month05

Bien que toutes les grossesses soient différentes, il est fort probable que votre ventre à 5 mois de grossesse commence à bien s’arrondir. Ce mois-ci, vous vous habituez progressivement aux changements liés à un ventre qui grossit et à un centre de gravité qui se déplace. Dans cet article, nous vous présenterons les symptômes habituels, ce qui vous attend lors de l’échographie à 5 mois de grossesse, le développement de votre futur bébé et bien d’autres choses encore.

Les symptômes courants à 5 mois de grossesse

Voici les symptômes les plus courants au cinquième mois de grossesse, en espérant que vous profitiez quand même du regain d’énergie général du deuxième trimestre :

  • Les pieds enflés. Ce symptôme peut être provoqué par votre prise de poids, par la rétention de liquides par votre organisme et peut-être par l’hormone appelée la relaxine. Comme son nom l’indique, la relaxine servirait à détendre vos muscles pour les préparer à l’accouchement. Cependant, elle détendrait aussi les articulations des pieds, ce qui les ferait enfler. Vous pouvez essayer de soulager ce symptôme avec des bains de pieds froids ou en plaçant vos pieds en hauteur.

  • Des douleurs dans le bas du dos. En s’arrondissant, votre ventre décale votre centre de gravité et votre posture habituelle change. À 5 mois de grossesse, cela peut commencer à tirer sur les muscles du bas de votre dos qui doivent travailler plus dur que d’habitude pour soutenir ce poids supplémentaire et s’adapter à votre nouvelle silhouette. Prenez l’habitude de vous asseoir dans des chaises qui soutiennent bien le dos ou de caler un coussin derrière vous et de faire des exercices de renforcement des muscles du dos. Si vous avez vraiment mal, consultez votre professionnel de santé.

  • Des vertiges. Avec un bébé qui grandit dans votre ventre, votre circulation sanguine se modifie et cela peut notamment réduire la circulation au niveau du cerveau. Vous pouvez alors ressentir des vertiges lorsque vous vous levez ou changez soudainement de position. Faites attention à ne pas faire de mouvements trop brusques et si vous avez des vertiges, asseyez-vous.

  • Le nez bouché. Vous avez le nez un peu bouché, qui coule ou qui saigne de temps en temps ? Pas de panique : les hormones de grossesse peuvent dessécher les muqueuses du nez et créer ces petits soucis. Des gouttes de solution saline ou un humidificateur d’air dans votre chambre la nuit peuvent aider à vous soulager.

  • Des troubles de la mémoire. Pas de panique si vous ne vous souvenez jamais de là où vous avez posé vos clefs ou que vous oubliez le mot de passe de votre téléphone. Ce symptôme n’est pas associé à une maladie particulière mais est fréquent chez les femmes enceintes. Les spécialistes pensent que cela peut être une conséquence du stress, des changements hormonaux ou des troubles du sommeil. Si vous avez peur d’oublier quelque chose d’important, faites des listes ou mettez des rappels sur votre téléphone.

  • Des troubles du sommeil. Avec un ventre qui s’arrondit, ce n’est pas toujours facile de trouver une bonne position pour dormir. Vous pouvez par exemple essayer de dormir sur le côté en plaçant un coussin entre vos genoux et un autre sous votre ventre. De plus, la pratique d’une activité physique régulière comme la marche, la natation ou le yoga prénatal peuvent vous aider à mieux dormir, de même que le fait de prendre un bain chaud avant d’aller vous coucher.

  • Les contractions de Braxton Hicks. Certaines femmes commencent à ressentir ces « fausses » contractions à 5 mois de grossesse. Concrètement, elles se traduisent par une sensation de contraction ou de crampe dans le bas-ventre et sont plus susceptibles de se produire en deuxième partie de journée ou après du sport ou un rapport sexuel. De manière générale, les contractions de Braxton Hicks disparaissent si vous changez de position, mais si vous ne savez pas s’il s’agit de vraies ou de fausses contractions, demandez conseil à votre professionnel de santé.

Générateur de prénom

Générateur de prénom

Par sexe:

Fille

Garçon

Unisexe

Par thème:

Ancien

Célébrités et artistes

Moderne

Mythologie

Nature

Original

Religieux

Le développement de votre bébé à 5 mois de grossesse

Votre bébé redouble d’activité ce mois-ci et ses coups de pieds et retournements commencent enfin à se sentir. Il commence aussi à avoir un vrai rythme de sommeil régulier et, comme il entend maintenant ce qui se passe « dehors », un bruit soudain peut le réveiller. Vous le sentirez peut-être s’agiter après qu’une porte ait claqué, par exemple.

De plus, la peau de votre bébé commence à 5 mois de grossesse à se couvrir de ce que l’on appelle le vernix caseosa et le lanugo. Le vernix caseosa est une pellicule un peu grasse et glissante qui protège sa peau dans votre ventre et dont il sera couvert à la naissance. Le lanugo est un fin duvet qui sert notamment à maintenir le vernix caseosa en place et disparaîtra presque totalement avant la naissance, bien que certaines zones puissent subsister après l’accouchement. Le réflexe de succion se met progressivement en place en préparation de l’allaitement et il est possible que votre petit commence à sucer son pouce vers la fin du mois.

La taille de votre bébé à 5 mois de grossesse

À la fin du 4e mois de grossesse, votre petit mesure environ 12 cm et pèse environ 140 g. À la fin du 5e mois de grossesse, par contre, il mesure environ 25 cm et pèse environ 400 g.

Il a donc à peu près la même taille qu’un concombre. Que de progrès en cinq mois !

Article connexe

Symptômes de grossesse
Sentir bébé bouger : à combien de semaines perçoit-on les mouvements du foetus ?

À quoi ressemble un fœtus à 5 mois de grossesse ?

L’image ci-dessous vous montre à quoi ressemble à peu près votre fœtus à 5 mois de grossesse.

fœtus à 5 mois de grossesse

L’échographie du 5e mois de grossesse

Après la première échographie « de datation » pour confirmer votre grossesse et obtenir une date plus précise de conception, le cinquième mois de grossesse est généralement le moment de la deuxième des trois échographies prénatales. Elle est généralement planifiée entre la 20e et la 24e semaine.

Votre professionnel de santé profitera de cette échographie pour :

  • confirmer une fois de plus l’âge de votre fœtus,

  • estimer son poids,

  • vérifier son bon développement, notamment au niveau du cœur, de la tête et de la colonne vertébrale,

  • vérifier l’absence de problèmes tels que le placenta prævia (quand le placenta s’est implanté trop bas et recouvre partiellement ou en totalité le col de l’utérus) ou le placenta accreta (lorsque le placenta s’implante trop profondément dans la paroi utérine et ne peut pas se décrocher facilement après la naissance),

  • vérifier la position, le mouvement et le pouls de votre bébé,

  • vérifier la quantité de liquide amniotique autour de votre bébé,

  • vérifier si vous êtes enceinte de jumeaux ou plus.

Lors de la deuxième échographie, votre professionnel de santé sera également en mesure de vous dire si vous êtes enceinte d’un garçon ou d’une fille, si vous souhaitez le savoir.

Votre professionnel de santé pourra vous prescrire des échographies supplémentaires si votre grossesse présente un risque particulier ou pour confirmer un diagnostic. Il existe aussi des échographies en 3D ou 4D. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin si vous êtes curieuse.

Comment votre corps change-t-il à 5 mois de grossesse ?

C’est généralement à partir de la 18e semaine que beaucoup de femmes enceintes commencent à sentir leur bébé bouger. Vous détecterez peut-être ces papillonnements un peu plus tôt si ce n’est pas votre première grossesse, car vous savez déjà reconnaître cette sensation. Cependant, chaque femme est différente, alors soyez patiente si vous n’avez pas encore senti les petits coups de pieds de votre bébé. Il est possible que votre professionnel de santé vous demande de compter le nombre de coups de pieds par jour : il s’agit là encore d’un moyen de vérifier qu’il grandit bien.

C’est également autour du 5e mois de grossesse que votre professionnel de santé va mesurer la distance entre votre pubis et le bord supérieur de votre utérus, que l’on appelle le fundus ou le fond utérin. Cette mesure le renseigne sur la croissance de votre bébé. Curieusement, cette distance, exprimée en centimètres, est généralement à peu près égale au nombre de semaines de grossesse. Après 18 semaines de grossesse, cette distance est donc d’environ 18 centimètres.

L’avancée de votre grossesse à 5 mois

De manière générale, un mois compte entre quatre et cinq semaines, donc il est toujours un peu délicat de faire une conversion exacte entre le nombre de semaines de grossesse et le nombre de mois. On considère cependant le plus souvent que le cinquième mois de grossesse, en plein milieu du deuxième trimestre, va de la semaine 18 ou 19 à la semaine 22 ou 23, en fonction de comment les mois sont découpés.

FAQ EN UN CLIN D’ŒIL

Bien que les personnes qui vous font ces remarques ne pensent généralement pas à mal, votre grossesse ne regarde que vous, votre professionnel de santé et les personnes avec qui vous avez envie d’en parler. Concernant les autres personnes, vous pouvez par exemple vous contenter d’un « Merci, c’est bon à savoir. » et de changer le sujet.

En général, votre professionnel de santé pourra vous donner le sexe de votre bébé, si vous souhaitez le connaître, lors de la deuxième échographie, qui se déroule habituellement en fin de 5e mois de grossesse. Mais rien ne vous empêche d’essayer de deviner entre temps !

Le plus simple est de demander conseil à votre professionnel de santé, qui connaîtra probablement les pédiatres autour de chez vous et saura vous en recommander un. En complément, demandez aux jeunes parents parmi vos proches, amis ou collègues s’ils en connaissent et s’ils en sont satisfaits.

Votre check-list à 5 mois de grossesse

  • Renseignez-vous sur le diabète gestationnel. Certaines femmes peuvent développer un diabète pendant leur grossesse. Demandez à votre professionnel de santé si vous êtes à risque et si un dépistage est nécessaire.

  • Renseignez-vous sur la pré-éclampsie. Il s’agit d’un problème de pression artérielle pouvant poser un risque pour votre santé et celle de votre bébé. Demandez à votre professionnel de santé si vous êtes à risque et ce que vous pouvez faire pour minimiser les complications éventuelles.

  • Vaccinez-vous contre la grippe. Il est conseillé aux femmes voulant avoir un enfant de se faire vacciner contre la grippe avant ou pendant une grossesse. Si vous n’êtes pas vaccinée, faites-le.

  • Prenez rendez-vous chez le dentiste. Un examen bucco-dentaire gratuit est inclus dans le programme de suivi de la grossesse. Profitez-en.

  • Faites des achats. Si vous ne l’avez pas encore fait, pensez à vous acheter des vêtements pour femme enceinte et des soutiens-gorges plus adaptés à votre nouvelle poitrine.

  • Voyagez. Si votre professionnel de santé vous donne le feu vert, profitez du relatif calme du deuxième trimestre pour faire un petit voyage.

  • Commencez à réfléchir à l’accouchement. Si vous avez des préférences concernant votre accouchement, notamment concernant la césarienne et les anesthésies, réfléchissez à un projet de naissance. Votre professionnel de santé pourra vous renseigner sur les informations à y inclure.

  • Préparez la chambre de bébé. Pourquoi ne pas profiter de ce regain d’énergie pour préparer et décorer la chambre de votre futur bébé ?

  • Renseignez-vous sur les cours de préparation à l’accouchement. Il existe de nombreuses possibilités alors n’hésitez pas à demander l’avis de votre professionnel de santé, de jeunes parents ou à aller voir sur place. Pensez à vous inscrire en avance si vous le pouvez pour être sûre d’avoir une place dans le cours qui aura retenu votre attention.

  • Préparez-vous au troisième trimestre.

  • Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations sur votre grossesse par e-mail :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.