Un bébé sur le ventre

Article connexe

Bébé qui gigote
Jeux amusants pour aider votre bébé à ramper

Si vous êtes parent depuis peu, vous avez probablement déjà entendu parler de « position ventrale » ou de l’importance de mettre bébé sur le ventre. Cependant, il ne s’agit pas que d’une simple activité rigolote à pratiquer avec votre enfant. Ça l’est, bien sûr, mais ces moments que votre bébé passe sur le ventre lui permettent surtout de développer ses muscles et sa motricité. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les bienfaits de la position ventrale chez le bébé, comment bien pratiquer cette activité et comment la rendre amusante pour votre petit.

La position ventrale chez le bébé

La position ventrale chez le bébé consiste simplement à placer pendant quelques minutes votre petit sur son ventre, lorsqu’il est bien réveillé. Cette activité est essentielle pour le développement des muscles du cou et des épaules de votre bébé mais aussi de sa motricité. Il est très important de ne surtout pas le quitter des yeux pendant ces périodes, donc assurez-vous que quelqu’un soit toujours présent et vigilant lorsque vous mettez votre bébé sur le ventre.

Les bienfaits de la position ventrale chez le bébé

La pratique quotidienne de la position ventrale avec votre bébé présente de nombreux bienfaits :

  • Elle favorise le développement des capacités physiques. Mettre bébé sur le ventre l’aide à tonifier les muscles de son cou, de ses bras, de son dos et de ses jambes. Cela lui permet également de gagner en souplesse et en précision (meilleur contrôle de ses gestes). Cette motricité et cette force lui seront très bientôt utiles pour se retourner, s’asseoir, ramper et, enfin, marcher.

  • Elle offre un nouveau regard sur le monde. Votre petit passe le plus clair de son temps sur son dos. Le fait de mettre bébé sur le ventre lui permet d’observer et d’explorer son environnement autrement. Lorsqu’il est sur le ventre, votre enfant doit relever la tête pour observer ce qui l’entoure, ce qui non seulement renforce ses muscles du dos et du cou, mais lui permet également de porter un regard nouveau sur le monde.

  • Elle soulage les torticolis et permet d’éviter le syndrome de la tête plate. Les bébés souffrant de torticolis pourront apprécier la pratique de la position ventrale. En effet, le fait de passer quelques minutes sur le ventre chaque jour pourra détendre les muscles du cou de votre enfant, surtout si vous pratiquez également les exercices conseillés par votre professionnel de santé. De plus, passer du temps allongé sur le ventre permet de limiter l’apparition du syndrome de la tête plate chez votre bébé, dans lequel l’arrière de son crâne s’aplatit en raison d’un temps trop important passé sur le dos au cours des premiers mois, lorsque son crâne est encore malléable.

  • Elle lui permet de découvrir de nouvelles textures. En allongeant votre bébé sur le ventre, différentes parties de son corps entrent en contact avec la surface sur laquelle vous l’avez posé. Cela lui permet de découvrir de nouvelles sensations.

À partir de quel âge mettre son bébé sur le ventre ?

Vous pouvez commencer à pratiquer la position ventrale avec votre bébé avant même d’avoir quitté l’hôpital ou dès votre retour chez vous. Commencer tôt lui permet de s’habituer rapidement à cette activité. De plus, vous n’avez pas à vous inquiéter, son cordon ombilical ne craint rien lorsque votre bébé est sur le ventre. Pour pratiquer la position ventrale avec votre bébé lors de ces premières semaines, placez simplement votre nouveau-né sur votre poitrine ou votre estomac lorsque vous êtes en position allongée ou semi-allongée, par exemple dans un fauteuil, sur un lit ou sur le sol. Profitez de ces moments pour interagir avec lui, le regarder dans les yeux, lui parler avec animation ou encore lui faire des grimaces : ce sont là d’excellents moyens de renforcer le lien qui vous unit.

La pratique de la position ventrale avec votre bébé

Ces moments où bébé joue sur le ventre peuvent être différents en fonction de l’âge de votre bébé. Nous vous présentons ci-dessous quelques-unes des techniques pour les nouveau-nés et les enfants un peu plus âgés.

La position ventrale chez les bébés en bas âge

Entre la naissance et l’âge de 3 mois environ, votre bébé manque de force pour maîtriser les mouvements de sa tête et de son cou. La pratique de la position ventrale avec un bébé de cet âge doit donc être relativement prudente. Voici quelques conseils:

  1. Placez votre nouveau-né sur votre poitrine ou vos genoux. Il doit être bien réveillé et sur le ventre.

  2. Pour le mettre à l’aise, regardez-le dans les yeux, souriez-lui et chantonnez ou parlez avec beaucoup d’animation dans la voix.

  3. Ne faites pas durer la position ventrale avec un bébé de cet âge : trois à cinq minutes deux ou trois fois par jour suffisent, par exemple après avoir changé sa couche ou après une sieste. Si votre enfant semble apprécier ces moments, vous pourrez progressivement en rallonger la durée.

Les bébés développent relativement rapidement leurs muscles du cou et contrôlent déjà bien mieux leur tête un mois après leur naissance. Cependant, les nouveau-nés ne sont généralement pas capables de tenir leur tête droite tout seuls avant l’âge d’environ 4 mois, donc prenez soin de toujours bien soutenir la tête de votre petit lorsque vous le tenez dans vos bras.

La position ventrale chez les bébés plus âgés

Voici quelques conseils pour mettre votre bébé sur le ventre lorsque celui-ci est un peu plus âgé, généralement entre 4 et 7 mois:

  1. Placez votre bébé sur le ventre sur une couverture, un tapis de jeu ou une serviette posée au sol.

  2. Jouez avec votre enfant, par exemple en vous allongeant au sol avec lui et en lui agitant un jouet devant les yeux.

  3. Ces séances peuvent durer trois à cinq minutes deux ou trois fois par jour, par exemple après avoir changé sa couche ou après une tétée. Si votre enfant semble apprécier ces moments, vous pourrez progressivement en rallonger la durée.

Vers cet âge, votre bébé devrait arriver à lever complètement la tête s’il est placé sur son ventre. Il arrive peut-être aussi à pousser sur ses bras, à se cambrer et à décoller sa poitrine du sol. Le développement de tous ces muscles du haut du corps lui est essentiel pour réussir, à terme, à s’asseoir.

De plus, vous constaterez peut-être que votre enfant se balance d’avant en arrière sur son estomac, qu’il donne des coups de pied ou qu’il fait la brasse lorsqu’il est sur le ventre. Ces mouvements signifient qu’il commence à acquérir la force et les compétences nécessaires pour se retourner et peut-être même ramper. Ces nouveaux gestes apparaissent le plus souvent vers l’âge de 5 mois.

La fréquence de la position ventrale chez bébé

Idéalement, vous pouvez mettre votre bébé sur le ventre deux ou trois fois par jour pendant quelques minutes. Vous pourrez le faire plus fréquemment ou pendant plus longtemps lorsque votre enfant commencera à s’y habituer.

Le meilleur endroit pour mettre bébé sur le ventre

Dans les premiers mois après la naissance (typiquement de 0 à 3 mois) vous pouvez mettre votre bébé sur le ventre directement contre votre poitrine ou sur vos genoux.

Lorsque votre petit est un peu plus âgé, le meilleur endroit est une surface sans obstacles, objets dangereux ni risque de chute : idéalement, à même le sol ou sur une couverture ou un tapis de jeu posé par terre. Faites attention à ce que la couverture ne glisse pas lorsque votre bébé gigote. De manière générale, évitez de mettre votre bébé sur le ventre sur des surfaces « molles » comme un canapé, des oreillers ou un lit pour éviter les risques d’étouffement, et évitez aussi les surfaces en hauteur (canapé, lit) pour prévenir les risques de retournement et de chute.

Faire de la position ventrale un jeu pour votre bébé

Voici quatre idées pour faire de la position ventrale un jeu pour votre bébé :

  1. Placez l’un des jouets préférés de votre enfant juste hors de sa portée et encouragez-le à essayer de l’attraper. Vous pouvez également simplement avancer votre visage près de lui, juste hors de sa portée, et l’encourager à venir vous toucher.

  2. Placez des jouets en plusieurs endroits autour de votre bébé pour l’encourager à essayer de les attraper et ainsi l’aider à développer les muscles dont il aura besoin pour se retourner, ramper et marcher à quatre pattes.

  3. Au lieu de mettre votre bébé sur le ventre à même le sol, vous pouvez le placer sur votre poitrine ou vos genoux, particulièrement s’il a moins de 3 mois. Si vous le mettez sur vos genoux, vous pouvez lever et baisser les deux jambes en même temps puis faire bouger votre petit d’un côté et de l’autre. S’il est sur votre poitrine, votre bébé essaiera sûrement de lever la tête et les bras pour vous regarder. Parlez-lui constamment pour le rassurer et l’encourager.

  4. Si vous avez un autre enfant un peu plus âgé, vous pouvez lui demander de jouer sur le ventre avec votre bébé : cela peut en effet renforcer leur complicité.

Et si mon bébé déteste être sur le ventre ?

Il est possible que mettre votre bébé sur le ventre ne remporte pas un franc succès au début. Après tout, il s’agit d’une nouvelle position, et cela peut ne pas lui plaire. Voici quelques techniques à essayer :

  1. Placez un jouet très coloré à sa portée pour qu’il se concentre dessus.

  2. Allongez-vous sur le sol de sorte à ce qu’il vous voie bien et chantez-lui une chanson ou distrayez-le avec un jouet.

  3. S’il ne s’amuse toujours pas, demandez à quelqu’un d’autre d’essayer de le divertir.

  4. Essayez de le mettre sur son côté. Le cas échéant, calez une serviette enroulée derrière son dos pour le maintenir en position ou placez un torchon propre replié sous sa tête pour la soutenir. Votre bébé devrait avoir les bras devant lui, les jambes vers l’avant et les genoux pliés. Il est possible que votre enfant préfère cette position.

Votre bébé finira par s’habituer et apprécier cette nouvelle activité. Si vous pensez que votre petit n’aime pas la position ventrale, demandez conseil à votre professionnel de santé.

FAQ EN UN CLIN D’ŒIL

  • Vous pouvez commencer à mettre bébé sur le ventre quand vous êtes encore à l’hôpital après avoir accouché ou dès votre retour à la maison. Plus c’est tôt, mieux c’est.

  • Voici trois étapes pour pratiquer la position ventrale avec votre bébé en bas âge :

    1. Lorsqu’il est bien réveillé, placez votre nouveau-né sur votre poitrine ou vos genoux. Il doit être sur son ventre.
    2. Pour l’aider à se détendre, regardez-le dans les yeux, souriez-lui, chantonnez ou parlez avec animation.
    3. Ne faites pas durer la position ventrale avec un bébé de cet âge : trois à cinq minutes suffisent. Si votre enfant semble apprécier ces moments, vous pourrez progressivement en rallonger la durée. Répétez cela deux ou trois fois par jour. Un exemple de bon moment est après avoir changé sa couche ou après une sieste.
  • Pour commencer, assurez-vous de rester à proximité de votre bébé lorsqu’il est sur le ventre et de le surveiller. Vous pouvez par exemple vous allonger en face de lui et le divertir par des sourires, des chansons ou en agitant des jouets devant lui.

Mettre un bébé sur le ventre peut être une excellente occasion de renforcer votre complicité en vous amusant. C’est également un moment qui lui permettra de développer les muscles et les capacités nécessaires pour réussir à s’asseoir, à ramper et, enfin, à marcher au cours des mois à venir. La pratique de la position ventrale par votre bébé sera très bénéfique pour son développement.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.

Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.

Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.

Pampers