Femme enceinte avec effacement du col de l’utérus

L’effacement du col de l’utérus : un signe que le travail a commencé

1
20/04/20
Temps de lecture : 3 min.

Pendant que vous vous préparez mentalement et émotionnellement à l’accouchement, votre corps se prépare lui aussi : vous avez peut-être par exemple ressenti des contractions de Braxton-Hicks, qui sont un moyen pour votre corps de « répéter » avant les vraies contractions du travail. Une fois que ces dernières commencent réellement, votre col de l’utérus commence lui aussi à se préparer au passage de votre bébé. On parle alors d’effacement (d’amincissement) ou de dilatation (d’ouverture) du col de l’utérus. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons ce qu’est la dilatation du col de l’utérus et quel est son rôle au cours de la naissance pour vous aider à mieux comprendre ce que votre corps peut réaliser d’étonnant pour vous aider à chaque instant.

Contenu de l'article

Être effacée, ça veut dire quoi ? L’effacement du col de l’utérus, c’est quoi ? Quelle est la différence entre effacement et dilatation du col de l’utérus ? Les contractions de Braxton-Hicks provoquent-elles un effacement ?

Être effacée, ça veut dire quoi ?

Pour bien comprendre ce que cela signifie quand on parle d’effacement du col, rappelons quelques bases de l’anatomie. Au fond de votre vagin se situe l’extrémité étroite de l’utérus, que l’on appelle le col et qui est en fait la « porte d’entrée » de votre utérus. En temps normal, le col est fermé, rigide et allongé : il mesure entre 3,5 et 4 cm de long. Au cours du travail, il va progressivement s’amincir, s’assouplir et se rétrécir : c’est ce que l’on appelle l’effacement du col de l’utérus. On l’évalue à l’aide d’un pourcentage allant de 0 (il n’y a pas d’effacement) à 100 % (vous êtes entièrement effacée).

L’effacement n’est pas quelque chose qu’il est possible de contrôler vous-même. Votre professionnel de santé le vérifiera grâce à un toucher vaginal. Ne vous inquiétez pas, le personnel soignant est là pour prendre soin de vous.

Je suis effacée à 50 %, ça veut dire quoi ?

Au cours du travail, vous entendrez peut-être votre professionnel de santé dire quelque chose comme « vous êtes effacée à 50 % ». Cela veut simplement dire que votre col de l’utérus s’est effacé de moitié par rapport à ce que l’on considère un effacement complet. Si vous entendez votre professionnel de santé dire cela, cela veut donc dire que vous avez parcouru la moitié du chemin jusqu’à un effacement complet.

Je suis effacée à 80 %, ça veut dire quoi ?

Si vous êtes effacée à 80 %, alors votre col de l’utérus est aminci à 80 %, vous approchez donc des 100 % d’effacement.

L’effacement du col de l’utérus, c’est quoi ?

Pour comprendre ce qu’est l’effacement, il faut d’abord parler du premier stade du travail, qui est découpé en deux phases, le travail latent et le travail actif. Vous commencerez à ressentir des contractions au cours du travail latent. Les contractions sont ce que vous ressentez quand les muscles de votre utérus se contractent à intervalles réguliers. Elles seront progressivement de plus en plus rapprochées dans le temps. Ce sont les contractions qui provoquent l’effacement et la dilatation du col de l’utérus. Ce processus continue, généralement assez lentement, jusqu’à ce que vous entriez dans la phase active du travail, où il s’accélère alors.

Différents stades de l’effacement du col de l’utérus

Quelle est la différence entre effacement et dilatation du col de l’utérus ?

Contrairement à l’effacement, qui est le rétrécissement et l’amincissement de votre col de l’utérus et que l’on mesure en pourcentage, la dilatation caractérise l’ouverture ou l’élargissement du col. On la mesure de 0 à 10 centimètres, 10 cm représentant une dilatation complète.

Votre professionnel de santé contrôlera votre effacement et votre dilatation au cours du travail pour vérifier votre progression. Le col de l’utérus doit être effacé à 100 % et dilaté de 10 cm pour procéder à un accouchement par voie basse.

On estime que la phase de dilatation du col de l’utérus dure environ huit heures pour une première grossesse et quatre heures si vous avez déjà eu un enfant. Évidemment, le travail et l’accouchement sont différents pour chaque future maman, donc ce chiffre n’est qu’un ordre de grandeur. Si votre professionnel de santé pense que votre travail ne progresse plus ou que vous présentez des signes de souffrance fœtale, il peut conseiller un accouchement par césarienne.

Les contractions de Braxton-Hicks provoquent-elles un effacement ?

Des contractions occasionnelles et irrégulières les derniers mois de la grossesse ne sont pas synonymes d’un début du travail ou d’un début d’effacement ou de dilatation du col de l’utérus. Il peut s’agir de contractions de Braxton-Hicks, que l’on surnomme souvent les « fausses » contractions. Elles ne déclenchent aucun changement de votre col de l’utérus et sont en quelque sorte une répétition de votre corps pour le grand jour.

Si vous n’êtes pas sûre que vos contractions sont de Braxton-Hicks et que vous pensez qu’il peut s’agir du début du travail, chronométrez-les et contactez votre professionnel de santé.

FAQ en un clin d’œil

  • Q: Comment savoir si mon col de l’utérus s’efface ?
  • Q: Je suis effacée à 90 %, ça veut dire quoi ?
  • Q: Est-il possible de ressentir la dilatation ou l’effacement du col ?

L’effacement n’est pas un signe du travail à surveiller, mais il s’agit d’une altération physique qui donne des informations importantes à votre professionnel de santé sur l’avancée de votre travail. Il est utile d’être informée sur tous les aspects du travail et de l’accouchement, mais il est également rassurant de savoir que votre professionnel de santé a la situation sous contrôle, ce qui vous permet de vous concentrer et de vous détendre. Vous tiendrez bientôt votre petit dans vos bras, et c’est tout ce qui compte.

Pampers
Voir toutes les sources

Ceci pourrait également vous intéresser :