2e trimestre de grossesse

Pour beaucoup de futures mamans, le deuxième trimestre est la période la plus agréable de la grossesse. Vous êtes dans un entre-deux confortable où les nausées ont probablement quasiment disparu et votre ventre n’est pas encore suffisamment gros pour vous gêner ou vous faire mal. Vous vous sentirez même peut-être plus en forme qu’avant! Dans la suite de cet article, nous vous présentons le développement de votre fœtus et vous expliquons ce que les prochaines semaines vous réservent.

Combien de temps dure le 2ᵉ trimestre de grossesse?

Vous vous demandez peut-être quand commence le 2e trimestre de grossesse: il dure de la semaine 14 à la semaine 27, soit 14 semaines.

Le développement de votre bébé au 2ᵉ trimestre de grossesse

Votre bébé continue son développement entamé au cours du trimestre précédent. À la fin du deuxième trimestre de grossesse, il sera passé de la taille d’une nectarine à celle d’un chou-fleur. Votre ventre commence à s’arrondir et cette croissance de votre bébé se voit maintenant à l’extérieur. Chaque semaine apporte son lot de surprises : en voici quelques-unes.

14 semaines: succion et déglutition

C’est vers 14 semaines de grossesse que votre bébé peut commencer à faire des gestes de succion ou à s’entraîner à déglutir. Dans quelques semaines, il commencera probablement à sucer son pouce.

17 semaines: les sourcils

Cette semaine, ses sourcils peuvent commencent à se voir. Il ne s’agit encore que de touffes de poils blanchâtres car les poils ne produisent pas encore de pigments colorés, mais ils commencent à apparaître. Ses paupières vont rester fermées pendant encore plusieurs semaines mais ses yeux bougent déjà.

19 semaines: ça bouge

C’est vers la semaine 19, ou très légèrement après, que vous pourrez ressentir comme un papillonnement dans votre ventre. Cette sensation correspond en fait à des mouvements de votre bébé qui se retourne dans la poche amniotique. S’il s’agit de votre première grossesse, il est fort probable que vous ne détecterez ces mouvements qu’un peu plus tard et, à l’inverse, s’il s’agit d’une deuxième grossesse pour vous, vous saurez à quoi vous attendre et pourrez détecter ces acrobaties de votre bébé un peu plus tôt. De manière générale, une deuxième grossesse diffère d’une première de bien des façons et ceci en est une. Vous constaterez peut-être aussi que ses mouvements et ses coups de pied gagnent en intensité à partir environ de la semaine 20. Votre bébé grandit vite mais il a encore beaucoup de place dans votre ventre: ce ne sera plus le cas au troisième trimestre.

18 semaines: une couche de protection

La peau de votre bébé commencera dans les jours qui viennent à produire une substance graisseuse que l’on appelle le vernix caseosa. Cette substance va recouvrir peu à peu toute sa peau et formera une barrière étanche qui le protègera.

22 semaines: il répond aux sons

Maintenant que ses oreilles sont complètement formées, il commence à entendre les sons extérieurs et à pouvoir y répondre. Votre bébé peut ainsi se retourner dans votre ventre s’il entend votre voix ou un bruit soudain. Vous pouvez dès lors commencer à lui chanter, à lui faire écouter de la musique, ou simplement à lui parler et à lui raconter ce que vous faites.

27 semaines: il commence à sourire

C’est généralement à partir de la 27ᵉ semaine que les bébés commencent à s’entraîner à sourire. Cela se produit souvent quand il dort et est dans une phase de sommeil paradoxal.

Le développement de votre futur bébé semaine par semaine

Les illustrations ci-dessous représentent le développement de votre futur bébé semaine par semaine au cours du 2ᵉ trimestre de grossesse.

développement de votre bébé - 2e trimestre de grossesse

Ce qui vous attend au cours du 2ᵉ trimestre de grossesse

Voici quelques-unes des choses à faire ou auxquelles s’attendre au cours de ce deuxième trimestre de grossesse:

  • Voir votre ventre s’arrondir. Quand votre ventre commence-t-il à grossir? Chaque femme est différente et cela se produit plus tôt chez certaines femmes que chez d’autres. Une chose est sûre, c’est au cours de ce trimestre que vous avez le plus de chances que votre grossesse commence à se voir.

  • Annoncer votre grossesse. Il est probable que certaines personnes de votre entourage aient déjà deviné ou que vous l’ayez déjà annoncé à quelques chanceux parmi vos proches. Quand vous vous sentirez prête, pourquoi ne pas faire une annonce officielle et amusante au reste de vos amis, de vos collègues ou de votre famille.

  • Découvrir le sexe de votre bébé (si vous le voulez). Lors de l’échographie du 2ᵉ trimestre, qui est généralement planifiée entre la 20ᵉ semaine et la 24ᵉ semaine, votre bébé est le plus souvent assez développé pour que votre professionnel de santé puisse vous dire si votre bébé sera un garçon ou une fille. Mais ce n’est pas tout : le but de cette échographie est de vérifier la bonne santé de votre fœtus et notamment de dépister certains problèmes tels que le placenta prævia.

  • Organiser une fête pour votre bébé. Si vous savez quel sera le sexe de votre futur bébé, pourquoi ne pas saisir cette occasion pour organiser une petite fête avec des proches?

  • Passer les examens médicaux nécessaires. Au cours du 2ᵉ trimestre de grossesse, les visites prénatales et les examens visant à vérifier que votre grossesse se déroule bien continuent. Votre professionnel de santé pourra ainsi mesurer votre hauteur utérine, c’est-à-dire la distance entre votre pubis et le haut de votre utérus, pour vérifier la bonne croissance de votre fœtus. Si vous présentez un risque de diabète gestationnel, votre professionnel de santé vous prescrira des examens complémentaires comme par exemple un test de tolérance au glucose.

  • Acheter un soutien-gorge adapté. Au cours du 2ᵉ trimestre de grossesse, votre ventre s’arrondit nettement et vos seins prennent du volume. D’ici peu, vous trouverez probablement que les vêtements spéciaux pour femmes enceintes sont nettement plus confortables à porter et vous remarquerez peut-être aussi que vous avez besoin de passer à la taille de bonnet de soutien-gorge supérieure. Il est souvent possible de demander en magasin un essayage avec un professionnel pour garantir que votre poitrine sera bien soutenue sans vous gêner. Si votre poitrine est un peu sensible, il existe des méthodes pour soulager ces douleurs. Demandez également conseil à votre professionnel de santé.

  • Avoir un regain d’énergie. Le deuxième trimestre de grossesse s’accompagne souvent d’un regain d’énergie. Vous pouvez en profiter pour commencer à pratiquer une activité physique ou continuer vos exercices (mais dans tous les cas, demandez toujours le feu vert à votre professionnel de santé). La marche, la natation et le yoga prénatal sont de bons choix. Vous pouvez aussi commencer à décorer la chambre de votre futur bébé et préparer une liste de tous les accessoires qu’il va vous falloir avant son arrivée. Enfin, vous pouvez simplement prendre un peu de temps pour un petit voyage. Profitez de ce regain d’énergie sans pour autant trop en faire : gardez des forces pour la suite.

  • Créer une liste de naissance. Si vous avez prévu de fêter la naissance de votre bébé avec des amis ou des proches, que ce soit à l’occasion d’une baby shower ou de manière plus informelle, vous pouvez préparer une liste de naissance regroupant tous les accessoires indispensables pour de jeunes parents.

  • Manger plus. Ce n’est pas parce que vous êtes deux qu’il faut manger pour deux! Un régime alimentaire équilibré préconise seulement l’équivalent d’un gros goûter en plus par jour pour garantir une prise de poids régulière pendant la grossesse.

Article connexe

Grossesse en bonne santé
Femme enceinte : quand le ventre grossit-il?

Les symptômes du 2ᵉ trimestre de grossesse

Voici quelques-uns des symptômes que vous constaterez peut-être au deuxième trimestre de grossesse:

  • Des vertiges. La circulation du sang dans votre organisme se modifie et si moins de sang est envoyé vers le haut du corps et la tête, cela crée une sensation de vertige ou d’étourdissement. Si vous avez la tête qui tourne, allongez-vous sur le côté si cela est possible. De manière générale, buvez beaucoup d’eau et essayez de changer de position ou de vous lever plus lentement que d’habitude. Si ce symptôme vous inquiète, contactez votre professionnel de santé.

  • Une douleur au niveau des ligaments ronds. Si vous ressentez des douleurs ou des crampes au niveau du bas-ventre, il y a de fortes chances que ce soit la faute des ligaments ronds. En effet, votre utérus grossit et les ligaments qui le maintiennent en place s’étirent, ce qui peut être douloureux. Ce symptôme n’est généralement pas dangereux, mais contactez votre professionnel de santé si les douleurs s’intensifient ou qu’elles persistent car elles pourraient alors indiquer une possible complication. Il arrive également fréquemment d’avoir des douleurs au bassin et aux hanches pendant la grossesse.

  • Des changements de pigmentation. Votre organisme se met à produire de plus en plus de mélanine pendant la grossesse. Ce pigment donne à votre peau sa coloration et c’est pour cela que vous remarquerez probablement que vos mamelons sont plus foncés, que des taches sombres apparaissent sur votre visage (on parle de chloasme ou de mélasma) et qu’une ligne brune allant de votre pubis à votre nombril apparaît. Ces taches foncées disparaissent le plus souvent progressivement après la naissance de votre bébé.

  • La peau qui démange et des vergetures. En prenant du poids, votre peau s’étire, ce qui peut la dessécher, créer des démangeaisons et provoquer l’apparition de vergetures. Si une crème hydratante peut calmer les démangeaisons, il n’existe en revanche aucune solution miracle pour empêcher les vergetures.

  • Le nez bouché. Si vous avez le nez bouché et des difficultés pour respirer, c’est peut-être la faute de l’hormone progestérone. Celle-ci augmente la circulation sanguine vers les muqueuses du nez qui se mettent alors à gonfler et l’on parle alors de rhinite hormonale. Malheureusement, il n’y a pas grand-chose à faire: essayez de boire beaucoup d’eau, d’utiliser un humidificateur d’air, un peu de crème hydratante ou des gouttes de solution saline pour que votre nez soit moins sec.

  • Des crampes dans les jambes. Certaines futures mamans souffrent de crampes dans les jambes, en particulier le soir. Essayez de boire beaucoup d’eau et de vous étirer un peu les jambes avant d’aller dormir. Si vous avez de grosses douleurs dans les mollets, essayez de vous masser les muscles ou de prendre une douche ou un bain chaud.

  • Des douleurs dans le bas du dos. Vous prenez du poids et votre utérus grandit, ce qui décale votre centre de gravité et modifie votre posture et demande donc plus d’efforts à votre dos. Une activité physique régulière et des étirements peuvent vous aider à réduire ces douleurs, de même que l’application de compresses chaudes ou froides. Essayez de ne pas rester debout trop longtemps.

  • De la constipation. Entre les hormones et votre bébé qui, en grandissant, comprime vos intestins, il est possible que vous souffriez de constipation. Ce problème est certes gênant mais peut facilement se résorber grâce à une alimentation riche en fibres et en restant bien hydratée.

  • Des troubles de la mémoire. Les changements hormonaux, les troubles du sommeil et le stress peuvent vous donner l’impression d’être un peu déphasée en ce moment. Les spécialistes ne sont pas sûrs des liens entre ces troubles de la mémoire et de la concentration avec la grossesse, mais une chose est sûre : de nombreuses futures mamans passent par là. Aidez-vous de listes ou de rappels sur une tablette ou un smartphone si vous avez peur d’oublier des choses importantes.

  • Des cheveux plus épais. L’un des symptômes que vous aurez peut-être l’occasion de découvrir au cours du deuxième trimestre de grossesse est le fait que de nombreuses femmes enceintes constatent que leurs cheveux deviennent plus épais et qu’ils poussent plus vite que d’habitude.

FAQ EN UN CLIN D'OEIL

  • Il n’y a pas de position particulière à adopter du moment que vous êtes installée confortablement et que votre dos est soutenu. Si vous allez passer beaucoup de temps assise, par exemple au bureau, utilisez plutôt une chaise réglable qui soutient le bas du dos ou calez un petit coussin derrière vous. Utilisez un petit tabouret ou équivalent pour lever vos pieds et diminuer les risques de gonflements dans les jambes.

  • Avec un ventre qui grossit, il devient souvent plus difficile de trouver une position confortable pour s’allonger et dormir. En effet, dormir sur le ventre est souvent loin d’être confortable et en vous allongeant sur le dos, le poids de votre bébé repose entièrement sur vos muscles du dos et votre colonne vertébrale. Il est donc souvent conseillé de s’allonger sur le côté, genoux repliés.

  • Le 2e trimestre de grossesse correspond aux semaines 14 à 27.

  • Certains experts conseillent de plutôt s’allonger sur le côté gauche pour une meilleure circulation sanguine mais ils précisent aussi que si vous vous retournez au cours de la nuit pour vous mettre du côté droit ou sur le dos, ce n’est pas grave.

    Si vous êtes dans une mauvaise position et que cela vous gêne, il y a de fortes chances pour que vous vous réveilliez. Vous pourrez alors vous remettre sur le côté gauche.

    Si vous avez du mal à trouver une bonne position pour dormir, essayez de vous aider d’un coussin.

  • N’importe quand! Cela peut même vous aider à vous sentir plus proche de lui. C’est généralement vers 22 semaines environ qu’il peut commencer à réagir aux sons qu’il reconnaît comme par exemple votre voix. Vous le sentirez peut-être remuer pendant que vous lui lisez une histoire.

Votre check-list du 2ᵉ trimestre de grossesse

  • Se renseigner sur la grossesse plus en détail semaine par semaine.

  • Acheter des vêtements plus larges.

  • Vous inscrire aux cours de préparation à l’accouchement.

  • Prendre rendez-vous pour votre échographie du 2ᵉ trimestre. Celle-ci est généralement prévue entre la 20ᵉ et la 24ᵉ semaine d’aménorrhée.

  • Demander à votre professionnel de santé si vous devrez passer des tests génétiques et si oui, lesquels. L’amniocentèse ou le test de mesure du taux d’alpha-fœtoprotéine peuvent être importants en fonction de votre situation personnelle. Demandez également s’il vous faudra une injection d’immunoglobuline anti-Rh.

  • Faire une liste avec toutes vos questions sur la grossesse et l’accouchement pour pouvoir les poser lors de votre prochaine visite prénatale.

  • Demander à votre professionnel de santé quels choix vous avez en matière de travail et d’accouchement pour commencer à réfléchir à l’endroit où vous souhaiteriez accoucher.

  • Réfléchir à rédiger un projet de naissance si vous le désirez.

  • Commencer à faire des exercices de Kegel pour vous muscler le bassin.

  • Réfléchir à solliciter l’aide d’une doula si cela vous intéresse et si oui, renseignez-vous.

  • Commencer à parler de votre congé maternité avec votre employeur si ce n’est pas déjà fait.

  • Essayer de contacter des futures mamans autour de chez vous ou en ligne pour développer un réseau de soutien avec des femmes qui passent par la même chose que vous.

  • Commencer à réfléchir à comment faire garder votre bébé après la naissance.

  • Trouver un prénom. Si ce n’est pas déjà fait, notre générateur de prénoms regorge d’idées!

  • Si vous ne souhaitez pas connaître le sexe de votre enfant avant sa naissance, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas essayer de le deviner en attendant, par exemple avec notre calendrier chinois.

  • Commencer un album photo de votre bébé, par exemple avec la photo de l’échographie en première page.

  • Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations sur votre grossesse par e-mail:

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.