Vergetures de grossesse

La plupart des femmes enceintes voient des vergetures apparaître sur leur corps pendant la grossesse. Elles signifient que votre corps s’étire et grandit pour faire de la place à votre bébé. Bien qu’il ne soit pas véritablement possible d’en empêcher l’apparition, il existe des moyens de réduire les chances d’en avoir. Pas de panique néanmoins, elles disparaissent généralement avec le temps.

Les vergetures de grossesse, c’est quoi ?

Les vergetures sont des stries ou des entailles dans la peau, de couleur rose, rougeâtre/pourpre ou marron. Le terme médical est « striae gravidarum » qui signifie « rayures de grossesse » en latin. La très grande majorité des femmes enceintes aura des vergetures de grossesse, le plus souvent sur le ventre, les seins, les cuisses et les fesses et même parfois le haut des bras. Les facteurs génétiques jouent un rôle dans l’apparition des vergetures, puisque vous êtes plus susceptibles d’en avoir si vous avez la peau claire, si vous êtes jeune, si vous prenez du poids rapidement pendant votre grossesse ou si vous êtes enceinte de jumeaux ou de triplés. Vous êtes également plus susceptible d’en avoir si vous aviez déjà ce type de marques avant la grossesse, si d’autres membres de votre famille en ont ou si les changements hormonaux pendant votre grossesse rendent votre peau un peu moins épaisse.

À partir de quand les vergetures de grossesse apparaissent-elles ?

Si la grande majorité des femmes enceintes verront apparaître des vergetures pendant leur grossesse, elles n’apparaissent cependant pas au même moment pour tout le monde. Comme elles sont causées par la distension de la peau, elle-même provoquée par le gain de poids de la mère ainsi que la croissance du bébé et de l'utérus, elles apparaissent généralement plutôt en deuxième moitié de grossesse, soit pendant le deuxième trimestre, soit pendant le troisième trimestre, voire parfois dans les toutes dernières semaines. Bien sûr, si vous avez de la chance, il est aussi possible que vous n’ayez jamais de vergetures.

Article connexe

Symptômes de grossesse
Prurit pendant la grossesse

Comment éviter l’apparition des vergetures pendant la grossesse ?

Il n’existe malheureusement pas de moyen d’empêcher à coup sûr l’apparition des vergetures, et il n’existe pas non plus de crème magique pour les faire disparaître. Cependant, plusieurs solutions existent pour réduire leur apparition :

  • Limitez votre prise de poids pendant la grossesse (environ 12 kg) et essayez de prendre ces kilos progressivement au cours de votre grossesse. Suivez un régime alimentaire équilibré pour une prise de poids régulière et saine.

  • Buvez beaucoup d'eau.

  • Pratiquez une activité physique régulière.

  • Évitez de passer trop de temps au soleil.

  • Portez un soutien-gorge bien ajusté pour soutenir vos seins et ainsi minimiser l’apparition de vergetures de grossesse sur votre poitrine.

  • Appliquez des crèmes ou des lotions pour atténuer la sécheresse ou les démangeaisons cutanées (prurit) qui accompagnent souvent l’étirement de la peau. Cependant, de telles crèmes n’empêcheront pas l’apparition des vergetures, quoique l’on vous en dise.

Est-il possible de faire disparaître les vergetures après une grossesse ?

Les vergetures perdurent après la grossesse mais prennent progressivement une teinte argentée qui les rend beaucoup moins visibles. Gardez en mémoire qu’il n’existe pas de produit miracle empêchant l'apparition des vergetures ou capable d’en modifier l’apparence. Des opérations au laser peuvent aider à les faire disparaître, mais ce type d’intervention peut être déconseillé par votre professionnel de santé et peut également ne pas être couvert par la sécurité sociale ou votre mutuelle. Le corps d’une femme enceinte change radicalement au cours d’une grossesse et les vergetures que vous pouvez voir apparaître sur votre ventre ou vos cuisses ne sont qu’une preuve de plus de tout ce que vous faites déjà pour préparer la venue au monde de votre bébé.

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.