4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40
1 2 3 4 5 6 7 8 9
1 2 3

Avez-vous remarqué que votre petit ne l’est déjà plus tant que ça ? À 2 mois, bébé passe par de nombreuses étapes de croissance et de développement toutes plus passionnantes les unes que les autres. Nous vous présentons dans cet article les incontournables et vous expliquons comment gérer des soucis courants comme la toux et les irritations liées aux couches. Si vous reprenez bientôt le travail, nous vous rappelons également quelques éléments à garder en mémoire pour que la transition se fasse au mieux pour vous et votre bébé.

Contenu de l'article

Les étapes du développement de bébé à 2 mois Comment favoriser le développement de votre bébé à 2 mois Nourrir un bébé de 2 mois Combien de sommeil faut-il à un bébé de 2 mois ? Une journée dans la vie d’un bébé de 2 mois Santé de bébé : les irritations liées aux couches Votre vie de parent : reprendre le travail Votre check-list du mois

Les étapes du développement de bébé à 2 mois

Ce mois-ci est plein de découvertes pour votre bébé, qui devient de plus en plus conscient du monde qui l’entoure. Voici quelques-unes des étapes déjà franchies ou à venir dans le développement de votre bébé de 2 mois.

Croissance et développement : manucure et pédicure

Les premiers mois, les bébés ont tendance à grandir d’environ 2 à 4 cm et à prendre de 500 g à 1 kg par mois. À chaque visite médicale, votre professionnel de santé surveillera la bonne croissance de votre bébé et mesurera sa taille, son poids et son tour de tête.

Vous aurez également peut-être remarqué que les ongles de bébé poussent à la vitesse grand V. Il faudra probablement lui couper ou lui limer les ongles une fois par semaine et deux fois par mois pour les ongles des pieds. N’ayez pas peur si vous oubliez, vous y penserez si bébé vous griffe ou se griffe lui-même par inadvertance. Voici quelques conseils pour prendre soin de ses ongles :

  • Utilisez des ciseaux ou un coupe-ongles spécial bébé ou une lime douce.
  • Coupez-lui les ongles pendant qu’il dort ou après un bain relaxant : ses mains gigoteront moins.
  • Appuyez sur le bout du doigt pour ne bien couper que l’ongle et pas la peau.
  • Limez les ongles après les avoir coupés s’ils sont encore un peu pointus.
  • Si vous avez des doutes sur la bonne façon de couper les ongles de votre petit, demandez à votre professionnel de santé de vous faire une démonstration.

Au niveau « croissance », les zones molles situées sur le crâne de votre bébé, que l’on appelle les fontanelles, commencent doucement à se solidifier au fur et à mesure que les os de son crâne fusionnent.

Les sens : voir le monde en couleur

Votre bébé commence à identifier les objets et apprécie particulièrement de reconnaître les visages connus, surtout celui de papa et de maman. Les semaines précédentes, votre nouveau-né était plus attiré par les motifs simples à rayures, mais il commence maintenant à remarquer les motifs en forme de cercle, comme les cibles ou les spirales. Il commence aussi à mieux percevoir les couleurs.

Si vous promenez votre bébé, vous remarquerez probablement qu’il tourne la tête pour mieux voir ce qui l’entoure. Vous pouvez par exemple lui dire le nom des objets ou des choses qui attirent son regard.

En mouvement : on s’accroupit

La plupart des gestes de votre nouveau-né tiennent encore du réflexe, mais il apprend progressivement à mieux les contrôler. Vous aurez peut-être l’impression qu’il est moins éveillé pendant un temps, ce qui correspond à la disparition de ses premiers réflexes de bébé, mais il recommencera bientôt à s’agiter, cette fois-ci de façon plus maîtrisée. Les coups de pied donnés deviennent plus forts, comme vous vous en rendrez sûrement compte si vous ne vous écartez pas à temps. Au cours des prochaines semaines, votre petit va commencer à contrôler ses genoux. Si vous le tenez droit, les pieds au sol, il commencera peut-être à s’accroupir puis à se relever et à comprendre qu’il peut sautiller.

Votre nouveau-né contrôle également mieux ses mains et ses doigts. Il passe peut-être maintenant plus de temps la main ouverte et les regarde sûrement plus lorsqu’elles passent devant ses yeux. Lentement, il commencera à les mettre dans sa bouche : peut-être par accident au début, puis volontairement lorsqu’il réalisera que sucer ses poings le calme. Si vous lui donnez un hochet, il l’attrapera bientôt et l’agitera peut-être, mais attention, il le lâchera dès qu’il en aura assez.

Vous verrez bientôt les premiers résultats de tous ces moments passés sur le ventre : votre bébé pourra rapidement pousser un peu sur ses bras et lever la tête pour regarder tout seul ce qui l’entoure et qui l’intéresse. C’est le début d’une plus grande indépendance pour votre nourrisson.

Personnalité : ma-ma-ma-ma

Votre bébé développe sa personnalité de jour en jour, ce qui transparaît dans ses expressions du visage, ses babillements et ses gestes. Par exemple, si vous lui souriez et qu’il est heureux, il vous sourira peut-être en retour. À cette période, il commencera a priori aussi à produire beaucoup de nouveaux sons étranges pour s’amuser : des « ma », « ba », « ah », « oh », etc. Parlez-lui : répétez ces sons pour l’encourager, mais utilisez aussi des vrais mots et pas que du « langage de bébé ». Cela lui permettra de comprendre qu’une conversation se fait chacun son tour et que ce que dit chaque personne compte. Au fil des semaines, votre nourrisson commencera à faire attention à votre intonation et sera capable de se rendre compte de votre humeur simplement à la façon dont vous lui parlez. Votre voix l’aide aussi à comprendre ce qu’il se passe, donc décrivez-lui ce que vous faites lorsque vous le changez, que vous le promenez ou que vous lui donnez le bain.

Bientôt, bébé fera bien plus que sourire : il rigolera ou couinera de bonheur. Cependant, ne soyez pas surprise s’il n’est pas aussi agréable avec tout le monde : tout comme les adultes, il a ses préférences et papa, maman, ses frères et sœurs et les visiteurs réguliers sont les favoris.

Comment favoriser le développement de votre bébé à 2 mois

Pour favoriser l’apprentissage de votre nourrisson et le développement de son cerveau, il est important de jouer et d’interagir avec lui. Voici quelques activités que vous pouvez faire avec lui :

  • Faites la lecture à votre bébé. Même s’il ne comprend pas tous les mots, votre nouveau-né écoute attentivement les sons que vous faites et apprend les intonations et le rythme. N’hésitez pas à lui relire le même livre plusieurs fois : les nourrissons aiment la répétition. Vous pouvez aussi vous renseigner sur les façons de faire aimer la lecture à votre bébé dès son plus jeune âge.
  • « Discutez » avec lui. Quand il babille, répondez-lui, et commentez à voix haute ce que vous faites. Lorsqu’il « parle », essayez de ne pas l’interrompre et de ne pas détourner le regard. Votre attention lui permet de comprendre que sa voix est importante et lui fait prendre confiance.
  • Sur le ventre. Continuez à placer votre bébé sur son ventre pendant de courtes périodes tous les jours pour l’aider à renforcer ses muscles du cou, des bras et des épaules. Vous n’avez besoin que d’une surface solide, comme le sol, mais pensez à le surveiller.
  • Faites-lui découvrir de nouveaux sons. Faites écouter de la musique à votre bébé ou présentez-lui des jouets qui font des sons divers lorsqu’on les touche. Faites-lui aussi découvrir les sons de la vie quotidienne. Par exemple, gardez-le près de vous lorsque vous vous occupez de la maison : il sera sûrement fasciné par les bruits de rangement ou de ménage.

Nourrir un bébé de 2 mois

À 2 mois, les bébés demandent à être nourris en général six à huit fois par jour. Si votre petit a faim, donnez-lui à manger : il vous fera savoir qu’il est affamé en faisant semblant de téter, en mettant sa main dans sa bouche, en gémissant ou en pliant ses bras et ses mains. Évitez de trop lui donner à manger : il vous montrera qu’il n’a plus faim en ralentissant le rythme ou en arrêtant de téter, voire en détournant la tête. De manière générale, un bébé qui mange bien a tendance à s’endormir après avoir mangé mais est content, éveillé et gigote entre les repas. C’est également vers cette période que vous pourrez probablement commencer à sauter l’un des repas nocturnes. En effet, au fur et à mesure que l’estomac de votre bébé grandit, celui-ci tient plus facilement jusqu’au matin sans manger.

Compter les couches usagées

Le nombre de couches changées par jour est un bon indicateur que bébé mange bien et qu’il est en bonne santé. Gardez toujours en mémoire que chaque nouveau-né est unique et peut donc aussi bien mouiller sa couche toutes les deux heures que toutes les six heures. Néanmoins, s’il en mouille moins de six par jour, il est peut-être un peu déshydraté, alors comptez le nombre de couches usagées par jour. Si vous remarquez qu’il en consomme moins ou que sa bouche semble un peu sèche, cela peut indiquer une déshydratation. Si vous avez le moindre doute, consultez votre professionnel de santé.

En ce qui concerne les selles, il n’y a pas non plus de « bon » nombre par jour. À 2 mois, les bébés peuvent tout aussi bien aller à la selle plusieurs fois par jour qu’une seule fois la semaine. Si le vôtre fait caca moins souvent que d’habitude mais que ses selles sont molles et qu’il est en bonne santé, alors vous n’avez a priori pas de raison de vous inquiéter. Si cependant vous êtes inquiète, consultez votre professionnel de santé, qui sera en mesure de vérifier que tout est normal.

Combien de sommeil faut-il à un bébé de 2 mois ?

À 2 mois, votre bébé dort probablement entre 14 et 17 heures par jour. Il sera peut-être plus éveillé et actif en journée, et fera peut-être moins de siestes (mais celles-ci dureront probablement un peu plus longtemps). Vers cette période, certains nourrissons commencent déjà à faire leurs nuits, c’est-à-dire qu’ils dorment six à huit heures d’affilée.

Vous pouvez déjà commencer à poser les bases des rituels du sommeil pour aider votre petit à bien démarrer dans la vie et à se sentir bien et en bonne santé. Ces rituels passent par des heures de sieste et de coucher régulières ainsi que du calme lorsqu’il est l’heure de se reposer. Ces rituels ont besoin de temps pour se mettre en place, mais vous pouvez aider votre bébé à s’y habituer en rendant les repas de nuit aussi calmes que possible : laissez la lumière presque éteinte, ne parlez pas beaucoup et murmurez, et replacez votre bébé dans son lit, sur le dos, une fois son repas terminé et sa couche changée.

Une journée dans la vie d’un bébé de 2 mois

Une journée typique de votre bébé à 2 mois inclut probablement des périodes de sommeil, de repas, de bain et de jeu. Voici un exemple de journée classique :

Une journée dans la vie d’un bébé de 2 mois

Santé de bébé : les irritations liées aux couches

  • Problèmes de peau :
    • Irritations liées aux couches. Une couche mouillée ou remplie qui reste trop longtemps en contact avec la peau de bébé peut provoquer des irritations sur cette zone. Pour éviter l’apparition de ces rougeurs, changez les couches au plus tôt après que votre bébé les a remplies, nettoyez-le avec des lingettes à chaque changement de couches et laissez-le fesses à l’air dès que possible. Ces simples conseils aideront les rougeurs à disparaître et diminueront les chances de récidive. Vous pouvez également vous renseigner sur les autres causes et traitements de ces rougeurs.
    • Irritations de chaleur. Ces petites bosses rouges apparaissent le plus souvent au niveau du cou, des bras, des jambes et de la couche lorsque le temps est chaud et humide. Pas besoin d’appliquer de pommade : rafraîchissez plutôt la zone concernée avec de l’eau puis séchez bien la peau, enfilez à votre nourrisson des vêtements secs et légers et essayez de le protéger de la chaleur. Les rougeurs disparaîtront alors en général en quelques jours.
    • Eczéma. Si votre bébé a des plaques rouges qui le grattent au creux des genoux et des coudes, c’est peut-être de l’eczéma. Votre professionnel de santé pourra établir un diagnostic et vous prescrire un traitement. En attendant, essayez d’utiliser des savons doux pour bébé sans parfum, de ne laver votre nourrisson que trois fois par semaine au plus, de lui enfiler des vêtements doux et de ne laver ses affaires ou ses draps qu’avec des produits sans parfum.
  • Toux. Si, à 2 mois, votre bébé tousse, c’est que ses voies respiratoires sont irritées, ce qui peut avoir de nombreuses causes allant du rhume classique à la pneumonie. Si votre nouveau-né tousse, parlez-en à votre professionnel de santé. Si cependant cette toux est accompagnée d’une fièvre ou de difficultés respiratoires, emmenez-le immédiatement chez le médecin.
  • Allergies. Parmi les symptômes d’une allergie ou d’une sensibilité alimentaire, on peut notamment citer : si bébé fait son difficile ou crie beaucoup, s’il vomit presque tous ses repas, si ses selles sont très liquides ou ensanglantées ou encore si des rougeurs apparaissent sur son corps. Votre professionnel de santé se penchera sur les causes possibles et fera un diagnostic.

FAQ en un clin d’œil

  • Q: Un bébé de 2 mois peut voir jusqu’à quelle distance ?
  • Q: Doit-on compter l’âge de bébé en semaines ou en mois ?
  • Q: Les taches de naissance, c’est quoi ?

Votre vie de parent : reprendre le travail

La reprise du travail peut se faire à différents moments en fonction de votre situation, que ce soit vos finances, votre congé maternité et votre situation familiale. Si vous pouvez, prenez le temps d’y réfléchir sérieusement avant de décider de retourner au travail. Vous vous sentirez peut-être triste, inquiète ou préoccupée pour votre bébé lorsque vous reprendrez une vie active. Si votre partenaire ne peut pas rester à la maison avec votre nouveau-né, il est essentiel de trouver un moyen de faire garder votre enfant qui vous corresponde et qui permette à votre bébé de s’épanouir. Vous pouvez également envisager de vous procurer une aide supplémentaire à la maison afin de profiter au mieux de votre nouveau-né pendant les précieuses heures que vous passerez avec lui.

Gérer la garde de votre bébé

Vous avez de nombreuses options pour faire garder votre enfant :

  • vos parents ou vos proches
  • une baby-sitter
  • une crèche
  • une nourrice, éventuellement avec d’autres enfants
  • plusieurs de ces possibilités.

La chose la plus importante qui doit guider vos recherches est l’assurance que votre bébé soit heureux et s’épanouisse, quelle que soit l’option retenue. N’hésitez pas à demander des conseils à votre professionnel de santé ou à d’autres parents. Discutez abondamment avec les personnes à qui vous confieriez votre bébé, regardez comment ils se comportent avec lui pendant un jour ou deux, assurez-vous de leur crédibilité professionnelle et faites-vous confiance. Assurez-vous tout le temps que votre nouveau-né va bien et n’hésitez pas à le confier à d’autres personnes le cas échéant.

Tirer son lait au travail

Pour certaines femmes, le retour au travail s’accompagne d’une certaine dose de stress qui peut, tout comme d’autres facteurs, diminuer la quantité de lait que vous produisez, notamment si vous ne pouvez pas prendre assez de temps dans la journée pour tirer votre lait confortablement. Légalement, votre employeur doit, tant que votre bébé n’a pas encore un an, vous ménager un lieu (autre que des toilettes) et du temps pour cela. Si vous pensez que votre production de lait diminue trop, renseignez-vous sur les moyens de l’augmenter et contactez votre professionnel de santé ou votre consultant en lactation.

Trouver de l’aide à domicile

Que vous repreniez le travail ou non, vous aurez peut-être besoin d’une paire de mains supplémentaire pour vous aider avec la cuisine, les corvées ménagères ou les courses diverses. Voici quelques points à garder en tête :

  • Assurez-vous que la personne est digne de confiance et vous facilite la vie au lieu de vous la compliquer.
  • Déterminez à quels moments vous avez besoin d’aide et assurez-vous que la personne puisse effectivement être disponible à ces périodes-là.
  • Soyez claire sur ce que vous souhaitez, quitte à l’écrire noir sur blanc.
  • Demandez à être prévenue suffisamment à l’avance si la personne ne peut pas vous aider ou est malade.
  • Ayez un plan B en cas d’imprévus, par exemple un voisin ou une baby-sitter que vous pouvez contacter au pied levé.
  • Si vous ne l’avez pas déjà, envisagez de passer le permis.
  • Si la personne doit également prendre soin de votre enfant, demandez-lui de suivre une formation en soins du nouveau-né.

Essayez de vous détendre et de profiter de chaque étape passionnante du développement de votre enfant. Si vous souhaitez savoir quand les dents de lait commenceront probablement à pousser et lesquelles apparaissent généralement en premier, consultez notre infographique ci-dessous pour plus d’informations.

Pampers
Voir toutes les sources

Ceci pourrait également vous intéresser :

Votre check-list du mois

Si vous reprenez le travail, trouvez un moyen de faire garder votre enfant pendant la journée.

Faites une liste de baby-sitters de confiance.

Si ce n’est pas encore fait, prenez rendez-vous pour la visite médicale du deuxième mois. Au cours de cette visite, votre professionnel de santé va vérifier la bonne croissance de votre bébé, lui faire passer des contrôles physiques, vous demander comment vous allez, répondre à vos questions et prévoir les vaccinations à venir ces prochaines semaines ou les effectuer.

Si vous avez hâte de découvrir ce qui vous attend le mois prochain, renseignez-vous sur les étapes de développement de votre bébé à 3 mois

Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations par e-mail :