Bébé de 20 mois

Au fur et à mesure que votre bébé devient de plus en plus mobile et actif, sa pratique de la marche au quotidien lui permet de gagner en assurance. La plupart du temps, votre enfant se sentira une âme d’explorateur solitaire, mais il pourra parfois aussi être en proie à des angoisses si vous quittez la maison ou encore à des comportements agressifs si on lui retire un objet qu’il veut. Avoir un bébé de 20 mois à la maison n’est pas une aventure de tout repos, ni pour vous ni pour lui. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les défis et les étapes qui vous attendent ce mois-ci.

Les étapes du développement de bébé à 20 mois

Vous avez sûrement remarqué que votre enfant apprend de nouvelles choses chaque mois, et ce mois-ci ne déroge pas à la règle. Chaque enfant grandit à son propre rythme, mais peut-être que votre bébé de 20 mois pourra :

  • Avoir moins d’angoisses de la séparation. Votre bébé peut continuer à éprouver des moments d’angoisses lorsque vous quittez la pièce ou la maison. Si cela se produit, faites-lui un bisou et un câlin et rassurez-le en lui disant que vous reviendrez bientôt. La bonne nouvelle est que ces angoisses de la séparation finissent par s’estomper et qu’avec un bébé âgé de 20 mois, vous touchez le bout.

  • Progresser dans la marche. À force d’entraînement, votre bébé marche de mieux en mieux et avec toujours plus d’assurance. Vous remarquerez peut-être que sa démarche est plus mature et qu’il n’a plus besoin d’écarter les bras pour s’équilibrer. Peut-être aussi qu’il commence à poser d’abord le talon par terre puis les orteils, au lieu du pied à plat comme au début. Il devrait aussi commencer sous peu à courir sur de courtes distances.

  • Être impulsif. Les bébés de 20 mois sont impulsifs et ne comprennent pas encore bien ce qui est bien, ce qui est mal, ni la notion de conséquence de leurs actions. C’est votre travail de parent de lui faire comprendre cela progressivement au cours des prochaines années. Pour l’instant, votre priorité est de rester vigilants et de lui apprendre à différencier ce qui est dangereux de ce qui ne l’est pas, par exemple en détournant son attention avec un jouet s’il essaye d’attraper un objet qui casse. En établissant des limites claires et en lui expliquant les choses, il arrivera à distinguer le bien du mal et saura agir en conséquence.

Comment favoriser le développement de votre bébé à 20 mois

Voici quelques idées d’activités pour votre bébé de 20 mois qui l’aideront dans sa croissance physique, mentale et émotionnelle :

  • Dépenser son énergie en jeu et en mouvement. Un enfant, surtout un bébé de 20 mois, déborde d’énergie. Il peut se révéler agressif ou violent lorsqu’il est frustré ou énervé car il ne sait pas faire autrement : pour éviter cela, aidez-le à dépenser son énergie en le faisant jouer à la balle ou courir dehors. Ces dépenses physiques aideront à diminuer la violence de ses émotions.

  • Récompenser les bons comportements. Félicitez votre enfant lorsqu’il se comporte bien car cela permet d’atténuer les caprices et les petites colères. Votre enfant a besoin de (et recherche) une validation de votre part. C’est pourquoi il est important de vous montrer enthousiaste (sans trop en faire non plus) lorsque votre bébé de 20 mois a le bon comportement. Un compliment et un petit câlin sont des moyens rapides et efficaces de lui faire comprendre que vous êtes fiers de lui.

  • Stimuler l’imagination et la créativité. Laissez-le jouer avec des cubes de bois, des livres pour enfant, des puzzles ou des jouets à empiler ou à faire rentrer dans des trous, laissez-le faire un château avec des chaises et des coussins ou des couvertures, ou bien laissez-le expérimenter avec des loisirs créatifs pour qu’il découvre de nouvelles textures ou motifs. Et n’hésitez pas à vous joindre à lui que ce soit pour jouer à la balle ou pour faire des tas de feuilles dans le jardin.

  • Le laisser comprendre les choses par lui-même. Pour un bébé de 20 mois, le jeu consiste à explorer et à comprendre, par l’expérience, ce qui marche, ce qui ne marche pas et pourquoi. Il est absolument fascinant de voir son enfant essayer par exemple de faire rentrer une voiture avec un bonhomme dans un tunnel trop petit, puis de comprendre que, par exemple, la voiture rentre s’il en enlève le bonhomme. Vous pouvez par exemple l’aider en lui demandant si le bonhomme est trop grand, ou, s’il range ses jouets par couleur ou forme, en lui demandant s’il est sûr que tel et tel objet sont bien de la même couleur.

  • Créer des traditions familiales. Les enfants adorent les fêtes et les occasions spéciales, surtout s’ils peuvent aider. Vous pouvez par exemple demander à votre bébé de 20 mois d’aider aux activités, par exemple en mettant les guirlandes dans le sapin de Noël ou en remuant la pâte à crêpes pour la Chandeleur, ou encore simplement en allant tous ensemble voir les feux d’artifice du 14 juillet.

  • Lire ensemble tous les jours. Prenez le temps chaque jour de lire avec votre enfant. Faites-le participer en lui demandant par exemple de montrer du doigt ce que vous décrivez (par exemple si vous parlez d’un lapin, qu’il le montre sur la page). Vous pouvez déjà lui montrer un animal et lui demander s’il sait comment il s’appelle et ce qu’il fait, par exemple en lui montrant le lapin dessiné sur la page et en disant : « Tu as vu le lapin ? Il court. »

Repas et menus pour un bébé de 20 mois

L’alimentation d’un bébé de 20 mois est celle d’un enfant en pleine croissance et, maintenant qu’il mange solide, il est important de lui fournir tous les nutriments nécessaires à son bon développement en variant les plaisirs. À cet âge, votre enfant a besoin de trois repas et de deux en-cas sains par jour, qui doivent répondre à ses besoins en matière de protéines, de produits laitiers, de céréales, de fruits et de légumes. Proposez-lui des plats variés et sains et laissez-le choisir ce qui lui fait plaisir. Son organisme se stabilise sur plusieurs jours donc pas besoin d’inclure absolument tous les types de nourriture dans chaque repas, contentez-vous de proposer des aliments variés et sains.

Comment intéresser un bébé de 20 mois aux légumes ?

Voici quelques astuces à essayer pour convaincre un bébé de 20 mois récalcitrant de manger ses légumes :

  • Mangez des légumes. Vous êtes le modèle sur lequel se construit votre enfant. Si vous mangez des légumes devant lui, votre petit sera plus susceptible d’essayer à son tour pour vous imiter.

  • Diversifiez. Pour rendre les choses plus amusantes pour votre bébé de 20 mois, proposez-lui des légumes de couleurs, de formes ou de textures différentes. Si votre enfant aime la purée de pommes de terre, proposez-lui une purée de carottes ou de céleris. S’il aime le chou-fleur parce qu’il ressemble à un petit arbre, proposez-lui des brocolis. Vous pouvez aussi mettre un peu de fromage fondu sur les légumes pour qu’il s’y intéresse.

  • Essayez de les proposer avec de la sauce. Proposez à votre bébé de 20 mois de tremper ses légumes dans de la sauce pour l’y intéresser, que ce soit des bâtonnets de carotte dans un peu de yaourt ou du chou-fleur avec de la béchamel comme dans un gratin dauphinois.

  • Améliorez vos pizzas. Les enfants ont tendance à adorer la pizza. Alors pourquoi ne pas demander à votre bébé de 20 mois de vous aider à choisir des légumes à rajouter (par exemple en faisant un visage) sur une pizza ? Cela peut être un bon moyen de lui faire manger de la tomate, de l’aubergine ou du poivron, par exemple.

  • Faites des soupes et potages. Les soupes et potages sont un moyen idéal de « déguiser » des légumes, et sont en plus particulièrement agréables si l’hiver approche. En effet, un bébé de 20 mois ne se doute pas forcément qu’il mange un potage avec de la carotte et de la tomate s’il ne voit pas les légumes en entier. Si cela lui plait, répétez l’expérience et dites-lui après le repas qu’il a mangé tel ou tel légume.

  • Mettez-en dans les pâtes. Les enfants aiment généralement beaucoup les pâtes. Vous pouvez par exemple préparer une sauce tomate en ajoutant de touts petits cubes de carotte, de courgette ou de poivron. Et s’il aime, rajoutez un peu de fromage râpé pour finir de le convaincre de tout dévorer.

  • Proposez-lui des fruits à la place. Si les légumes n’ont vraiment pas la cote, augmentez les portions de fruits, qui contiennent pour beaucoup les mêmes nutriments.

Comment faire dormir un bébé de 20 mois ?

Un bébé de 20 mois a encore a priori besoin de 11 à 14 h de sommeil par jour, en comptant une sieste en cours de journée.

Comment gérer les perturbations du sommeil ?

Il est important de faire preuve de régularité dans le rituel et les heures du dodo pour améliorer la qualité du sommeil de votre bébé de 20 mois. Cependant, il peut arriver que ce sommeil soit perturbé, par exemple si vous partez en voyage. Voici quelques conseils pour vous aider à minimiser ces perturbations.

  • Prévoyez à l’avance si possible. Si vous savez à l’avance que tel événement ou départ en vacances risque de perturber les habitudes de votre enfant, essayez de faire en sorte qu’il se repose le plus possible dans les jours qui précèdent afin qu’il ait le moins de mal possible à gérer ces changements.

  • Essayez de minimiser les perturbations. Il est peu probable qu’une perturbation de sa routine du sommeil ait beaucoup d’impact sur ses nuits si cela ne se produit qu’une à deux fois par mois, surtout s’il s’est bien reposé. Pas de raison donc de vous priver si, par exemple, vous allez chez des amis et que vous le mettez au lit un peu plus tard que d’habitude. Cependant, tous les enfants n’ont pas le même caractère et certains sont plus sensibles que d’autres à ces perturbations.

  • Modifiez son horloge interne. Si vous savez par exemple que vous partez en vacances et qu’il risque de se coucher un peu plus tard pendant plusieurs jours d’affilée, vous pouvez décaler progressivement son heure de coucher pendant la semaine qui précède pour faire une transition en douceur. À l’inverse, après ces vacances, reprenez rapidement le rythme initial en le faisant se coucher à nouveau plus tôt, même s’il proteste un peu.

Article connexe

Sommeil du bébé
Méthodes et techniques de base d’entraînement au sommeil pour bébé

Une journée dans la vie d’un bébé de 20 mois

Vous vous demandez à quoi peut ressembler une journée dans la vie d’un bébé de 20 mois ? Chaque enfant est bien sûr unique, mais voici un exemple de journée typique :

Une journée dans la vie d’un bébé de 20 mois

Santé du petit enfant : le temps d’écran

Votre enfant vous a probablement déjà vu devant l’ordinateur ou sur votre téléphone et s’est sûrement déjà demandé ce que vous pouviez bien être en train de faire. Si ces questionnements sont parfaitement normaux chez un bébé de 20 mois, il est important de donner la priorité aux activités créatives et physiques loin des écrans. La meilleure façon pour un enfant d’apprendre n’est pas de rester passivement devant un écran mais bien de jouer en intérieur et en extérieur et d’interagir avec d’autres personnes. En réalité, les experts conseillent même d’éviter totalement les écrans chez les bébés de moins de 3 ans. Cependant, la tentation est parfois grande et si vous envisagez d’occuper votre bébé de 20 mois en le mettant devant un écran, par exemple le temps de passer l’aspirateur, voici quelques conseils à garder en tête :

  • Limitez le temps d’écran. Définissez un cadre clair et ferme en ce qui concerne la durée (« juste un petit dessin animé »), le moment (« seulement le dimanche matin avant le petit-déjeuner ») et le type de contenu (« seulement un dessin animé ou un documentaire animalier »).

  • Regardez avec votre enfant. Qu’il s’agisse de la télévision, d’un appareil mobile ou d’un ordinateur, restez avec votre bébé de 20 mois et expliquez lui ce qu’il voit.

  • Faites preuve de discernement. Il est important de ne pas laisser votre enfant regarder n’importe quoi, surtout lorsqu’il est encore un bébé de 20 mois seulement ! Choisissez des programmes, sites, applications ou jeux éducatifs qui lui permettent d’apprendre et de participer.

  • Évitez les écrans avant le coucher. Regarder un écran peu de temps avant d’aller se coucher peut détériorer la qualité du sommeil à la fois chez les enfants et les adultes, alors évitez que votre bébé ne soit devant un écran juste avant d’aller se coucher.

  • Donnez la priorité aux activités physiques. Le développement de votre bébé de 20 mois repose essentiellement sur l’interaction physique et sociale, c’est-à-dire par le jeu collectif ou individuel. Essayez d’éviter le plus longtemps possible de l’exposer aux écrans, et de ne le faire, si vous n’avez pas le choix, que dans le but de renforcer son éducation.

FAQ EN UN CLIN D’ŒIL

  • Chaque enfant grandit à son rythme, mais à 20 mois, votre bébé sera peut-être capable de :

    • commencer à courir,
    • lancer un ballon,
    • connaître le nom de ses jouets préférés et des objets du quotidien.

    Souvenez-vous, comme chaque enfant avance à son rythme, il est difficile de dire avec exactitude à quel moment un enfant apprend à faire telle ou telle chose. Dans tous les cas, n’oubliez pas que votre professionnel de santé est là pour répondre à vos questions si vous êtes inquiets.

  • Un régime équilibré avec des aliments riches en nutriments, voilà la règle d’or. Essayez néanmoins de lui proposer de nouvelles consistances ou saveurs pour lui faire découvrir toujours plus de choses. Voici un exemple de menu pour un bébé de 20 mois.

    • Petit déjeuner. Du lait, des céréales, un demi-verre de jus de fruits.
    • Déjeuner. Légumes verts, pain, viande, laitage.
    • Dîner. Légumes verts, riz, lait.
    • En-cas. Un peu de fromage, du pain et un fruit.
  • L’important n’est pas foncièrement de coucher votre enfant à 20 h plutôt qu’à 21 h, mais bien la régularité. Choisissez une heure qui convient à votre rythme de vie et laissez votre enfant décompresser et se calmer à peu près 30 minutes avant de se coucher, et tenez-vous à ces horaires tous les soirs.

  • Il est possible que votre enfant se réveille la nuit parce qu’il fait ses dents ou qu’il fait des cauchemars. Les rêves commencent en général un peu avant deux ans et vous pouvez notamment essayer d’empêcher les mauvais rêves en lui lisant des histoires joyeuses avant qu’il ne s’endorme.

    Si vous pensez qu’il y a peut-être une autre explication à ces cauchemars, parlez-en avec votre professionnel de santé.

Votre vie de parent : pas facile de tout ranger

La vie avec un enfant en bas âge est, par certains côtés, une aventure, et cela veut dire que parfois, tout n’est pas aussi propre et bien rangé que vous le voudriez. Vous aurez probablement des jouets abandonnés un peu partout, des gribouillages sur des feuilles en vrac par terre et de la vaisselle qui vous attend dans l’évier. Essayez de ne pas trop vous focaliser là-dessus, cela arrive à peu près à tous les parents et fait partie des côtés amusants de la vie avec un bébé de 20 mois. Vous pouvez cependant essayer de vous simplifier la vie en :

  • Multipliant les rangements. Achetez des boîtes, des paniers ou de petites étagères que votre enfant arrive à atteindre et expliquez-lui qu’il doit ranger ses affaires dedans quand il a fini de jouer avec.

  • Montrant l’exemple. Montrez à votre bébé de 20 mois que lorsque vous avez fini d’utiliser un objet, vous le rangez à sa place.

  • Faisant du rangement un jeu. Vous pouvez par exemple mettre un peu de musique et faire la course avec votre enfant : le premier qui a rangé un jouet dans sa boîte avant l’autre a gagné. Avec un peu de chance, cette compétition lui plaira autant que le fait de tout laisser traîner.

  • Lui expliquant le rangement. Expliquez à votre enfant ce que vous faites lorsque vous rangez. Soyez positifs et dites-lui par exemple que « quand les jouets sont rangés, ça fait plaisir à papa et maman », de sorte à lui donner une motivation pour le faire aussi.

Votre check-list du mois

  • Allez à des ateliers lecture à la bibliothèque. Renseignez-vous : il est possible que votre bibliothèque municipale propose des ateliers lecture d’histoires pour les enfants en bas âge. Cela peut être une bonne occasion de sortir, d’occuper votre enfant, de l’intéresser à la lecture et pour vous de rencontrer d’autres parents qui vivent la même chose que vous.

  • Achetez une visière ou des lunettes de piscine pour laver les cheveux de votre enfant. Certains enfants n’aiment pas qu’on leur lave les cheveux et ont peur d’avoir du savon ou du shampoing dans les yeux. Si c’est le cas de votre bébé de 20 mois, une solution toute simple consiste à lui acheter des lunettes de piscine ou une visière. Il est même possible qu’il trouve ça rigolo et veuille les porter même quand ce n’est pas l’heure du shampoing.

  • Vérifiez les recommandations d’utilisation de votre poussette, siège auto, etc. Vous avez acheté le matériel nécessaire à la naissance de votre enfant, c’est bien. Cependant, votre bébé a maintenant 20 mois et il est plus grand et plus gros qu’à sa naissance, ce qui veut dire qu’il est possible qu’il ne rentre plus dans sa poussette ou son siège auto. Vérifiez les recommandations du fabricant pour tout le matériel de votre bébé et passez à la taille supérieure le cas échéant.

  • Prenez du temps pour vous. Être un parent, ce n’est pas facile : tout le monde vous le dira. Il est important que vous preniez du temps pour vous et pour recharger vos batteries. Vous pouvez demander à votre partenaire de vous occuper de votre bébé de 20 mois une soirée ou un weekend le temps pour vous de sortir avec des amis ou de bien vous reposer, ou simplement le confier à des proches ou à une baby-sitter le temps d’un restaurant en amoureux ou d’une sortie au cinéma.

  • Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations par e-mail :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.

Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.

Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.