4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40
1 2 3 4 5 6 7 8 9
1 2 3

8 semaines de grossesse : le développement de votre bébé

Cette semaine, les mains et les pieds se parent de petits doigts et orteils, et les bras peuvent maintenant se plier au niveau des coudes et des poignets. C’est également à cette période que les yeux se pigmentent et que l’appareil génital commence à se former, mais il est encore trop tôt pour savoir si vous attendez un garçon ou une fille. Si vous êtes joueuse, vous pouvez vous amuser avec notre Quiz Garçon ou Fille.

Ces caractéristiques extérieures ne sont pas les seules à se développer – les organes internes font de grands progrès. Les intestins se forment, mais comme l’abdomen de votre bébé n’a pas encore assez de place pour eux, ils s’installent dans le cordon ombilical. Néanmoins, ils travaillent déjà à évacuer les déchets de son organisme. D’ici un mois, quand il y aura plus de place dans le ventre de votre petit, les intestins quitteront le cordon ombilical pour se réinstaller dans l’abdomen.

Quelle est la taille de votre bébé après 8 semaines de grossesse ?

Votre bébé a déjà fait du chemin, et bientôt sa croissance va s’accélérer encore plus ! Cette semaine, votre petit fait à peu près la taille d’une framboise – entre 1,3 et 1,5 cm de long de la tête aux fesses.

La taille du bébé après 8 semaines

Le corps de la mère après 8 semaines de grossesse

Après huit semaines, les symptômes de la grossesse battent leur plein. Vous commencez peut-être à vous sentir un peu à l’étroit dans vos vêtements, mais d’un autre côté, vous pouvez entendre les battements du cœur de votre bébé pour la première fois — une compensation pour les symptômes désagréables que vous avez pu ressentir.

8 semaines de grossesse : vos symptômes

  • Nausées matinales. Vous avez probablement commencé à ressentir des nausées et à avoir des vomissements. La bonne nouvelle, c’est que les symptômes des nausées matinales diminuent en général pendant le deuxième trimestre, et que c’est bientôt ! Pour l’instant, vous pouvez essayer de grignoter quelques biscuits avant de vous lever. Visez également plutôt cinq à six petits repas par jour au lieu de trois gros.
  • Aversion à certains aliments ou odeurs. Certains goûts et odeurs qui ne vous avaient jamais dérangée peuvent maintenant vous sembler trop forts ou répugnants, à cause de l’augmentation de vos taux d’hormones, qui amplifie votre odorat et donne à votre estomac l’impression d’être sur des montagnes russes.
  • Diarrhée. Votre système digestif est probablement beaucoup plus sensible en ce moment. Assurez-vous de manger sain et équilibré, et de rester hydratée. Contactez votre professionnel de santé si la diarrhée dure plus de 24 heures ou si elle est accompagnée d’autres symptômes, et ne prenez pas de médicaments ou comprimés anti-diarrhée sans en avoir parlé avec lui ou elle.
  • Envie fréquente d’uriner. Oui, vous faites probablement toujours beaucoup plus d’allers-retours aux toilettes que d’habitude. Ce symptôme se manifestera avec plus ou moins d’intensité pendant toute votre grossesse, car la croissance de votre bébé et l’expansion de votre utérus appuient toutes les deux sur votre vessie.
  • Crampes abdominales. Ce symptôme peut être associé à la croissance continue de votre utérus. Si les crampes sont très douloureuses, contactez votre professionnel de santé pour vérifier que cela n’est pas signe de complications.
  • Mal de dos. Après huit semaines de grossesse, vous pouvez commencer à avoir mal au dos, surtout dans le bas du dos. En effet, votre utérus s’agrandit et votre poids se répartit différemment, ce qui fait travailler les muscles de votre dos un peu plus que d’habitude. De plus, votre centre de gravité se déplace et ces hormones de grossesse travaillent à détendre les ligaments des articulations de votre pelvis.
  • Léger saignement ou gouttes de sang. Un saignement (quelques gouttes de sang à la fois) peut être normal. Cependant, contactez votre professionnel de santé si vous êtes inquiète et contactez-le ou la immédiatement si vous constatez un saignement plus important.
  • Fatigue. L’augmentation de votre taux de progestérone peut vous faire vous sentir plus fatiguée que d’habitude. Allez-y, reposez-vous autant que vous le pouvez. Si vous vous sentez fatiguée, écoutez votre corps et essayez d’y aller doucement.
  • Problèmes de sommeil. Les changements hormonaux, l’inconfort, les allers-retours incessants aux toilettes… tout cela empêche souvent de bien dormir. Essayez d’écouter de la musique douce ou de lire un livre si vous vous sentez parfaitement réveillée. Vous pouvez également essayer de boire un verre de lait chaud ou de prendre une douche ou un bain avant d’aller vous coucher. Pour certaines femmes, se tourner du côté gauche aide, car cela augmente la circulation sanguine. Le fait de placer un oreiller entre vos genoux peut également vous aider à vous sentir plus à l’aise.

8 semaines de grossesse : quelques choses à prendre en compte

  • Pensez à ajouter des vêtements élastiques à votre garde-robe. Vous pouvez commencer à vous sentir à l’étroit dans vos vêtements, et il est conseillé d’abandonner les pantalons moulants à partir de maintenant. N’oubliez pas d’adapter votre taille de soutien-gorge tout au long de votre grossesse, au fur et à mesure que vos seins grossissent.
  • Prenez soin de vous, et faites du sport. Si vous étiez déjà assez active avant de tomber enceinte, il n’y a en général pas de contre-indications au fait de continuer vos activités sportives (mais vérifiez avec votre professionnel de santé pour en être sûre).
  • Il est important d’être bien encadrée ! C’est l’heure de la première visite chez votre professionnel de santé, donc si vous ne l’avez pas encore choisi(e), faites-le maintenant. Vos options peuvent être limitées en fonction de là où vous habitez, mais qui que vous choisissiez, il est important que sa philosophie et ses méthodes vous mettent à l’aise.
  • Devriez-vous annoncer que vous êtes enceinte ? Il n’y a pas vraiment de bonne réponse : certains couples l’annoncent à leur famille et aux proches immédiatement, et d’autres préfèrent attendre la fin du premier trimestre, quand le risque de fausse couche diminue fortement.

8 semaines de grossesse : à demander à votre médecin

Vos visites médicales ont en général lieu une fois par mois jusqu’à deux mois avant l’accouchement, puis elles deviendront plus fréquentes. Ces visites sont l’occasion parfaite de poser des questions et de partager vos inquiétudes.

  • Comment faire pour mieux dormir la nuit ?
  • Est-ce que vous pouvez voyager en étant enceinte et si oui, quand ?
  • Quand et comment pouvez-vous contacter votre médecin entre deux visites ?
  • Quels types d’examens prénataux sont recommandés ou obligatoires, et quand doivent-ils être prévus ?

8 semaines : votre check-list

C'est le moment idéal pour trouver un médecin, une infirmière ou une sage-femme qui vous plaît et en qui vous avez confiance

Une fois votre prestataire choisi, vous pouvez commencer à planifier vos rendez-vous mensuels de suivi de grossesse

Et si vous organisiez avec votre partenaire l’annonce de la grande nouvelle à la famille et aux amis ?

Inscrivez-vous pour recevoir encore plus de conseils sur votre grossesse :

8 semaines : votre check-list

Inscrivez-vous pour recevoir encore plus de conseils sur votre grossesse :

C'est le moment idéal pour trouver un médecin, une infirmière ou une sage-femme qui vous plaît et en qui vous avez confiance

Une fois votre prestataire choisi, vous pouvez commencer à planifier vos rendez-vous mensuels de suivi de grossesse

Et si vous organisiez avec votre partenaire l’annonce de la grande nouvelle à la famille et aux amis ?

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine des astuces sur votre grossesse :