Femme enceinte avec la toxoplasmose

Toxoplasmose et grossesse : symptômes et traitement

2 Vues
05/12/19
Temps de lecture : 3 min.

Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler, mais la toxoplasmose est une infection transmise par l’un des parasites les plus répandus dans le monde. L’infection est en général indétectable chez les adultes en bonne santé et n’est pas directement liée à la grossesse, mais il est important de savoir qu’y être exposée durant la grossesse peut présenter un risque pour le bébé. La toxoplasmose est généralement répandue par les chats qui se promènent dehors et ont été en contact avec des petits oiseaux sauvages ou d’autres animaux infectés. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les symptômes et traitements de cette maladie ainsi que des façons d’éviter d’être exposée au parasite appelé Toxoplasma gondii.

Contenu de l'article

La toxoplasmose, c’est quoi ? Causes et transmission Symptômes de la toxoplasmose Diagnostic de la toxoplasmose Traitement de la toxoplasmose Se prémunir contre la toxoplasmose

La toxoplasmose, c’est quoi ?

La toxoplasmose est une infection provoquée par un parasite appelé Toxoplasma gondii (en abrégé, T gondii). Les chats ayant été en contact avec des rongeurs, oiseaux ou autres petits animaux sauvages infectés en sont généralement porteurs, et l’infection peut être transmise par notamment les déjections de chat. Des millions de Français, hommes et femmes, peuvent être infectés par ce parasite, mais un système immunitaire en bonne santé empêche l’apparition des symptômes de la toxoplasmose : cela signifie qu’il est possible d’être porteur du parasite pendant des années, voire toute une vie, sans en exhiber les symptômes. Dans la plupart des cas, il n’y a pas de complications sur le long terme et l’infection disparaîtra d’elle-même. Cependant, si une future maman la contracte, cela peut poser de gros risques pour la santé de son bébé après sa naissance. C’est pour cette raison qu’il est judicieux de contacter votre professionnel de santé si vous pensez avoir été infectée par la toxoplasmose.

Causes et transmission

La toxoplasmose est causée par un contact avec le parasite T gondii. Ce parasite peut être transmis par un contact avec des déjections de chat, un contact ou la consommation de viande peu ou pas cuite, de fruits et légumes non lavés, ou encore à travers un contact avec de la terre ou du sable. Ce parasite se développe particulièrement facilement chez les chats, ce qui en fait les principaux vecteurs de diffusion. Les chats qui se promènent à l’extérieur sont particulièrement susceptibles d’être porteurs du parasite, car ils peuvent être en contact avec de la terre et du sable et peuvent chasser des proies sauvages comme des souris ou des rats. Si vous entrez en contact avec le parasite au cours de votre grossesse, vous pouvez développer un kyste sur un muscle ou un organe interne, vous pouvez avoir des symptômes similaires à une fièvre ce qui peut causer des problèmes de santé chez votre bébé dans le futur.

Si vous attrapez la toxoplasmose dans les six mois avant de tomber enceinte, il existe toujours une chance que vous transmettiez l’infection à votre enfant. Si vous l’attrapez pendant votre grossesse, le risque varie en fonction de l’âge gestationnel mais il y a environ 30 % de chances pour que celle-ci soit transmise à votre bébé.

Symptômes de la toxoplasmose

Vous ne constaterez peut-être aucun symptôme ou signe de la toxoplasmose durant la grossesse. Néanmoins, certaines futures mamans ressentent des symptômes similaires à ceux de la fièvre, comme des douleurs corporelles, de la fièvre, de la fatigue ou des maux de tête. Si vous constatez que vous avez l’un ou l’autre de ces symptômes, il est important que vous en informiez votre professionnel de santé.

Seulement 14 à 27 % des bébés ayant contracté la toxoplasmose dans le ventre de leur mère en présentent les symptômes à la naissance. La toxoplasmose peut, entre autres, se manifester chez les bébés affectés par des problèmes de vue et d’ouïe ainsi que des retards de développement, mais ces signes peuvent également n’apparaître qu’au bout de plusieurs années, voire à l’adolescence.

Diagnostic de la toxoplasmose

Une infection par la toxoplasmose peut être diagnostiquée suite à une analyse sanguine. Si vous êtes infectée, il peut être important de déterminer à quel moment vous l’avez attrapée. En ce cas, votre professionnel de santé peut effectuer deux types d’analyse sanguine : l’un pour déterminer la virulence du parasite et l’autre pour déterminer quelle protéine dans votre organisme est responsable de la neutralisation de l’infection.

Si vous essayez de tomber enceinte et que vous pensez avoir été exposée au parasite, demandez éventuellement à votre professionnel de santé de vous faire passer un dépistage avant la conception. En effet, le parasite est moins susceptible d’être transmis à votre bébé si vous l’avez attrapé plus de six mois avant la conception.

Traitement de la toxoplasmose

Si l’on vous diagnostique une toxoplasmose durant la grossesse, votre professionnel de santé peut vous prescrire des antibiotiques pour aider à diminuer la sévérité des symptômes que vous pouvez ressentir et que votre bébé pourrait avoir après la naissance. Ces antibiotiques aident à éliminer le parasite à l’origine de l’infection. Le traitement que l’on vous prescrira peut également dépendre de quand vous avez contracté la toxoplasmose. Si vous avez été exposée au parasite après la 16e ou 18e semaine de grossesse, il est possible qu’il vous faille un mélange de traitements antibiotiques.

Si vous contractez effectivement la toxoplasmose durant votre grossesse, on peut vous conseiller une amniocentèse afin de déterminer si votre bébé a été infecté. Un examen par échographie peut également aider à détecter certains signes de la toxoplasmose. Il est aussi possible de faire une analyse sanguine à votre bébé après sa naissance.

Si votre bébé présente des signes d’infection, un traitement antibiotique lui sera peut-être prescrit pour sa première année. Un traitement très tôt peut aider à diminuer le risque de problèmes plus tard dans la vie des bébés qui contractent la toxoplasmose avant la naissance. Votre professionnel de santé vous présentera les meilleurs traitements possibles.

Se prémunir contre la toxoplasmose

Il existe des moyens d’éviter d’attraper la toxoplasmose. Voici quelques méthodes pour éviter d’entrer en contact avec le parasite T gondii, à l’origine de la toxoplasmose, particulièrement si vous avez un chat :

  • Évitez de changer la litière de votre chat (mettez des gants si nécessaire)
  • Ne laissez pas votre chat sortir dehors
  • Ne donnez pas de viande crue ou peu cuite à votre chat
  • Mettez des gants lorsque vous jardinez
  • Évitez les bacs à sable en extérieur
  • Évitez les viandes peu cuites ; ne consommez que des viandes cuites jusqu’à une température interne de 65 °C minimum (certains aliments sont à éviter)
  • Lavez et peler les fruits et légumes
  • Lavez-vous les mains après avoir manipulé de la viande, des fruits et des légumes
  • Gardez votre cuisine propre.

FAQs en un clin d’œil

  • Q: Quand dois-je consulter ?
  • Q: Quelles sont des exemples de complications possibles liées à la toxoplasmose pour mon bébé?
  • Q: Y’a-t-il un remède contre la toxoplasmose ?
  • Q: Puis-je allaiter si j’ai attrapé la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie potentiellement grave, mais une simple analyse sanguine peut vous rassurer si vous pensez avoir peut-être été en contact avec le parasite T gondii. Une détection au plus tôt est importante, alors assurez-vous de contacter votre professionnel de santé si vous avez des questions ou des inquiétudes.

Pampers
Voir toutes les sources

Ceci pourrait également vous intéresser :