1er trimestre de grossesse

Bienvenue dans le premier trimestre de votre grossesse. C’est le début d’une aventure formidable pour vous et il est naturel d’avoir beaucoup de questions concernant ce que vous réservent les semaines et les mois à venir. Nous avons regroupé dans cet article des informations essentielles sur le développement de votre fœtus au cours de ce premier trimestre, sur les symptômes courants du début de la grossesse et sur ce à quoi vous attendre.

Combien de temps dure le 1ᵉʳ trimestre de grossesse?

Le premier trimestre de grossesse dure environ 13 semaines et débute en réalité avant que vous ne soyez réellement enceinte. En effet, on calcule souvent la date d’accouchement prévue, et donc les trimestres de grossesse, à partir du premier jour de vos dernières règles, et l’on parle donc de semaines d’aménorrhée (ou SA).

Une grossesse dure généralement environ 40 semaines complètes (SA, donc) et c’est cette durée qui est utilisée par votre professionnel de santé pour calculer votre date d’accouchement prévue si vous savez à quelle semaine de grossesse vous en êtes.

Vous pouvez également faire un calcul préliminaire vous-même grâce à notre calculateur de grossesse.

Il n’est pas rare que les bébés naissent dans les deux semaines avant ou après la date d’accouchement prévue et c’est pour cela qu’une grossesse est considérée comme étant « à terme » si l’accouchement a lieu entre les semaines 37 et 41.

On compte les grossesses en semaines, en mois ou en trimestres. Chaque semaine réserve son lot de surprises mais le découpage en mois est un peu délicat car tous n’ont pas le même nombre de jours ou de semaines.

OUTIL DE GROSSESSE CONNEXE

Calculateur de prise de poids

Suivez la prise de poids attendue pendant votre grossesse semaine après semaine.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
J'attends des jumeaux

Le développement de votre bébé au 1ᵉʳ trimestre de grossesse

Au cours du premier trimestre de grossesse, le petit amas de cellules des premiers jours se transforme vite en un embryon puis en un fœtus de la taille d’une grosse prune.

Au cours de ces premières semaines, le cerveau, la colonne vertébrale, le cœur et les membres (y compris les doigts et les orteils) de votre futur bébé commencent à se former.

Votre utérus devient un petit nid douillet pour votre petit. Le placenta et le cordon ombilical qui commencent à se développer lui fourniront toute la nourriture dont il aura besoin.

À la fin du troisième mois de grossesse, votre fœtus est toujours minuscule mais tous les membres et les organes essentiels sont déjà là.

Avec tout ce qui se passe ce trimestre-ci, difficile de choisir, mais voici quelques-unes des étapes les plus palpitantes pour le développement de votre fœtus.

4 semaines: l’implantation

L’amas de cellules qui ne cessent de se diviser, que l’on appelle le blastocyste s’implante dans votre utérus. C’est à cette période que certaines femmes enceintes souffrent de saignement d’implantation.

Les cellules intérieures du blastocyste sont le futur embryon, tandis que les celles extérieures sont le futur placenta. Ce dernier servira à nourrir votre petit jusqu’à sa naissance.

6 semaines: ça prend forme

Autour de la semaine 6 ou 7, le cœur, les poumons et d’autres organes vitaux commencent à se former. La tête et les membres commencent à s’esquisser.

Ce qui n’était, il y a encore quelques semaines, qu’un amas de cellules commence à prendre une forme de « C » un peu plus reconnaissable.

9 semaines: ça bouge

À partir de la neuvième semaine, on commence à parler de fœtus au lieu d’embryon et celui-ci commence à se déplacer dans votre ventre.

Cependant, vous ne sentirez probablement rien avant le milieu du second trimestre.

10 semaines: les doigts et les orteils

Cette semaine, les mains et les pieds de votre futur bébé cessent d’être palmés et continuent à grandir. Vous pourrez bientôt les compter !

11 semaines: les battements de son cœur

À partir de la 11e semaine environ, le cœur de votre bébé commence à battre suffisamment fort pour pouvoir être entendu lors de l’échographie du 1ᵉʳ trimestre, prévue généralement entre les semaines 11 et 13.

Le développement de votre futur bébé semaine par semaine

Les illustrations ci-dessous représentent le développement de votre futur bébé semaine par semaine au cours du 1er trimestre de grossesse.

développement de votre bébé - 1er trimestre de grossesse

Ce qui vous attend au cours du 1ᵉʳ trimestre de grossesse

Voici quelques-unes des choses à faire ou auxquelles s’attendre au cours de ce premier trimestre de grossesse:

  • Confirmer que vous êtes enceinte. Si vous constatez que vous avez des symptômes d’un début de grossesse mais que vous n’êtes pas sûre d’être enceinte, effectuez un test de grossesse trouvable en pharmacie. Si vous avez un doute ou si le test est positif, consultez votre professionnel de santé : celui-ci vous expliquera tout le processus de prise en charge et de suivi de votre grossesse.

  • Calculer votre date d’accouchement prévue. Une fois que vous aurez confirmé que vous êtes enceinte, vous vous demandez sûrement quand vous pourrez tenir votre bébé dans vos bras. Notre calculateur de grossesse est un outil pratique pour vous aider à calculer sa date approximative d’arrivée en attendant que votre professionnel de santé vous aide à calculer une date plus précise.

  • Annoncer votre grossesse à votre partenaire. Si votre partenaire n’est pas déjà au courant, pourquoi ne pas lui faire la surprise de manière amusante et originale?

  • Réfléchir à quand annoncer votre grossesse à vos amis ou collègues. Il n’y a pas de mauvaise décision: certaines femmes enceintes ont envie de l’annoncer à tout le monde tout de suite, d’autres préfèrent attendre que le risque de fausse couche diminue, au deuxième trimestre. Votre professionnel de santé pourra également vous donner des conseils sur le bon moment pour commencer à en parler à votre employeur ou à vos collègues.

  • Avoir des sautes d’humeur. Pour certaines futures mamans, le premier trimestre de grossesse n’est pas de tout repos, avec notamment des sautes d’humeur plus prononcées que d’habitude à cause des hormones de grossesse. Il est aussi parfaitement normal de ne pas ressentir vis-à-vis de la grossesse et de la maternité les mêmes choses que ce que l’on imaginait avant d’être enceinte. Nous revenons sur ce point plus en détail dans la suite de cet article.

  • Gérer les symptômes de grossesse. Nous détaillons les symptômes plus bas, mais certains peuvent s’avérer assez pénibles au premier trimestre de grossesse. Le bon côté des choses, c’est que cela vous rappelle que votre organisme est en train de réaliser quelque chose de formidable et que chaque semaine est différente. De plus, vous pouvez vous consoler en sachant que ces symptômes vont bientôt disparaître: en effet, la plupart des femmes enceintes reprennent des forces et voient de nombreux symptômes disparaître au deuxième trimestre.

  • Aller à la première visite prénatale. Prenez rendez-vous chez un professionnel de santé dès que vous savez que vous êtes enceinte. En effet, le suivi de la grossesse comprend de nombreuses formalités, visites médicales, analyses et échographies destinées à garantir la bonne santé de votre bébé et la vôtre. Au cours de cette première visite, votre professionnel de santé vous donnera une estimation de votre date d’accouchement prévue, vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et fera quelques examens de routine. Il vous expliquera le processus de suivi de votre grossesse et les dates importantes. Préparez vos questions par écrit avant cette visite pour être sûre d’avoir les réponses à toutes vos interrogations et demandez qui vous pouvez contacter en soirée ou en week-end en cas de problème.

  • Passer les examens nécessaires et faire l’échographie du 1er trimestre. L’échographie du 1ᵉʳ trimestre est généralement prévue entre la 11ᵉ et la 13ᵉ semaine. On parle parfois d’échographie « de datation » car elle sert notamment à calculer plus précisément l’âge exact du fœtus et donc votre date d’accouchement. Vous aurez également un certain nombre de tests à envisager (tous ne sont pas obligatoires) en fonction des risques estimés pour votre futur enfant : il s’agit majoritairement d’analyses sanguines et de dépistage de certaines maladies génétiques telles que la trisomie 21 (ou « syndrome de Down »). Ces dépistages permettent d’identifier si votre enfant a un risque de souffrir de telles maladies mais ne permettent pas d’établir un diagnostic. Pour cela, des tests complémentaires seront nécessaires. Cependant, tous ces tests ne sont pas obligatoires : votre professionnel de santé vous expliquera les risques et les enjeux et vous pourrez ensuite prendre votre décision.

  • Apprendre que vous êtes enceinte de jumeaux. Il y a une petite chance pour que votre échographie du 1er trimestre vous réserve une surprise. Le plus souvent, celle-ci peut vous montrer si vous êtes enceinte de jumeaux, de triplés ou peut-être même plus. Une grossesse multiple est un peu différente d’une grossesse simple, alors n’hésitez pas à poser des questions.

  • Se renseigner. S’il s’agit de votre première grossesse, vous pouvez éviter de vous sentir débordée par les événements en vous renseignant sur le développement des bébés, la grossesse, l’accouchement ou en discutant avec d’autres jeunes parents ou femmes enceintes autour de chez vous. Cela peut vous permettre de vous sentir plus détendue et plus maîtresse de la situation. Renseignez-vous notamment sur les symptômes pouvant annoncer des problèmes plus graves et sur la grossesse semaine par semaine.

  • Se renseigner sur les différences entre une première et une deuxième grossesse. Saviez-vous que tout ne se déroule pas exactement de la même manière si ce n’est pas votre première grossesse?

  • Adopter un mode de vie plus sain. Il est important, pour votre bébé et vous, de commencer dès maintenant à adopter un mode de vie plus sain. Mangez équilibré pour mieux supporter les nausées et les fringales et pour garantir une prise de poids saine et régulière au cours de votre grossesse. Demandez conseil à votre professionnel de santé sur vos besoins nutritionnels et sur la nécessité de prendre des vitamines prénatales. L’alcool, les drogues et le tabac sont dangereux pour votre bébé et il est recommandé d’arrêter immédiatement d’en consommer. D’autres aliments comme le café ou le chocolat peuvent toujours être consommés avec modération : pas plus de 3 tasses de café par jour par exemple. Demandez conseil à votre professionnel de santé en ce qui concerne les activités physiques : si vous faites déjà du sport, vérifiez que vous pouvez continuer, et si vous n’en faites pas, essayez de commencer pour mieux supporter la grossesse.

  • Se reposer et se détendre. Donner la vie est très énergivore et il vous reste encore deux trimestres à tenir avant de rencontrer votre bébé, alors prenez le temps de vous reposer.

Article connexe

Grossesse en bonne santé
Visites prénatales : le guide complet

Les symptômes du 1ᵉʳ trimestre de grossesse

Chaque grossesse est unique mais peut néanmoins vous réserver un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Une humeur changeante. Vous aurez peut-être l’impression d’être sur des montagnes russes au cours des premiers mois : pas étonnant, il se passe quelque chose d’absolument formidable dans votre ventre et un long chemin vous attend. Au début de la grossesse, vos taux d’hormones augmentent fortement, ce qui peut déclencher des sautes d’humeur plus intenses que d’habitude. Ne soyez pas inquiète si votre ressenti vis-à-vis de la grossesse est un peu différent de ce que vous aviez imaginé. Le fait d’attendre un enfant et de savoir que votre vie va changer peut vous inquiéter et vous déprimer ou, au contraire, vous remplir de joie: tout ceci est normal et n’hésitez pas à en parler avec vos proches, vos amis ou votre professionnel de santé en cas de doutes.

  • Une peau et une poitrine douloureuse ou sensible. Les hormones de grossesse peuvent rendre vos seins un peu plus lourds, mais aussi sensibles ou douloureux. Avec l’augmentation du volume de sang dans votre corps, il n’est pas non plus rare que vos veines deviennent un peu plus visibles sous votre peau. Les hormones peuvent également provoquer un assombrissement de votre peau, de vos grains de beauté ou de vos taches de naissance. Rassurez-vous, cela disparaît le plus souvent progressivement après l’accouchement.

  • De la fatigue. La fatigue est un symptôme fréquent au cours du premier trimestre de grossesse, probablement à cause des hormones de grossesse. La meilleure chose à faire est de prendre le temps de vous reposer. Un régime alimentaire sain et un peu d’activité physique pourront également vous aider à vous sentir mieux.

  • Des nausées. Les célèbres nausées matinales, qui ne se limitent pas au matin et ne provoquent pas systématiquement de vomissements, apparaissent généralement pendant le premier trimestre de grossesse. Essayez de prendre du recul et de vous dire que ces haut-le-cœur sont une confirmation que vous êtes bien enceinte. Pour calmer certains de ces symptômes, essayez par exemple d’éviter les aliments ou les odeurs qui semblent vous donner la nausée ou de manger moins, mais plus souvent, en privilégiant des aliments plus neutres (moins gras, moins épicés). Peut-être que manger froid vous sera plus agréable. De plus, certains aliments comme le gingembre ont la propriété de soulager l’estomac, donc vous pouvez essayer d’en consommer dans vos plats ou boissons.

  • Des fringales. Que vous ayez soudainement envie de mélanges étranges ou inhabituels n’est pas en soi un problème. Signalez cependant à votre professionnel de santé toute envie qui concernerait des aliments non comestibles, par exemple de la terre ou du papier.

  • Une envie fréquente d’uriner. Votre corps est en plein bouleversement hormonal et vos organes travaillent d’arrache-pied et l’une des conséquences est que vous aurez probablement beaucoup plus souvent envie d’aller aux toilettes.

  • De l’acné. Chez certaines futures mamans, les glandes sébacées se mettent à travailler plus sous l’action des hormones, ce qui peut boucher les pores de la peau et provoquer l’apparition d’acné au 1ᵉʳ trimestre de grossesse. Pour en limiter les effets, lavez-vous le visage deux fois par jour, privilégiez les produits de beauté sans matières grasses et demandez conseil à votre professionnel de santé.

FAQ EN UN CLIN D'OEIL

  • L’effet de la caféine sur le développement des bébés est a priori sans gravité mais il est recommandé d’en limiter la consommation à un maximum de 3 tasses de café par jour. Pour rappel, le thé et certains sodas ou boissons énergisantes en contiennent également.

  • Un régime alimentaire sain et équilibré devrait vous apporter les minéraux et les vitamines nécessaires pour une grossesse en bonne santé. Cependant, votre professionnel de santé peut vous prescrire des vitamines prénatales ou des compléments alimentaires contenant par exemple du fer ou de l’acide folique pour limiter les risques de malformations congénitales chez votre enfant.

    Vous aurez peut-être l’impression d’être un peu ballonnée ou à l’étroit dans vos vêtements mais il est peu probable que votre ventre s’arrondisse déjà à seulement 1 mois de grossesse : en effet, cela ne commence le plus souvent à se voir que bien plus tard, vers la 20e semaine.

  • Oui. Les femmes enceintes sont plus susceptibles d’attraper la grippe et la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée quel que soit le stade de la grossesse pour vous protéger, votre bébé et vous.

  • Voici quelques-unes des choses à éviter au cours de ce premier trimestre de grossesse:

    • Certains aliments sont interdits ou à éviter chez la femme enceinte au 1er trimestre, notamment le poisson, les viandes ou les œufs crus ou pas assez cuits.
    • Pendant le 1er trimestre de grossesse, les sports de contact ou les sports à risque comme le ski alpin, l’équitation ou la plongée.
    • La position couchée à plat sur le dos : la pression exercée par votre utérus en pleine croissance peut gêner le retour du sang vers le cœur.

    En cas de doutes concernant une activité ou un aliment, la meilleure chose à faire est de poser la question à votre professionnel de santé.

  • On considère généralement que le 1er trimestre de grossesse commence le premier jour de vos dernières règles et se termine à la fin de la 13e semaine.

Votre check-list du 1ᵉʳ trimestre de grossesse

  • Trouvez un médecin. Renseignez-vous sur les professionnels de santé spécialisés dans le suivi des femmes enceintes autour de chez vous. Dès que vous savez que vous êtes enceinte, prenez rendez-vous.

  • Rendez-vous à la première visite prénatale.

    • Demandez à votre professionnel de santé quels tests et analyses sont obligatoires ou recommandés en fonction de vos antécédents médicaux et notez la date dans votre calendrier.

    • Renseignez-vous sur la vaccination contre la grippe.

    • Renseignez-vous sur les tests génétiques comme la mesure de la clarté nucale et la biopsie du trophoblaste et demandez à votre professionnel de santé si ces tests vous sont recommandés.

    • Demandez à votre professionnel de santé si vous devez prendre des vitamines prénatales, par exemple pour un apport complémentaire en acide folique.

    • Si vous suivez un traitement médicamenteux, signalez-le à votre professionnel de santé et demandez-lui si cela pose un problème vis-à-vis de votre grossesse.

    • Renseignez-vous sur les grossesses extra-utérines. Il s’agit d’un problème rare mais sérieux.

  • Renseignez-vous sur le congé maternité et le congé paternité et commencez éventuellement à réfléchir à quand vous souhaitez les prendre.

  • Vérifiez que vous avez une mutuelle de santé. La plupart des examens sont remboursés à 100% par la Sécurité sociale, surtout au 1er trimestre, mais ce n’est pas le cas pour certains examens complémentaires facultatifs.

  • Prenez rendez-vous chez le dentiste. Vous avez le droit à un bilan bucco-dentaire gratuit en cours de grossesse, profitez-en.

  • Achetez des soutiens-gorges plus grands au fur et à mesure que votre poitrine prend du volume.

  • Commencez un journal de grossesse si vous pensez que cela pourra être quelque chose d’amusant ou de touchant à relire dans quelques années.

  • Prenez une photo de votre ventre pour accompagner ce journal (par exemple tous les mois). Décidez de quel jour prendre ces photos.

  • Commencez dès à présent à réfléchir au prénom de votre enfant. Notre générateur de prénoms peut vous aider à stimuler votre créativité.

  • Inscrivez-vous pour recevoir régulièrement encore plus d’informations sur votre grossesse par e-mail:

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.