Tous les changements physiques par lesquels passe votre enfant sur la route qui l’emmène d’un fragile nouveau-né à un jeune enfant plein d’indépendance n’auront de cesse de vous émerveiller. L’un de ces changements est le moment à partir duquel votre bébé sera capable de tenir sa tête droite tout seul, sans votre aide. Ce sera à n’en pas douter une étape passionnante de son développement, mais quand cela est-il censé se produire ? Découvrez dans la suite de cet article à partir de quand votre petit sera capable de tenir sa tête droite, ce que vous pouvez faire pour l’aider dans son développement psychomoteur et pourquoi, d’ici là, il est important de soutenir son crâne.

Développement psychomoteur de l’enfant : à quand la tête droite ?

Autour de l’âge de 4 mois, votre bébé commence à redresser la tête et le haut du corps en s’aidant de ses coudes lorsque vous le placez sur son ventre. C’est formidable ! Votre enfant a maintenant la possibilité de regarder dans la direction qui l’intéresse, et cela représente une étape majeure de son développement. Souvenez-vous cependant que chaque bébé est différent et grandit à son rythme. Votre nouveau-né peut franchir cette étape un peu plus tôt… ou un peu plus tard.

Développement psychomoteur de l’enfant : la force de maintenir sa tête droite

De 1 à 3 mois, votre enfant acquiert progressivement la force nécessaire pour redresser la tête. Vers ses 2 mois, lorsqu’il est sur son ventre, vous l’apercevrez peut-être relever la tête pendant quelques secondes. Ces courts moments l’aident à renforcer les muscles de sa nuque. Au fil du temps, il apprendra à mieux contrôler les muscles de sa gorge, ce qui lui permettra ainsi de maitriser totalement les mouvements de son cou et de son crâne.

Développement psychomoteur de l’enfant : à quoi s’attendre en même temps que la tête droite ?

D’autres développements psychomoteurs se mettent en place au moment où bébé apprend à tenir sa tête droite tout seul :

  • Ses muscles abdominaux se renforcent, ce qui signifie que votre bébé réussira bientôt à lever la tête et la poitrine lorsqu’il est sur son dos.

  • Les muscles de ses jambes vont également gagner en puissance. Les coups de pieds qu’il donne commenceront à devenir volontaires au lieu d’être des réflexes, et ses jambes vont commencer à perdre leur arrondi de nouveau-né.

  • Votre bébé arrivera bientôt à se retourner, ce qui veut dire qu’il va falloir encore plus le surveiller et garder une main sur lui lorsqu’il sera en hauteur, par exemple s’il est allongé sur la table à langer.

Développement psychomoteur de l’enfant : l’aider à mieux contrôler les mouvements de son crâne

Placez votre bébé sur le ventre pendant quelques temps tous les jours pour l’aider à renforcer les muscles de son dos et de son cou. Ceux-ci sont essentiels pour que votre enfant arrive à tenir sa tête droite tout seul. Vous pouvez commencer à le placer sur son ventre peu de temps après votre retour de l’hôpital. La position ventrale est simplement le fait de placer votre bébé sur son estomac deux ou trois fois par jour pendant de courtes périodes, par exemple de trois à cinq minutes. Surveillez-le de près pendant ces moments. Des sessions sur le ventre au quotidien peuvent aider votre bébé à développer les muscles de son cou, de son dos et de ses épaules en le faisant tourner la tête pour vous regarder. Vous pouvez aussi agiter des jouets devant lui pour l’encourager à lever la tête et faire travailler ces muscles .

Comment soutenir sa tête d’ici à ce qu’il en soit capable seul ?

Pendant les premiers mois de votre bébé, vous devrez faire attention à le porter de manière à ce que sa tête ne ballotte pas d’avant en arrière ou de gauche à droite. Lorsque vous le portez en position allongée, placez son crâne dans le creux de votre main. Lorsque vous le portez en position debout, soutenez sa tête et son cou. Il finira par arriver à tenir sa tête droite de lui-même et vous n’aurez plus à l’aider de la sorte.

À partir de quand faut-il arrêter de soutenir la tête de bébé ?

Votre bébé sera probablement capable autour de l’âge de 4 mois de relever sa tête et sa poitrine en s’appuyant sur ses coudes. Cela lui laissera plus de liberté de mouvement pour regarder ce qu’il se passe autour de lui. Cela sera un agréable changement pour vous, car vous n’aurez plus à lui tenir autant la tête qu’auparavant lorsque vous le portez. Il reste cependant capital de bien faire attention à ne pas faire de mouvements brusques ou exagérés lorsque vous portez votre bébé. Portez-le doucement et avec précaution.

Et si mon bébé n’arrive pas encore à tenir sa tête droite tout seul ?

Chaque enfant est unique : certains se développent plus vite que d’autres. Cependant, si votre bébé a déjà à peu près 4 mois et que vous trouvez qu’il ne maîtrise pas encore bien son cou et sa tête, parlez-en à votre professionnel de santé. Essayez tout de même de ne pas vous inquiéter outre mesure. Consultez votre pédiatre : celui-ci vérifiera que le développement de votre bébé se passe bien et, en cas de soucis, saura vous préconiser les traitements adéquats. Vous serez, à n’en pas douter, fière comme tout de voir le développement de votre bébé passer par toutes ces étapes. La maîtrise des mouvements de la tête et du cou n’est qu’une étape parmi d’autres toutes aussi excitantes. Votre bébé se mettra bientôt à ramper, à marcher, à parler… et bien d’autres choses encore !

Tentez de gagner 1 an de couches Pampers