17 semaines de grossesse

17 semaines de grossesse : le développement de votre bébé

Cette semaine, une couche de graisse brune commence à se développer sous la peau de votre bébé. Au fur et à mesure de l’avancée de votre grossesse, plusieurs couches vont se superposer pour lui fournir de l’énergie et surtout le tenir au chaud après sa naissance. Pour le moment, c’est le rôle de votre utérus. Les glandes sébacées de votre bébé commencent également à 17 semaines de grossesse à produire l’enduit gras blanchâtre que l’on appelle le vernix caseosa. Il sert de couche protectrice à la peau et aide à réguler la température du corps. Votre bébé devient également de plus en plus actif, bien au chaud dans la poche amniotique. Vous ne sentez pas forcément encore ses mouvements, il vous faudra possiblement encore attendre quelques semaines, mais vous le sentirez bientôt rouler et se retourner. C’est également cette semaine qu’il commence à avoir des ongles ! D’ici la fin de ce mois-ci, ceux-ci recouvriront le bout de ses doigts et de ses orteils et il faudra peut-être même les lui couper rapidement après la naissance.

Quelle est la taille de votre bébé après 17 semaines de grossesse ?

En mois, 17 semaines de grossesse représentent environ 4 mois et demi. À ce stade, votre fœtus a la taille d’une poire et mesure probablement une douzaine de centimètres de la tête aux fesses et pèse un peu moins de 150 g. Pour mieux vous représenter ce qu’il se passe dans votre ventre à 17 semaines de grossesse, jetez un coup d’œil à l’illustration ci-dessous.

Un bébé après 17 semaines de grossesse

Le corps de la mère après 17 semaines de grossesse

Vous avez peut-être remarqué que vos seins grossissent de plus en plus et changent d’apparence. En effet, pour se préparer à l’allaitement, de plus en plus de sang y circule, ce qui peut notamment faire apparaître des veines foncées. Il n’est pas rare qu’au cours de la grossesse, les femmes gagnent une à deux tailles de soutien-gorge, alors n’hésitez pas à investir et même éventuellement à demander de l’aide à un professionnel pour être sûre de rester confortable. Le placenta continue à grossir. En effet, votre bébé grandit et a besoin de toujours plus de nutriments et d’oxygène et le placenta doit lui aussi grandir pour tenir le rythme. Il sert aussi à éliminer les déchets produits par votre bébé. Vous commencerez peut-être aussi à sentir comme un papillonnement ou un léger grondement dans votre ventre. Il s’agit peut-être des premiers mouvements de votre bébé, qui commence pour la plupart des femmes à s’agiter autour de cette période. Si vous avez déjà eu un enfant, vous saurez peut-être aussi reconnaître ces signes d’agitation plus tôt. Mais dans tous les cas, si vous n’avez encore rien senti, pas de panique et faites preuve d’encore un peu de patience. Avez-vous l’impression que vos pieds ont grossi récemment ? Cela peut-être à la fois dû à votre prise de poids à 17 semaines de grossesse et à un œdème, c’est-à-dire à une rétention de liquides par votre organisme. Essayez de placer vos pieds en hauteur dès que vous en avez l’occasion ou de prendre un bain de pieds frais pour réduire le gonflement et vous sentir plus à l’aise.

17 semaines de grossesse : vos symptômes

Voici quelques-uns des symptômes que vous pourrez ressentir dans votre 17e semaine de grossesse :

  • Des hémorroïdes. Ce n’est pas très glamour, mais hélas, ça arrive… Pour simplifier, les hémorroïdes sont des veines du rectum qui gonflent à cause de l’augmentation de la circulation sanguine dans le bas-ventre. Il s’agit d’un symptôme plus traditionnellement associé à la deuxième moitié de la grossesse, mais autant prendre les précautions nécessaires dès maintenant pour les éviter. Pour cela, mangez beaucoup de fibres, buvez beaucoup d’eau et pratiquez une activité physique régulière. Pour soulager les douleurs des hémorroïdes, essayez par exemple de prendre un bain chaud (sans bulles ni savon) et évitez de rester assise trop longtemps à chaque fois. Si vous avez vraiment mal ou que vous saignez, contactez votre professionnel de santé.

  • Une peau sensible ou qui démange. Après 17 semaines de grossesse, votre ventre et vos seins continuent de grandir, ce qui signifie que votre peau continue de s’étirer. Cela peut notamment provoquer des démangeaisons et des vergetures. Il n’est malheureusement pas possible de complètement éviter les vergetures, mais les démangeaisons peuvent être soulagées au moyen de crèmes hydratantes appliquées matin et soir et surtout en buvant beaucoup d’eau.

  • Des brûlures d’estomac ou des indigestions. Pour la plupart des futures mamans, les nausées matinales ont maintenant disparu. Cependant, il est possible que vous commenciez à ressentir des brûlures d’estomac ou des indigestions à partir de 17 semaines de grossesse ou un peu plus tard. Si c’est le cas, essayez de manger moins à chaque repas mais de faire plus de repas par jour, et essayez aussi d’éviter la nourriture épicée ou les aliments qui pourraient contribuer au problème. Essayez aussi de manger plus lentement et de ne pas vous allonger juste après avoir mangé.

  • Des crampes dans les jambes. Vous commencerez peut-être au cours du second trimestre à vous faire réveiller en pleine nuit par des crampes aux jambes. Leur cause n’est pas complètement identifiée, mais vous pouvez par exemple essayer de vous étirer les jambes avant d’aller vous coucher ou de vous masser les mollets si vous êtes victime d’une crampe. Le port de chaussures confortables, une bonne hydratation et une activité physique peut également aider à réduire ces symptômes.

  • Des douleurs dans le bas du dos. En grandissant, votre utérus provoque un déplacement de votre centre de gravité et modifie votre posture. Ces deux facteurs font que les muscles de votre dos sont soudainement plus sollicités et, avec la prise de poids pendant la grossesse, les douleurs dans le bas du dos peuvent devenir fréquentes. Cependant, des étirements et une activité physique régulière pourront en diminuer l’intensité. Vous pouvez aussi essayer de placer une compresse chaude dans le bas de votre dos ou d’éviter de rester debout trop longtemps. Évidemment, votre professionnel de santé pourra vous conseiller des moyens de gérer cet ennuyeux symptôme.

Article connexe

Grossesse en bonne santé
Test génétiques et médicaux durant la grossesse

17 semaines de grossesse : quelques choses à prendre en compte

  • Certaines futures mamans sont maintenant vraiment impatientes de savoir si elles sont enceintes d’un garçon ou d’une fille, et peut-être êtes-vous dans ce cas. Il est probablement encore un peu tôt, mais si vous avez une échographie de prévue bientôt, par exemple entre les semaines 18 et 20, vous pourrez demander à votre médecin de vous le dire. Au contraire, si vous préférez garder la surprise, dites-le lui aussi pour qu’il n’y ait pas de gaffe ! Gardez également en mémoire que si votre bébé est dans une position un peu « exotique » au moment de l’échographie, votre professionnel de santé ne pourra pas forcément vous donner de réponse. En attendant, vous pouvez vous distraire en essayant de deviner!

  • Avez-vous commencé à regarder quels cours de préparation à l’accouchement sont disponibles près de chez vous ? Profitez de votre regain d’énergie pour y réfléchir. De plus, plus vous vous y prendrez tôt et plus vous aurez de chances d’avoir des choix de dates ou de lieux qui vous conviennent mieux. Et si vous ne savez pas par où commencer, demandez à votre professionnel de santé ou à de jeunes parents dans votre entourage.

  • Réfléchissez aux tests de dépistage génétiques que vous souhaiteriez faire. Faites-part à votre professionnel de santé de toutes vos questions et préoccupations et déterminez ensemble ce qui serait le mieux pour vous.

  • Vous pouvez aussi commencer à réfléchir à trouver un pédiatre pour votre futur bébé. Votre professionnel de santé peut évidemment vous renseigner, mais aussi les jeunes parents autour de vous. N’hésitez pas à rencontrer les candidats potentiels en personne pour voir si le courant passe. Un pédiatre est une personne importante dans la vie d’un nouveau-né et il est important que vous vous sentiez en confiance en tant que parent.

  • Enfin, la grossesse peut se révéler épuisante au niveau relationnel, même dans les couples parfaits, et c’est normal. Il y a beaucoup d’aspects pratiques et financiers à prendre en compte. Essayez de communiquer le plus possible avec votre partenaire, d’évoquer vos sentiments et de l’impliquer dans votre grossesse, par exemple en le faisant participer aux cours de préparation à l’accouchement, à l’organisation, aux échographies, aux visites etc. Cela peut suffire à désamorcer de nombreux débuts de disputes. Et si vous pensez que vous avez besoin d’aide, parlez-en à votre professionnel de santé : celui-ci pourra sûrement vous conseiller des associations ou groupes de soutien autour de chez vous.

17 semaines de grossesse : à demander à votre médecin

  • Est-ce normal d’avoir des vertiges ? Que faire pour les éviter ?

  • Certains tests génétiques sont-ils conseillés au vu de votre situation personnelle ?

  • Une amniocentèse vous est-elle recommandée ? Il s’agit d’un test facultatif et le choix de le faire ou non vous appartient. Cependant, votre professionnel de santé pourra vous expliquer ce qu’il cherche à dépister et comment et pourra vous conseiller en fonction de vos circonstances particulières.

  • Devez-vous faire un test d’alpha-fœtoprotéine?

  • Est-ce que vous pouvez aller dans un salon de massage pour vous détendre ?

17 semaines de grossesse : votre check-list

  • Commencez à chercher les pédiatres autour de chez vous.

  • Si vous envisagez un petit voyage en amoureux pour vous détendre, prévoyez de rendre visite à votre médecin pour obtenir son feu vert.

  • Procurez-vous des soutiens-gorges ou brassières adaptés à la croissance de votre poitrine. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels.

  • Commencez aussi par exemple à réfléchir à des prénoms de bébé. Même si vous ne savez pas si vous êtes enceinte d’un garçon ou d’une fille, vous avez peut-être déjà des prénoms qui vous plaisent, et sinon, nous vous avons préparé un générateur de prénoms où vous pourrez effectuer des recherches entre autres par sexe ou par thème.

  • Saviez-vous que les futurs papas peuvent également avoir des symptômes de grossesse, même s’ils n’ont pas de bébé dans le ventre ? Votre partenaire par exemple commencer à se renseigner sur les façons dont la grossesse affecte les futurs papas et comment se préparer à la paternité.

  • Inscrivez-vous pour recevoir encore plus de conseils sur votre grossesse :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.