À quel âge les bébés tiennent assis

Article connexe

Bébé qui gigote
Bébé qui rampe : âge, étapes et styles

Le temps passe si vite ! Vous pourriez jurer qu’il y a encore quelques jours à peine, votre bébé était une petite chose sans défense et là il commence à se déplacer tout seul en gazouillant. Et très bientôt, il va apprendre à s’asseoir tout seul. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons quand votre petit va commencer à s’asseoir et à quel âge un bébé tient assis tout seul, mais aussi comment l’aider, et les prochaines étapes.

À quel âge bébé s’assoit ?

Votre bébé peut commencer à s’asseoir et à tenir assis, avec votre aide, autour de l’âge de 6 à 8 mois environ. Assez vite après, généralement autour de 8 ou 9 mois, votre bébé va apprendre à se mettre en position assise tout seul.

Quels sont les signes que bébé cherche la position assise ?

Si vous asseyez votre bébé par terre en l’appuyant contre vous ou contre un coussin à la verticale, vous pouvez par exemple le voir se pencher en avant, bras tendus. Cela indique qu’il cherche une position d’équilibre et c’est l’un des premiers signes que votre enfant veut être assis. Lorsqu’il aura maîtrisé cet équilibre, avec votre aide ou celle d’un coussin, il commencera à s’y essayer de lui-même. Votre bébé sera bientôt assis comme un grand.

Comment aider votre bébé à rester assis

Pour réussir à s’asseoir tout seul, votre enfant a besoin de développer son équilibre et ses muscles du torse, du dos, de la tête et du cou. Voici quelques conseils pour aider un bébé à tenir assis :

  • Une fois que votre bébé a appris à maîtriser les mouvements de sa tête, placez-le sur le ventre régulièrement et encouragez-le à lever la tête et le cou en attirant son attention avec un jouet coloré ou un hochet. Cet exercice est idéal pour renforcer les muscles du dos et du cou, qui lui seront utiles pour s’asseoir seul.

  • Si, lorsque votre bébé est sur le ventre, vous constatez qu’il a assez de force pour décoller sa poitrine du sol, vous pouvez commencer à l’entraîner à s’asseoir. Placez votre bébé assis par terre ou sur un canapé et maintenez son dos en place avec des coussins ou en le calant dans un angle du canapé. Cette position l’aidera à apprendre à conserver son équilibre.

  • Vous pouvez encourager votre bébé à travailler son équilibre en lui proposant un jouet coloré ou un hochet juste hors de sa portée afin de le forcer à se pencher en avant en tendant les bras.

Petit à petit votre enfant deviendra capable de s’asseoir sans votre aide et sans chercher son équilibre. Ça y est, bébé tient assis ! Il peut au début placer ses bras le long de son corps pour s’aider à rester droit. Autour de l’âge de 9 mois environ, votre bébé se tient assis et joue pendant de relativement longues périodes. Il commence à pouvoir pivoter le haut de son corps pour attraper ses jouets.

En résumé

En plaçant un peu chaque jour votre petit sur son ventre (et en ne le quittant pas des yeux), il va apprendre à renforcer les muscles de son dos et de son cou. Ces muscles lui sont nécessaires pour que votre bébé tienne assis sans votre aide. Encouragez-le à relever la tête, le cou et la poitrine lorsqu’il est sur le ventre en faisant des grimaces et des bruits rigolos ou en agitant des jouets devant lui. Il sera d’abord capable de s’asseoir avec un dossier, puis de s’équilibrer avec ses bras, puis, enfin, votre bébé tiendra assis tout seul.

Un bébé tient-il assis à l’âge de 4 mois ?

Statistiquement, un bébé de 4 mois ne se tient pas assis. Cette capacité n’est acquise que plus tard, généralement entre l’âge de 6 et 8 mois, une fois que votre bébé aura appris à conserver son équilibre et qu’il aura assez de force dans la partie supérieure du corps.

Un bébé tient-il assis à l’âge de 6 mois ?

Avec un peu de chance, à 6 mois, votre bébé tient assis. Cependant, c’est assez rare et la plupart des enfants ne tiennent assis (avec de l’aide) qu’à partir de 8 mois environ, et il faut attendre encore un peu pour qu’un bébé se tienne assis tout seul. Ne soyez pas déçue. Rien n’est facile pour un bébé et à 6 mois, il est encore extrêmement jeune. Il lui faut du temps pour développer la coordination nécessaire au fait de s’asseoir ainsi que pour acquérir une force musculaire suffisante. Comme chaque bébé est différent, votre enfant peut mettre plus ou moins de temps à apprendre à s’asseoir. La meilleure chose à faire est de rester patiente et de continuer à le placer un peu sur le ventre chaque jour pour qu’il s’entraîne. Votre bébé maîtrisera la position assise sous peu, ne vous en faites pas.

Un bébé se tient-il assis avant de ramper ou est-ce l’inverse ?

Il est probable que votre bébé apprenne à se tenir assis avant d’apprendre à ramper. En effet, la force et l’équilibre nécessaire pour se tenir assis sont généralement acquis autour de 6 à 8 mois, tandis que les capacités nécessaires pour ramper sont acquises le plus souvent un peu plus tard, entre 7 et 10 mois. De plus, certains bébés n’apprennent jamais à marcher à quatre pattes et trouvent d’autres façons de se déplacer, par exemple en glissant sur leur ventre ou en se propulsant en avant en position assise. Votre bébé est unique et franchit chaque étape de son développement à sa propre vitesse, ce qui peut être un peu avant les autres… ou un peu après. Avant d’apprendre à ramper, votre bébé peut ainsi acquérir les capacités suivantes :

  • Il tient mieux sa tête

  • Il tend le cou lorsqu’il est sur le ventre pour mieux voir ce qui l’entoure

  • Il attrape ses pieds ou les objets autour de lui lorsqu’il est allongé sur le dos

  • Il se retourne tout seul

  • Il se penche en avant et s’appuie sur ses bras lorsqu’il est assis

  • Il s’assoit seul et peut passer de la position assise à la position allongée sur le ventre et vice-versa.

Toutes ces étapes sont importantes et l’aident à renforcer ses muscles et à apprendre à mieux les contrôler, ce qui se révèlera plus tard crucial pour apprendre à se mettre debout puis à faire ses premiers pas.

En résumé

Généralement, un bébé se tient assis avant de pouvoir ramper. Les bébés les plus précoces pourront s’asseoir avec un peu d’aide autour de l’âge de 6 mois, tandis que la marche à quatre pattes arrive généralement un peu plus tard, entre 7 et 10 mois.

Conseils de sécurité pour anticiper la position assise chez bébé

Il est conseillé d’avoir déjà bien sécurisé votre domicile avant que votre bébé ne se tienne assis. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’acquisition de la position assise par votre bébé signifie qu’il commence à être plus mobile. Voici quelques conseils particulièrement importants :

  • Abaissez le matelas de son lit au maximum. L’idée est d’éviter que votre bébé ne puisse se relever et se pencher par-dessus les barreaux et tomber, ou même qu’il ne puisse pas s’aider des barreaux pour escalader.

  • Vérifier que les meubles ou les lampadaires sont bien accrochés. Votre bébé peut commencer à prendre appui dessus pour essayer de s’asseoir ou de se mettre debout, et il ne faudrait pas qu’une étagère, qu’une commode ou qu’un meuble TV ne se renverse sur lui. Si vous pensez que votre enfant court un danger à cause de tel meuble ou de tel objet décoratif, vous pouvez les ranger hors de sa portée quelques temps.

  • Installez des verrous de sécurité sur les tiroirs ou placards qui sont à sa portée et qui contiendraient des objets ou produits dangereux, par exemple des flacons en verre, des couverts et surtout des couteaux, des produits chimiques type lessive, détergent, etc. ou encore des médicaments. Vérifiez également que les tiroirs ne puissent pas être entièrement tirés : votre bébé peut s’en servir comme appui pour se lever et se renverser le tiroir dessus.

En résumé

La première année après la naissance est riche en développements fascinants et la position assise n’en est qu’un parmi d’autres. Pour l’aider à apprendre, placez-le sur le ventre plusieurs minutes par jour. Si votre bébé ne sait toujours pas s’asseoir sans aide à l’âge de 6 mois, pas de panique, c’est normal : chaque bébé apprend à son rythme, et pour beaucoup cela n’est maîtrisé que vers 8 mois. Dans tous les cas, cela viendra probablement un peu sans prévenir et vous aurez à peine le temps de vous en remettre que votre bébé sera déjà en train de se mettre debout et de faire ses premiers pas. Une fois lancé, il ne s’arrêtera plus ! Et comme toujours, si vous avez le moindre doute et la moindre question concernant les progrès réalisés par votre petit, n’hésitez pas à demander conseil à votre professionnel de santé.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français.

Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous.

Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.