22 semaines de grossesse

22 semaines de grossesse : le développement de votre bébé

À 22 semaines de grossesse, votre bébé commence à remuer les yeux. Cependant, ses paupières sont soudées l’une à l’autre et il ne peut pas encore les ouvrir. Ses canaux lacrymaux se forment petit à petit, ainsi que ses sourcils, qu’il arrive peut-être même déjà à froncer. Votre petit est également de plus en plus susceptible aux stimuli externes. Si par exemple vous passez une échographie cette semaine et qu’un bruit fort se produit, vous le verrez peut-être réagir en rapprochant ses bras et ses jambes de son torse. Son cerveau se développe rapidement et ses terminaisons nerveuses aussi. Votre bébé devrait maintenant avoir à peu près développé son sens du toucher, ce qui veut dire qu’il pourra peut-être sucer son pouce ou caresser une partie de son corps qui passe à côté de sa main. Il commence également à former une couche de tissu adipeux brun qui lui tiendra chaud.

Quelle est la taille de votre bébé après 22 semaines de grossesse ?

Après 22 semaines de grossesse, votre fœtus pourra peser autour de 400 g et mesurer un peu moins de 20 cm de la tête aux fesses. Pour mieux vous représenter ce qu’il se passe dans votre ventre à 22 semaines de grossesse, jetez un coup d’œil à l’illustration ci-dessous.

Un bébé après 22 semaines de grossesse

Le corps de la mère après 22 semaines de grossesse

22 semaines de grossesse correspond en mois à entre 5 et 6 mois de grossesse et donc le milieu du second trimestre. Votre ventre s’arrondit de plus en plus et la plupart des gens sont maintenant capables de dire que vous êtes enceinte, ce qui peut vous aider à rendre cette grossesse plus concrète pour vous. Cependant, vous pouvez avoir du mal à accepter votre nouvelle silhouette et vous demander si vous retrouverez jamais votre ligne d’antan. Il est parfaitement normal de ressentir de telles émotions et n’hésitez pas à en parler à vos proches ou à votre professionnel de santé. Le fait de suivre un régime alimentaire équilibré et de pratiquer une activité physique régulière peut vous aider à accepter cette prise de poids. Vous pouvez également vous peser régulièrement et vous rassurer en constatant que cette prise de poids est parfaitement normale. Souvenez-vous que pour une personne de corpulence normale sans problèmes ou antécédents particuliers, la prise de poids moyenne au cours d’une grossesse est de 12 kg.

22 semaines de grossesse : vos symptômes

Voici quelques-uns des symptômes que vous pourrez ressentir après 22 semaines de grossesse :

  • Brûlures d’estomac. Si vous avez la gorge ou la poitrine qui vous brûle, vous souffrez peut-être de brûlures d’estomac. Celles-ci se produisent lorsque des sucs gastriques remontent dans l’œsophage. L’entrée de ce dernier est protégée par une petite valve qui peut s’entrouvrir sous l’action de certaines hormones de grossesse. Les brûlures d’estomac peuvent être évitées en mangeant moins mais plus souvent, en restant debout après un repas et en évitant les aliments épicés ou frits. Demandez aussi de l’aide à votre professionnel de santé.

  • Bouffées de chaleur. Celles-ci sont probablement dues aux bouleversements hormonaux dans votre organisme et à l’accélération de votre métabolisme. Vous avez l’impression d’avoir plus chaud et de plus suer que d’habitude. La meilleure chose à faire est d’essayer d’avoir moins chaud, alors portez des vêtements plus amples, buvez beaucoup et allumez le ventilateur ou la climatisation.

  • Pouls élevé. Saviez-vous que votre corps contient maintenant 30 à 50 % de sang de plus qu’avant votre grossesse ? C’est en réalité une bonne chose, car cela permet d’acheminer plus d’oxygène et de nutriments à votre bébé grâce au placenta. C’est pour cette raison qu’un pouls plus élevé que d’habitude est relativement normal pendant la grossesse. Cependant, si vous vous sentez essoufflée ou que votre pouls s’accélère et reste élevé, contactez immédiatement votre professionnel de santé.

  • Douleurs au bassin. Les hormones de grossesse ont entre autres pour effet de détendre et d’assouplir vos articulations. Cependant, cela peut vous causer de la douleur que vous pouvez essayer d’apaiser en ne soulevant pas d’objets lourds et en évitant de rester trop longtemps debout.

  • Crampes ou douleurs abdominales. À partir de 22 semaines de grossesse ou un peu plus tard, il est possible que vous ressentiez des crampes utérines ou abdominales modérées. Cela peut notamment être dû à l’étirement de vos muscles abdominaux et de vos ligaments au fur et à mesure que votre ventre grossit ou encore dû aux « fausses » contractions de Braxton-Hicks qui aident votre corps à se préparer à l’accouchement et sont généralement peu douloureuses. Néanmoins, si les douleurs sont particulièrement intenses ou que vous n’êtes pas sûr que votre état soit normal, contactez votre professionnel de santé.

Article connexe

Symptômes de grossesse
Combien de poids devrais-je prendre pendant ma grossesse ?

22 semaines de grossesse : quelques choses à prendre en compte

  • Vous êtes enceinte, il est normal que cela vous préoccupe et vous inquiète. Cependant, il est mieux pour votre bébé et vous de ne pas trop stresser. Bien sûr, cela est toujours plus facile à dire qu’à faire, mais vous pouvez essayer quelques méthodes simples comme travailler un peu moins d’heures par jour, déléguer un peu plus certaines tâches, faire un peu de sport régulièrement et surtout faire part de vos peurs et de vos angoisses à une personne en qui vous avez confiance.

  • Si votre grossesse se passe bien, il est généralement parfaitement possible d’avoir des relations sexuelles, si votre partenaire et vous en avez envie : vous ne ferez pas mal à votre bébé, qui est protégé par la poche amniotique et par les muscles de votre utérus. Vous constaterez peut-être que votre libido a changé ces derniers temps : certaines futures mamans ont plus envie de faire l’amour au cours du deuxième trimestre suite à leur regain d’énergie et à la disparition d’un certain nombre de symptômes, d’autres n’ont au contraire pas du tout envie de relations intimes. Il est également normal de constater la présence de quelques gouttes de sang après l’acte ou même de ressentir de légères crampes. Cependant, si ces deux symptômes sont très prononcés, contactez votre professionnel de santé. De plus, si votre grossesse présente des complications et que vous avez par exemple plus de risques d’accoucher prématurément, votre professionnel de santé vous conseillera peut-être de vous abstenir d’avoir des relations sexuelles pendant les prochains mois.

  • Avez-vous déjà trouvé le prénom idéal pour votre bébé ? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez parcourir des listes de prénoms pour fille ou garçon (si vous connaissez le sexe de votre enfant) ou demander l’avis de vos amis et de vos proches lors d’une fête pour choisir son prénom qui vous aidera à choisir.

  • Si vous avez déjà un ou plusieurs enfants, réfléchissez à la façon dont vous aller leur annoncer qu’ils vont avoir un petit frère ou une petite sœur et essayez de les impliquer pour mieux leur faire accepter l’arrivée du petit dernier.

  • Commencez à réfléchir à la chambre de votre bébé. Si vous avez déjà un ou plusieurs enfants, réfléchissez à comment aménager l’espace pour mettre plusieurs enfants dans une même chambre.

22 semaines de grossesse : à demander à votre médecin

  • Prenez-vous assez de poids ? Si ce n’est pas le cas, quels sont les conseils de votre professionnel de santé pour une prise de poids idéale à 22 semaines de grossesse?

  • Devez-vous vous faire vacciner contre la grippe ? Quelle est l’attitude à adopter si vous l’attrapez ?

  • De manière plus générale, si vous êtes au contact de quelqu’un ayant une maladie contagieuse comme la varicelle, que devez-vous faire ?

22 semaines de grossesse : votre check-list

  • Pourquoi ne pas organiser une petite fête pour annoncer votre grossesse à vos amis ou à vos proches et leur dévoiler si vous attendez un petit garçon ou une petite fille ?

  • Vous êtes maintenant officiellement dans la deuxième moitié de votre grossesse, alors commencez doucement à réfléchir au type d’accouchement que vous aimeriez avoir. Discutez-en avec votre professionnel de santé, qui saura vous expliquer ce qui existe et ce qui peut éventuellement être déconseillé en fonction de vos circonstances particulières, notamment pour les antidouleurs. Vous pouvez également commencer à créer un projet de naissance que vous communiquerez au personnel soignant pour être sûre de ne rien oublier.

  • Réfléchissez également à si vous préférez avoir quelqu’un avec vous en salle d’accouchement ou non et si oui, qui. Cela peut être votre partenaire, un ami ou un proche. De plus, si vous avez entendu parler d’options moins traditionnelles comme les doulas et que vous êtes curieuse, demandez des renseignements à votre professionnel de santé et n’hésitez pas à en rencontrer pour voir si le courant passe bien entre vous. Vérifiez également qu’une telle assistance soit prise en charge par la sécurité sociale ou votre mutuelle.

  • Si vous envisagez d’allaiter, vous pouvez aussi déjà vous renseigner sur les cours d’allaitement ou les spécialistes qui existent près de chez vous. En théorie, le personnel soignant de l’hôpital ou de la maternité vous expliquera comment procéder, mais certaines nouvelles mamans ont parfois des difficultés à allaiter au début et une aide extérieure peut être la bienvenue.

  • Inscrivez-vous pour recevoir encore plus de conseils sur votre grossesse :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.