir. Essayez de continuer à manger équilibré et de pratiquer une activité physique approuvée par votre professionnel de santé. Cela pourra vous redonner de l’énergie et vous aider à mieux dormir, tout comme l’intégration de micro-siestes en journée.

  • Une envie fréquente d’uriner. En préparation de l’accouchement, votre bébé se dirige lentement vers le col de votre utérus, ce qui peut vous donner l’impression qu’il s’est assis sur votre vessie et multiplier vos allers-retours aux toilettes. Pensez à porter des protections hygiéniques s’il vous arrive d’avoir des fuites urinaires lorsque vous rigolez, que vous éternuez ou que vous toussez. Il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire à part penser à aller aux toilettes avant de quitter votre domicile ou de partir en réunion.

  • Du stress ou des angoisses. Avec l’arrivée de plus en plus proche de votre bébé, de nombreuses mamans commencent à s’inquiéter. En effet, l’accouchement et le bouleversement qu’implique le retour à la maison avec un bébé, surtout s’il s’agit de votre premier, ont de quoi intimider. N’hésitez pas à parler de vos inquiétudes avec vos proches, vos amis, votre professionnel de santé ou simplement d’autres mamans, cela vous aidera à vous rassurer quant au fait que tout ira bien. De plus, les cours de préparation à l’accouchement vous aideront à en savoir plus sur le travail, l’accouchement et la périnatalité, ce qui vous aidera d’une part à vous sentir en confiance et d’autre part à rencontrer d’autres futurs parents qui peuvent partager vos angoisses.

  • Des contractions de Braxton-Hicks. Vous découvrirez ou continuerez à ressentir, à 8 mois de grossesse, les contractions de Braxton-Hicks, que l’on appelle parfois aussi les « fausses » contractions. Le plus souvent, elles sont irrégulières, ne gagnent pas en intensité et n’augmentent pas en fréquence. Elles disparaissent généralement lorsque vous bougez ou changez de position. Les vraies contractions, qui annoncent le travail, sont quant à elles régulières et gagnent en intensité. À 8 mois de grossesse, de vraies contractions sont le signe d’un accouchement prématuré et il est important de les signaler à votre professionnel de santé le plus tôt possible. De manière générale, si vous avez des doutes, contactez-le.

Article connexe

Accouchement
La différence entre les vraies contractions et les fausses contractions, dites de Braxton Hicks

Le développement de votre bébé à 8 mois de grossesse

Après 8 mois de grossesse, votre bébé grossit rapidement et commence à s’approcher du poids qu’il aura à la naissance.

Le duvet qui recouvre son corps depuis plusieurs semaines, le lanugo, commencera à disparaître vers la fin du mois et ce sont à la place les cheveux qui commencerons à pousser chez certains bébés. C’est d’ailleurs l’une des surprises de l’accouchement : votre enfant aura-t-il la tête nue ou une petite touffe de cheveux ?

Son cerveau continue de se développer, ce qui lui permet de contrôler de mieux en mieux sa température corporelle. Ce talent lui sera particulièrement utile une fois dans le monde extérieur. Bien qu’une partie de ses os ait commencé à durcir, ce n’est pas le cas de son crâne, qui reste malléable pour faciliter son passage à travers le col de l’utérus.

Son activité augmente toujours : il peut avoir le hoquet, s’étirer ou donner des coups de pied. Vous arriverez peut-être même après 8 mois de grossesse à faire la différence entre tous ces mouvements.

Votre professionnel de santé vous aura peut-être conseillé de compter les mouvements de votre enfant. L’une des façons de faire consiste à compter le temps que met votre bébé à effectuer 10 mouvements. Comme les bébés sont souvent plus actifs après vos repas, c’est souvent la bonne période pour vous asseoir et compter. Comme toujours, si i vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser à votre professionnel de santé.

Générateur de prénom

Générateur de prénom - icon

Générateur de prénom

Par sexe:

Fille

Garçon

Unisexe

Par thème:

Ancien

Célébrités et artistes

Moderne

Mythologie

Nature

Original

Religieux

La taille de votre bébé à 8 mois de grossesse

Au début du 8e mois de grossesse, votre bébé mesure autour de 40 cm et pèse environ 1,7 kg.

À quoi ressemble un fœtus à 8 mois de grossesse ?

L’image ci-dessous vous montre à quoi ressemble à peu près votre fœtus de 8 mois.

Comment votre corps change-t-il à 8 mois de grossesse ?

Il est important de bien continuer à manger équilibré même en fin de grossesse. En effet, non seulement cela permet de donner à votre futur petit les nutriments nécessaires pour terminer son développement mais cela vous permet aussi de prendre des forces pour l’accouchement.

Votre ventre est probablement suffisamment rond maintenant pour vous gêner ou vous ralentir au quotidien mais une bonne alimentation pourra vous donner l’énergie nécessaire pour continuer à pratiquer une activité physique légère, ce qui pourra notamment vous aider à mieux dormir la nuit, ce qui vous aidera tous les deux, votre bébé et vous.

Demandez également à votre professionnel de santé de vous expliquer comment pratiquer les exercices de Kegel. Ces exercices visent à contracter puis à détendre les muscles de votre bas-ventre et vous aideront à diminuer vos problèmes de périnée et à réduire les risques de descente d’organe (on parle de « prolapsus ») ou d’incontinence fécale.

Ces symptômes physiques mis à part, de nombreuses futures mamans souffrent d’anxiété en fin de grossesse. Ce mélange d’impatience à l’idée de rencontrer votre enfant et d’inquiétude devant l’ampleur de la tâche qui vous attend est tout à fait normal. Essayez de trouver des façons de vous détendre en fin de journée ou si vous êtes particulièrement stressée.

Ces moments de détente n’ont pas à être compliqués : cela peut passer par de la musique, un moment de lecture, un massage ou une pédicure. La méditation ou le yoga prénatal sont aussi de bons moyens de se détendre mais le plus important est de trouver une activité qui vous rend heureuse et vous apaise.

L’avancée de votre grossesse à 8 mois

Le 8e mois de grossesse est à la moitié du troisième trimestre. De manière générale, un mois de grossesse compte entre quatre et cinq semaines, donc il est toujours un peu délicat de faire une conversion exacte entre le nombre de semaines de grossesse et le nombre de mois. Alors, 8 mois de grossesse font combien de semaines ? On considère que le huitième mois de grossesse va de la semaine 32 ou 33 à la semaine 36 ou 37, en fonction de comment les mois sont découpés.

FAQ EN UN CLIN D'OEIL

Un régime de grossesse équilibré inclut des céréales, des légumes, des fruits, des produits laitiers, des protéines et des glucides. Surveillez également votre apport en calcium pour que votre bébé ait les dents et les os solides.

Votre check-list à 8 mois de grossesse

  • Si vous envisagez d’accoucher par voie basse, l’une des façons d’être plus sereine consiste simplement à vous renseigner. Cela vous aidera à vous sentiren confiance . Vous pouvez ainsi vous renseigner sur :

  • Commencer ou continuer à chercher un pédiatre pour votre enfant si vous n’en avez pas encore trouvé un.

  • Se renseigner sur les garderies, les nounous et les crèches.

  • Visiter l’hôpital ou la maternité où vous comptez accoucher.

  • Vérifier que vous avez bien tous les accessoires indispensables à l’arrivée de votre bébé : vous aurez bien moins de temps à vous après la naissance !

  • Installez l’application Pampers Club sur votre smartphone : vous allez inévitablement utiliser beaucoup de couches, alors pourquoi ne pas être récompensé de tous ces achats ?

  • Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations sur votre grossesse par e-mail :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.
Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.
Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.